Des Terres et des Hommes

De
Publié par

Des Terres et des Hommes

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 179
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
Terres des Hommes
 
Dates Ville et parcours
Parrains
Feuille de route
Reportages
Du 02/10/2008  LAéropostale  :  Histoire  dune  légende  au 11/10/2008 Bernard  CHABBERT  Toulouse   Tarfaya,  une  route  toujours  risquée,  dans  lesprit  des  pionniers  de  lAéropostale  que  8 jours Journali é nautique de furent  Mermoz,  Saint Ǧ Ex,  Guillaumet  ou  encore  Chabbert   ste a ro Et c’est justement le fils de ce dernier, Bernard Chabbert, journaliste aéronautique de renom  renom, B. Chabbert est tour qui a été approché par Terres des Hommes pour parrainer cette première étape ralliant Toulouse à tour homme de radio Toulouse (Europe 1) commentateur àp lCuas pp Jéuriblyl eauus ecsœ, dure sd pul Suas hgarraan docecsi adveenntatlu. rCea dpa Jnusb lya !q Luieellue  lmhytohmiqmuee  ndee  sleu snoei td jeas mpaliuss  lbaenlclée,s ,u dnee s Tarfaya daeésr oplnuasu tgirqauneds,s  amineseit iqnuges  avenCteu rter ahjeut msaei fneer, au anue x hcisôttoéisr ed duna vméitriiét a: blleA éBrroepgousetta l1e.4 ,  premier avion des lignes aéropostales 2 213 Km romancier ou réalisateur. Latécoère en 1918. Pour la première fois, en octobre 2008, le monomoteur, biplan ralliera aux côté d’un ULM des plus modernes et propres , Toulouse à Cap Juby. Azimut + 216° bchabbert@ wanadoo.fr   Dimensions   Tel : 06 07 99 40 10 > Historique : L’Aéropostale > Ecologique : Nouvelles technologies aéronautiques propres : ULM  > Littéraire : A. Saint‐Exupéry, J. Kessel > Actualité : Zone à risque, cf. annulation des rallyes automobiles et aéronautiques  Les  musiques  du  désert  Avant de s’attaquer à l’océan saharien, le festival de musique du désert organisé chaque année à Tarfaya sera certainement la plus douce manière de faire connaissance avec la philosophie de ses habitants. Dimensions   > Musicale : Musique du désert > Culturelles : Point de rencontre de plusieurs cultures sahariennes
14/10/2008 1 jour
Tarfaya ‐Maroc‐ 27°56 N 12°56 W
 dernières caravcEnomoqieu: L seurltnoe dema>    ed  eivl teuc aa peu, ldu drle : T leelcuotmoobueiqorsttuul C & ed senaiH > les
 
Terres des Hommes
Du 21/10/2008 au 27/10/2008 7 jours
 
Tombouctou ‐Mali‐ 16° 46’ 24 N 2° 59’ 58 W  
 
Du 15/10/2008 au 20/10/2008  6 jours
erés  t A sealaz« .ï eL l seenvidut or Nd  ehcmaae uted e dromadaire : l ud tneised syaps ncla ba  lismaO' r,dl  tudivne, l' Sudnt vargentco jes, ess lel ent sesilo no e Dieu, parole dses iatnel shcsoraoghnEt>   nsioedom eL : euqihpombo'à Te qurouvemsn  iD.u» cuotIVEL ELLsigéLEB e,phéa rotPhraog ,.RB leilasetruut  resplevile fétirucés elbasnoontidipéexle  d lnebauosiKP rali, u Ma3. A 200hiC itteugnatiruaM 20°nie 44N 55 °73  11 WR  52.uolbisce@llvileleb.siger  .elatvégégie iolophyse  nhcsehcre serdus s nesoréder     t eL  72   5 75 22 l : 06 1f. r  eTphnnayc li tnodllievrusanqufira, ordt i pm rnutnt roatravail t pouillaua eruojuhded ievllleilff etuec eimenru.sR  .eBait une équipe ddAar e'lsed inrènie.rita Maur ennneicna xued ,itvaracas leil vessrb biiladsnl ue des tréothèquesh séotsiseC tic itbrt enquri aesnes,s dure p notni ,raaricéd aédBes giRéleilevlluan el ,ed égarfTarfaya pour Ouaâdene  thCniugtee  dusnoai f qrettiuC reJ pa/ybudu a perur du cœuq.ealimdasiP raà s onis lo,tipatreséd uam sel , religieux deviner samcrahdn ste ldecua urltise tnersed yof  sreavenacared sni sbesoaux dre épontnec sec ,arahaSe  lntsaeravtrs  sofdneé.s  iCétoupçonnésors insop sr ruis eelcèete II Xaus XIx iV : noiarac ellesèrniva crilu panrineetiHts e >ue/Aoriqologrchésed pop talusnoiu  dhaSa oraidccneat.l  D mineisons  > Civilisatdee od mund't enennoitidart eiv r laé suentrl, cda,en mouterc lu éesoitr reslluesom eéuq,setsel ois cents sept ft méiongneiaersra tsansriha aenrod ud mmocecrent depuis lâge s leq iup reuderracas dedes nevasel rus  secart ert  désarée Méhl  acn&  eudeplrroLalb      rtédesd  uuqsetoèhiblies B : Liqueei uuad péra ted grande caravaneugnireilna ,tsecl,raui qon d lne sedimen aiKD nan col. Uce smmerhcés drnoc egna slee trs de  elhui encoAujourdlid  uoNer ,elm oynvrseucee cos alb  .cn ed rollitua so à lûtereld roaimmméedi e.cliè se èmXIu og  ed eriotsiH 
Terres des Hommes  Du 31/10/2008  Les  démons  du  continent  noir  au 10/11/2008 me  Marc Ǧ Eric  GRUENAIS        A l’aube du iècl , l’Afrique est plus que jamais en proie à de terribles démons. Qui XXI è s e 11 jours de l’Unité de sontils ? Sida, Ebolavirus, epcainnsd, édmeise bs idolaogmipslteesu,r  dceosn ctihnaesnsteaulress d eEst ppooirusr, tcahnet,r lcàh ebnats , usnuer  sleo ltuetriroani nà, Cameroun IRDR, eDcihreercctheeu r« Acteurs et des scientifiques, des méd Yaoundé système de santé en Afrique ces problèmes. Il y a les chercheur oui, mais aussi les laboratoires pharmaceutiques, présent pour ». Formation d’ethno‐ une toute autre raison : le savoir ancestral des sorciers, shamans et autres guérisseurs. 3°52 N anthropologue, passionné du De part et d’autre, une lutte pour le savoir sur fond de crise humanitaire. 11°31 E continent noir Dimensions   gruenais@ up.univ‐mrs.fr  > Scientifique : La recherche Ebola : chasseur d’espoirs > Economique : Les nouvelles prospections des laboratoires pharmaceutiques Tel : 04 91 14 07 53  > Ethnographie/Anthropologie : Sorcellerie, magie et rites ancestraux  Susceptible  de  modifications  Du 13/11/2008  Le  désert  rouge  au 25/11/2008  Philippe  FREY  Dans un de des déserts les plus arides au monde, partir à la rencontre à la rencontre des 13 jours Bushmen peut ressembler à un voyage lunaire. Leur dialecte ponctué de claquements secs de la Surnommé le nomade blanc, langue et leurs nombreux stratagèmes pour capturer la rosée nous rappellent à chaque instant Désert du P. Frey est avant tout que l’eau demeure le plus grand des trésors. docteur en ethnographie,                                         Kalahari écrivain & aventurier à n’en Terre de l’Okavango, désert de l’Afrique australe, peuplé de lions, de hyènes et de cobras, au point douter. couché du soleil, le Kalahari devient le désert rouge. frey.fil@ free.fr  Dimens > i  o E n th s  n  og hique : La rencontre du peuple Bushmen rap Tel : 06 81 47 97 76  > Environnement : Le stress hydrique ou ce que représente une goute d’eau > Artistique : Musiques & peintures du Kalahari  Du 26/11/2008  La  vitrine  dune  autre  Afrique  au 29/11/2008 Johannesburg  Ǧ Johannesburg est la seule ville mondiale d’Afrique, c’est le centre économique d’un pays en 4 jours 26°08' 38.81" S pleine mutation culturelle mais surtout économique : l’Afrique du Sud. 28°03' 00.68 E   " Dimension  > Economique – Actualité  
Terres des Hommes
 
Du 05/12/2008 au 20 /12/2008  16 jours
Du 30/11/2008  Tango  mi  amor  au 04/12/2008  Edgardo  MANERO  Au rythme des corps et des accords, au son du bandonéon, le tango raconte… Les bordels et 6 jours ses filles de mauvaise vie, les bars, les ports, les milongas, la vie, la mort, l’Amour. Buenos Aires et Buenos Aires ‐ Argentin passionné de le tango, ne font qu’un. Une musique, et avant tout une danse, mythique pour être à la fois Argentine‐ tango, il l’enseigne à Paris sensuelle et complexe. Jeunes, vieux, trop vieux, riches, pauvres, gays, truands, étudiants, à depuis plusieurs années, chacun son tango. Quoi qu’il arrive les milongas sont toujours lieux de mystère et de passion. 34°40 S 58°24 W mais a gardé de solides attaches dans son pays.  Dimensions    > Artistique : L’art de la DANSE & l’évolution de la MUSIQUE > Culturelle : Lien Argentine/Tango  > Historique : Histoire du tango, de ses influences et de ses lieux   Ultimes  terres,  le  bout  dun  monde  Christian  CLOT   Bientôt les tangos endiablés de Buenos Aires laissent place au silence des terres lointaines de Membre du té Patagonie. Aux confins de ce monde, déchiré par les vents et battu par les océans se dresse entre e comiciel et mer, une terre de légende, presque surgit des flots. Des paysages grandioses, tempétueux, Patagonidirexcptleur deu lras  SForcainéçtéa ids,e s majestueux certes, mais aussi des hommes pour qui ce dur décor na rien de fantastique car il est & E orate leur quotidien. Christian Clot s’est Terre de Feu notamment illustré par Sur une modeste tombe d' un petit cimetière du Périgord, on peut lire cette épitaphe : Ci‐gît l’exploration de la Orélie‐Antoine Ier, roi de Patagonie, décédé le 18 septembre 1878. La plus étrange épopée qui Punta Arenas dernière terre dite puisse se concevoir... Durant les vingt‐huit années du règne d' Orélie‐Antoine I er , le rêve et la  40 ème hurlants 50 ème  « inconnue » : la cordillère réalité se confondent aux bornes extrêmes du monde, là‐bas, en Patagonie, au détroit de Magellan. rugissants  Darwin en Terre de Feu.  cclot@ ultimaterra.com  Dimensions   > Environnement : Les effets du changement climatique ‐glaciers‐ Tel : 06 20 46 83 61  > Littérature : Jean Raspail > Civilisations : Des indiens Alalakaloufs à nos contemporains patagons > Extrême : Le radio du bout du monde
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.