La céramique de la nécropole gallo-romaine de Bouillé-Courdault (Vendée) - article ; n°1 ; vol.4, pg 91-110

De
Revue archéologique de l'ouest - Année 1987 - Volume 4 - Numéro 1 - Pages 91-110
Used from the second half of the IInd century (A.D.) to the middle of the IVth, the cemetary of Bouillé-Courdault (Vendée) is mostly known for its glass coming from Rheinland (Gendron, 1970). The study of the ceramic ware shows, among the importations (sigillata from Argonne and Lezoux, amphora from Baetica, pottery from Jaulges/Villiers-Vineux, painted ceramic said à l'éponge including a new type), the présence of four kinds of local products which may define the same number of workshops.
Utilisée de la seconde moitié du IIe siècle au milieu du IVe siècle, la nécropole de Bouillé-Courdault (Vendée) est surtout connue pour ses verreries provenant de Rhénanie (Gendron, 1970).
L'étude des céramiques met en évidence, outre de nombreuses importations (sigillée d'Argonne et de Lezoux, amphore de Bétique, céramique fine de Jaulges/Villiers-Vineux, céramique à l'éponge dont un type inédit), l'existence de quatre types de productions locales qui pourraient correspondre à autant d'ateliers.
20 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1987
Lecture(s) : 33
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins