Mission accomplie

Publié par

Les chiffres de vente de Land Rover n'ont jamais été très reluisants, surtout si l'on considère le prix de base des modèles de la gamme Range Rover qui, soulignons-le, est loin d'être à la portée de toutes les bourses.
Publié le : mardi 25 septembre 2012
Lecture(s) : 87
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Mission accomplie

Introduit l'an passé, le Range Rover Evoque devait permettre au constructeur de se doter d'un nouveau modèle d'entrée de gamme et d'effectuer une percée dans le segment des SUV compacts de luxe, un créneau profitant d'un taux de croissance marqué année après année.

Le petit Evoque a non seulement pratiquement fait doubler ses ventes, mais il attire aussi les acheteurs dans les concessions, un élément fort apprécié qui permet au constructeur de faire découvrir ses autres produits.

SON ARME, LE STYLE

Outre le prestige du logo, le style demeure certainement très important chez les acheteurs de SUV compacts de luxe. Les modèles Land Rover ont toujours été reconnus pour leur caractère unique, se démarquant fortement de ce que l'on retrouve sur le marché.

Le Evoque n'y fait pas exception et fait tourner les têtes. Inspiré du véhicule-concept LRX présenté au Salon de l'Auto de Détroit en 2008, le Evoque a un style très dynamique, notamment en raison de sa ligne de toit qui plonge fortement vers le hayon et de sa ceinture de caisse qui s'élève vers l'arrière, créant une zone vitrée ultra réduite. Avec en plus des ailes élargies, des entrées d'air aux couleurs contrastantes et pour certaines versions des jantes de 20 pouces, on obtient un SUV à la stature imposante, qui semble toujours prêt à bondir.

Là où le Evoque se démarque de la concurrence (Audi Q5, BMW X3, Mercedes-Benz GLK et Volvo XC60), c'est qu'il est proposé en deux configurations : coupé et cinq portes.

Avec sa hauteur légèrement réduite, 30 mm, le coupé pousse d'un cran l'aspect sportif du Evoque, on croirait être en présence d'un véritable bolide, haut sur pattes. Toutefois, cette configuration s'avère beaucoup moins pratique, surtout si vous avez des enfants, puisque l'accès aux places arrière est loin d'être simple.

Avec une hausse de ses ventes de plus de 61 % au cours des trois premiers mois de 2012, Land Rover peut effectivement dire mission accomplie.

Voilà pourquoi le coupé représente à peine 15 % des ventes. Pour ceux qui succombent, vous serez certainement au volant d'un modèle unique.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.