La révolution aquacole, II - article ; n°531 ; vol.95, pg 529-586

De
Publié par

Annales de Géographie - Année 1986 - Volume 95 - Numéro 531 - Pages 529-586
A new branch of agro-business, fresh water and marine aquaculture starts a world wide expansion from years sixties. Specific technologies are integrated with different socio-economic systems. Now, in a growing process, aquaculture is building up new sea-shore landscape and open the gate for an inland water more valuable use.
From catching spores, spats, baby shrimps and fry in their natural environment water farming need first a safe supply of hatchery and nursery man made seeds. Water organism specific biology must be take in account not only for reproduction but also for nutrition and pathology. High technologies and water environment control need heavy public investment and plenty of private funding. Average capital for starting a penaeid shrimp, catfish or salmon farm is on between one and two million $. When market and space are open aquaculture production promote an exponential curb until reaching economic or spatial saturation.
Many cases with different strategies occured not only in Japon (laver and sea mustard seaweed, yellowtail and sea bream, eel) in Europ (rainbow trout in France, atlantic salmon in Norway and Scotland) or in USA (catfish) but also in developping countries (penaeid shrimp in Taiwan, Thailand and Ecuador).
Socio economic and spatial systems express a specific organisation : chinese carp farming integrated inside an intensive labour agriculture, East European and Russian carp farming using the lower food productive chain, West European rainbow trout farming giving a high quality standard food converting hight protein fish meal, Scandinavian atlantic salmon farming giving a new chance to remote island and fjordland, intensive aquaculture (bait fish, rainbow trout, catfish) developping a new sectorial activity in USA, etc. Taiwan and East Asian countries are pushing high standard intensive farming for fishes and crustaceans. In Japon aquaculture take in account a very strong market and a long history of integrated coastal life throught the « kumiai » system. Present production is a very hight standard but for the future « marinovation » looks to use marine farming as a support for a multipurpose socio economic progressive organisation.
Looking now to the status and trends of aquaculture the present « blue revolution » is stronger and deeper than the former agriculture « green revolution ».
L'aquaculture d'eau douce et d'eau de mer, dont le développement a démarré vers 1960, occupe une place originale dans l'économie agroalimentaire. De nouveaux paysages soulignent ces formes d'organisation technique et socio-économique.
La domestication de la flore et de la faune aquatique a ouvert la voie aux techniques de cultures et d'élevages aussi bien pour les algues que pour les poissons, les crustacés et les mollusques dont la production atteint désormais un volume significatif.
Les techniques aquacoles ont dû s'adapter aux caractères biologiques des espèces et aux conditions spécifiques des milieux aquatiques.
L'aquaculture, exigeante en investissements publics et en capitaux privés, réclame aussi un niveau technologique élevé. Les stratégies d'occupation de l'espace et d'insertion dans les marchés produisent des croissances exponentielles qui se sont manifestées entre 1965 et 1985 pour de nombreux secteurs aussi bien au Japon (algues nori et wakamé, sériole et daurade, anguille) qu'en Europe (truite en France, saumon en Norvège et Ecosse) qu'aux USA (poisson-chat), etc.
L'insertion socio-économique et l'occupation de l'espace permettent de distinguer différents types de systèmes : la carpiculture chinoise, indienne et russo-danubienne, la valliculture adriatique, l'ostréiculture française, la truiticulture et la salmoniculture de l'Europe occidentale, l'aquaculture de loisir et agro-alimentaire aux USA, la forte croissance du Sud-Est asiatique.
Le Japon pratique une politique de développement intégré qui lui est propre. Les fronts pionniers en Amérique du Sud et Extrême-Orient ne sont pas encore stabilisés.
Par son ampleur et les répercussions de ses multiples effets, la « révolution aquacole » est déjà un phénomène plus marquant que la « révolution verte ».
58 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1986
Lecture(s) : 79
Nombre de pages : 61
Voir plus Voir moins

François Doumenge
La révolution aquacole, II
In: Annales de Géographie. 1986, t. 95, n°531. pp. 529-586.
Citer ce document / Cite this document :
Doumenge François. La révolution aquacole, II . In: Annales de Géographie. 1986, t. 95, n°531. pp. 529-586.
doi : 10.3406/geo.1986.20481
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_1986_num_95_531_20481Abstract
A new branch of agro-business, fresh water and marine aquaculture starts a world wide expansion from
years sixties. Specific technologies are integrated with different socio-economic systems. Now, in a
growing process, aquaculture is building up new sea-shore landscape and open the gate for an inland
water more valuable use.
From catching spores, spats, baby shrimps and fry in their natural environment water farming need first
a safe supply of hatchery and nursery man made seeds. Water organism specific biology must be take
in account not only for reproduction but also for nutrition and pathology. High technologies and water
environment control need heavy public investment and plenty of private funding. Average capital for
starting a penaeid shrimp, catfish or salmon farm is on between one and two million $. When market
and space are open aquaculture production promote an exponential curb until reaching economic or
spatial saturation.
Many cases with different strategies occured not only in Japon (laver and sea mustard seaweed,
yellowtail and sea bream, eel) in Europ (rainbow trout in France, atlantic salmon in Norway and
Scotland) or in USA (catfish) but also in developping countries (penaeid shrimp in Taiwan, Thailand and
Ecuador).
Socio economic and spatial systems express a specific organisation : chinese carp farming integrated
inside an intensive labour agriculture, East European and Russian carp farming using the lower food
productive chain, West European rainbow trout farming giving a high quality standard food converting
hight protein fish meal, Scandinavian atlantic salmon farming giving a new chance to remote island and
fjordland, intensive aquaculture (bait fish, rainbow trout, catfish) developping a new sectorial activity in
USA, etc. Taiwan and East Asian countries are pushing high standard intensive farming for fishes and
crustaceans. In Japon aquaculture take in account a very strong market and a long history of integrated
coastal life throught the « kumiai » system. Present production is a very hight standard but for the future
« marinovation » looks to use marine farming as a support for a multipurpose socio economic
progressive organisation.
Looking now to the status and trends of aquaculture the present « blue revolution » is stronger and
deeper than the former agriculture « green revolution ».
Résumé
L'aquaculture d'eau douce et d'eau de mer, dont le développement a démarré vers 1960, occupe une
place originale dans l'économie agroalimentaire. De nouveaux paysages soulignent ces formes
d'organisation technique et socio-économique.
La domestication de la flore et de la faune aquatique a ouvert la voie aux techniques de cultures et
d'élevages aussi bien pour les algues que pour les poissons, les crustacés et les mollusques dont la
production atteint désormais un volume significatif.
Les techniques aquacoles ont dû s'adapter aux caractères biologiques des espèces et aux conditions
spécifiques des milieux aquatiques.
L'aquaculture, exigeante en investissements publics et en capitaux privés, réclame aussi un niveau
technologique élevé. Les stratégies d'occupation de l'espace et d'insertion dans les marchés produisent
des croissances exponentielles qui se sont manifestées entre 1965 et 1985 pour de nombreux secteurs
aussi bien au Japon (algues nori et wakamé, sériole et daurade, anguille) qu'en Europe (truite en
France, saumon en Norvège et Ecosse) qu'aux USA (poisson-chat), etc.
L'insertion socio-économique et l'occupation de l'espace permettent de distinguer différents types de
systèmes : la carpiculture chinoise, indienne et russo-danubienne, la valliculture adriatique,
l'ostréiculture française, la truiticulture et la salmoniculture de l'Europe occidentale, l'aquaculture de
loisir et agro-alimentaire aux USA, la forte croissance du Sud-Est asiatique.
Le Japon pratique une politique de développement intégré qui lui est propre. Les fronts pionniers en
Amérique du Sud et Extrême-Orient ne sont pas encore stabilisés.
Par son ampleur et les répercussions de ses multiples effets, la « révolution aquacole » est déjà un
phénomène plus marquant que la « révolution verte ».ANNALES DE
OGRAPHIE
531 XCVe année Septembre-Octobre 1986
La révolution aquacole II
Professeur au Muséum national Fran ois Histoire DOUMENGE naturelle
IV intégration socio-économique des systèmes aquacoles
La révolution aquacole tard venue dû se mouler dans les
cadres de systèmes agricoles ou halieutes afin de pouvoir assurer
des débouchés Seule une demande porteuse un marché consom
mateur soit intérieur soit exportation permet de développer une
occupation de espace par utilisation des nouvelles technologies
aquacoles En dix ans 1972-1982) on est passé de la recherche
des solutions biotechnologiques celle des équilibres économiques
Les marchés intérieurs saturés par les apports de la pêche ou
trop pauvres pour absorber des produits de haut de gamme seront
défavorables expansion aquacole Ceci explique les blocages en
Afrique Amérique latine et Asie occidentale
Le contexte socio-économique entraînera une orientation diffé
rente dans les options de aquaculture ANNALES DE OGRAPHIE 530
La recherche de la quantité bon marché
Les pays de forte densité où le niveau de vie ne permet pas
établir des marchés concurrentiels demanderont aquaculture
une grande quantité de produits bon marché grâce une techno
logie élevage peu exigeante en investissements et ne réclamant
pas une supplementation alimentaire coûteuse La Chine et Inde
mais aussi la plupart des pays du Sud-Est asiatique ainsi que
Indonésie et les Philippines chercheront dans aquaculture la
solution la plus économique pour procurer leur population un
complément aliments de haute valeur protéique par mobilisation
de la productivité naturelle des eaux ou par recyclage de déchets
provenant une production agricole
De même dans les pays développés où une pénurie relative de
produits animaux suscitera une forte demande quantitative pour
toutes les espèces aquatiques on efforcera obtenir les rendements
les plus élevés partir de systèmes rustiques capables de satisfaire
les besoins les plus urgents sans exiger la mise en uvre de
méthodes coûteuses et sophistiquées idéal pour ce système
caractéristique des économies socialistes URSS et Europe orientale
étant de dégager aussi une certaine marge exportable tout en
adaptant aux contraintes et servitudes une administration col
lectiviste
Les filières convenant le mieux cette forme aquaculture
économisant au maximum sur la chaîne alimentaire seront celles
utilisant la productivité naturelle des eaux par des cultures algues
des élevages de mollusques ltreurs ou de poissons planctonophages
Ceci explique les efforts de la Chine continentale et de la Corée
du Sud pour développer algoculture et la conchyliculture ainsi
que la création activités conchylicoles en Malaisie Thaïlande
Indonésie et surtout Philippines
est aussi dans cette optique que on élève des cyprinidés
planctonophages carpe argentée pour le phytoplancton carpe
marbrée pour le zooplancton Plus haut dans la chaîne alimentaire
on recherche des convertisseurs herbivores ou detriti vores Le
Milkfish Chanos chanos est idéal en ce il se nourrit par
broutage du feutrage algues filamenteuses se formant sur le fonds
étangs saumâtres peu profonds Strictement tropical son élevage
valorise les marges palustres et intertidales en Indonésie où se
sont créés 180 000 ha de bassins spécialisés dits tambak et surtout
aux Philippines Doumenge dans Barnabe 1986 et Taïwan où
on efforce par une gestion méticuleuse du milieu dans un
système complexe de mobiliser la totalité de la productivité
permettant élever les rendements à-plusieurs t/ha/an Les tilapias
sont aussi excellents récupérateurs mais ils réclament la mise en LA REVOLUTION AQUACOLE 531
uvre de méthodes de sélection génétique évitant la dérive vers
le nanisme en haute densité et ils sont aussi tributaires de
températures tropicales est la carpe commune qui est parmi
toutes les espèces de convertisseurs celle qui est le mieux adaptée
des milieux limite aussi bien froids que chauds Suivant abon
dance alimentaire il lui faut de 12 mois de croissance pour
arriver 200 qui est le poids partir duquel les consommateurs
apprécient le plus le poisson Le cycle commercial peut donc être
de moins un an quand la température moyenne des eaux est en
permanence au-dessus de 15 La latence hivernale bloquant le
métabolisme et la croissance pendant plus ou moins longtemps
entraîne le cycle étendre selon sa durée sur voire même
ans La carpe est donc de tous les poissons en élevage celui qui
peut offrir aussi bien en milieu tempéré en eaux subtropicales
les meilleurs rendements en fonction des ressources alimentaires
et de la densité
Ceci explique que la carpiculture qui pratiqué une habile
sélection raciale séculaire étende du Sud-Est asiatique Europe
occidentale formant une vaste zone dulcicole intéressant particu
lièrement la Chine Inde et les plaines de la Russie Europe de
Pologne et Allemagne du Nord ainsi que le Bassin danubien Les
marges de la carpiculture étendent en Extrême-Orient au
Japon et en Indonésie tandis elles vont en Europe aux
pays de la Loire et elles englobent aussi Israël
La carpiculture pouvant associer des polycultures aquatiques
et des productions agricoles est douée une grande plasticité
qui lui permet de se maintenir et évoluer dans des cadres très
divers Elle pu adapter parfois une forte intensification
Japon On cherche le plus souvent améliorer le rendement des
élevages par des associations de polyculture avec des cyprins voisins
Inde Chine ou avec autres espèces tanche gardon rotengle
brochet afin de mobiliser au mieux les divers niveaux trophiques
du milieu Le recyclage des déchets agricoles permet par ailleurs
élever la productivité
Les Chinois ont porté ce genre de système la perfection
La polyculture piscicole intégrée chinoise
Fruit une tradition plurimillénaire la pisciculture chinoise après une
longue stagnation de plusieurs siècles connu un développement rapide
depuis 1960 en intensifiant sa production dans le cadre une intégration
de exploitation de écosystème aquatique organisation une agricul
ture reposant sur utilisation maximale de espace et sur le recyclage de
ensemble des déchets végétaux et animaux Marcel et Lecomte dans
Billard 1980 pp 287-302 Lecomte 1980 dans Barnabe 1985
938-954 FAO 1983 Tapiador 1978) 532 ANNALES DE GEOGRAPHIE
est le contrôle par induction la ponte grâce des injections
hypophisaires des divers cyprinidés jusque-là cultivés en prélevant des
alevins dans le milieu naturel qui permis partir de 1958 de disposer
volonté des différentes espèces devant être associées pour exploiter
totalement la productivité des bassins enrichis par fumure organique
Cette orientation originale de la pisciculture chinoise eau douce
eu comme fondement historique interdiction de consommer la carpe
commune sous la dynastie des ang 818-917 fallu alors abandonner
une première tradition déjà plus que millénaire pour efforcer élever
autres cyprins dits carpes chinoises peuplant les grands fleuves En
organisant la collecte des alevins issus du frai naturel on pu disposer
espèces qui se sont révélées avoir chacune un comportement alimentaire
distinct Une aquaculture savante et intensive conjuguant les manipulations
du peuplement et les procédés enrichissement du milieu allait peu
peu organiser du Xe au XVIIe siècle dans les pays du bas Yang-Tsé et
les plaines littorales de la Chine méridionale Mais alors que carpes
communes et carassins dorés peuvent être reproduits en grand nombre en
fonction de la demande des aquaculteurs les carpes chinoises étaient
objet un élevage soumis aux aléas imprévisibles de la reproduction
incontrôlée du milieu naturel Ces poissons atteignant le stade adulte
au bout de quatre sept ans alors ils pèsent de 10 kg nécessitent
donc des délais entrée en production bien plus longs que pour la carpe
commune Par contre ils permettent grâce leur sélectivité alimentaire
organiser une exploitation totale de ensemble de écosystème aquatique
Chaque espèce cultivée alimente en effet un niveau qui lui est
propre la carpe argentée Hypophthalmichthys molitrix broute le phyto-
plancton la marbrée grosse tête Aristichthys nobilis prélève le
zooplancton la carpe herbivore tenopharyngodon ideila consomme les
végétaux macrophytes terrestres et aquatiques La carpe noire Mylopha-
ringodon piceus mange des mollusques tandis que la carpe de
vase irrhina molitorella) beaucoup plus petite est détritivore et fouille
aussi la vase pour chercher des organismes vivants
En combinant les différentes espèces Tapiador et ai 1978 en fonction
des caractères de la productivité du milieu on obtient une exploitation
équilibrée et totale de la ressource vivante aquatique Un bassin où se
développent des plantes macrophytes sera ainsi exploité par un peuplement
comprenant 55 de carpe herbivore 16 de carpe argentée 10 de
carpe marbrée Dans un milieu soumis aux blooms planctoniques on
utilisera une association de 65 de carpe argentée 10 de carpe marbrée
et seulement 12 de carpes herbivores En cas de prolifération de
mollusques on aura recours la carpe noire 42 laquelle on associera
carpe herbivore 242 carpe argentée 124 et carpe marbrée 74 Le
peuplement de carpes chinoises sera complété par des carpes communes
et des carassins dorés et le contrôle prédateur sera assuré par la brème
de Wuchan environ des peuplements)
Evidemment un tel système ne peut fonctionner en disposant de
toutes les espèces en nombre voulu pour prélever de fa on équilibrée la
productivité du milieu est pourquoi acquis des expériences ancestrales
pu être valorisé partir du moment où la reproduction contrôlée LA VOLUTION AQUACOLE 533
Morche
Fig SYSTEME AQUACOLE DE CARPICULTURE CHINOISE
INT GR AUX ACTIVIT AGRICOLES DELTA DE LA RIVI RE DES PERLES
après Marcel et Lecomte dans Billard 1980 300
des géniteurs induits la ponte par injection hormonale permis
organiser sur une vaste échelle les nurseries permettant aleviner au
moment voulu grâce un système de bassins de stockage
En vingt ans 1960-1980) les performances ont permis bien souvent
de décupler les rendement des meilleures gestions traditionnelles
Le concept fondamental est toujours insérer la pisciculture dans la
zootechnie en lui assignant le rôle de production protéique par récupération
des déchets animaux et végétaux Ce système fait de étang de pisciculture
le pilier central de tout édifice agricole fig La règle or étant
élever 15 porcs pour ha étang
Pour le faire fonctionner il faut presque une superficie égale de bassins
et de berges en culture associées Une surface en herbe de 000 m2 534 ANNALES DE GEOGRAPHIE
Fig 10 CYCLE LEVAGE PAR CLASSE GE MAINTENANT UNE BIOMASSE CONSTANTE
PAR UNIT DE SURFACE poids des poissons en grammes
après Marcel et Lecomte dans Billard 1980 290
distribuée sur ha eau assure une production de 100 kg de carpes
herbivores
Le delta de la rivière des Perles près de Canton en est un exemple
remarquable Aquaculture Magazine juillet 1985 45 dans ses trois
districts les plus aquacoles
TABLEAU VI
Système aquacole dans le delta de la rivière des Perles
Berges Superficie Emprise Bassins District associées agricole aquacole
ha totale ha ha
17400 78400 16531 335
Nanhai............ 900 7200 111 650 118
4200 4200 163 100 51
Cette polyculture associée demande de grands soins et une vigilance
constante Les manipulations aquacoles réclament en moyenne trois
hommes par hectare de bassin Pour élever les rendements on multiplie
le nombre des bassins de fa on avoir une classe de poisson dans
chaque étang en procédant des dédoublements nombreux en cours de
croissance Cela conduit avoir des plans eau qui feront chacun objet
un suivi approprié convenant la classe âge qui est élevée 10) LA VOLUTION AQUACOLE 535
10.11 12 iW 111.12 i10 i11
Fig 11 GESTION UN ETANG TOUS AGES CONFONDUS
POUR MOBILISER LA TOTALIT DE LA PRODUCTIVIT
EN ASSURANT DES CHES GULI RES
après Marcel et Lecomte dans Billard 1980 299
Le parcellaire est ainsi composé de petits étangs ce qui perinet de disposer
de berges étendues mais ce qui revient plus cher en investissement On
trouve ainsi dans le district de Shunde dans le delta de la rivière des
Perles 75 800 étangs pour 16 551 ha
TABLEAU VII
Répartition des bassins aquaculture du district de Shunde
Nombre Surface du bassin m2 Superfice ha
300 ................................ 27000 2266
35 600 7333 300 300............................
300 600............................ 11 000 4866
2200 2066 600
inverse on peut gérer de grands étangs en pratiquant un élevage
tous âges confondus en procédant des alevinages décalés permettant de
prélever par pêche sélective des poissons de kg 15 kg durant toute la
saison chaude fig 11 alevinage de septembre donne une récolte en
mai-juin alevinage de février-mars fournit des poissons en août-septembre
et alevinage de fin mai après les premières pêches des gros sujets
hivernage donne une dernière récolte en octobre avant le repos hivernal
Par ce système compte tenu des lots de tête et des lots de queue la
pêche en étang peut fournir du poisson de taille commerciale de fin avril
début novembre
En réalité chaque exploitation désormais stimulée par le système de
responsabilité met au point ses propres procédures qui combinent une
infinie variété de fertilisation et de gestion des eaux de mélanges espèces
de succession opérations culturales de formules alimentaires etc

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.