L'hebdo des socialistes n°660

De
Publié par

Conseil national du 19 juin « Les Français ont confrmé leur volonté de changement » La composition de la nouvelle Assemblée nationale 2 314 229 17 2577 110 2sièges Extrême droiteFront de gauche PS + PRG + DG EELV MoDem UMP + NC + DD FN Autres Intervention de Jean-Marc Ayrault, ces efforts seront justement répartis. Toutes les N°660 Premier ministre, dimanche 17 juin 2012 énergies, toutes les intelligences seront mobilisées DU 23 a U 28 jUiN 2012 pour rétablir nos comptes publics, retrouver la « Mes chers compatriotes, croissance, faire reculer le chômage, rendre à notre 1,5 € Tout semble indiquer à l’heure où je vous parle, industrie son dynamisme. que le président de la République dispose d’une C’est dans le rassemblement et la contribution de 10, rue de Solférino majorité solide à l’Assemblée nationale. Nous tous que nous puiserons nos forces. Aux salariés 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 vous avons demandé de nous donner les moyens de l’État, des collectivités locales, à ceux du privé, hebdo@parti-socialiste.fr d’agir. Vous nous les avez accordés. Je tiens à aux entrepreneurs, aux agriculteurs, aux créateurs, DirecteUr De la réD actioN et DirecteUr exprimer ma gratitude aux Françaises et aux aux inventeurs, aux élus, aux syndicalistes, aux De l a pUblicatioN • David Assouline Français de métropole et des Outre-mer.
Publié le : lundi 2 juillet 2012
Lecture(s) : 177
Tags :
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins
liesnoCnaioat n9  1dul ujni
314
229
577 sièges PS + PRG + DG EELV UMP + NC + DD FN
17 10 Front de gauche MoDem
Intervention de Jean-Marc Ayrault, ces eorts seront justement répartis Toutes les N°660 Premier ministre, dimanche 17 juin 2012 éneries, toutes les intelliences seront mobilisées DU 23  aU 28 jUiN 2012 pour rétablir nos comptes publics, retrouver la « Mes chers compatriotes, croissance, aire reculer le chômae, rendre à notre 1,5 € Tout semble indiquer à l’heure où je vous parle, industrie son dnamisme que le président de la République dispose d’une ’est dans le rassemblement et la contribution de 10, rue de Solférino majorité solide à l’Assemblée nationale ous tous que nous puiserons nos orces Au salariés 75333 Paris Cedex 07 Tél. : 01 45 56 77 52 vous avons demandé de nous donner les moens de l’État, des collectivités locales, à ceu du privé, hebdo@parti-socialiste.fr d’air ous nous les ave accordés e tiens à au entrepreneurs, au ariculteurs, au créateurs, DirecteUr De la réDactioN  et DirecteUr eprimer ma ratitude au rançaises et au au inventeurs, au élus, au sndicalistes, au De la pUblicatioN  David Assouline co-Directrice De l a pUblicatioN  rançais de métropole et des utremer e mesure bénévoles du monde associati, au parents comme Marie-Emmanuelle Assidon réDactrice eN chef  Stéphanie Platat vnooturse  icnocnomabnece  mouasi s aavues sci hlao irsei slpa ocnoshaébrielintcé eq :u i aduem jaenudnee cs,e  asuoir  rdeet rvaeitnéisr  caopmpomrtee ra lueu ar cctions,c joeu rs joUrNaliste réDactrice Charlotte Collonge (76 58) • photo les enaements du président de la République au redressement du pas • Mathieu Delmestre • maqUette  Florent Chagnon (79 44) • flashaGe et ionnement impressioN  PGE (94) Saint-Mandé hpaorurmroonnite êutr ed ems ips oeunv oœirusv rpeu ebtl ilces  soenrca tassuré  ans e rands rendevous européens sont devant N° De commissioN paritaire  :  0114P11223  issN  127786772 la période qui s’ouvre ce soir, et conormément au nous e président de la République  consacre “L’hebdo des socialistes”est édité enaements du président de la République, l toute son énerie ’objecti est de réorienter par Solfé Communications, es tiré à 27 500 exemplaires préroatives du arlement seront scrupuleusement l’urope vers la croissance et de préserver la one respectées es droits de l’opposition seront euro de la spéculation ’œuvre qui est devant nous arantis otre démocratie parlementaire sera est immense Rien ne sera acile Rien ne nous ainsi restaurée ous sommes certes majoritaires sera donné mais je connais le besoin de pluralité et de respect des rançais e veillerai à les arantir a situation est dificile – chacun le sait – mais nous avons des atouts t le premier est notre ous ave confirmé votre volonté de chanement jeunesse, que le président de la République a e ouvernement qui sera nommé cette semaine placée au cœur de son projet pour la rance ous pourra air avec eficacité, pour conduire le saurons mettre en mouvement cette vitalité, redressement du pas dans la justice Appué pour que notre pas soit plus ort et plus juste sur la nouvelle majorité à l’Assemblée nationale a nouvelle majorité aira dans un esprit de et sur la majorité du énat, il pourra prendre responsabilité et de justice, avec ravité, mais à braslecorps les problèmes et apporter les aussi avec la certitude que nous pouvons rearder solutions dans la durée es eorts devront être à l’avenir avec confiance la hauteur de notre ambition pour la rance Mais e m enae e vous remercie »
2 1 2 Extrême droite Autres
La composition de la nouvelle Assemblée nationale
2
» tgnahnemeé nt cder eulovonoréml sio tnc s França« Le
2
DéclaratioN De martiNe a Ubry
« Mesdames et Messieurs, Aujourd’hui, les rançais ont voulu donner une rande majorité à rançois ollande, président de la République, pour amplifier encore la demande de chanement qu’ils avaient eprimée lors du premier tour Après les élections réionales, les élections cantonales, le énat et l’élection présidentielle, les rançais ont voulu encore donner une confiance très importante à la auche et particulièrement au  qui, à lui seul, a une majorité pour l’Assemblée nationale es rançais ont voulu donner une majorité au président de la République et au remier ministre pour conduire la politique de la ation et je voudrais les en remercier de tout cœur ire que cette victoire, c’est d’abord celle de l’unité et du rassemblement des socialistes, de la auche et des écoloistes e voudrais remercier chacun de ceu qui ont permis cela e crois aussi que des humanistes, des démocrates, des républicains ont souhaité se joindre à nous parce qu’ils ont compris que les valeurs de la rance étaient parois mises en cause ces derniers temps, j’allais dire ces derniers mois avec les dérives qu’on a connues ces dernières semaines ette confiance renouvelée des rançais nous honore, mais je dirais aussi qu’elle nous oblie ous avons le devoir d’abord, comme le président et le remier ministre ont commencé à le aire, de réaliser ce que nous nous sommes enaés à aire, pour redresser notre pas dans la justice et pour pouvoir porter autrement la parole de la rance ous le erons ous avons aussi le devoir de réussir a crise est lourde, notre pas va mal ous réussirons ous devons redresser la rance Redressement moral, on l’a vu ces deniers jours avec la prise de position d’un certain nombre de candidats de droite, mais aussi redressement pour aire appliquer les rèles de la République Redressement international : on entend à nouveau la voi de la rance dans le monde, au moment où le président de la République va s’envoler pour le  et pour Rio avant de préparer ce ormidable sommet européen essentiel pour l’avenir de l’urope, où il nous aut redresser et relancer l’urope avec nos partenaires h bien oui la voi de la rance est entendue aujourd’hui t bien sûr le redressement économique et financier l aut de l’emploi, du pouvoir d’achat, c’est ce que nous disent les rançais, mais il aut aussi aire reculer la dette l nous aut aussi redonner de la orce à la promesse républicaine d’éalité d’accès au droits, à l’éducation, au loement, à la santé et à la sécurité ous devons rassembler les orces vives de la ation e voulais le dire ce soir : le remier ministre a commencé à recevoir, à entendre les corps intermédiaires ous respecterons non seulement toutes les composantes de la majorité, mais aussi l’opposition, ce qui n’a pas été le cas jusqu’à présent, et les droits du arlement ous devons chaner en rance, mais aussi chaner en urope l aut à la ois réduire la crise financière et relancer la croissance et l’emploi es prochains jours vont être importants e voudrais dire au rançais qui nous ont ait confiance : cette orte majorité va aider rançois
ollande à aire bouer l’urope et à unir le maimum de orces pour pouvoir emprunter ce nouveau chemin ésormais le président de la République dispose d’une majorité orte et cohérente, je voudrais remercier chacun et puis dire tout de suite au rançais qu’ils vont trouver une Assemblée nationale bien diérente ien sûr parce que la auche est majoritaire, mais aussi, et cela est dû principalement au  parce qu’il  a énormément de emmes qui vont  entrer, de jeunes, mais aussi d’hommes et de emmes qui représentent la diversité de la rance ’est cela aussi qui va aire que les rançais vont peu à peu se réconcilier avec la politique e voudrais adresser un salut républicain au élus de l’opposition parlementaire t avoir une pensée pour ceu qui se sont battus pour déendre notre projet et qui, ce soir, n’ont pas été élus e voudrais avoir une pensée particulière pour éolène Roal e qu’elle vit ce soir est douloureu lle a été battue par un candidat qui est élu râce au voi de la droite et de l’etrême droite éolène Roal a vécu ce moment de manière etrêmement douloureuse comme tous ceu qui l’aiment et qui l’apprécient lle a montré ses capacités de emme politique en disant : je continuerai à déendre mes valeurs éolène Roal, c’est une voi qui compte lle continuera à air dans sa Réion et au niveau national et je voulais simplement lui adresser un rand messae de smpathie e voudrais aussi éliciter hilippe emel pour sa belle victoire ace à Marine e en et dire au habitants de la circonscription d’énineaumont que nous allons travailler avec eu pour que le choi qu’a ait un certain nombre d’entre eu d’aller à l’etérieur de la République pour soutenir Marine e en qui se moque de répondre à leurs problèmes et qui les utilisent ls ont ait le choi de hilippe emel et nous allons l’aider à apporter les réponses pour réindustrialiser encore plus ort cette circonscription, pour apporter l’accès au droit dont ont tant besoin ses habitants et je pense surtout à l’avenir de leurs enants, à l’éducation, à la santé et au loement e voudrais les saluer parce que c’est une circonscription qui soure, qui est en train de redémarrer et qui a ait finalement le bon choi e voudrais dire à ceu qui n’ont pas voté pour hilippe emel : vous alle voir un élu local qui a envie de réler vos problèmes et non pas d’eister râce à eu ous alle voir vous ne le rerettere pas ravo hilippe pour ce beau succès e  est ort de cette nouvelle assemblée ous reuserons toutes tentations héémoniques ous sommes heureu d’avoir des partenaires avec lesquels nous avons travaillé depuis trois ans, ils auront toute leur place a auche est belle quand elle est unie et avec des sensibilités qui sont respectées ’est ce que nous erons comme je viens de le dire oilà maintenant nous avons cinq ans pour redresser la rance dans la justice, pour aire en sorte que sa voi eiste dans le monde, que l’urope prenne une autre destinée t dès demain, nos députés seront au travail pour mettre en place les enaements du président de la République et pour retrouver dans notre beau pas que nous aimons tant la voie du prorès et de la justice ive la République et vive la rance  »
Conseil national du 19 juin
 
3
4
Disco r u e r s s d é e Martine Aubry Premiè ecr taire du PS
Monsieur le remier ministre, er eanMarc Arault, Monsieur président du énat, cher ean erre el, mes chers camarades, nalement, depuis quelque mps, nos conseils nationau se ccèdent, et ils se ressemblent onc oûtons ce moment articulier ous savons qu’ils nt précieu, ceu où nous êtons victoire a un mois, nous êtions la Martine Aubry victoire de l’un d’entre nous à la présidence de la République e crois qu’on peut à nouveau l’applaudir l déend les intérêts du développement durable aujourd’hui, à Rio ela ait  ans que nous attendions cela ous voilà aujourd’hui pour marquer une nouvelle conquête, après le énat, une majorité à lAssemblée nationale, et comme vient de le dire Michel estot, une majorité pour le arti socialiste, ce qui est un score historique depuis  ’abord, bravo à tous nos candidats, à ceu qui retrouvent leur mandat a confiance se mérite, et à l’évidence, vous la mérite ’est ce que vous ont dit vos électeurs l est ormidable de voir et de retrouver un certain nombre de nos camarades ravo aussi au nouveau entrants vient d’être prononcé, à celles et à ceu qui vont pénétrer dans l’hémiccle à aussi, la confiance se construit, et vous ave su la construire avec les rançais, avec vos électeurs ’imaine l’émotion qui est la vôtre, et beaucoup me l’ont dit, d’entrer dans ce alais ourbon e pense que vous ave éprouvé aussi, en  entrant, à la ois la chare de l’histoire, les combats qui ont été menés par ceu qui vous ont précédés et ceu qu’il vous revient maintenant de mener au nom de nos valeurs et au nom de ce que nous sommes e voudrais dire d’abord que cette énération du chanement, celle de rançois ollande de ceu qui l’entourent, a belle allure :  nouveau élus ous renouvelons plus de la moitié de nos députés, je l’ai dit ous avançons ortement vers la parité, même si nous n’atteinons pas totalement notre objecti l va alloir poursuivre cela, néanmoins un eort important a été réalisé puisque  emmes ont été élues dans notre parti  députées, c’est plus du tiers des emmes qui se trouvent dans l’ensemble de l’hémiccle de lAssemblée nationale n peut les applaudir lles sont représentées à cette tribune par riitte ouruinon, qui a ané dans la siième du asdealais, par hanesse hirouni dans la première de MeurtheetMoselle, à anc, ça c’est ormidable, par ascale oistard, dans la première de la omme, et par Aelle emaire dans la troisième des rançais de l’étraner a it a voté socialiste râce à Aelle  ’est l’occasion pour moi de saluer nos camarades des rançais de l’étraner, ceu qui portent le roupe e les vois làbas, je les salue, et leur dis bravo : huit circonscriptions anées sur one, alors que la droite avait charcuté, on peut le dire, ces nouvelles circonscriptions pour que nous en aons au maimum une ou deu uit sur one 
e crois qu’ils peuvent tous se lever et on peut les applaudir a rance est bien représentée dans le monde oilà ouria Amirshahi, que je vois làbas, mais il  en a d’autres l aut évidemment applaudir chacun d’entre eu onc des emmes, c’est déjà pas mal es jeunes, beaucoup de jeunes, c’est très bien, parce que le renouvellement d’un parti passe aussi par la jeunesse t puis, nous souhaitions, et il  a encore des prorès à aire, qu’il  ait un véritable eort pour que notre Assemblée, et notamment les socialistes, représente mieu la diversité de notre pas ous avions une députée qui est maintenant ministre, donc on peut la saluer lles sont, et ils sont, di aujourd’hui oilà, je crois que c’est un prorès n peut dire qu’on est content du multiplicateur, on n’est pas encore satisait en valeur absolue, mais ça avance t là aussi, je crois que la rénovation est en marche e voudrais aussi avoir une pensée d’amitié et de reconnaissance pour ceu qui n’ont pas ané cette élection ertains sont là ’autres, je crois, ont eu du mal à venir aujourd’hui ous les avons eus, les uns, les autres, au téléphone uand on se bat comme certains se sont battus, dans des conditions etrêmement dificiles, avec une droite qui n’a pas hésité à appeler au ront national, et qui n’ont pas dévié de leur chemin, je crois qu’il aut vraiment les applaudir, et leur dire : il  a des déaites qui préparent sans doute l’avenir pour vous et pour nous dans ces territoires e voudrais dire que cette victoire, cest d’abord celle de la confiance onfiance dans le président de la République, tout d’abord, qui, en quelques jours, a montré dans son action, comme dans sa pratique politique un véritable chanement ous le save, rançois ollande est aujourd’hui à Rio, après avoir été au , au Meique l est là pour déendre ce retour de la croissance et de l’emploi, à la place de ces politiques d’austérité, la réulation bancaire, la réulation mondiale, mais aussi pour poursuivre, et il le era, les  et  juin au sommet européen, la nouvelle direction que nous voulons pour lurope e voudrais dire aussi qu’avec rançois ollande et avec aurent abius, notre ministre des Aaires étranères, nous entendons enfin la voi de la rance dans certains domaines e pense à la rie par eemple, où le poids des mots qui ont été utilisés et la orce des dialoues avec, par eemple M outine ont été, évidemment, le début d’une relance, je crois  M bama a reçu M outine hier  de ce dialoue ort pour essaer d’enaer enfin une action en rie a voi de la rance est à nouveau entendue pour combattre la crise, pour ramener la croissance et pour mettre plus d’équité dans les échanes commerciau t vous le voe, jour après jour, en urope, il  a de plus en plus de leaders qui viennent soutenir la position de notre che de lÉtat, du che de l’État rançais nfin, confiance dans le président, je le disais, mais confiance dans le ouvernement n témoine le rand chelem des ministres t je crois qu’on peut tous les applaudir,  compris celles qui étaient, dont MarieArlette arlotti, dans une situation très dificile oilà, bravo à vous tous  ar ses premières décisions, le ouvernement a su marquer du sceau de la justice le quinquennat de rançois ollande ustice pour les travailleurs avec le droit de partir à la retraite à  ans, pour ceu qui ont leurs cotisations, justice pour les amilles, avec la revalorisation de l’allocation de rentrée scolaire, justice
dans l’entreprise, avec la limitation dans l’entreprise publique des rémunérations de  à  ui, on peut le dire, à eanMarc Arault, notre remier ministre, les enaements sont tenus éjà di des enaements sur les soiante pris par le président de la République sont aujourd’hui en passe d’être tenus ou le sont déjà emplarité aussi au plus haut niveau de lÉtat : baisse de la rémunération du che de lÉtat et des ministres, charte de déontoloie, noncumul des onctions pour les ministres avec les autres onctions non ouvernementales t puis le dialoue uand on écoute la droite, on a l’impression que c’est un enjeu de orme Mais pour nous, socialistes, le dialoue, cest plus que cela ’est la démocratie en marche t quand, à la ois, le président de la République reçoit l’ensemble des partis représentés à l’Assemblée, les ches de partis, avant d’aller au  et à Rio   quand le remier ministre et la plupart des ministres sont déjà en discussion avec les oranisations sndicales, avec les oranisations patronales, ça nous chane d’un président qui reardait les millions de rançais passer sous sa enêtre pour contredire sa réorme des retraites et qui ne les a jamais entendus onc les sndicats sont à nouveau entendus alors qu’ils ont été tant dénirés e crois qu’on peut dire ici, devant nous, au onseil national, que les élus locau qui ont été tant inorés, sau au moment de paer, vont être à nouveau au cœur des choses, c’est pour nous essentiel que le parti continue, là aussi, à représenter très ortement les élus locau ’opposition était méprisée, cela a été dit par le président de la République, elle sera respectée, et particulièrement à lAssemblée nationale e qui s’est passé dimanche dernier, ce qui s’est passé depuis quatre dimanches vient de loin Rappelonsnous les victoires que nous avons connues ces dernières années ’épreuve de philosophie, c’était hier, au baccalauréat, donc je ne vais pas vous aire le coup du hasard et de la nécessité, mais quand même, la nécessité du chanement, elle était là, et la rance l’a reconnue e bac nous amène à parler de tous ces jeunes qui espèrent un avenir meilleur, et que nous déendons onc, je disais, ces victoires viennent de loin : élections municipales, cantonales, élections réionales, conquête sénatoriale t je crois qu’il aut le dire, comme en , ce sont les territoires et les élus locau qui ont préparé l’alternance dans le pas omme eanMarc Arault à antes, comme vous tous et comme moimême à ille, je pense que la crédibilité du projet qui est le nôtre, c’est d’avoir su répondre au enjeu d’aujourd’hui, mais c’est aussi les politiques qui ont été menées de manière etrêmement innovante par nos collectivités locales ire par eemple que la banque publique d’investissement, qui sera mise en œuvre à l’automne pour produire en rance, pour aider nos M, a été larement préparée par ce qu’ont ait nos présidents de Réion, en mettant en place des onds qui ont pu accompaner les M au moment où les banques se ermaient à elles es maisons de santé dans les territoires, ce sont nos conseils énérau qui les ont mises en place pour essaer de compenser les dépassements d’honoraires de certains médecins et un hôpital qui ait déaut a politique de loement, par eemple, et notamment cette politique des trois tiers dans les rands ensembles, a été portée par un rand nombre de nos collectivités et de nos communes pour pouvoir être retenue dans le projet du président de la République e voudrais dire aussi que l’action locale, c’est la proimité a rénovation de la politique, ce n’est pas de parler de dossiers et de problèmes, c’est de penser comme le ont tous les élus
locau, comme le ont tous les militants, à des visaes, à des hommes, à des emmes, à des amilles, à des jeunes derrière chaque sujet uand on oublie cela, on oublie ce qu’est la politique, on devient des technocrates de la politique e voudrais saluer aussi cette jeune énération qui concilie à la ois l’ancrae au terrain, la proimité c’est pour ça qu’elle a ait souvent reculer le ront national, les valeurs qu’elle veut déendre, et la compétence qui est la sienne e crois que là aussi, nous avons bien travaillé l aut eectivement ne pas oublier les rançais, pas seulement dans leurs anoisses et leurs dificultés, mais aussi dans leurs initiatives, dans leur énerie, dans leurs aspirations ’est la raison pour laquelle les élus locau doivent continuer à avoir un rôle majeur au cœur de notre parti pour que nous comprenions jour après jour ce qui se passe et que nous puissions en irriuer le ouvernement et les responsables e pense que c’est pour toutes ces emmes et tous ces hommes que nous nous battons ous avons bien ait, après le dernier conrès, de commencer par un tour de rance, où les rançais nous ont dit pourquoi ils aimaient la rance as l’identité nationale qu’on nous proposait, mais cette rance des valeurs, cette rance où les services publics, c’est l’accès au droit, cette rance de la promesse républicaine que rançois ollande a si bien déendue, cette rance qui veut des protections au niveau européen pour que nos entreprises eistent, et qui veut une finance au service de l’économie es rançais nous ont aidés dans la préparation de notre projet otre reondation tient aussi à tous ceu avec lesquels nous avons travaillé, qui pensent la société, qui innovent, qui inventent, et je voudrais saluer le laboratoire des idées qui a beaucoup travaillé, avec hristian aul, dont il aut saluer l’immense travail e sont les acteurs de la société, les sndicalistes, les milieu associatis, l’éducation populaire, les chercheurs, les créateurs, les artistes, les entreprises qui nous ont aidés à travailler l aut véritablement saluer ce travail t puis en , nous avons vérifié cette vérité : la victoire électorale est d’abord une victoire des idées, et l’intellience est collective à aussi, je voudrais, puisque nous sommes dans un onseil national, remercier tous ceu, et vous êtes très nombreu, qui ont travaillé orum après orum, convention après convention, pour aire en sorte qu’eectivement, notre projet réponde, non seulement au aspirations de notre pas, mais au nouveau défis et au nouveau enjeu qui s’orent à notre pas et à lurope e dois remarquer d’ailleurs que beaucoup de ceu qui ont animé ces orums dans certains domaines se retrouvent aujourd’hui ministres et sont en train de déendre et de mettre en pratique ce qu’ils ont eumêmes proposé avec les acteurs de la vie économique, sociale, culturelle, sportive, mais aussi avec beaucoup d’élus e ut notre projet, rédié par uillaume achela, adopté dans une belle unanimité e crois qu’on peut aussi éliciter tous ceu qui ont travaillé et qui ont permis à notre candidat de puiser dans ce socle idéoloique i je redis tout cela, c’est parce qu’il aut continuer t à ceu qui sont au ouvernement et à ceu qui continuent à travailler au parti, je dis : les amis, il va alloir continuer l  a eu les rimaires e vois que la droite s’interroe aujourd’hui ela a été un ormidable acte démocratique, je voudrais remercier arlem ésir d’avoir porté le parti pendant cette période décisive t remercier tous ceu qui ont participé au rimaires ien sûr et c’est le dernier point de cette victoire lié à ce que nous avons ait, après ce que j’ai dit de la confiance portée au président de la République et au remier ministre, bien sûr c’est une évidence, mais il aut toujours la vérifier, rien n’est possible sans le rassemblement et nous le savons, il n’est jamais acquis l n’est jamais acquis, il aut le vouloir, il
5
6
aut le consolider ans le rassemblement des socialistes, nous sommes tous conscients que rien n’aurait été possible t je remercie chacun d’avoir pris sa part au travail que nous avons mené e parle aussi du rassemblement de la auche et des écoloistes ne ois de plus, à quelques rares et déplorables eceptions, nous avons réalisé cette unité en soutenant sans états d’âme ni tractations celui ou celle qui, à auche était arrivé en tête au premier tour ela s’est ait en quelques heures à deu eceptions près sur  circonscriptions, là aussi c’est le rassemblement d’hommes et de emmes qui ont réussi à créer une confiance entre eu et je voudrais le saluer t puis je n’oublie pas le rassemblement des socialistes et des sociaudémocrates européens, je voudrais saluer particulièrement eanhristophe ambadélis et le travail qu’il a mené, notamment, et c’est majeur, avec le , car si nous avançons avec les Allemands aujourd’hui, c’est aussi parce que nous avons appris à nous parler, ce n’était pas si simple que cela au début, et à nous rejoindre sur la direction que nous voulons pour lurope nfin, je vais terminer par ce point qui me paraît le plus important, cette victoire, c’est d’abord celle des devoirs ette victoire nous oblie, elle nous honore bien sûr, mais elle nous oblie ous avons le devoir de réussir Alors j’entends quelques observateurs, parois la droite, nous dire : oilà, les problèmes commencent  Moi je leur dis non, les solutions arrivent pour les rançais et pour la rance oilà ce que nous pouvons dire aujourd’hui ien sûr ce n’est pas acile, nous savons dans quel état la rance est laissée par la droite rançois ollande, tout au lon de sa campane, a rappelé, comme eanMarc Arault, qu’il audra aire des eorts, mais si chaque rançais le sait et le comprend, il sait aussi aujourd’hui, que ces eorts seront aits dans la justice t puis les nouvelles réponses sont là e ne vais pas érener le projet, vous le connaisse par cœur, mais si nos députés sont là aujourd’hui, les nouveau, tous les députés, bien évidemment, c’est pour voter ces lois, contre le chômae et la désindustrialisation, le contrat de énération, le contrat d’avenir dans quelques jours, la banque publique d’investissements, l’éparne et la fiscalité au service de l’investissement et de l’emploi, la ormation des salariés, la protection contre les licenciements a solution, les solutions pour l’éalité réelle, la réorme de l’éducation, l’hôpital public, la sécurité et la justice, et puis cela va chaner, la considération portée à tous les aents des services publics Réorienter lurope, je pense que nous n’en parlerons pas beaucoup aujourd’hui, mais que nous le erons dans les semaines qui viennent, toute la sortie de crise est concentrée dans le mémorandum que notre président de la République a envoé à ses collèues européens, à la ois pour trouver les moens de préparer l’avenir et les investissements d’avenir, moens financiers, pour relancer la croissance, et aussi pour mettre en place des moens de financement et de consolidation des dettes et la tae sur les transactions financières Avec une nouvelle majorité à lAssemblée nationale, le temps des solutions pour la rance est venu e pense que nous pouvons dire très clairement que nous attendions cette nouvelle majorité à lAssemblée nationale, pour que l’eort soit encore plus ort, pour que le chanement soit là ur le chemin qui conduira la rance vers la justice et le prorès, je voudrais pour terminer dire quelques mots, ce sera le lien avec ce que dira tout à l’heure arlem ésir sur le rôle de notre parti à un moment où nous sommes au ouvernement ien sûr, le arti socialiste doit d’abord déendre et soutenir le ouvernement, je crois que cela va de soi Mais je crois qu’il aut aussi être au côtés des rançais e le disais tout à l’heure, d’où la place des élus dans notre parti, continuer à rearder ce qui se passe, ce qu’ils ressentent, au nouveau phénomènes, être capables de les analser et
de continuer à être eemplaire dans les solutions pour les aire remonter Mais aussi poursuivre et amplifier le travail sur les idées our ma part, je n’ai jamais cru, que l’on soit dans l’opposition ou au responsabilités, que la réfleion et l’action pouvaient être dissociées e crois au contraire, qu’elles doivent être conjuuées, et je crois que le arti doit continuer à travailler à réfléchir, à apporter de nouvelles idées, que c’est ainsi qu’on réénèrera en permanence nos réponses au nouveau défis qui vont arriver t puis poursuivre notre rénovation, je l’ai dit tout à l’heure, qu’il  avait eu des prorès, mais, tant qu’il n’ a pas la parité totale, je considère que nous n’avons pas vraiment avancé Tant que la diversité n’est pas naturelle non plus, donc il va alloir poursuivre t puis nous attendons bien évidemment de mettre en pratique le noncumul des mandats sur lequel tout le monde s’est enaé e suis encore là, je le erai respecter, je le dis très clairement avant que la loi ne soit votée e vais vous dire ranchement les choses, ces avancées nous ont ait proresser t en les poursuivant mes chers camarades elles continueront à nous aire aner, il aut donc les poursuivre ous continuerons à poursuivre le rassemblement de la auche et des écoloistes eanMarc Arault l’a dit dès dimanche soir :  ous respecterons tous nos partenaires  e nest pas parce que nous sommes majoritaires, que nous allons avoir la tentation héémonique qui est toujours celle de l’autoritarisme de la droite on, nous sommes fiers de cette majorité, mais nous voulons eectivement que chaque sensibilité puisse vivre, et nous respectons l’opposition oilà mes chers camarades, cela va être l’enjeu du prochain conrès, un parti à l’appui de l’action du ouvernement, bien sûr, un parti en prise avec la société, et qui lui ressemble de plus en plus, un parti qui a un temps d’avance sur les idées, un parti qui prépare les énérations de responsables politiques de demain oilà ce que je souhaite pour notre avenir e sais que c’est la condition de nos succès de demain, bien sûr la principale condition c’est la réussite du ouvernement et du président de la République, et nous serons là pour l’accompaner onc je compte sur vous Merci pour tout le travail ait, tout le monde est atiué, mais malré tout il aut se mettre au travail parce que maintenant on doit accompaner notre ouvernement pour aire aner la rance et notre président de la République dont on est déjà très fiers t avec lui la rance je crois, reprend des couleurs onc on continue, au travail merci »
« n entendant une ois de plus et comme au soir de l’élection présidentielle, un certain nombre de parlementaires de droite dans plusieurs réions, nous avions l’impression qu’ils n’avaient pas remarqué la déaite uelques chires simples, audelà des chires énérau : il  a  départements où la auche a ait le rand chelem dans notre pas Mais cela ne concerne pas Christophe Borgel sdiemupl oeum etrnoti sd seisè déesp, ajret epmenesnet sa uà  huit sièes du inistère, même si on peut penser au trois sièes de l’Ardèche Monsieur Terrasse ans les deu cas, c’est une avancée et une réelle déaite de la droite n se disait avec Richard un, énateur des rançais de l’étraner, runo e Rou, qui suivait le redécoupae auprès du roupe à l’Assemblée nationale, qu’avoir créé one circonscriptions pour donner neu députés à l’M et terminer avec huit députés de auche sur one, c’est ranchement un eploit ’espère que si nous avançons vers la proportionnelle, nos amis du ouvernement qui suivront le redécoupae eront un travail plus équilibré démocratiquement es électeurs se sont charés ici de le rééquilibrer our l’M, une candidate se ait énéralement appeler dans cette élection « une suppléante » our les socialistes, nous sommes arrivés à la parité des candidates, mais cela a commencé en  alors que aniel aillant était ecrétaire national en chare de ces sujets ’enjeu qui était devant nous, ce n’était pas la parité des candidates mais la proression des députées l  avait, au roupe socialiste à l’Assemblée nationale,   de emmes dans la précédente mandature, il  en aura ,  ar comparaison, il  a à droite aujourd’hui, moins de   de emmes élues ur ce terrain là, nous pourrons, dans les commentaires, dans les jours qui viennent, être etrêmement tranquilles i le nombre de emmes élues proresse à lAssemblée nationale, c’est râce à la auche en énéral et au socialistes en particulier ela n’a pas été simple dans le parti runo e Rou m’avait prévenu, qui me précédait au secrétariat au élections, le travail des élections léislatives c’est en ait le moment le plus compliqué, alors qu’après les réionales on a l’impression d’avoir mané son pain noir arce que le travail des léislatives, ce n’est pas des problèmes de réulation de listes, c’est autant d’individus dans  bouts du territoire qui pensent que l’avenir de la auche peut passer par eu e nombre d’endroits où on m’a epliqué que, au vu de la réalité de la population, une emme ne pouvait pas être élue  e veu saluer en particulier deu candidates qui ont eu à aire des campanes etrêmement dures, avec des camarades du parti qui ont été contre elles en dissidence, je pense à inda ourjade, députée de la troisième circonscription du Tarn et à ucette oustaud, députée de la première circonscription du otetaronne, qui ont montré qu’il n’ avait pas de territoire où, dans la République, une emme ne pouvait pas être élue euième pari réussi, celui de la diversité, Martine en a parlé ous avions là aussi comme objecti d’avoir autant de candidats que la dernière ois  et de proresser en nombre d’élus ous nous étions fié un objecti de di élus e me souviens des rires ouenards d’un certain nombre de commentateurs disant : « mais vous n’ pense pas  » e ne préère pas répéter ce que là encore on a entendu dans un certain nombre de circonscriptions est un objecti noble en énéral, Mais enn, che nous, tu te rends compte, le ront national est tellement haut  me disaiton arois on me disait dans le secret : l  en a tellement peu, mais tu comprends nn, aujourdhui, nous avons di députés issus de la diversité à lAssemblée nationale Mes camarades, il aut que nous aons tous conscience que cela ne doit être qu’un début
e crois qu’avec di députés issus de la diversité, nous avons ranchi un réel pas sur le plan qualitati Mais il nous audra poursuivre cet eort dans les élections qui viennent e pense en particulier au élections municipales, parce que c’est lorsque nous aurons demain dans tous les eécutis, des mairesadjoints, des viceprésidents, qui apparaîtront comme les candidats potentiellement naturels de notre ormation politique, que nous n’aurons plus à réserver des circonscriptions au niveau national à investir au ureau national, que ce sera un mouvement naturel Troisième pari, celui du renouvellement e n’est pas le plus acile parce que la moenne d’âe à lAssemblée nationale est asse élevée, c’est la réalité politique de notre pas Mais elle va être renouvelée pour moitié ous avons un roupe où près de   des parlementaires, les nouveau, auront moins de  ans à encore, bien sûr, il  a des eorts à aire, mais les parlementaires, avec lesquels notre remière secrétaire est entrée dans ce conseil national, hommes et emmes de cette nouvelle énération, les plus jeunes, ont montré que là aussi le renouvellement était possible, et qu’il n’ avait pas orcément besoin de traverser toutes les arcanes de la vie électorale locale pour devenir un bon parlementaire nfin dernier point que je voulais aborder, celui du rassemblement ous avions deu objectis e premier, c’était celui d’avoir la majorité de auche la plus lare au arlement, et d’avoir à l’intérieur de celleci la majorité absolue de socialistes et apparentés pour assurer le ouvernement de eanMarc Arault de la stabilité nécessaire à lAssemblée nationale pour travailler sereinement es deu objectis sont atteints : il  a une majorité de auche lare, il  a une majorité absolue de socialistes et apparentés t, mes camarades, comme pour le énat, où si nous n’avions pas eu les accords avec nos partenaires, qui certes nous ont amenés dans toute une série de départements à leur laisser des sièes qui ne pesaient que quelques voi de rands électeurs, c’est par le rassemblement que nous avons ané les sièes qui ont la diérence entre la majorité et la minorité e la même manière, dans la trentaine de circonscriptions où l’élection s’est jouée à quelques voi pour des députés socialistes et apparentés, si nous n’avions pas eu l’ecellent report du second tour, qui est lié à la qualité des accords, à la qualité de la confiance que depuis quatre ans pas à pas, nous construisons avec nos partenaires, il n’ aurait ni majorité de auche lare, et assurément pas de majorité absolue pour les socialistes et les apparentés, parce que nous n’étions pas, contrairement à ce que certains commentateurs ont pu dire, dans un espace de concurrence avec nos partenaires, les deu allaient de paire lus la majorité de auche était lare, plus nous étions assurés d’avoir une majorité absolue de socialistes et apparentés e crois que c’est ainsi qu’il aut concevoir le rassemblement et le travail avec nos partenaires ’est comme ça que nous avons réussi à avoir une majorité au énat, c’est comme ça que nous avons ces résultats à lAssemblée nationale ous devons le comprendre comme une proression collective de l’ensemble de la auche qui ne se ait pas au détriment des socialistes, mais qui se ait dans la confiance avec l’ensemble de nos partenaires ous  avons réussi, malré quelques dificultés, ici et là, et c’est normal dans cette élection si particulière qu’est l’élection léislative, à la ois élection nationale et élection dans  circonscriptions Mais je crois que je ne prendrai qu’un seul eemple : si nous avons pu avoir aussi vite, dans un certain nombre de circonscriptions, où contre toute attente, nos candidats ont devancé des députés du ront de auche sortants, un accord de report des voi, à part dans la deuième circonscription de eineaintenis, c’est parce qu’il  avait de la confiance née du travail de rassemblement que nous avons mené sous la houlette de Martine Aubr ous avons tout lieu d’être satisaits du travail accompli collectivement et tout lieu de mesurer le travail que nous avons encore devant nous »
7
8
« onjour à tous hers amis, tout d’abord je voudrais vous aire part, au nom des eunes socialistes du réel bonheur, du plaisir, que représente cette victoire lle est nette, elle est lare, elle est rande t puis pour notre énération, pour tous ceu qui ont randi pendant di ans de droite, elle ait du bien e vous assure que nous sommes très nombreu, de jeunes militants à avoir eu eumêmes des parents Thierry Marchal-Beck qui étaient de jeunes militants en  à enfin comprendre ce que vous ave essaé de nous enseiner, de nous transmettre pendant  ans onc je vous assure, l’air semble un peu plus léer quand le ouvernement abroe la circulaire uéant, quand il baisse les rémunérations de   de ses ministres qui le vivent très bien n tout cas, il n’ en a pas un seul qui est venu me voir pour se plaindre e pense eectivement que quand on est socialiste, on sait qu’à plus de  euros par mois, on n’est pas à plaindre et ça ait du bien de le savoir Moi je vous le dis, très sincèrement, les eunes socialistes sont fiers, ils sont fiers d’avoir été à vos côtés iers d’avoir été à vos côtés pour préparer le projet des socialistes, avec l’allocation d’autonomie, l’attestation de contrôle d’identité, l’éalité salariale emmehomme, l’encadrement des loers, la réquisition des loements vides, et bien entendu la transition énerétique ous sommes fiers d’avoir participé à une mobilisation citoenne sans précédent, les rimaires citoennes, et d’avoir ait une campane militante de terrain à nulle autre pareil depuis des années ous sommes fiers de notre parti et de sa capacité à se transormer quand nous avons aujourd’hui il est vrai, un roupe socialiste à lAssemblée nationale renouvelé, rajeuni, éminisé, au visae de la rance, et nous savons que cela n’a pas été simple Alors les eunes socialistes ont été loau, et en permanence à vos côtés depuis di mois au service de la cause qui nous anime et des candidats qui l’incarnent Aujourd’hui, notre responsabilité, elle est autre, toujours pleine de loauté Mais notre rôle il est de soutenir l’action du ouvernement, mais surtout de aire réussir l’epérience de la auche au pouvoir, et pour cela, notre rôle n’est pas d’être le porteparole du ouvernement auprès de la jeunesse, mais d’être le portevoi de la jeunesse auprès du ouvernement t de vous rappeler que l’élue la plus jeune de lAssemblée nationale est du ront national, et qu’alors que les  ans représentent di millions d’électeurs, il n’ a que deu élus de moins de  ans à lAssemblée nationale : une députée du ront national et un député de l’M e vous dire, que nous savons que si la auche n’est pas victorieuse, l’alternance ce ne sera plus l’M et qu’il nous aut insister sur l’impérati de réussite de la auche au pouvoir our cela, mes chers amis, il va alloir être eemplaire ’eemplarité bien sûr, c’est la parité alors, oui   c’est très bien, mais ce n’est pas  , et c’est encore moins   t je vous le dis très clairement, la parité c’est bien mais ça doit être partout Alors j’espère que ce sera naturel, que   des présidences de commissions à lAssemblée nationale seront
occupées par des emmes, que   des postes à la commission des lois seront occupés par des emmes, que   des postes à la commission des finances seront occupés par des emmes, j’ai toute confiance pour vous làdessus t je souhaite évoquer avec vous deu ou trois questions qui touchent ma énération, en particulier dans cette période Très rapidement, dans ce mois de juinjuillet, qui va être si essentiel, pour la réussite de ce quinquennat, trois questions : a question européenne et comment on tourne le dos à l’austérité ’enaement de la conversion écoloique de nos économies au moment de Rio   t les réponses à la précarité qui rappe en particulier la jeunesse emain, je serai le sinataire d’une tribune commune avec mon homoloue allemand, autrichien, espanol, pour rappeler non seulement nos partis à repousser ce traité de l’austérité, mais pour dire aussi, avec mes homoloues, notamment allemand : nous souhaitons que la anque centrale européenne finance directement la conversion écoloique avec un rand plan d’investissement ous souhaitons qu’il  ait un impôt sur les sociétés minimum en urope, un impôt sur la ortune minimum en urope arce qu’aujourd’hui, ce dont il s’ait, c’est de arantir les recettes au États, et je souline qu’il  a l’accord du président des usos, donc des jeunes socialistes allemands sur cette question e deuième élément qui est important pour nous, c’est de répondre à la question de la précarité e tiens à saluer de açon orte et entière l’action du ouvernement pour répondre à la crise : l’aumentation de   de l’allocation de rentrée scolaire mais aussi l’aumentation du mic e ministre du Travail a dit qu’elle serait au maimum de  , les eunes socialistes espèrent donc qu’elle sera de   ’est particulièrement important pour nous, parce qu’on commence souvent notre carrière au mic, en tout cas à ces salaireslà, et donc la perte du pouvoir d’achat rappe particulièrement notre énération l  a la retraite à  ans re, pour tous ceu qui subissent la crise, il  a des mesures qui ont été prises en urence e dis que les eunes socialistes, nous sommes au service des parlementaires et au service du ouvernement pour envisaer, si ça doit être ait, premièrement le versement des bourses de l’enseinement supérieur dès le premier septembre stce que oui ou non, elles doivent être aumentées  uelle action pour mettre en place l’allocation d’étude et de ormation  a question qui se pose avec la déamiliarisation, investir dans sa jeunesse pour permettre d’aumenter le niveau de qualification ce n’est pas quelque chose qu’on doit aire à la fin de la crise, c’est l’une des mesures de sortie de crise, et un élément essentiel t il  a d’autres idées que nous, eunes socialistes, avons portées avec orce et viueur, et nous continuerons de le aire onc voilà, nous les eunes socialistes, nous sommes heureu de cette victoire, une belle victoire, heureu que nous soons maintenant en responsabilité, la tâche est rude, je pense que si elle n’avait pas été rude, on n’aurait pas ait appel au socialistes ous pouve compter sur les eunes socialistes pour vous soutenir pleinement, un soutien plein et entier, eieant, au service d’une auche qui ose et qui transorme »
« our m’être eprimé il  a cinq ans au lendemain d’une élection perdue, je crois comme vous ressentir une rande joie en m’eprimant au lendemain d’une élection anée t anée de quelle manière  Aussi bien l’élection présidentielle que l’élection léislative e aisant depuis le énat et m’eprimant parmi les premiers, par les hasards sans doute des choi qui sont aits, je Gaëtan Gorce vAossuelamisb lséael ueet rl lese nnsoeumvebaleu d ed écpetutteé s, au nom des énateurs socialistes qui vous attendaient a victoire au énat n’était qu’un prélude, naturellement, lonuement préparée par mes collèues qui  travaillaient depuis des années, pour que nous puissions enfin constituer une majorité à lAssemblée nationale comme au énat e moment n’est bien évidemment pas celui de l’analse, en tout cas pas orcément très approondie l est celui de la satisaction l doit rester néanmoins celui de la viilance i nous pouvons rearder le contete dans lequel nous sommes, nous nous apercevons que c’est lorsqu’il sait se renouveler, et Martine l’a dit tout à l’heure, que notre parti retrouve le oût et la capacité de l’emporter e renouvellement s’est ait très larement dans notre assemblée l s’était ait aussi pour une part, pour une part seulement et pour une part néanmoins, dans notre parti ar ce que nous devons avoir en tête, me sembletil aussi, c’est une leçon à tirer de ces scrutins, c’est que tout est parti des rimaires t je veu saluer celles et ceu qui se sont battus pour que ces rimaires aient lieu, autrement dit pour que, par la démocratie, nous sachions aire le choi qui nous permettait de préparer l’avenir, de réler les questions de leadership et de nous doter d’un projet e veu saluer à cette tribune, dans ces moments dificiles pour elle, éolène Roal, qui a porté ce projet des rimaires e veu saluer livier errand, qui a été élu en déendant ce projet des rimaires dans ce parti, l’un des premiers, et naturellement Arnaud Montebour, qui est en eet un des éléments de la rénovation du parti es rimaires ont été la base sur laquelle nous avons pu construire notre victoire t comme l’a dit là encore Martine, car je ne peu, d’une certaine manière, que m’appuer sur ses propos, nous devons, dans ce sens, continuer à avancer e choi de la démocratie que nous avons ait doit désormais nous inspirer tout au lon des semaines et des mois qui viennent e ais naturellement allusion au échéances internes qui nous attendent e ais aussi allusion à l’ensemble des débats que nous aurons à trancher, qu’ils concernent le ouvernement, qu’ils nous concernent directement pour l’avenir
uisque je parle du ouvernement, permettemoi aussi de saluer tout particulièrement le remier ministre, qui est ici, eanMarc Arault, et l’ensemble des membres du ouvernement ls méritent, je crois, qu’on les soutienne activement et qu’on eprime notre satisaction car ils savent, avant nous, mais nous le savons avec eu, que la tâche sera rude e disais, il  a cinq ans, citant Anatole rance, que c’est lorsque l’on croit au roses et c’est puisque l’on croit au roses qu’on les ait éclore l aut croire que nous  avons cru  l aut que nous  croions plus encore, à l’avenir roire en lurope, ce sera dificile dans le contete dans lequel nous sommes, qui ne peut pas manquer son nouveau rendevous avec la démocratie l aut que nous soons ceu qui disons que lurope ne peut se construire contre les peuples, et que lurope doit continuer à se aire t nous avons là un rôle pédaoique, politique et de convictions auquel nous ne pouvons pas renoncer roire en la solidarité : nous sommes dans un monde dans lequel, au ond, les valeurs ne nous sont pas avorables artout veut s’afirmer l’autonomie, la liberté, le droit de l’individu, et nous  sommes attachés, c’est le principe des droits de l’omme Mais la solidarité en laquelle nous croons, la coopération entre nous tous, l’association des orces, des éneries et des talents, c’est la base même de l’idée socialiste ous devons croire en la solidarité, la revendiquer comme le ondement de notre action roire en la auche : la bataille électorale que nous avons anée n’est pas la bataille des idées e viens de l’évoquer elleci reste à mener elleci reste à remporter t si nous ne sommes pas capables de proposer une alternative au modèle qui est en train de s’eondrer, sur le plan moral, sur le plan financier, sur le plan écoloique, si nous ne sommes pas capables de construire une vision du monde dans lequel nos concitoens, en rance et en urope, peuvent se retrouver, alors les dificultés ne sont pas derrière nous, elles seront devant nous Mais à l’inverse, si nous prêtons le temps dans ce parti nécessaire pour construire cette alternative politique, intellectuelle et doctrinale, alors nous aurons l’énerie et la orce pour aronter les défis auquels nous sommes conrontés nfin, croire dans notre parti : ce parti a montré qu’il avait une viueur ormidable, il a autour de lui des orces considérables,   de nos smpathisants qui ont choisi de rester en contact avec nous au lendemain des rimaires ette orcelà, le sine que nous devons lui donner, c’est que nous sommes tournés vers elle, et que nous voulons l’associer à l’avenir du arti socialiste À partir du combat qui a été ané au mois de mai, à partir du combat que nous venons de aner au mois de juin, d’autres combats nous attendent ous pouvons les aborder avec confiance et avec optimisme, orts de ce que nous aurons réalisé, mais nous devons arder énerie, vitalité et viilance pour mener ces combatslà eulà, nous ne pouvons pas les perdre »
9
1
« Monsieur le remier ministre, cher eanMarc Arault, Madame la remière ecrétaire, chers amis e suis heureu de m’eprimer devant vous parce que j’ai cru un instant dans cette campane que peutêtre je n’aurais pas l’occasion, plus l’occasion de le aire Mes chers amis, j’en aurais été etrêmement peiné e parti, je lui ai consacré ma vie ’ai commencé mon enaement politique un jour de  à la Gérard Collomb convention des institutions républicaines ’ai été élu député en , cela veut dire que j’ai connu à cette époque une soirée comme celleci qui était une rande soirée de joie, où déjà nos concitoens avaient une rande espérance ls nous avaient témoiné une rande confiance t puis j’ai connu les instants plus dificiles où, quelques années après, les rançais avaient un peu perdu de cette confiance qu’ils nous avaient maniestée ous savons aujourd’hui qu’ils nous ont donné la majorité, ils ont même souhaité que les socialistes aient la majorité absolue, qu’ils ne soient pas dépendants de telle ou telle orce d’appoint, mais qu’ils aient la capacité à mener leur politique ela nous conère une immense responsabilité, parce que, désormais, on ne pourra plus dire : « ’est la aute à untel, c’est la aute à ceci » on, aujourd’hui, nos actions nous enaent, et elles nous enaent entièrement ous sommes majoritaires à lAssemblée nationale, majoritaires au énat, majoritaires dans les collectivités locales, nous avons tous les instruments pour transormer notre pas r c’est vrai qu’il nous audra sans doute aire un certain nombre de choi et que ces choi seront orcément dificiles ’ai parcouru, plus que je ne l’aurais cru au départ, les circonscriptions de l’alomération lonnaise t j’ai bien entendu quelle était l’attente immense qui était celle des rançais, toutes catéories sociales conondues ls placent en nous une immense espérance, et nous n’avons pas le droit de les décevoir
« Mes chers camarades, chère Martine Aubr, cher eanMarc Arault, je voulais juste en quelques mots très bres, vous aire part de la satisaction d’un jeune premier édéral, entre uillemets, d’un jeune député, entre uillemets eune, pour une raison toute simple que je voulais partaer avec vous car comme un certain nombre, et pas seulement des membres du M, pour toute une énération, ici présente dans cette salle, et en Émeric Bréhier dehors, c’est la première ois que, le  mai, nous avons mis un bulletin de vote dans l’urne d’un candidat, en l’espèce d’un candidat socialiste qui est devenu président de la République onc je voulais juste vous aire partaer, puisque je ne l’ai pas ait au dernier onseil national, cette petite émotion toute personnelle, mais après tout, que nous sommes nombreu à partaer ous dire aussi combien notre satisaction est rande, bien sûr, au lendemain de ces élections léislatives, avec le renouvellement,
0
Mes chers camarades, nous sommes dans une situation où nous ne pouvons plus nous paer de mots ésormais, nos convictions politiques, les idées que nous déendons nous enaent lles vont se traduire dans des tetes de loi, et c’est de ces tetes de loi que dépendra la vie quotidienne des rançais dans les prochaines années n sait quels sont les rands enjeu, lurope ui, il aut eectivement relancer lurope, mais si on demande de rands prorammes communs, cela demande aussi qu’il  ait des solidarités, que chacun ne joue pas dans un cadre national, mais pense l’avenir commun de lurope l nous audra mener une rande politique industrielle Aujourd’hui, notre pas, on le voit bien, chaque jour, est en train de voir son économie, son industrie, se déliter ui, c’est un des enjeu prioritaires et enjeu a été placé en tête de notre projet, je crois qu’il doit le rester, parce qu’aujourd’hui, il conditionne tout es inéalités sociales, cher laude artolone, j’avais eu l’occasion de dire qu’aujourd’hui, elles étaient des inéalités spatiales, et que lorsque je reardais par eemple l’Îlederance ce n’est pas simplement en ajoutant des moens financiers nouveau, mais en menant de randes réormes de structure pour que les solidarités puissent s’eercer sur une échelle lare nfin, je terminerai sur un problème que tous les maires des randes villes ont présent à l’esprit, le loement ’était un des thèmes, avec l’emploi, de la campane que nous avons menée Mes chers amis, ce sera au nombre de loements construits que nous pourrons dire que nous avons résolu le problème du loement aisons attention dans les politiques que nous menons, et j’invite les ministres, même s’ils l’ont déjà ait, à rearder le nombre de loements construits au cours des  à  dernières années e voir lorsque cela s’est un peu aaissé, de rearder quelle est la part éalement du loement social, du loement privé, du loement institutionnel, et c’est à partir de là que l’on peut construire une véritable politique qui permettra de construire davantae de loements dans les prochaines années, et donc de pouvoir répondre au problèmes que se posent les rançais hers amis, chers camarades, je crois que nous avons tout pour réussir e pas nous en a donné les moens À nous de montrer dans les prochains mois qu’il avait raison de placer en nous sa confiance Merci »
la parité, la diversité, je n’ reviens pas, mais surtout de disposer de cette majorité parlementaire stable, cohérente, lare, qui permettra à eanMarc Arault, à ton ouvernement, de mettre en œuvre tout le projet, rien que le projet présidentiel adoubé par les rançaises et les rançais le  mai dernier, car là est notre responsabilité collective t puis dernière remarque, je partae totalement ce qu’a dit Marieoëlle ienemann, ce qui peut en surprendre quelquesuns, sur l’impérieuse nécessité du travail idéoloique, voire plutôt politique, dans notre rille de lecture du ront national e travail a commencé il  a déjà lontemps, avec Alain erouniou notamment, avec mmanuel Maurel, mais je pense que nous devons aller audelà, car ce n’est plus une porosité entre le  et l’M, c’est une smbiose idéoloique, et c’est à cela qu’il aut nous attaquer au travers d’études socioloiques, électorales, politiques importantes, sinon, dans cinq ans, nous serons à la merci de cette smbiose qui ne sera plus seulement idéoloique, mais qui sera politique t là est la tâche, à mon sens, prioritaire, de notre oranisation politique dans les prochains mois et les prochaines années, et cela dépasse larement les enjeu d’un conrès, c’est un enjeu de culture politique Merci »