Trois types d'intervention du tourisme dans l'organisation de l'espace littoral - article ; n°434 ; vol.79, pg 446-469

De
Publié par

Annales de Géographie - Année 1970 - Volume 79 - Numéro 434 - Pages 446-469
Three ways in which the tourist industry can influence the development of coastal regions.
Study of the tourist industry should not be regarded an as end in itself. It should be a means of helping geographers to understand the consequences of the appearance of a new element into the group of activities and the inter-play of forces which give definition to a region, and into the system of relationships on which its organisation is based. This article intends to raise a few points about the latter point. It is also intended to be a first applied typological approach to the Mediterranean coast.
Three different categories of tourism in the coastal areas were distinguished, using the following criteria : — The size of population, the vitality of its activities before the introduction of tourism, the spontaneous or private nature of the tourist facilities provided, the localised or extensive nature of the touristic area.
— The Costa Brava Type : — A rocky coastline, without hinterland but very specialised. There are many very old harbours. There are various traditional activities which have developed irregularly. There is no unity. The countryside, however, the climate, its situation are particularly attractive. The area has undergone considerable changes due to the natural growth of tourism, which has ended its isolation and given it a function unity and organisation. It has also, however, altered the landscape and the social and spiritual values of the people.
— The Rumanian-Bulgarian Type : — Here the facilities arrived before the tourists. The resorts (Mamaia, Golden Sands, etc.) are very localised and are strictly functional, holiday-playgrounds in their pure form. They scarcely affect the previous organisation of the region which comes within the sphere of influence of the large ports (Constantza, Varna, Burgas).
— The Languedoc-Roussillon Type : — Here there is the will to develop tourist potential, hitherto neglected, in an extensive area. The aim is to involve the hinterland in this effort to improve the region. This concerted action, within the framework of the development policy for the region, should result in a functional and rational development of the area.
Plutôt qu'une fin en soi, l'étude du tourisme doit être, pour le géographe, un moyen d'appréhender les effets de l'apparition d'un nouvel élément dans le complexe d'activités et de rapports de forces qui définissent une portion de l'espace et dans les systèmes de relations qui le structurent. Cet article a pour objet de proposer quelques réflexions sur ce dernier terme et une première approche typologique appliquée au littoral méditerranéen.
A partir de trois séries de critères (degré d'occupation et plus ou moins grande vitalité des activités antérieurement à l'apparition du tourisme ; caractère spontané ou volontaire des équipements ; caractère ponctuel ou continu des implantations), trois types d'intervention du tourisme dans l'espace littoral ont été reconnus :
— le type Costa Brava : un littoral rocheux, sans hinterland mais très articulé, aux nombreux petits ports précocement occupés, aux activités traditionnelles très diverses mais d'un dynamisme inégal, sans unité, mais dont les paysages, le climat, la situation sont particulièrement attractifs, est bouleversé par l'intervention spontanée du tourisme qui lui apporte, avec le désenclavement, une organisation et une unité fonctionnelles, mais compromet à la fois ses paysages et ses valeurs sociales et spirituelles ;
— le type roumain-bulgare, où les équipements ont précédé la venue des touristes. Les « stations » (Mamaia, Les Sables d'Or...) représentent un type d'implantation ponctuel, rigoureusement fonctionnel, un espace-vacances à l'état pur. Mais elles ne modifient guère l'organisation antérieure de l'espace fondée sur le pouvoir de commandement des grands ports (Constantza, Varna, Bourgas) ;
— le type Languedoc-Roussillon, où s'affirme la volonté de mettre en valeur, sur un espace continu, un potentiel touristique jusqu'ici délaissé, avec le souci d'entraîner l'arrière-pays dans cet effort de promotion régionale. Cette action concertée, dans le cadre de la politique d'aménagement du territoire, devrait aboutir à une organisation fonctionnelle et rationnelle de l'espace.
24 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1970
Lecture(s) : 48
Nombre de pages : 26
Voir plus Voir moins

Yvette Barbaza
Trois types d'intervention du tourisme dans l'organisation de
l'espace littoral
In: Annales de Géographie. 1970, t. 79, n°434. pp. 446-469.
Citer ce document / Cite this document :
Barbaza Yvette. Trois types d'intervention du tourisme dans l'organisation de l'espace littoral. In: Annales de Géographie. 1970,
t. 79, n°434. pp. 446-469.
doi : 10.3406/geo.1970.15136
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_1970_num_79_434_15136Abstract
Three ways in which the tourist industry can influence the development of coastal regions.
Study of the tourist industry should not be regarded an as end in itself. It should be a means of helping
geographers to understand the consequences of the appearance of a new element into the group of
activities and the inter-play of forces which give definition to a region, and into the system of
relationships on which its organisation is based. This article intends to raise a few points about the latter
point. It is also intended to be a first applied typological approach to the Mediterranean coast.
Three different categories of tourism in the coastal areas were distinguished, using the following criteria
: — The size of population, the vitality of its activities before the introduction of tourism, the spontaneous
or private nature of the tourist facilities provided, the localised or extensive nature of the touristic area.
— The Costa Brava Type : — A rocky coastline, without hinterland but very specialised. There are
many very old harbours. There are various traditional activities which have developed irregularly. There
is no unity. The countryside, however, the climate, its situation are particularly attractive. The area has
undergone considerable changes due to the natural growth of tourism, which has ended its isolation and
given it a function unity and organisation. It has also, however, altered the landscape and the social and
spiritual values of the people.
— The Rumanian-Bulgarian Type : — Here the facilities arrived before the tourists. The resorts
(Mamaia, Golden Sands, etc.) are very localised and are strictly functional, holiday-playgrounds in their
pure form. They scarcely affect the previous organisation of the region which comes within the sphere of
influence of the large ports (Constantza, Varna, Burgas).
— The Languedoc-Roussillon Type : — Here there is the will to develop tourist potential, hitherto
neglected, in an extensive area. The aim is to involve the hinterland in this effort to improve the region.
This concerted action, within the framework of the development policy for the region, should result in a
functional and rational development of the area.
Résumé
Plutôt qu'une fin en soi, l'étude du tourisme doit être, pour le géographe, un moyen d'appréhender les
effets de l'apparition d'un nouvel élément dans le complexe d'activités et de rapports de forces qui
définissent une portion de l'espace et dans les systèmes de relations qui le structurent. Cet article a
pour objet de proposer quelques réflexions sur ce dernier terme et une première approche typologique
appliquée au littoral méditerranéen.
A partir de trois séries de critères (degré d'occupation et plus ou moins grande vitalité des activités
antérieurement à l'apparition du tourisme ; caractère spontané ou volontaire des équipements ;
caractère ponctuel ou continu des implantations), trois types d'intervention du tourisme dans l'espace
littoral ont été reconnus :
— le type Costa Brava : un littoral rocheux, sans hinterland mais très articulé, aux nombreux petits
ports précocement occupés, aux activités traditionnelles très diverses mais d'un dynamisme inégal,
sans unité, mais dont les paysages, le climat, la situation sont particulièrement attractifs, est bouleversé
par l'intervention spontanée du tourisme qui lui apporte, avec le désenclavement, une organisation et
une unité fonctionnelles, mais compromet à la fois ses paysages et ses valeurs sociales et spirituelles ;
— le type roumain-bulgare, où les équipements ont précédé la venue des touristes. Les « stations »
(Mamaia, Les Sables d'Or...) représentent un type d'implantation ponctuel, rigoureusement fonctionnel,
un espace-vacances à l'état pur. Mais elles ne modifient guère l'organisation antérieure de l'espace
fondée sur le pouvoir de commandement des grands ports (Constantza, Varna, Bourgas) ;
— le type Languedoc-Roussillon, où s'affirme la volonté de mettre en valeur, sur un espace continu, un
potentiel touristique jusqu'ici délaissé, avec le souci d'entraîner l'arrière-pays dans cet effort de
promotion régionale. Cette action concertée, dans le cadre de la politique d'aménagement du
territoire, devrait aboutir à une organisation fonctionnelle et rationnelle de l'espace.Trois types ïintervention du tourisme
dans organisation de espace littoral
professeur par expérimental au Yvette Centre de universitaire Barbaza Vincennes
Le tourisme est devenu un phénomène particulièrement expressif de notre
civilisation de consommation mais le produit offert se distingue des autres
produits de par deux caractères particuliers
II est pas détruit théoriquement du moins et dans la plupart des
cas par la consommation eau le sable le soleil les champs de neige air
vif du large ou des sommets et ces produits même de action humaine que
sont les monuments les sites archéologiques les musées ou les grandes réalisa
tions techniques contemporaines ne sont pas entamés par la consommation
touristique
II doit être consommé in situ En ce cas ce est pas le produit qui
va vers le consommateur mais le consommateur qui va vers Je produit Ce renver
sement des rapports ordinaires entre production et consommation doit
nécessairement exprimer par une intervention originale des mouvements
touristiques dans organisation de espace
ORGANISATION DE ESPACE INTERM DIAIRE ENTRE LES
AIRES DE MARCH ET DE CONSOMMATION
Entre les aires de marché et de consommation touristiques les relais
urbains en tant que centres échange et de redistribution ne sont pas
nécessaires Tout au plus les villes peuvent-elles jouer le rôle étape Mais
la localisation des étapes en raison de la diversité des aires de départ des
motivations des moyens de locomotion utilisés... est absolument pas
déterminée Elles peuvent échelonner tout au long des grands itinéraires
sans égard aux fonctions ou la taille des villes et souvent même en dehors
elles si elles ne présentent pas un intérêt touristique particulier Il en résulte TOURISME LITTORAL 447 LE
un émiettement ou tout au moins un échelonnement sans rythme précis des
installations accueil et des services touristiques sur les routes les plus fré
quentées Et ceci autant plus que les préoccupations de moindre coût et de
rapidité des transports sont généralement moins contraignantes pour les
touristes que celles de agrément du voyage où une plus grande liberté
dans le choix des itinéraires et des étapes sur ces itinéraires Il est vrai
cependant que la masse des touristes est généralement pressée arriver au
lieu des vacances De sorte que la circulation touristique même elle
est diffuse origine se concentre assez rapidement sur quelques itinéraires
privilégiés routes du soleil de eau ou de la neige les premières ayant un
avantage considérable en ce qui concerne le volume des flux et leur concen
tration dans le temps est sur ces grands axes privilégiés que influence
des mouvements touristiques sur organisation de espace est particulièrement
sensible Ils imposent en effet deux types aménagement
des équipements accueil et de service au long des routes et des villes
traversées stations-services restaurants hôtels motels campings centres
commerciaux. est expression évidente et banale de la réaction spon
tanée de offre la demande
des équipements assurant la fluidité de la circulation ce qui implique
en premier lieu une politique routière et autoroutière qui obéit pas
aux impératifs habituels essentiellement économiques de la politique des
transports emprise du tourisme sur cette politique exprime clairement
par exemple dans la programmation de autoroute Nice-Perpignan la seule
qui en France échappe totalement la tendance centralisatrice
en second lieu un aménagement des traversées urbaines Les intermi
nables nies attente entrée de Béziers ou de Narbonne pendant les mois
été ont acquis une notoriété qui dépasse largement nos frontières La solution
relativement simple des déviations se heurte souvent opposition des popu
lations concernées qui redoutent atrophie des villes par détournement des
flux qui les irriguaient où la nécessité aménagements de la circulation
toujours difficiles et une efficacité limitée
Les flux touristiques écoulent sur ces axes privilégiés indépendamment
de la structure des réseaux urbains sur un seul plan horizontal indifférents
la hiérarchie des villes traversées Leur régime est éminemment irrégulier
avec énormes crues correspondant aux grands départs et aux grands retours
et dans intervalle un médiocre débit Cette irrégularité et ce manque de
sélectivité expliquent que action des mouvements touristiques sur orga
nisation de espace intermédiaire entre aires de départ et accueil soit beau
coup moins structurante que celle des des autres produits de
consommation qui par leurs exigences en matière échange et de redistribution
ont fixé emplacement des marchés devenus eux-mêmes les principaux
points appui des réseaux urbains On peut même se demander si les mouve
ments touristiques ont pas au contraire une action perturbatrice dans la
mesure où ils introduisent dans organisation préalable de espace un élément ANNALES DE OGRAPHIE 448
discordant Ils ne intègrent pas ou intègrent mal aux circuits qui struc
turent espace régional Ils se superposent aux flux régionaux réguliers et cons
tants Ils les débordent et les perturbent en créant des discontinuités dans le
rythme de la circulation et dans la demande de services et de produits de con
sommation
De sorte en définitive le bilan de action des mouvements touristiques
sur organisation de espace intermédiaire entre aires de départ et accueil
est rarement positif
II LORGANISATION DE ESPACE DANS LES GIONS ACCUEIL
En revanche au niveau des régions accueil le tourisme devient le facteur
essentiel de organisation de espace et est là il convient de rechercher
et de définir une typologie Comme cette recherche concerne un phénomène
récent peine ébauché échelle de ensemble des phénomènes humains
inscrits dans espace on ne peut encore prétendre en prendre une vue en
semble Mais on peut procéder par approches successives est pourquoi
nous nous bornerons étude de trois types intervention du tourisme dans
organisation de espace littoral
Nos conclusions seront ailleurs largement susceptibles extrapolation aux
autres catégories espaces touristiques
Parmi les critères sur lesquels pourrait se fonder une typologie des implan
tations touristiques nous retiendrons
le degré occupation de espace et la plus ou moins grande vitalité
et diversité des activités antérieurement intervention du tourisme
le caractère spontané ou volontaire des équipements
le ponctuel ou continu des implantations1
un mouvement touristique se déclenche spontanément en faveur
une région équipement de cette région répond et ajuste la demande
Si celle-ci croît très rapidement équipement est hâtif désordonné et risque
de compromettre le potentiel touristique de la région Il importe en ce cas de le
contrôler et éventuellement de le freiner
Si un mouvement spontané ne se produit pas en faveur une région dont
le potentiel touristique paraît cependant intéressant on peut essayer de le
provoquer
soit en créant ex nihilo des stations nouvelles indépendantes plus ou
moins isolées On aboutit en ce cas un aménagement ponctuel
soit en aménageant volontairement un ensemble touristique inté
grant des noyaux de peuplement ancien et des stations nouvelles solidaires
les uns des autres dans un espace continu
Nous négligeons dans cette première approche les nombreux critères ayant valeur
moins générale tels que caractéristiques du milieu climat haute ou moyenne montagne
nature des côtes sableuses ou accidentées) origine et niveau social de la clientèle nombre et
durée des saisons. critères qui pourront être ultérieurement intégrés dans une typologie plus
élaborée LE TOURISME LITTORAL 449
Ces trois modes intervention déterminent trois types originaux organi
sation de espace Nous en étudierons trois exemples sur le littoral de la
Méditerranée et de la mer Noire
1er type Aires littorales atteintes par un mouvement touristique
spontané Costa Brava-Côte Azur
une et autre ont attiré spontanément les touristes
Nous ne rappelons que pour mémoire le cas de la Côte Azur où inter
vention du tourisme est produite comme il est bien connu en deux temps
La concentration urbaine dans quelques stations privilégiées et occupation
des pentes ensoleillées représentent la projection spatiale de la première vague
de tourisme aristocratique hivernal Elle considérablement augmenté le
volume des flux hommes et capitaux irriguant espace littoral et non
moins reculé les limites des aires de départ de ces flux intégrant ainsi la Côte
Azur dans des circuits amples et puissants dont effet entraînement sur
arrière-pays été limité mais qui ont considérablement enrichi le littoral et
déclenché un processus de croissance urbaine
impact du tourisme estival de masse beaucoup plus brutal provoqué
surtout partir de 1945-1950 la descente de habitat vers la plage et occu
pation linéaire de espace littoral interurbain Les structures héritées de la
première époque étant inadaptées un phénomène de masse il en est résulté
un bouleversement du paysage des infrastructures routières apparition
un nouveau style de constructions grands immeubles collectifs La fonc
tion touristique annexé tout espace littoral et regagné les pentes et même
arrière-pays Flux et reflux des pentes vers les plages et réciproquement
expriment non seulement les variations de la demande touristique soleil
hivernal bains de mer) mais aussi la pression démographique et en parti
culier intervention un nouveau facteur dont les effets sont du même ordre
que ceux du tourisme habitat de retraite
Sur la Costa Brava les manifestations du tourisme aristocratique ont été
extrêmement limitées et ont pratiquement joué aucun rôle dans organisation
de espace Le magnifique côte de Gérone isolée et splendide accès difficile
sur presque toute sa longueur restait en dehors de tout espace dominé par
une grande ville fig Alors que grâce industrie du liège des flux
échanges et de capitaux la reliaient aux plus lointains rivages ses relations
avec Gérone et Barcelone restaient médiocres Entre ses trois secteurs
secteur pyrénéen dont les petits ports désertés mouraient lentement secteur
ampurdanais aux côtes inhospitalières rigides falaises calcaires longs cordons
de sable) secteur méridional encore animé par industrie du liège malgré les
crises qui avaient durement éprouvée le seul lien avait toujours été le
cabotage Celui-ci disparu le littoral se trouvait plus divisé moins organisé
aube du xxe siècle il avait jamais été il ut atteint par la première
vague du tourisme de masse international immédiatement après la seconde
guerre mondiale Le flot touristique grossit spontanément avec une prodigieuse
ANN DE LXXIXe ANN 29 450 ANNALES DE OGRAPHIE
rapidité Le pays était absolument pas préparé le recevoir Les touristes
précédaient équipement La réponse de offre été immédiate Une véritable
course tenté de rattraper une demande galopante Un vertige
de constructions avec son inévitable cortège de spéculations foncières gagné
tout le littoral
Pareille situation comportait deux dangers
danger un équipement anarchique qui tôt ou tard détruirait les
magnifiques paysages de la vieille côte de Gérone désormais mondialement
connue sous le nom de Costa Brava
danger un emballement de offre qui risquait de ne pas rester
ajustée la demande
La Costa Brava su éviter ni un ni autre malgré la rapide élaboration
un plan Costa Brava fixant des normes et imposant des règles qui ont guère
été respectées De sorte que le phénomène de dégradation des paysages
le plus souvent irréversible et devenu hélas trop banal ne pas épargnée
malgré des mises en garde répétées
Cette irruption massive et brutale du tourisme devait nécessairement mettre
en cause organisation antérieure de espace
Son premier effet été de modifier profondément les conditions de
habitat
une part les structures de habitat ancien ont été affectées non seulement
par la mise en place des équipements accueil sportif récréatif. mais encore
par la conversion éléments anciens usines de liège par exemple conser
veries de poisson ou antiques masias transformées en hôtels restaurants
bars boîtes de nuit ..) mais plus généralement par la rénovation et la
modernisation des habitations des infrastructures de transport urbain des
services publics..
autre part un habitat linéaire continu tend occuper tout espace
littoral interurbain la progression banale de habitat en antennes de part
et autre des villes ajoute ici une forme originale urbanisation On
désigne ainsi ensemble des opérations foncières parcellation lotissements
création infrastructures constructions... qui aboutissent la création un
petit complexe touristique comprenant quelques résidences individuelles ou
collectives un ou deux hôtels des équipements sportifs récréatifs commer
ciaux. Ces urbanisations dont quelques-unes seront peut-être amorce
de nouvelles stations servent pour instant de relais aux flux qui orga
nisent sur ensemble du littoral ou qui aboutissent
En effet et est là un des aspects essentiels du rôle du tourisme dans
organisation de espace la trame des relations qui viennent se nouer
les petites villes de la Costa Brava est considérablement densifiée et diversi
fiée Sans doute exportation des bouchons de liège avait-elle déjà tissé un
ensemble de relations très lointaines et diverses Mais les fils en étaient extrê
mement légers Avec leur arrière-pays en tout cas les petits ports de la côte LE TOURISME LITTORAL 451
de Gérone avaient que des liens très médiocres Les flux longitudinaux entre
la France et Barcelone écoulaient directement du Perthus la capitale cata
lane par Gérone et la dépression littorale de La Selva tandis que les flux trans
versaux court-circuités par cet axe majeur étaient également détournés vers
Barcelone où isolement et la faiblesse économique des petits ports de la
Costa Brava
Le tourisme profondément bouleversé cette situation Les très lointaines
relations ont guère été affectées elles restent indépendantes du tourisme
En revanche les relations avec arrière-pays le reste de Espagne et les nations
voisines se sont considérablement amplifiées Des flux énormes de personnes
touristes et main-d uvre) de produits de capitaux investissements et
dépenses des touristes se sont brutalement déversés sur la Costa Brava ont
rompu son isolement et imposé la modernisation des infrastructures de trans
port et la création de aéroport de Gérone-Costa Brava Les flux qui traver
saient la province de Gérone et se dirigeaient directement vers Barcelone sont
maintenant en grande partie arrêtés et détournés vers le littoral La côte de
Gérone est désenclavée et intégrée ensemble régional flg 2)
Elle doit enfin au tourisme une unité elle avait jamais connue
même au temps où le cabotage créait un lien vivant entre ses petits ports Le
fait que tout le littoral de Cerbère Bl nes se place maintenant sous unique
étiquette Costa Brava est significatif naguère on distinguait les marines
du Haut et du Bas-Ampurdan et celle de La Selva Sans doute ensemble
des agglomérations littorales est-il pas encore nettement hiérarchisé malgré
une certaine concentration des services qui incite Saint-Feliu-de-Guixols
et secondairement Rosés revendiquer le titre de capitale touristique
de la Costa Brava Mais le tourisme introduit un puissant élément de solidarité
et prépare organisation un espace véritablement fonctionnel espace
touristique
Mais parce que le tourisme est intervenu dans un milieu densément occupé
fortement et diversement humanisé parce il est intégré sans en détruire
originalité profonde parce que malgré les inévitables transferts de main-
uvre la pêche industrie agriculture1 restent actives cet espace
touristique est vivant et divers Il reste vrai Le touriste rencontre des tradi
tions et des groupes sociaux authentiquement régionaux et non un folklore
apprêté et sclérosé Il enrichit ces contacts et des séjours répétés épuisent
pas sa curiosité Sans doute le tourisme impose-t-il un rythme de vie saisonnier
mais il pas en hiver de rupture totale sauf dans des cas très limités
La vie continue partout simplement ralentie retrouvant en fin de compte
un rythme millénaire
La pêche se maintient particulièrement active Palamos et Rosés industrie du liège
décline pour des raisons indépendantes du tourisme Certaines formes artisanat progressent
agriculture se spécialise et se modernise rapidement en Ampurdan Les activités traditionnelles
ne déclinent que dans les secteurs où elles étaient dès avant intervention du tourisme et du
fait de la structure des entreprises ou des exploitations frappées de marginalisme Cf YV.BAKBAZA
Le Paysage humain de la Costa Brava Paris Colin 1966 La Costa Brava avant 1950 Fig
Zones marécageuses Zones supérieures 100 Importance du flux routier
courants de relation secondaires Importance du flux ferroviaire La Costa Brava en 1964 Fig
Zones marécageuses Zones supérieures 100 Stations touristiques de premier ordre quelques villes
ictivité complexes devenues centres touristiques sont soulignées un trait Autres centres touristiques
Villages agricoles touchés par le tourisme Principaux villages Importance et directions du flux touristique
itier 44 mm million de voyageurs Routes secondaires Projet autoroute 10 Importance du
touristique ferroviaire 44 mm million de voyageurs)

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.