K. Oftinger, Vom Handwerkzeug der juristischen Schriftstellerei, 3e éd. - note biblio ; n°1 ; vol.17, pg 2123-2123

De
Revue internationale de droit comparé - Année 1965 - Volume 17 - Numéro 1 - Pages 2123-2123
1 page
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1965
Lecture(s) : 21
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins

K. Oftinger, Vom Handwerkzeug der juristischen Schriftstellerei,
3e éd.
In: Revue internationale de droit comparé. Vol. 17 N°1, Janvier-mars 1965. p. 287.
Citer ce document / Cite this document :
K. Oftinger, Vom Handwerkzeug der juristischen Schriftstellerei, 3e éd. In: Revue internationale de droit comparé. Vol. 17 N°1,
Janvier-mars 1965. p. 287.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ridc_0035-3337_1965_num_17_1_14170BIBLIOGRAPHIE 287
que sont exposées les diverses étapes de l'évolution de la famille et du
mariage au cours de l'histoire, la discrimination entre l'homme et la
femme, la formation de la famille socialiste, la base sociale de la famille,
la réhabilitation de la femme, la liberté dans le choix du partenaire, les
droits patrimoniaux résultant du mariage, la situation de l'enfant né
hors mariage, problèmes envisagés au point de vue historique et socio
logique et dont la lecture est captivante. C'est la deuxième partie qui est
consacrée à l'étude de la famille dans le système du droit, le sujet pro
prement dit de cet ouvrage. L'auteur délimite le domaine du droit de la
famille, étudie ce droit en tant que partie intégrante du droit civil bour
geois ainsi qu'en tant que branche autonome du droit dans le système
des pays de démocratie populaire, expose l'évolution en Hongrie du droit
de la famille pour en venir, dans une troisième et dernière partie, aux
règles générales du droit de la famille hongrois. C'est en traitant des rè
gles des actes juridiques relevant du droit de la famille que
l'auteur examine les problèmes qui ne sont prévus ni par ce droit spé
cial, ni par aucune autre branche du droit. Dans les solutions qu'il donne
aux problèmes, l'auteur tend à compléter les lacunes du droit de la fa
mille par des dispositions analogues du même droit, les règles du droit
civil n'intervenant que très rarement pour combler ces lacunes.
Tibor Leh.
Karl Oftinger. — Vom Handwerkszeug der juristischen Schriftstellerei
(Des instruments de travail des auteurs juridiques), 3° éd., Zurich,
Schulthess et Cie, 1963, 172 pages.
Ce petit livre s'adresse aux juristes suisses débutants dans l'intention
de les initier à la technique de la rédaction des travaux juridiques. Les
différents éléments de cette technique tels que l'étude des textes législat
ifs, de la littérature juridique et de la jurisprudence (« matériel » de
chaque travail juridique), les modes d'abréviation et de citation, les ques
tions de documentation et de bibliographie font l'objet d'explications
simples, claires et précises et de nombreuses indications pratiques. Un
chapitre entier comporte des conseils abondants sur les principes à ap
pliquer à la rédaction mêmes des travaux juridiques théoriques, en ce
qui concerne leur forme et leur contenu, leur construction, leur présent
ation, etc.
Plusieurs passages se rapportant à l'étude (en Suisse) du droit étran
ger et notamment du droit français comportent des indications relatives
aux bibliographies et vocabulaires juridiques français et aux recueils
français de lois.
L'auteur n'a d'ailleurs pas omis de mettre en relief l'importance des
études de droit comparé en mentionnant tout particulièrement Y Annuaire
de législation française et étrangère et le Traité élémentaire de droit
civil comparé de M. David.
Ce petit ouvrage est un guide précieux pour les juristes suisses dé
butants, mais en même temps il offre un matériel technique fort utile
aux juristes non suisses ayant à aborder des questions de droit suisse.
F. Herzfelder.
Hans-Konrad Peyer. — Die Zweimann- Aktiengesellschaft (La société ano
nyme de deux personnes), Berne, Verlag Stämpfli & Cie, 1963, XVI
et 114 pages.
L'objet de cette thèse est un aspect particulier du droit suisse des
sociétés : la société anonyme de deux personnes. D'après l'article 625

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.