Rapport annuel CEPES 2009-2010 - FSD v12

De
Publié par

Rapport annuel CEPES 2009-2010 - FSD v12

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 112
Nombre de pages : 39
Voir plus Voir moins
Rapport annuel du Centre détudes des politiques étrangères et de sécurité / Centre for Foreign Policy and Security Studies2009-2010 FORUM SUR LA SÉCURITÉ ET LA DÉFENSE
Université du Québec à Montréal Concordia University
Section un, Introduction – Énoncé de mission NOTE Une lettre d'accompagnement de trois pages maximum signée par le directeur du Centre doit être jointe à tous les rapports. Elle contiendra : Un résumé des faits saillants de l'année; Une liste des priorités pour l'année à venir; Un paragraphe décrivant les répercussions du financement du FSD sur les activités; Une discussion sur le plan de renouvellement de personnel; Toute autre information que vous jugez pertinente. Quel est l'énoncé de mission du Centre? Brève description Lénoncé de mission du CEPES comporte quatre volets distincts : 1.de la sécurité, de la défense et de laInitier et soutenir la recherche sur lévolution politique étrangère des puissances majeures depuis la fin de la guerre froide, à travers des projets déquipe et individuels, et la publication des résultats de ces recherches ; 2.ofmrlanedtaoiudiasétsurnts,edtuotesirtîamddetet,ratooceysdenealanntCoburiàer la sécurité, de la défense et de la politique étrangère ; 3.Promouvoir le débat sur les questions de sécurité, de défense et de politique ublic étrangère auprès de la communauté universitaire et du grand public ; 4.Promouvoir les rapports institutionnels et individuels entre chercheurs de différentes disciplines et universités dans ces trois domaines. Quelle est la relation entre l'énoncé de mission et les activités du Centre du FSD? Brève description Les activités du CEPES correspondent à son énoncé de mission de la façon suivante : 1.Initier et appuyer la recherche: Création dun fonds de recherche spécifique, à même la subvention du FSD, consacré au financement de projets de recherche individuels et collectifs animés par des directeurs de recherche du CEPES dans le domaine de la défense et de la sécurité, et mises sur pied de trois projets de recherche financés par ce fonds ; soumission de projets de recherche auquébécois de la recherché sur la société et la cultureFonds (FQRSC), projets de recherche individuels ; organisation de conférences académiques, dont la conférence annuelle internationale du CEPES ; publication des résultats de recherche de ses membres et des étudiants associés au Centre par le biais de sa sérieNotes de recherches, et douvrages collectifs. 2.Contribuer à la formation des étudiants :engagements détudiants comme assistants de recherche ; organisation dans programme de bourse détudes pour les étudiants de deuxième
et de troisième cycle qui travaillent sur les questions de sécurité, dans la mesure où le budget le permet ; participation à la conférence annuelle de la Conférence des Associations et des Instituts de Défense ; organisation dun voyage annuel pour les étudiants auprès du ministère de Défense et du ministère des Affaires étrangères ; organisation (avec le GERSI et le QCIR) dun séminaire annuel étudiant ; organisation dune conférence annuelle étudiante dans le cadre des activités duRéseau des recherches francophones sur les opérations de paix; participation dans lorganisation et le déroulement de la simulation annuelle des Nations unies à New York (NMUN) (étudiants de 1er ; cycle) appui financier au séminaire annuel de lUQAM sur la transition post-communiste en Russie ; offre de cours de première, deuxième et de troisième cycle, direction de thèses et de mémoires. 3.Promouvoir le débat public :articles et entrevues dans les médias ; publication des bulletin dinformationPoints de mireetLe maintien de la paix; création de la revue de presse de la politique de défense et de sécurité du Canada dans la presse francophone du Québec ; tenue dune série de conférences sur la politique de défense du Canada, et des Forces canadiennes en collaboration avec le Bureau des Affaires publiques du ministère de la Défense de Montréal ; tenue de conférences au cours de lannée universitaire sur des sujets touchant la sécurité et la défense ; tenue dune grande conférence annuelle, organisée le soir, et destinée au grand public ; tenue dune conférence annuelle, organisation et participation dans les conférences de lInstitut détudes internationales de Montréal (IEIM) et de laChaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes(PEDC) portant sur les questions de sécurité, de défense ou de politique étrangère. 4.Encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheurs :noitapcitiarp active dans les activités et de lInstitut détudes internationales de Montréal, et dans les organismes de prise de décision ; collaboration étroite avec les activités de laChaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes;participation active dans les activités duRéseau francophone de recherche sur les opérations de paixduCentre détudes et de recherches internationales(CÉRIUM), notamment la publication annuelle du Guide du maintien de la paix lorganisation dune conférence annuelle destinée et exclusivement aux étudiants de 2e et 3e ; organisation dun séminaire étudiant annuel cycle sur les relations transatlantiques, en collaboration avec le CEPSI et le QCIR. Comment les activités que vous avez entreprises durant l'année financière en cours correspondent-elles à l'engagement que vous avez pris dans votre proposition de financement quinquennal?Liste et brève description De façon plus spécifique, et conformément avec les activités annoncées au point 10.1.3 de notre demande renouvellement pour la période 2006-2011, en 2009-2010, le CEPES a entrepris les activités suivantes : 1.Initier et appuyer la recherche :Maintien du fonds de recherche spécifique, à même la subvention du FSD, consacré au financement de projets de recherche individuels et collectifs animés par des directeurs de recherche du CEPES dans le domaine de la défense et de la sécurité, et a maintenu les deux projets de recherche suivants : projet sur lAfghanistan et le Pakistan ; aide financement un nouveau projet sur le génocide. Il a maintenu le projet de recherche sur la
politique canadienne à légard de lArctique et la transformé en un observatoire. Il a créé un groupe de recherche, formé de deux membres du CEPES et deux membres externes, sur la culture populaire et la sécurité. Ce groupe a déjà fait une présentation à la conférence annuelle de la section nord-est de lInternational Studies Association en octobre 2009, a soumis une demande de subvention au CRSH et est en train de préparer un livre. 2. Contribuer à la formation des étudiants :en plus de lengagements de plusieurs étudiants comme assistants de recherche, et la direction de nombreux thèses et mémoires, le CEPES a contribué directement à la formation des étudiants de la façon suivante : il a envoyé une étudiante à la conférence annuelle de la section nord-est de lInternational Studies Association en octobre 2009, trois étudiants à la conférence annuelle de lISA à la Nouvelle-Orléans en février 2010, a organisé un voyage pour les étudiants auprès du ministère de la Défense nationale et du ministère des Affaires étrangères, et participe à lorganisation et au déroulement de la simulation annuelle des Nations unies à New York (NMUN) en mars 2010, a participé au séminaire étudiant annuel sur la sécurité internationale, organisé par le CEPES, le GERSI et le QCIR, tenu à Concordia en mai 2009, a envoyé deux étudiantes à la 4e de gestion de crise Simulation internationale,Stabilizing Afghanistan, organisée par le QCIR, les 12-18 juillet 2009, a supervisé le stage de deux étudiants de maîtrise auprès de lorganisation non gouvernementale Canada-Monde,etapubliéunmémoiredanssasérie«mémoiresdemaîtrise.EnfinleCEPESadécidéde reprendre la pratique doctroyer des bourses détudes aux étudiants de deuxième et troisième cycles des deux universités membres qui se spécialisent dans des études touchant la sécurité et la défense, tel que démontré notamment par le choix de leur sujet de mémoire ou de thèses ou par leur choix de cours et de stage.3.Promouvoir le débat public :le CEPES a maintenu la publication régulière du bulletin dinformationPoints de mire,duBulletin de maintien de la paix, et de la revue de presse de la politique de défense et de sécurité du Canada dans la presse francophone du Québec, tous préparés par des étudiants. En 2009-2010 un certain nombre desPoints de mireseront rédigés en anglais par des professeurs et des étudiants de Concordia. Le CEPES, a tenu, en collaboration avec lIEIM, une conférence destinée au grand public sur le Moyen-Orient avec le professeur Shlomo Sand, de lUniversité de Tel-Aviv. 4.Encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheurs :ticipationpra active dans les activités et de lInstitut détudes internationales de Montréal, et dans ses organismes de prise de décision ; collaboration étroite avec les activités de laChaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes;participation active dans les activités duRéseau francophone de recherche sur les opérations de paix(ROP) du Centre détudes et de recherches internationales(CÉRIUM), notamment la publication annuelle duGuide du maintien de la paix depuis 2009, la publication du et,Bulletin du maintien de la paix, en collaboration avec le ROP; organisation dun séminaire étudiant annuel sur les relations transatlantiques, en collaboration avec le GERSI et le QCIR ; tenue de sa conférence annuelle en collaboration avec lAssociation France-Canada sur les études stratégiques ; participation de deux membres du CEPES (Lipson et Macleod) à la demande de subvention déquipe du GERSI auprès de la FQRSC.
Quelles activités sont prévues pour l'an prochain? En quoi correspondent-elles à l'engagement que vous avez pris dans votre proposition de financement quinquennal? Liste et brève description En plus des activités récurrentes, telles que la publication desPoints de mire, duBulletin du maintien de la paix, et de la revue de la presse francophone du Québec, la visite annuelle auprès des ministères de la Défense nationale et des Affaires étrangères, responsabilité académique de la simulation des Nations unies, les conférences ponctuelles sur des sujets touchant la sécurité et la défense, le Speakers Series de Concordia, le CEPES prévoit organiser les activités suivantes :
Conférence de Athanasios Hristoulas (Instituto Tecnológico Autónomo de México), « Whatever Happened to the North American Security Perimeter ? , le 8 avril 2010 :promouvoir le débat publiqueParticipation à lorganisation de la grande conférence publique de lInstitut des études internationales de Montréal sur le thème « Repenser lAtlantique , les 14-16 octobre 2010. Le CEPES sera responsable de lorganisation de laxe « sécurité et défense  : encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheurs; :promouvoir le débat public. Atelier international sur les professionnels de la sécurité, dans le cadre de la conférence annuelle de lInternational Studies Association à Montréal en mars 2010 :encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheursTable ronde sur le rôle international du Pakistan, organisé par Julian Schofield, à Concordia au cours de lannée 2010-2010 (activité reportée de 2009-2010) :promouvoir le débat public. sur la culture populaire et la sécurité,Poursuite des activités du groupe de recherche notamment avec les activités suivantes : rédaction dun ouvrage collectif sur le cinéma et la construction du National Security State aux États-Unis (activité liée au groupe de recherche sur la culture politique et la sécurité – auteurs : Alex Macleod, Dan OMeara, Frédérick Gagnon (UQAM) et David Grondin (Université dOttawa)); formation dun panel intitulé « Contesting and Consolidating the American National Security State through Cinema  pour la conference organisée par le YCISS,Performances, Popular Culture and World Politics III, les 4-5 novembre 2010:appuyer la recherche; encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheurs; initier et appuyer la recherche et contribuer à la formation des étudiantsPublication dun ouvrage à partir de la conférence annuelle de 2009, intitulé « Les défis de la sécurité à laube dun monde multipolaire  (chez Bruylant, Bruxelles) :initier et appuyer la recherche;encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheursPublication de la 2e revue et augmentée (5 nouveaux chapitres), du manuel édition, Théorie des relations internationales : contestations et résistances. La plupart des chapitres du livre sont directement ou indirectement pertinents aux études de sécurité (en particulier, ils proposent presque tous une étude de cas touchant la guerre en Irak), et leur contenu nexiste pas en français :contribuer à la formation des étudiantsPremiers pas dun projet de recherche collective avec lUniversité Pompeu Fabre de Barcelone sur les nouveaux défis à la sécurité internationale :initier et appuyer la
recherche;encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheursLancement officiel de lObservatoire sur lArctique sur le site du CEPES (il a commencé à se mettre en place en 2009-2010) :promouvoir le débat public; contribuer à la formation des étudiants opérations de maintien de la paix en collaboration avec leConférence à lUQAM sur les Réseau francophone de recherche sur les opérations de paix:promouvoir le débat public;encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheurs Tenue dune grande conférence destinée surtout au grand public (sujet encore à déterminer) :promouvoir le débat public atelier annuel (et éventuellement deux) ateliers conjoints entre lesLancement dun directeurs de recherche du CEPES de Concordia et de lUQAM sur leurs recherches dans le domaine de la sécurité et la défense :encourager les rapports institutionnels et individuels entre chercheursCo-organisation de la conférence «10 ans après le Rapport Brahimi: Défis et opportunités des opérations de paix en collaboration avec leRéseau francophone recherche sur les opérations de paix. 9 et 10 avril 2010 :Promouvoir le débat public, Contribuer à la formation des étudiants et Initier et appuyer la recherche.Participation à la visite des champs de batailles où les militaires canadiens ont combattu lors des deux conflits mondiaux. Le professeur Stéphane Roussel agira à titre de responsable académique :Contribuer à la formation des étudiants et Promouvoir le débat public.Contribution à la conférence annuelle du Colloque de recherche étudiante en science politique « Ordre et désordre – la science politique à lépreuve . 6 et 7 mai 2010 :Promouvoir le débat public, Contribuer à la formation des étudiants et Initier et appuyer la recherche.Organisation dune série de conférences sur la défense et la sécurité du Canada en collaboration avec le Bureau des affaires publiques du ministère de la Défense nationale de Montréal :promouvoir le débat publicOrganiser au moins trois visites de directeurs de recherche auprès du ministère de la Défense nationale à Ottawa pour faire des briefing sur des domaines dexpertise (sujets possibles incluent : lArctique; la politique étrangère des États-Unis; la géopolitique de la région Pakistan-Afghanistan) :inreachles Forces canadiennes de la région deExplorer les moyens dapprofondir nos liens avec Montréal et le Collège militaire de St Jean :inreachontiudéaCrdoueîamedetnaidutéMQAUldeeistrunoprugaentsuneouiantétud Concordia au sein du Bureau des affaires publiques du ministère de la Défense nationale de Montréal (une exploration dans ce sens a déjà été entamée avec la responsable du Bureau) :contribuer à la formation des étudiants
Section 2 - Indicateurs de rendement 2.1Nombre d'universitaires s dans les écialisés de sécurité et de défense dans les uestions Centres d'expertise du FSD Combien de professeurs rattachés au Centre participent à Total Nombre de l'an des travaux de recherche? dernier  11 11 Combien de membres du personnel du Centre participent à Total Nombre de l'an des travaux de recherche? dernier 5 5 Combien de chercheurs rattachés au Centre participent à des Total Nombre de l'an travaux de recherche? dernier  4 2 Combien d'étudiants de 2e et de 3e cycles participent à des Total Nombre de l'an travaux de recherche? dernier  26 26 Décrivez la relation et le travail des associés en recherche En 2009-2010, le travail des associés de recherche sest divisé en multiples volets : Les associés de recherche du CEPES sont avant tout des jeunes professeurs dautres universités que Concordia et lUQAM et que nous avons choisis à cause de lintérêt particulier quils portent à la recherche sur la sécurité et la défense. Ils ont tous des relations personnelles de recherche avec des membres individuels du CEPES. Ils sont invités à donner des conférences au CEPES, et à participer dans toutes les activités quil organise, en particulier ses conférences. Dans la mesure où ils sont éligibles, le CEPES peut contribuer au financement de leur participation dans des conférences nationales et internationales. Décrivez les réalisations des chercheurs post-doctoraux Evariste SONON sest récemment joint au CEPES, via la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangère et de défense canadiennes, à titre de chercheur post-doctoral. M. Sonontravaille sur la promotion de la sécurité humaine dans la politique étrangère du Canada à travers la variable de la gouvernance démocratique.
2.2Taux de publication (rédigé par un membre du Centre) Total: 2009-2010 Total de l'année précédente Publications avec comité de lecture 25 N/D  40 N/D Autres publications Publications avec comité de lecture Incluez lauteur, le titre de la publication, nom de léditeur, titre du livre ou du journal (si applicable) et la description (livre, collection, article de journal, critique, etc.) Classez les publications en ordre alphabétique et séparées dun espace Exemple Doe, Jane. « Missions des Forces canadiennes depuis 2007 , dansLes Forces canadiennes, Oxford, Oxford University Press, 2010, p. 66-99. Tremblay, Louis. « La frontière canado-américaine depuis le 11 septembre 2001 ,Journal des études nord-américaines, vol. 2, no. 1 (hiver 2009), p. 1-25. BOUCHER, Jean-Christophe, « Selling Afghanistan: A discourse analysis of Canadas military intervention (2001-2008)  International Journal, vol. 64, no. 3. 2009, pp. 717-733. BLOODGOOD, Elizabeth, «R and R at Voluntas on Terrorism regulations as affect NGOs DESROSIERS, M.E. et Philippe LAGASSE, «Canada and the Bureaucratic Politics of State Fragility,Diplomacy and Statecraft, vol. 20, 2009, pp. 659-678. LALANNE, Romain. «Quand la sécurité devient verte,Revue Défense Nationale, No. 2, février 2010, p. 51-58. LAVALLÉE, Chantal. « La défense européenne , dansLa France de la VeRépublique. Régime et institutions, société, médias et politique étrangère, sous la direction de Isabelle Gusse et Marc Chevrier. Montréal, Presses de lUniversité de Montréal. 2010. LAVALLÉE, Chantal. « La prolifération des blocs régionaux : vers une reconfiguration du système international? , dans Stéphane Paquin et Dany Deschênes (dir.), aux Introduction relations internationales. Théories, pratiques et enjeux, . Montréal, Chenelière Éducation, 2009, pp. 139-157. LEVESQUE, Jacques, « Russia, China and the Muslim World: Balancing US Hegemony in World Affairs ,dans J. Larry Black (dir.),From Putin to Medvedev: Continuity or Change? , Penumbra Press, 2009, Manotick, pp. 180-193. LEVESQUE, Jacques, « Les enjeux et contraintes dun nouveau départ dans les relations Russie-États-Unis et les effets de la guerre russo-géorgienne , dans M. Fortmann et G. Hervouet (dir.),Les Conflits dans le Monde : 2009,, Québec, Les Presses de lUniversité Laval, 2009 pp. 68-112.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.