L'hebdo des socialistes n°659

De
Publié par

Soirée électorale Outil militant inTervenTion de mar Tine aubry TracT législa Tives Page 2 Page 4 « Donner au président de la République une majorité large, solide et cohérente » Meeting de Paris, 13 juin 2012 Intervention de Jean-Marc Ayrault, 10 juin 2012 une charte de déontologie qui interdit toute forme n°659 de confit d’intérêt. Les salaires du président et du du 16 au 22 juin 2012 « Mes chers compatriotes, pour la troisième fois en gouvernement ont été diminués. Les revenus des un peu plus d’un mois vous avez été invités à vous dirigeants d’entreprises publiques seront également 1,5 € rendre aux urnes. La participation est équivalente à plafonnés. Ces premières mesures sont marquées celle du scrutin législatif de 2007. Je remercie celles et du sceau de la justice et du respect. Mais pour aller 10, rue de Solférino ceux qui se sont déplacés aujourd’hui pour accomplir plus loin, il faut dimanche prochain une majorité à 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 leur devoir civique. Mais il ne s’agit que du premier l’Assemblée nationale, car les autres engagements du hebdo@parti-socialiste.fr tour. Tout se jouera dimanche prochain. L’enjeu président de la République nécessitent des réformes direcTeur de la rédacTion eT direcTeur est très simple. Soit le président de la République et sans majorité aucune loi ne pourra être votée.
Publié le : lundi 2 juillet 2012
Lecture(s) : 152
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
n°659 du 16 au 22 juin 2012
1,5 €
10, rue de Solférino 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 hebdo@parti-socialiste.fr direcTeur de la rédacTion eT direcTeur de la publicaTion David Assouline co-direcTrice de l a publicaTion Marie-Emmanuelle Assidon rédacTrice en che Stéphanie Platat journalisTe rédacTrice Charlotte Collonge (76 58) •phoTo • Mathieu Delmestre •maqueTTe Florent Chagnon (79 44) •lashage eT impression  Saint-MandéPGE (94) n° de commission pariTaire : 0114P11223  issn 127786772 “L’hebdo des socialistes”est édité par Solfé Communications, tiré à 27 500 exemplaires
Soirée électorale inTervenTion de marTine aubry Page 2
Outil militant TracT législaTives Page 4
« Donner au président de la République une majorité large, solide et cohérente »
Meeting de Paris, 13 juin 2012
Intervention de Jean-Marc Ayrault, 10 juin 2012
« Mes chers compatriotes, pour la troisième fois en un peu plus d’un mois vous avez été invités à vous rendre aux urnes. La participation est équivalente à celle du scrutin léislatif de . e remercie celles et ceux qui se sont déplacés auourd’hui pour accomplir leur devoir civique. Mais il ne s’ait que du premier tour. out se ouera dimanche prochain. L’eneu est très simple. oit le président de la épulique dispose d’une maorité lare et cohérente et le chanement que vous avez choisi le  mai pourra être mis en œuvre. oit ce n’est pas le cas et alors le redressement dans la ustice ne pourra être enaé. La voix de la rance sera affailie en urope comme dans le monde. epuis le  mai, le ouvernement a commencé à réaliser les enaements pris par le président de la épulique : retraite à  ans pour les personnes aant commencé à travailler eunes, création de   postes d’enseinants pour faire face aux esoins les plus criants, aumentation de   de l’allocation de rentrée scolaire. Le président de la épulique a promis une épulique exemplaire. Le ouvernement comprend autant de femmes que d’hommes. ’est un ouvernement où le cumul des mandats est proscrit, les ministres ont siné
l’agenda 17 juin 2etour des élections législatives
une charte de déontoloie qui interdit toute forme de conflit d’intérêt. Les salaires du président et du ouvernement ont été diminués. Les revenus des dirieants d’entreprises puliques seront éalement plafonnés. es premières mesures sont marquées du sceau de la ustice et du respect. Mais pour aller plus loin, il faut dimanche prochain une maorité à l’ssemlée nationale, car les autres enaements du président de la épulique nécessitent des réformes et sans maorité aucune loi ne pourra être votée. ous voulons redresser la rance dans la ustice, maîtriser nos comptes pulics, réorienter l’urope pour plus de croissance et d’emploi, donner la priorité à la eunesse et à l’éducation, faire la réforme fiscale au service de l’efficacité économique et de la ustice, enaer la transition énerétique. our mener à ien tous ces chantiers, nous remettrons à l’honneur le dialoue social, nous avons déà commencé à le faire. ous ferons vivre la démocratie parlementaire et la démocratie territoriale mais pour mener à ien tous ces chantiers nous avons esoin d’une maorité dimanche prochain. Le chanement vient de commencer, il doit s’enaer dans la durée. ’appelle les rançaises et les rançais à se moiliser dimanche  uin pour donner au président de la épulique une maorité lare, solide et cohérente. »
Retrouvez l’agenda surparti-socialiste.fr
l’  
Guillaume Bachelay et d Assoul dDea lvai campaginnee l, épgoisrltaet-ipvaer, o8l/e0 6/12 Justice  Léquipe du candidat « ' dans le Doubs, M.Charl Demouge, a assuré sur page Facebook contrôlée par le candidat lui-même, qu'il aiderait à "trouver une solution avec le FN" contre Pierre Moscovici. Un de plus, un de trop ! Les annonces d'alliances locales UMP-FN se suivent et se ressemblent. Nous appelons les humanistes et les républicains à rejeter fermement la dérive de l'UMP. Le Parti socialiste demande l'exclusion de l'UMP de chaque candidat qui appelle à une alliance avec le Front national. »
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, 11/06/12 Cohérence « Les Français ont décidé, ont choisi, et ils ont fait le choix, qui me paraît, judicieux, de la cohérence par rapport à leur vote du 6 mai dernier. Demander à ce que les Français namènent pas une majorité de gauche à lAssemblée nationale, cest leur demander de se dédire et de rendre impossible lapplication du projet de François Hollande. Cela na pas de sens et cela serait créateur dinstabilité et de désordre, ce nest pas ce dont notre pays a besoin. » 
chire de la semaine 34,43 %
soirée élecT orale du 10 juin
« La auche est auourd’hui larement en tête devant l’M. Les électeurs ont aussi voulu sanctionner l’M, le parti de l’ancien président de la épulique qui a laissé la rance dans un état très mauvais sur le plan financier, économique, social, mais aussi moral. L’M fait un score de dix points inférieur aux élections de . Les résultats de ce soir sont évidemment encouraeants et ils ouvrent la voie à une maorité à l’ssemlée nationale pour le président de la épulique dimanche prochain. Mais rien n’est fait. l nous faut transformer l’essai le  uin. ’en appelle donc au rassemlement et à la moilisation. l nous faut une maorité la plus lare possile. eaucoup de rançais durant cette campane mont dit :  est ien. Le président et le remier ministre ont commencé à appliquer leurs enaements.  Mais il faut pouvoir aller plus loin, et pour cela il faut voter des lois et il faut une maorité à l’ssemlée nationale pour pouvoir réaliser pleinement le chanement pendant les cinq années qui viennent. Le chanement par la ustice a commencé par l’aumentation de l’allocation de rentrée scolaire, la limitation de  à  des salaires dans les entreprises puliques, le droit de partir à la retraite à  ans. Mais cela doit
’est le pourcentae de voix otenu par le arti socialiste et ses alliés, L, , M et ront de auche lors du premier tour des élections léislatives dimanche  uin. armi eux, six memres du ouvernement et  socialistes ont été réélus dès le premier tour. La auche peut ainsi espérer une maorité asolue à l’issue du deuxième tour.
pouvoir continuer par des lois qui e demande à nos partenaires de aroeront l’aumentation de la faire la même chose : se désister  aroz prévue, autrement, au en notre faveur lorsque cela est le mois d’octore, qui permettront cas. as un sièe ne doit tomer d’aumenter à nouveau l’impôt sur à droite du fait des divisions de la fortune qui a été aissé en pleine la auche. ar ailleurs, ’appelle crise, qui limiteront aussi les niches au désistement répulicain de fiscales pour les hauts revenus, manière claire, contrairement les ros patrimoines et aussi les à l’M, partout où cela est randes entreprises, et puis ien nécessaire pour faire arrae au sûr une hausse du smic. oilà ce ront national. assemlement qui attend les rançais avec une aussi de tous ceux qui n’ont pas maorité à l’ssemlée nationale. voté rançois ollande le  mai, et ’en ai vus eaucoup aussi pendant vec aussi un chanement : une cette campane, mais qui disent : moilisation sans précédent pour  l faut lui laisser sa chance notre la croissance et lemploi au niveau pas a tant datouts, il faut le européen, où il faut soutenir le redresser il faut le rassemler, il président de la épulique qui se a été tellement piétiné et divisé.  at contre la politique d’austérité lors oui il faut pour cela une pour remettre l’urope sur le rande maorité. l faut dire aussi chemin de la croissance et de à ceux qui se sont astenus : si l’emploi. omme il le fait en vous voulez tout pour l’emploi rance en mettant en place des à la rentrée avec les contrats de outils, comme la anque pulique énération, les contrats d’avenir, d’investissements, qui aideront les ces nouveaux emplois eunes, petites et moennes entreprises   sont réservés pour les partout dans nos réions. our quartiers les plus en difficulté, lutter contre les licenciements il faut une maorité, déplacez oursiers, il faut aussi une loi. vous. i vous voulez de la ustice nfin, le chanement cest la partout, plus d’enseinants, plus épulique exemplaire : audelà de policiers, alors que la droite déà de ce qui a déà été réalisé avec la prévoit des réductions énormes aisse des salaires des ministres, à la rentrée, il faut vous déplacer avec ce code de déontoloie il faut une rande maorité. Leur extrêmement important, il faut dire tout simplement que l’urope aller plus loin vers l’indépendance va prendre un autre chemin. La de la ustice, vers une rande loi voix de la rance, qui commence de décentralisation, vers plus de à être entendue aussi ien sur démocratie : il faut une rande l’fhanistan que sur la rie, est maorité à l’ssemlée nationale. une voix forte qui est attendue lors e le dis : il faut nous dans le monde, pour cela il faut à rassemler le plus larement rançois ollande un fort soutien possile pour redresser notre pas de notre pas. La victoire de dans la ustice. assemlement dimanche prochain, que ’espère d’aord de la auche et des forte, ne sera pas la victoire d’un écoloistes que ’aime d’ailleurs camp contre un autre. e sera la dans sa diversité et aussi forte victoire de la rance qui veut se dans son unité. n seul candidat rassemler à nouveau et qui veut se de auche, celui arrivé en tête, redresser dans la ustice. e compte doit demeurer au second tour. e sur vous le  uin pour l’avenir de demande à nos candidats qui sont notre pas, pour notre avenir mais devancés par un de nos partenaires aussi pour l’avenir de nos enfants. » d’appeler à voter pour eux, comme
soirée élecT orale du 10 juin
est en marche xultation et soulaement. els sont les sentiments larement pléiscité avec ,  en uadeloupe. qui ont dominé lors de la soirée électorale du uant aux autres memres du ouvernement en dimanche  uin oranisée rue de olférino. À compétition, ils se sont tous qualifiés pour le second l’annonce des résultats à  h, la cour s’est laissée tour et énéficient d’un allotae favorale. aller aux applaudissements et aux cris de oie. vec uoiqu’enthousiastes, les réactions à auche sont ,  des voix pour le arti socialiste et apparentés, restées pondérées. « Les rançais ont dit leur soutien le scrutin a démenti les prévisions des sondaes et au chanement et leur volonté damplication de conforté les memres de léquipe ouvernementale. la victoire de rançois ollande », a ué Martine ucun des  ministres candidats na été éliminé à ur. « ls ont apprécié les premières mesures du lissue de ce premier tour. Mieux encore, six ministres ouvernement et ils veulent que ça continue, que ça ont été élus ou réélus dont le remier dentre eux, samplie », a conrmé avid ssouline, porteparole eanMarc rault, dans la eucoinlsscir iqp  ciroLrieitnod  eedl  aacpmaenes dé llaisveti« .s n tnessua tlantique avec   des suffraes. Laurent aius,  a un désaveu de la droite qui na tiré aucune leçon ministre des ffaires étranères a recueilli , du scrutin de la résidentielle. ls se sont surtout élu en eineMaritime, rédéric uvillier, celui occupés de leurs propres prolèmes internes et des ransports et de lÉconomie maritime ,  de leadership. » dans la ec riocsnrcpiitatltsurés eentnd u sétomilicatione « ampre ,siaed n  darla nau  donaldesazeneuve, aux ffaires européennes, a quant à lui dnamique à auche après lélection présidentielle », été réélu dans la Manche, elphine atho, ministre s’est réoui arlem ésir avant de souliner que déléuée à la ustice dans les euxèvres. e son « tout reste à faire ». imanche prochain, « soit on va côté, ictorin Lurel, ministre des utremers a été de lavant, soit on retourne en arrière », atil conclu. 
législaTives
reporTage
Martine ur a poursuivi son tour de rance de soutien des candidats socialistes aux léislatives. Mardi, la première secrétaire du  a apporté son soutien à éolène oal candidate dans la èrecirconscription de harenteMaritime. lle était à Montmorenc aux côtés de harlotte run, candidate dans la edu al d’ise. eudi, après un passae à hartres, pour saluer avid Leon candidat dans la èrecirconscription dureet Loir, elle a terminé cette ournée de campane par une réunion pulique au lessisoinson en présence de eanMarc ermain, qui se présente dans la ecirconscription des autsdeeine.
 Mobiliser jusquà a dernière minute » « l ne manquera pas une voix, pas un socialiste, hommae au maire de aris, qui a lui aussi donné de pas un partenaire de la auche pour soutenir un de la voix. « ous devons attre cette droite parisienne nos candidats dimanche prochain. » ar la voix de rinarde et si peu audacieuse  », atil scandé. ous Martine ur, la auche a réaffirmé ont appelé à se moiliser, « àaller ses valeurs lors du meetin dentrechercher les astentionnistes deuxtours qui se tenait au énith partout où ils se trouvent usquà de aris, mercredi  uin et sest dimanche », a encouraé ertrand montrée rassemlée et comative. elanoë. t à se attre contre « udelà de nos choix différents, lextrême droite : « ous sommes à nous donnons un sine fort au pas, aris les enfants du  août , de rassemlement et de conance », de ce peuple de aris qui a su a assuré eanMarc rault. « ous mettre n à loccupation nazie avons une tâche : moiliser usquà . ace au cnisme de Messieurs la dernière heure pour donner une opé et illon nous nhésitons pas maorité à lssemlée nationale. »entre la épulique et lextrême Martine ur sest félicitée de ce droite, nous choisirons touours la troisième meetin en commun avec épulique  », a exhorté le maire le remier ministre tout en rendant de aris.
l’  
Na em, ministre desj aDtr oViatlsl adueds -fBeemlkmaces, porte-parole du gouvernement,11/06/12 Encourageant « C'est un résultat encourageant, c'est le moins que lon puisse dire, qui vient conforter le résultat du 6 mai dernier, et qui est une bonne nouvelle. Pour pouvoir mener à bien le changement auquel sest engagé François Hollande, il lui faut une majorité solide, cohérente, large à lAssemblée nationale. Les jeux ne sont pas encore faits, ce n'est que le premier tour, mais lessai du 6 mai semble en voie dêtre transformé. Les Français sont dans une période de perplexité liée à la crise et veulent surtout 
eux-mêmes, ils ont mis en conformité leur vote des législatives avec le vote de la Présidentielle. » Benoît Hamon, ministre dé é chargé de lÉconomie socialleé gu et solidaire,11/06/12 Objectif « Nous avons aujourdhui 
plus important. Il est clair que beaucoup de Français, après le quinquennat de Nicolas Sarkozy qui avait fait du volontarisme politique la loi dairain de son action, sont très déçus des conséquences de ce volontarisme politique qui a davantage facilité la vie de ceux qui allaient déjà bien que la vie de ceux qui nallaient pas bien. Cest pour cela que nous avons un bon premier résultat quil faut conrmer. Lobjectif cest de donner, dimanche 17 juin, les moyens à François Hollande de faire la politique pour laquelle il a été élu. »