Une brute aux bonnes manières

Publié par

SRT signifie Street and Racing Technology. En traduction libre «Technologie Route et Piste». Ces trois lettres identifient la division des véhicules de performances de la compagnie Chrysler.
Publié le : mardi 25 septembre 2012
Lecture(s) : 31
Source : Lafont presse
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Une brute aux bonnes manières

Bien qu'on n'ait jamais songé à inclure une section sentiers à cet acronyme, cela n'a pas empêché la direction de Jeep de concevoir une version SRT8 de son modèle Grand Cherokee. Je sais, la logique n'est absolument pas au rendez-vous. Un peu comme c'est le cas avec le Mercedes-Benz ML 63AMG, un VUS haute performance, c'est difficile à justifier. Mais la passion ne laisse pas toujours de place à la logique...

UN MOTEUR HEMI DE 470 CHEVAUX !

Si vous voulez tracter une remorque, la version recommandée du Grand Cherokee est celle propulsée par le V8 de 5,7 litres dont les 360 chevaux sont amplement suffisants pour la tâche. De plus, ce moteur assure de bonnes performances et une consommation que l'on pourrait qualifier de raisonnable pour un véhicule du genre.

Mais si vous voulez effectuer le 0-100 km/h en 4,9 secondes, boucler le ¼ de mille en un peu plus de 13 secondes et atteindre une vitesse de pointe de 255 km/h, il faut un moteur encore pluspuis sant. Ce qui explique la présence sous le capot d'un V8 HEMI de 6,4 litres produisant 470 chevaux.

Heureusement, au fil des mois, une boîte automatique à huit rapports sera proposée.

Ce moteur bénéficie de la technologie FST, pour Fuel Saver Technology, qui désactive la moitié des cylindres en certaines circonstances afin d'économiser du carburant. Si ce mécanisme est assez efficace, on peut déplorer la boîte automatique à cinq rapports seulement, ce qui ne fait rien pour réduire la consommation de carburant. Puisque ce moteur génère 50 chevaux de plus quel'ancien Hemi de 6,1 litres utilisé sur la version SRT8 précédente, les ingénieurs ont procédé à de nombreuses améliorations pour rendre la plate-forme plus rigide. La suspension arrière indépendante a également été révisée. De plus, les freins ont été grandement améliorés.

Grâce à la magie des ingénieurs de Brembo, le spécialiste des freins de haute performance, ce bolide s'immobilise en moins de 35 mètres, un chiffre stupéfiant.

Malheureusement, afin d'obtenir une telle distance de freinage, il faut faire appel à des plaquettes de frein haute performance qui produisent une poussière noire qui salit très rapidement les jantes en alliage.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

MERCEDES-BENZ GLK

de Automobile-revue

Techno parade

de challenges

VOLKSWAGEN JETTA

de l-essentiel-de-l-auto

suivant