dossier de presse - TOUKTOUKCIE: Accueil

De
Publié par

dossier de presse - TOUKTOUKCIE: Accueil

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 105
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Conte musicalpourles3~7ansTrois petitscontes en chocolatrégalent les yeux, les oreilles, et les papilles… IntroductionUn, deux, trois, ça sent bon le chocolat ; quatre, cinq, six, la cannelle et les épices… A peine la porte franchie, pleins feux sur un étalage exotique. De part et d’autre de l’entrée nous accueillent gousses de vanille, grains de poivre, noix de muscade, bâtons de cannelle, clous de girofle, piments. Et bien sûr, une cabosse et ses fèves de cacao. On regarde, on touche, on sent. Et, très vite, on comprend qu’on ne sera pas « chocolat » dans cette affaire : il y a de la dégustation dans l’air. En route, donc, pour un voyage visuel, olfactif et… gustatif. DeshistoiresenchocolatAttirés par les trois castelets aux décors précolombiens, les plus jeunes ne prêtent pas attention aux tables épicées. Traînant leurs doudous, ils s’avancent vers la scène, découvrent en chemin un fagot de petit bois et sa casserole prête à chauffer, s’assoient autour, le cul par terre. « Dis, Grand-Pé, raconte-moi la légende du chocolat… » La voix fluette sort d’une grosse marionnette de papier mâché. C’est Ti-Cao, sourire candide et œil malicieux, qui s’étonne en voyant son papy griller des fèves. «Cette histoire se passe chez un homme fortuné. Il habitait en lisière d’une grande forêt, dans un pays appelé Guatemala. Un jour, cet homme fit venir auprès de lui ses deux fils…»Place aux ombres chinoises. Se succèdent alors, derrière la fenêtre des castelets, des tableaux végétaux fragiles et délicats, mi-paysages, mi-herbiers. Ces décors animés vibrent et résonnent de bruits étranges… nous voilà dans une forêt maya, parmi aras et pécaris… on entend au loin, sur les contreforts de la sierra, des incantations…
Invisibles, deux conteuses manipulent les figurines de papier aux transparences chatoyantes. Par intermittences, elles feront irruption sur le devant de la scène, incarnant les personnages, ponctuant leur histoire de questions, distribuant les épices qui entrent dans la recette traditionnelle du chocolat. Les enfants semblent à l’aise : «Ma mère, la cannelle elle en met dans la compote» ; «Moi le poivre, ça me fait atchoumer !». Mais le récit reprend, et les petits spectateurs sont bouche bée : sous leurs yeux, derrière « l’écran », un temple s’embrase... au sommet, en transe, des Mayas procèdent à d’étranges rituels… «Il y a de cela environ mille ans, dans une cité maya prospère, vivait un roi: Quetzalcóatl…» Un serpent à plumes s’envole par-delà les montagnes, au-dessus des nuages. Et – magie du théâtre – le voilà qui sort de l’écran… Ticaoetgrandpés’activent. C’est bientôt l’heure de la fête. Et par tradition, ce soir, ils dégusteront un bon bol de vrai cacao….mais Grand pé se rend compte que son petit fils ne connaît pas le cacao…C’est l’occasion rêvée pour lui raconter des histoires de chocolat !Les2 frèresS’inspirant du Conte du Chat Botté, voilà deux frères nantis de l’héritage de leur père, homme richissime, et jalousé par le village. L’un aura toutes les richesses, l’autre obtiendra un arbre, une couverture et une chèvre. Il suffira d’un singe et de ses facéties pour que le moins bien lotis des deux trouve une richesse inattendue. Un petit conte à rebondissements, qui l’air de rien montre qu’avec peu de choses, il est possible de vivre une vie belle et épanouie pour peu qu’on veuille bien accepter les imprévus de la vie. Lalégende de QuetzacoatlUne plongée dans la vie courante des mayas il a de cela environ mille an…avec ses rites, ses cérémonies et ses Dieux. Comment un homme est parvenu à égaler les Dieux grâce à sa sagesse et son immense savoir ? Quetzacoatl a vraiment existé, et c’est à partir des légendes qui courent sur son compte que cette histoire a été créée. Décors et personnages ont été directement inspirés des glyphes mayas ornant les fresques des pyramides et des lieux sacrés du Mexique et du Guatemala. Un petit tour dans la magie ancienne pour comprendre combien le cacao était une richesse bien plus grande que l’or et les pierreries. Fiche techniqueDurée:1h30 pour les plus grands ou 2X 45mn Jauge:150 personnes maximum Espacescénique:6X6 m Montage:3h etdémontage:1h30 Lumières:la compagnie est autonome pour les structures dépourvues de matériel. Une fiche technique plus détaillée peut être fournie sur demande. Attention:Noir absoludemandanslasalle(ombres chinoises).
Sylvain est musicien intervenant auprès de la petite enfance depuis SylvainBernertquinze ans. A la sortie du conservatoire, outre ses études de musicologie à la Sorbonne, il se passionne pour l’éducation musicale des tout-petits Auteur et fait de nombreuses interventions en crèche. Il compose pour eux des contes musicaux :«Boutchou le petit train»(1997),«Le Noël de petite Pomme»(1998),«Pierrot au Zoo»(2003). Ses contes musicaux connaissent un grand succès auprès des crèches : 150 à 700 représentations chacun ! En 1999 il écrit l’histoire de«La Soupe à la grimace»pour les plus grands et compose la musique de ce conte musical qu’il joue régulièrement en compagnie d’autres musiciens. Il fait régulièrement des récitals de musique classique, en violoncelle seul, en duo avec piano ou clavecin. Il accompagne et/ou fait les arrangements de groupes de chansons française : «la gargote»,«Madame Sacha»,«Alexidorémi»Plus récemment et en parallèle , il se consacre à la mise en scène de spectacles comme«Nature chante!»conte musical sur le recyclage, «Trois petits Contes en chocolat»pour ombre chinoise et marionnettes,«Le grand Voyage de Madame Lune»et plus récemment«Boucle d’or et les trois ours»conteuse et 3pour une flûtes, et «Mousse le pamplemousse»utodidacte, Sophie se forme depuis 2005 auprès de plusieurs metteurs en scène de l’Yonne : Ali Amin, Claude Féron…Après s’être essayé au Sophie Bernertdramatique, elle travaille le conte burlesque avec Décors / création marionnettes et manipulation«Petits chaperonsdanslerouge»d’après les textes de Pierre Jourde puis le conte poétique«LegrandVoyage deMadameLune». Pour cette dernière création de la Compagnie, elle crée, en 2008, avec Gaëlle Templier, les décors et les marionnettes. Illustratrice, vous retrouverez ses illustrations dans les différents disques produits par la compagnie : «BoutchoulePetittrain»,«LaSoupe à la grimace»,«la chemise del’hommeheureux».Hélène Roux Comédienne,manipulatrice Hélène a travaillé avec plusieurs compagnies de cirque nouveau et de musique depuis environ sept ans. Violoncelliste, formée au conservatoire d’Auxerre entre autres, chanteuse autodidacte, circassienne acrobate et danseuse à ses heures, toutes les formes d’expression artistique l’intéressent. Elle aime s’enrichir de rencontres et de projets partagés.
Articles pressesY-a-t-il une vie aprèsAvatar? Oui, répondent les comédiennes ! Aujourd’hui, une fois le spectacle terminé, elles ont décidé de partager avec les enfants leurs secrets. Dévoilant l’envers du décor, elles expliquent comment faire du multiscreen avec seulement trois planches, une lampe de poche et du fil de fer. Une forêt enchantée avec quelques fleurs séchées. Jeu des devinettes : - Le tonnerre ? Du plexiglas épais qu’on secoue. - Les éclairs ? La flamme d’un briquet… Blockbusters, pop-corn et 3-D ne pèsent pas lourd face à cette ingénieuse technologie bout-de-ficelle-et-pince-à-linge. Les petits veulent essayer tous les effets spéciaux. Deviennent magiciens à leur tour. Mais, tout magiciens qu’ils sont, c’est la bousculade quand on annonce : « Chocolat chaud pour tout le monde ! » Des effluves de cacao épicé montent dans la salle. Et quand on trempe les lèvres dans le fameux breuvage, on se dit que les grands prêtres Mayas ne s’étaient pas trompés : le cacahuatl, c’est bel et bien divin. «hier après midi, enfants comme parents ont pu découvrir l’histoire du cacao, dans des contes tout en finesse. Avant l’euro, avant le franc, ou le louis, on pouvait payer en fèves de cacao. Du moins, c’est ce que faisaient les mayas, qui avaient la chance de posséder cette cabosse succulente. (…) Mais il ne s’agit pas seulement de raconter, ce serait trop simple (…) à travers un petit-fils et son grand-père, elles (les marionnettistes) donnent vie à deux contes, non pas en jouant, mais en animant des ombres chinoises. Maisc’est finalement plus malin que cela. Ordinairement en noir et blanc, ces ombres chinoises sont en couleur, un vrai régal pour les yeux (…) un moyen gastronomique d’allier plaisirs des yeux et des senteurs (…) un vrai délice ! »La montagne. DelphineHuguet.Août2007« Histoires gourmandes pour petits et grands. Dans le cadre de sa semaine des Merveilles, Art Culture et Patrimoine a demandé à la compagnie de proposer son spectacle (…) Les enfants ravis ont pu suivre le déroulement d’un conte dans lequel des personnages amusants se sont partagé la vedette (…) Inspirées des légendes mayas, les marionnettes font rêver. Elles sont accompagnées par des voix douces et engageantes que les enfants ont repris en chœur, tout en riant aux éclats aux aventures rocambolesques qui arrivent aux personnages. »La montagne.Janvier2007
Un bien grandvoyage2007 : Janvier :Courpières (63) Janvier :bibliothèque de Bezon (95) MarsLavau carnaval (89) Juin: Anis Gras (Arcueil, 94) JuinFestival la Guingette des bords de l’ouanne, Chateaurenard (45) AoûtFestival la fête patromale Saint Amant Roche Savine(93) 2008 : ème Avril :(75)Théâtre des 2 Rêves, Paris 19 Mai :école maternelle de Marsac en Livradois (63) Juillet :Jasserie du Coq Noir (Valcivières, 63) Août :centre de loisirs de Craponnes (42)Octobre :Lire en fête(Bléneau 89)Décembre :école maternelle de(Saint Privé 89) 2009: Décembre :Bléneau (89) 2010 Décembre: Dallet (63)
Ce que l’on peut faire avecTicaogusterduvrai chocolat!Un atelier de découvertes des senteurs, des odeurs, et émoustiller tous nos sens….Découvrir des épices, discuter des recettes, des goûts et des couleurs et surtout savourer un excellent chocolat au lait. La recette est très ancienne….et donne envie d’abandonner les chocolats en poudre qu’on trouve au supermarché !! Les enfants semblent à l’aise : «Ma mère, la cannelle elle en met dans la compote» ; «Moi le poivre, ça me fait atchoumer !». La recette sera transmise à la fin du spectacle !!! AteliersDécouverte du Monde des Mayas, culture, civilisation pour les plus grands. Histoire du chocolat Faire du papier mâché, ombres chinoise et marionnettes : -création, -manipulation -travail de récupération
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.