Mitteilungsblatt 12-2011.pub

De
Publié par

de celui-ci est le triplement de nos membres en seulement quelques mois. Pour poursuivre sur cette voie, nous conti- nuons à avoir besoin de toutes les bonnes ...

Voir plus Voir moins
Mitteilungsblatt N R . 2 5D E Z E M B E R2 0 1 1 W WW. U N SER LA ND.O R Gde celui-ci est le triplement de nos membres En route pour 2012 ! en seulement quelques mois. Il y a un peu plus d’un mois se tenait, à Col-D A N SC EPour poursuivre sur cette voie, nous conti-mar, notre Assemblée Générale Ordinaire. Celle-ci fut l’occasion pour la quarantaine denuons à avoir besoin de toutes les bonnes N U M É R O: membres présents de faire le bilan de l’annéevolontés : que vous ayez des compétences écoulée, de faire le point sur la situation fi-d’informaticien, de rédacteur d’article, de En route pour 2012 1 nancière –très saine !- du parti, et d’élire lesgraphiste, de gestionnaire, d’orateur, de nouveaux membres du comité de direction :bricoleur, de cuisinier, … vous pouvez tous Actualité de nosapporter quelque chose à Unser Land, Vo-le Grosser Rat. 2 sectionstre Parti ! Alors si vous avez d’un peu de temps, contactez-nous : la tâche est rude, Gedanken eines 3 mais le résultat en vaut la peine ! noch nicht koloni-sierten Elsässers im Herbst... Et si vous ne disposez pas de temps libre, continuez à nous apporter soutien moral et Courrier des mem-4 financier, et faites nous connaître dans vos bres cercles familiaux, dans vos conseils munici-paux, dans vos clubs sportifs ou dans vos associations. Ainsi nous continuerons à croi-tre et à peser toujours plus dans le débat p o l i t i q u ea l s a c i e n! N’oubliez donc pas de renouveler votre De gauche à droite : R. Schaeffer (trésorier), D. cotisation pour 2012 ! Willmé (vice-pdt), JG. Trouillet (pdt), J. Goepfert (vide-pdt) et D. Heckel (conseiller général)
AGE N DA:31. März 2012 :Manifestation pour les langues régio-nales à Strasbourg
Verantwortlicher Herausgeber / Responsable de Publication : Jean-Georges Trouillet Mitwirkende Auto-ren / Auteurs dans ce numéro : Jérôme Goepfert, Martin Hell, Matthieu Hirn, Jacques Kauffmann, Dani Willmé
La présentation, faite par Jean-Georges Trouillet, président, David Heckel, conseiller général de Sarre-Union et Andrée Munchen-bach, ex-conseillère générale de Schiltigheim a permis à tous de se rendre compte de l’am-pleur du travail réalisé en quelques mois.
Rédaction du programme et impression de tracts et d’affiches, organisation annuelle d’u-ne fête du parti –Heimetfescht- regroupant plus de 100 personnes dont des élus, mise en route d’un site internet qui accueille actuelle-ment plus de 8000 visiteurs par mois, présen-ce sur les réseaux sociaux, nouveau format du Mitteilungsblatt, liens permanents avec les autres partis autonomistes et régionalistes hexagonaux et européens, et bien sûr, pré-sence remarquée, parce que couronnée de succès, aux élections cantonales.
Toutes ces actions ont demandé un travail considérable, et la plus belle reconnaissance
Mitglieder aus dem Grossen Rat und die Mitteilungsblatt- Redaktionsgruppe wüns-chen ihnen eine schöne Weihnachten und ein gutes neues Jahr 2012.
M. HIRNSecrétaire d’Unser Land
La composition du Grosser Rat, suite à l’Assemblée Générale, est la suivan-te : ·Représentants des élus (Kleiner Rat) : David Heckel Daniel Loewert Andrée Munchenbach ·Responsables des sections : Jérôme Goepfert Daniel Willmé ·Représentants des membres : Ludovic Faessel Matthieu Hirn David Laurensot
1
2
La section Unterelsass marche !
A l’initiative de nos trois camarades et ami(e)s An-drée, Denis et David, a eu lieu la marche de la fierté alsacienne du 10 au 17 octobre 2011. Cette marche, en réaction aux propos inadmissibles de la rectrice d’Académie, avait pour but de donner de la fierté aux alsacien(nes) et de rendre visible notre drapeau Rot un Wiss …mission accomplie ! Cette marche fut une totale réussite, avec des étapes à Sarre-Union, Kirchberg, Saverne, Lupstein, Schei-benhard, Wissembourg, Haguenau, Roeschwoog, Kolbsheim, Molsheim, Erstein, Benfeld, Saint Hippoly-te, Kintzheim, Sélestat, Strasbourg, Marckolsheim et Colmar. Plusieurs maires ont fait un bon accueil aux représentants de cette marche et ont promis de met-tre le Rot un Wiss sur leurs façades de mairie. De nombreux membres de notre section ont marché
sur une ou plusieurs étapes de cette marche(ils n’étaient pas seuls, rejoints également par des parents d’élèves et membres d’associations culturelles) ; qu’ils en soient re-merciés !Cette réussite est la preuve que l’initiative de quelques uns peut faire bouger les choses et cela doit nous inciter à continuer et à multiplier les actions. Une prise de conscience s’impose Madame la rectrice et Messieurs les partisans du centralisme à la française...les alsaciens ne se laisseront plus marcher sur les pieds impu-nément…merci à ceux/celles qui luttent pour nos droits fondamentaux ! Pour en savoir plus sur cette marche et consulter des pho-tos :www.alsatianpride.blogspot.comEnfin, comment ne pas parler du Conseil d’Alsace à venir? Cette avancée est peut-être la première pierre de notre Liberté ;Unser Land et notre section soutiennent toute initiative visant à renforcer les compétences de notre Alsa-ce...nous en reparlerons ultérieurement. Rejoignez-nous et n’hésitez pas à nous communiquer toute idée d’action ! A paar Wörter ùf elsassisch...Ich will besondersch Merci saje an alli wo regelmassig fer s'Elsass kàmpfe. S'esch a grossi Ehre fer mich met ehr mitzemache!Ich wensche alli alles Guete fers Johr 2012 un es lewe a frejes Elsass! J. GOEPFERTVice-Président d’Unser Land Sektionsvorsitzender - Unter Elsass unterelsass@unserland.org
Un scho sen mir end ‘s Johr ! S’il fallait faire un bilan des réunions de la sectionconseillers généraux, une marche pour la dignité alsacien-Owerelsàss, je dirais qu’elles ont été correctementne,fer der elsassischa Stolz, a été organisée dans le 67 avec fréquentées par une assistance moyenne de 20 per-une dernière escale à Colmar. sonnes, avec à chaque fois, de nouveaux membres ce qui permet de renouveler l’assistance.Cette marche symbolique a permis de dénoncer les pro- positionsoutrageantes de la rectrice par rapport à la Les échanges sont fructueux, l’ambiance est convivialeconvention sur le bilinguisme et de brandir notre drapeau àwer as fahlt ebbs.rot un wiss, durant les 7 étapes de la marche. Nous avons un déficit dans la façon de nous manifes-Un so ebbs müen mer oj fertig bringa. Fer jedi Glagaheit müen ter : nous ne sommes pas assez sur le terrain, nousmer uns malda un d’Fàhna hoch hewa. n’exploitons pas suffisamment les situations qui de-vraient nous inciter à nous montrer.han’s fertig gebrocht eini StrukturGeneral Rot un regional Rot fer 2014 s’bilda. Dàs hàt Unser Land scho Johra reklamiert un La récente déclaration de la rectrice qui pense quebeàsprocha, àwer jetzt müen mer ufmerksàm bliwa dàss àlles réduire l’enseignement paritaire à 8 heures d’allemandigefiehrt wird wie versprocha. Un aktiv müen mer oj se wenn et 16 heures de français (au lieu de 12 et 12) a suscitéd’Volksàbstimmung stàttfinda wird. l’indignation de beaucoup de monde (monde associa-tif, Unser Land, …) mais n’a pas été suivie d’effetsViel Gleck fer 2012 fer ejer und d’Fàmelia un viel Erfolg fer quant à sa médiatisation. Sauf que…unsri Pàrtei. D. WILLMEVice-Président d’Unser Land A l’initiative de notre conseiller général David Heckel,Sektionvorsitzender -Ober Elsass estampillé Unser Land, Babette Munchenbach, aussi oberelsass@unserland.org membre d’Unser Land et de Denis Lieb, les 2 ex-
Gedanken eines noch nicht kolonisierten Elsässers im Herbst... In Europa gibt es mehrere Orte in verschiedenen LändernDie Elsässer wurden hörige Geschöpfe der Kolonisatoren. die den gleichen Namen tragen.Diese Vergiftung des Geistes ist, auf List, Lüge und Ein- schüchterungzurückzuführen. Die Geschichtsfälschung be-Ihre Bewohner und Vorfahren haben aber in der Geschichtegann natürlich schon in der Schule. Die Kinder in Elsass-nicht das gleiche Schicksal.Lothringen mussten alle Könige  Frankreichskennen, obwohl vor dem Nehmen wir zum Beispiel das30 jährigen Krieg, Elsass und Lothrin-elsässische Städtchen Münstergen überhaupt nicht zu Frankreich im Vogesental und die Stadtgehörten. Münster inWestfalen, Deutschland (26.500 Einwoh-Was später der Franzosen zu Hilfe ner). kam,war natürlich die Nazidiktatur  zwischen1940 und 1945, darunter Münster im Elsass, hat durchhaben die Elsass-Lothringer auch ge-Kriege gelitten, wie auchlitten und das haben die neuen Türckheim und das ElsassMachthaber im Elsass weidlich ausge-überhaupt. Die Eindringlingenützt, um Sympathien zu gewinnen. waren die Franzosen im Wes-ten, auch die Schweden kamenWas die meisten unserer Landsleute bis zu uns. Gerufen wurden Sievielleicht nicht wissen, ist dass die nicht von den damaligen Elsäs-Franzosen auch eine gewisse Verant-sern. wortungtragen am Aufkommen des  Nationalsozialismus,und keine gerin-Unser elsässisches Münster hatge (siehe Versailler Vertrag vom mehrmals dieNationalität 28.06.1919). gewechselt und wurde seit dem Ende des 30 jährigenAuch französische Historiker haben Krieges französisch durch densich bereits mit diesem Thema aus-westfälischen Friedensvertrageinander gesetzt. der im Jahr 1648 in Münster in Westfalen unterschrieben wur-Und so ist es in Elsass-Lothringen de. unserenVorfahren passiert, dass sie Die Elsässer konnten abermehrere Male ihre Staatszugehörig-nicht französisch sprechen,keit wechseln mussten und auch ihre waren dieser Sprache nichtSprache. mächtig, es war ja auch nicht ihre Muttersprache, das mussImmer fremde Götter anbeten, hin-auch gesagt werden.terlässt schädliche Spuren, trägt zu  einerEntwurzelung bei, und wenn es noch, wie bei uns um Volksabstimmungen gab es nicht. Demokratie war eindie Ausrottung unserer jahrhundertalten Muttersprache Fremdwort. Wohl oder übel musste sich die Bevölkerunggeht, so kann man von einem gezielten Genozid sprechen. mit dieser Situation abfinden.  ZweimalMünster haben wir am Anfang gesagt! Welchen Der Sprachenzwang machte sich aber besonders nach derUnterschied, welch anderes Schicksal haben die beiden Städ-französischen Revolution bemerkbar. Die fanatischen Jakobi-te ? ner haben einige Jahrzehnte später die Schulpflicht einge-führt, um den Kolonisationsprozess zu beschleunigen. DieMünster in Westfalen und ihre Einwohner haben sicher auch Assimilierung begann.durch die Kriege gelitten, aber sie konnten ihre angestamm- teMuttersprache bewahren. Junge Elsässer und junge Lothringer (Buben wie Mädchen) wurden nach und nach manipuliert. Es wurde ihnen einge-Wir sollten darüber nachdenken, in diesem Jahr 2011, wo trichtert mit allen zur Verfügung stehenden Methoden dasswir in Elsass-Lothringen vor hundert Jahren (im Mai 1911) sie Franzosen sind. Diese gross angelegte, gezielte Assimilie-eine eigenes Parlament und eine Verfassung bekamen. rung hat seit 1918 und besonders 1945 ein Ausmass son-dersgleichen angenommen. Ein Grund mehr für unsere Muttersprache zu kämpfen, alle zusammen. J. KAUFFMANN3
Courrier des membres
Position de Martin Hell concernant la fusion des collectivités alsacien-nes J’ai trouvé intéressante l’initiative du Conseil général du Haut-Rhin d’organiser 3 réunions dans le département au courant de cette année sur l’avenir du département et de l’Alsace en général au sein de la nouvelle structure. Trop souvent les velléités pour défendre les valeurs de notre Lànd sont totalement déphasées par rapport à nos vrais problèmes et par rapport à notre contexte historique. Le gros point d’interrogation est :qu’est-ce qu’être Al-sacien ? Tout d’abord, être alsacien, c’est défendre avec véhémence notre héritage que nous ont transmis nos aïeux. C’est par-tager le statut d’un européen libre dans une communauté régie par les Droits de l’Homme et par les droits des Peu-ples car en France ces valeurs ne s’appliquent pas. Il faut être fier d’être alsacien, fier de notre langue et fier de notre culture, car actuellement nos valeurs sont corse-tées, enserrées, conduisant à leur disparition programmée. Notre langue maternelle souffre d’une oppression politique voire coloniale, ce que semble ignorer la population pour qui la langue ne revêt pas de priorité capitale. N’ayant pu assister aux différentes réunions organisées par le département, je leur ai envoyé un courrier qui peut se résumer comme suit : « Chers élus d’Alsace, puisque vous nous invitez à prendre la parole, also reda mer drvo. Aussi longtemps que notre Land sera occupé, il sera vain de faire une politique, celle dont l’Alsace a besoin urgemment.
Avant tout, laissez-moi vous dire que l’Alsace n’a jamais consenti démocratiquement à devenir une région française. Elle l’est devenue par force. Il faut donc nous libérer, mais pas en pavoisant avec du folklore ou en proférant des paroles qui ne sont que langue de bois. Depuis trop longtemps on cherche à nous faire disparaître pour nous faire ressembler à de belles têtes tricolores. Dans votre brochure, vous parlez de la « langue du voisin » ! Falsification et mensonges car notre langue est parlée depuis plus de 1500 ans, et écrite depuis plus de 5 siècles !Notre langue maternelle a été éradiquée au profit d’une langue impor-tée, la langue française. Si vous, les dirigeants de notre Ländle, ne savez pas comment on se débarrasse de ce joug qui nous tue, demandez la recette aux peuples du Kosovo ou de Slovénie, ou à d’autres minorités qui se sont libérées. Pour sauver notre langue maternelle, prenez les références au Süd-Tirol. In der Hoffnung dass mein Schreiben in Kenntnis gesetzt wird, sende ich Ihnen die besten Grüsse aus dem Sundgau. Freies Volk im eigenen Land. »
M. HELL
C’est toujours avec plaisir, et parfois avec émotion, que nous lisons puis publions vos lettres, courriers et impressions. Alors n’hésitez pas à prendre votre plus belle plume, et, en alsacien, en Hochdeutsch ou en français, en-voyez-nous ce que vous souhaitez voir publié dans Vo-tre Mitteilungsblatt ! LE COMITE DE REDACTION
Soutenez l’action d’Unser Land :adhérez en 2012 ! Nouveau membre 1an:10Adhésion Section(pour les renouvellements seulement) :Chômeur /étudiant1an :20Renouvellement_____________________________________Cotisation simple1an :40Cotisation couple1an :60(joindre un bulletin pour le conjoint) Nom : _____________________________________________________Mme Mlle M. DonateursJe verse ……… €  Prénom : ________________________________Né(e) le : _______________________________  Prélèvementautomatique Adresse : _________________________________________________________________________ Chèque à l’ordre de Unser Land Ville : ___________________________________Code Postal : ____________________________  Espèces Mail : __________________________________Portable : _______________________________ Seul un paiement par chèque à l’ordre de Unser Land donne droit  Tél : _______________Fax : _______________Profession : ____________________________à la déduction fiscale de 66%  Mandat(s) électif(s) : _______________________Lieu : _________________________________ Date et signature : Dirigeant ou ancien dirigeant d’entreprise A retourner à :Unser Land, BP 1004068190 ENSISHEIMDirigeant ou ancien dirigeant d’association ou à votre responsable de section Elu ou ancien éluwww.unserland.orgConformément à laLoi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données personnelles qui vous concernent. Seul Unser Land est destinataire des informations que vous lui communiquez. 4
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.