L'adage «Nul ne peut se faire justice à soi-même » et les Journées de l'Association Henri Capitant des amis de la culture juridique française (Lyon, Grenoble, Aix-en-Provence, 24-28 novembre 1966) - article ; n°4 ; vol.19, pg 938-942

De
Revue internationale de droit comparé - Année 1967 - Volume 19 - Numéro 4 - Pages 938-942
5 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1967
Lecture(s) : 407
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
L'adage «Nul ne peut se faire justice à soi-même » et les
Journées de l'Association Henri Capitant des amis de la culture
juridique française (Lyon, Grenoble, Aix-en-Provence, 24-28
novembre 1966)
In: Revue internationale de droit comparé. Vol. 19 N°4, Octobre-décembre 1967. pp. 938-942.
Citer ce document / Cite this document :
L'adage «Nul ne peut se faire justice à soi-même » et les Journées de l'Association Henri Capitant des amis de la culture
juridique française (Lyon, Grenoble, Aix-en-Provence, 24-28 novembre 1966). In: Revue internationale de droit comparé. Vol.
19 N°4, Octobre-décembre 1967. pp. 938-942.
doi : 10.3406/ridc.1967.14959
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ridc_0035-3337_1967_num_19_4_14959
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.