In Memoriam Peter Schlechtriem (1933-2007) - autre ; n°4 ; vol.59, pg 927-928

De
Revue internationale de droit comparé - Année 2007 - Volume 59 - Numéro 4 - Pages 927-928
2 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 2007
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
R.I.D.C. 4-2007
IN MEMORIAM
Peter SCHLECHTRIEM (1933-2007)
Peter Schlechtriem s’est éteint le 23 avril 2007. Sa disparition est une
grande perte pour le droit privé allemand, le droit comparé et
l’uniformisation du droit.
Né à Iéna le 2 mars 1933, Peter Schlechtriem débuta ses études de droit
à Hambourg et les poursuivit à Fribourg-en- Brisgau, où il soutint sa thèse
de doctorat sous la direction de Horst Müller et devint l’assistant d’Ernst
von Caemmerer. Après un séjour aux États-Unis où il obtint un
Master of
comparative Law
(
Chicago Law School
), il regagna la faculté badoise. Il y
prépara sa thèse d’habilitation sous la direction d’Ernst von Caemmerer,
consacrée à la concurrence d’actions contractuelles et délictuelles. De 1971
à 1977, Peter Schlechtriem fut professeur à l’Université de Heidelberg où il
dirigea l’Institut de droit international et des droits étrangers. De 1977 à
2000, il fut professeur à l’Université de Fribourg-en-Brisgau, succédant
ainsi à Ernst von Caemmerer, et codirigea, jusqu’ à son éméritat, l’Institut
de droit international et des droits étrangers. Plusieurs postes de professeur
invité l’ont amené à enseigner à Chicago, Wellington, Harvard, Fribourg et
Oxford. Les Universités de Bâle et de Tartu (Estonie) lui ont décerné le titre
de docteur honoris causa.
Peter Schlechtriem laisse derrière lui une oeuvre immense. Ses manuels
de dro
it allemand des obligations ont contribué à la formation de générations
d’étudiants. En droit comparé, on retiendra principalement ses travaux sur
l’enrichissement sans cause, notamment le volume
Restitution-Unjust
Enrichment and Negotiorum Gestio
de l’
Encyclopedia of Comparative Law
,
et
les
deux
impressionnants
tomes
Restitution
und
Bereicherungsausgleich in Europa
récemment parus. Mais son nom
demeurera surtout associé à l’uniformisation du droit de la vente
internationale de marchandises. Membre de la délégation allemande lors de
la Conférence diplomatique de Vienne d’avril 1980, ses nombreux écrits ont
contribué au rayonnement de la Convention de Vienne et n’ont pas manqué
d’insuffler maintes orientations salutaires à la mise en oeuvre du texte de
droit uniforme. On lui doit notamment le fameux
Kommentar zum
REVUE INTERNATIONALE DE DROIT COMPARÉ
4-2007
928
Einheitlichen UN-Kaufrecht
, paru également en langue anglaise, dont il fut
le directeur et l’un des principaux auteurs.
Loin d’être un universitaire enfermé dans sa tour d’ivoire, Peter
Schlechtriem travailla activement dans nombre de commissions nationales et
internationales. Il assuma ainsi la présidence de la Société allemande de
droit comparé de 1989 à 1997 et fut membre de la Commission de réforme
du droit allemand des obligations, dont les propositions, souvent inspirées
du droit comparé, lui doivent beaucoup. Sur le plan international ou
européen, on mentionnera sa participation au Comité consultatif de la
Convention de Vienne, qu’il dirigea dans ses premières années d’existence,
au groupe de travail chargé de l’élaboration de la seconde édition des
Principes d’
Unidroit
relatifs aux contrats du commerce international ainsi
qu’au Groupe d’études pour un Code civil européen. Diverses instances
étrangères ont eu recours à sa compétence, aux États-Unis à l’occasion de la
refonte du
Restatement
consacré à la Restitution ou de la réforme de
l’Uniform Commercial Code, en Russie et dans divers pays de l’Est –
Estonie, Lituanie, Slovaquie – lors de l’élaboration de leurs nouveaux codes.
Ses nombreux collègues et amis lui ont rendu hommage par une imposante
Festschrift
publiée à l’occasion de son soixante-dixième anniversaire.
Sa passion pour le droit, sa force exceptionnelle de travail, son sens
aig
u des responsabilités et son grand dévouement l’ont amené à oeuvrer et à
dialoguer avec ses nombreux collègues et amis jusqu’à la veille de sa
disparition. Une idée-force se dégage de son engagement en faveur des
instruments d’uniformisation du droit, celle d’une
lingua franca
, source de
progrès et de rapprochement entre les juristes de tous pays. Peter
Schlechtriem nous délivre ainsi un message d’espoir, source de réconfort
pour ses nombreux amis.
Claude WITZ
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.