Un quotidien régional, l'agriculture et les agriculteurs : l'exemple de Ouest-France - article ; n°1 ; vol.177, pg 39-43

De
Publié par

Économie rurale - Année 1987 - Volume 177 - Numéro 1 - Pages 39-43
Selon la dernière enquête BVA-Agri média, 105 000 chefs d'exploitations de plus de 10 ha lisent régulièrement Ouest-France. 97,2 % d'entre eux lisent en priorité la page agricole, alimentée par 16 journalistes spécialisés et 50 correspondants. Mais quelle lecture en font-ils et quel(s) service(s) en attendent-ils à l'avenir ?
« Ouest-France » a engagé un programme d'études sur trois années, qui a conduit à utiliser un outil original : le parcours commenté de lecture (entretien semi-directif prolongé reconstituant la lecture du jour).
La lecture de Ouest-France y apparaît comme une pratique dynamique et complexe, à la fois utile et agréable, à la fois spécialisée et globale, à la fois d'intérêt pratique et socialement valorisante. Les lecteurs agricoles s'approprient en priorité « leur » page professionnelle mais paradoxalement aspirent à ce que le journal soit le médiateur entre eux et le reste de la société.
According to the last poll made by BVA-Agrimédia, 105 000 Farmers in more than 25 acres farm estates are « Ouest-France »'s steady readers. 97,2 % of them, first of all, read the agricultural page written by 16 specialised reporters and 50 stringers. But what kind of reading do they do of it and what kind of service(s) do they expect in the future ?
« Ouest-France » has started a program of surveys upon three years, that has led to use an original tool ; the annotated questionning after reading (a prolonged half-conducted interview building up again day's reading). There, the reading of « Ouest-France » appears as a dynamic and intricated practice, both useful and pleasant, both specialised and global, both socialy valorizing and with a pratical goal. Agricultural readers appropriate first « their » professional page but, paradoxicaly, wish the newspaper becomes the intermediary between them and the rest of society.
5 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1987
Lecture(s) : 16
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
J.-P. Chapelle
Un quotidien régional, l'agriculture et les agriculteurs : l'exemple
de Ouest-France
In: Économie rurale. N°177, 1987. pp. 39-43.
Résumé
Selon la dernière enquête BVA-Agri média, 105 000 chefs d'exploitations de plus de 10 ha lisent régulièrement Ouest-France.
97,2 % d'entre eux lisent en priorité la page agricole, alimentée par 16 journalistes spécialisés et 50 correspondants. Mais quelle
lecture en font-ils et quel(s) service(s) en attendent-ils à l'avenir ?
« Ouest-France » a engagé un programme d'études sur trois années, qui a conduit à utiliser un outil original : le parcours
commenté de lecture (entretien semi-directif prolongé reconstituant la lecture du jour).
L
a
l
e
c
t
u
r
e
d
e
O
u
e
s
t
-
F
r
a
n
c
e
y
a
p
p
a
r
a
î
t
c
o
m
m
e
u
n
e
p
r
a
t
i
q
u
e
d
y
n
a
m
i
q
u
e
e
t
c
o
m
p
l
e
x
e
,
à
l
a
f
o
i
s
u
t
i
l
e
e
t
a
g
r
é
a
b
l
e
,
à
l
a
f
o
i
s
spécialisée et globale, à la fois d'intérêt pratique et socialement valorisante. Les lecteurs agricoles s'approprient en priorité « leur
» page professionnelle mais paradoxalement aspirent à ce que le journal soit le médiateur entre eux et le reste de la société.
Abstract
According to the last poll made by BVA-Agrimédia, 105 000 Farmers in more than 25 acres farm estates are « Ouest-France »'s
steady readers. 97,2 % of them, first of all, read the agricultural page written by 16 specialised reporters and 50 stringers. But
what kind of reading do they do of it and what kind of service(s) do they expect in the future ?
«
O
u
e
s
t
-
F
r
a
n
c
e
»
h
a
s
s
t
a
r
t
e
d
a
p
r
o
g
r
a
m
o
f
s
u
r
v
e
y
s
u
p
o
n
t
h
r
e
e
y
e
a
r
s
,
t
h
a
t
h
a
s
l
e
d
t
o
u
s
e
a
n
o
r
i
g
i
n
a
l
t
o
o
l
;
t
h
e
a
n
n
o
t
a
t
e
d
questionning after reading (a prolonged half-conducted interview building up again day's reading). There, the reading of « Ouest-
France » appears as a dynamic and intricated practice, both useful and pleasant, both specialised and global, both socialy
valorizing and with a pratical goal. Agricultural readers appropriate first « their » professional page but, paradoxicaly, wish the
newspaper becomes the intermediary between them and the rest of society.
Citer ce document / Cite this document :
Chapelle J.-P. Un quotidien régional, l'agriculture et les agriculteurs : l'exemple de Ouest-France. In: Économie rurale. N°177,
1987. pp. 39-43.
doi : 10.3406/ecoru.1987.3800
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ecoru_0013-0559_1987_num_177_1_3800
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.