La bibliothèque de droit comparé de la rue Saint-Guillaume - autre ; n°1 ; vol.59, pg 182-183

De
Revue internationale de droit comparé - Année 2007 - Volume 59 - Numéro 1 - Pages 182-183
2 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 2007
Lecture(s) : 38
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
INFORMATIONS
182
Avec Kurt Lipstein, c’est à nouveau un pan de l’histoire du droit
comparé qui nous est ôté. Mais nous n’oublierons pas tout ce qu’il a apporté
à cette discipline au cours d’une vie largement tournée vers le service des
autres.
Xavier BLANC-JOUVAN
_____________________
LA BIBLIOTHÈQUE DE DROIT COMPARÉ
DE LA RUE SAINT-GUILLAUME
Un instrument de recherche et de documentation privilégié
Cette bibliothèque créée en 1951 regroupe les fonds existants de la
Société de législation comparée (depuis 1869), de l’Institut de droit comparé
de l’Université de Paris (depuis 1931) et du Centre français de droit comparé
(depuis 1951).
Elle offre aux chercheurs et lecteurs le fonds le plus important en droit
comparé et étranger existant actuellement en France : 50 000 ouvrages
auxquels s’ajoutent encore près de 700 titres de périodiques.
Si toutes les branches du droit sont représentées, la bibliothèque a, dans
les années récentes, fait de nombreuses acquisitions dans le domaine du
droit comparé des affaires et du commerce international. De nombreux
droits étrangers sont présents non seulement les droits les plus
traditionnellement étudiés mais également certains droits plus particuliers et
spécialisés.
Catalogues
Jusqu’en 1991, tous les ouvrages ont été répertoriés dans un catalogue
annuel consultable sur place. La bibliothèque fait désormais partie du réseau
documentaire de l’Université Panthéon-Assas Paris II (OPAC Web :
http://u-paris2.fr/biblio). Depuis 2001, la bibliothèque a intégré le réseau
SUDOC (catalogue collectif national des collections détenues par les
bibliothèques de l’enseignement supérieur) :
www.sudoc.abes.fr
. Le
catalogue informatisé de la bibliothèque est accessible sur internet à
l’adresse : http://bibweb.u-paris2.fr/ABNOPAC/index.htm.
Documentation électronique
Un accès à des bases de données permettant de trouver des références
d’articles parus dans des revues, mélanges et actes de colloques en France et
à l’étranger ainsi qu’à l’intégralité des articles de doctrine, jurisprudence et
législation est possible (jurisclasseur/lexis nexis, juripro, westlaw…).
REVUE INTERNATIONALE DE DROIT COMPARÉ
1-2007
183
Collections et périodiques
Encyclopédies thématiques, collections de recueils de jurisprudence en
droits américain, anglais ou allemand, droit international et droit comparé….
Sans oublier plus de 700 périodiques dont certaines collections sont très
anciennes et complètes (www.u-paris2.fr/idc)
La gestion de cette importante bibliothèque est assurée par l’Institut de
droit comparé de l’Université Panthéon-Assas (Paris II). Responsable de la
bibliothèque : Marie Fradet : marie.fradet@u-paris2.fr ; Renseignements et
recherches documentaires : Agnès Allart : (33) 1 44 39 86 33 allart@u-
paris2.fr
Horaires : lundi, mardi, jeudi, vendredi 10h-18h sans interruption ;
mercredi : 14h-20h.
_______________________
LES 50 ANS DU CENTRE FRANÇAIS DE DROIT
COMPARÉ, RUE SAINT-GUILLAUME
Le Centre français de droit comparé a commémoré le 23 octobre 2006
le cinquantenaire de son installation dans l’immeuble du 28 rue Saint-
Guillaume : bâtiment construit pour lui et qu’il occupe encore aujourd’hui.
Dans son allocution, le Professeur Jacques Robert, président du Centre
français de droit comparé, rappelle l’historique de la création du Centre et de
la recherche de locaux pour l’abriter par les professeurs Niboyet, Julliot de
la Morandière et le président Grunebaum Ballin. Le 2 avril 1951, un décret
constituait officiellement le Centre français de droit comparé. Le 14 juin
1954, la première pierre en était officiellement posée. Le 3 mai 1956 les
nouveaux locaux se trouvaient solennellement inaugurés.
Juridiquement, le Centre français de droit comparé se présente sous la
forme d’une fondation reconnue d’utilité publique qui, au moment de sa
création, regroupe trois composantes : la Société de législation comparée -
association fondée en 1869-, le Comité de législation étrangère du ministère
de la Justice et l’Institut de droit de l’Université de Paris -fondé en 1931-.
M. Robert présente ensuite les activités du Centre ainsi que les
colloques annuels qu’il organise dont le prochain le 1
er
décembre 2006 porte
sur
La lutte internationale contre le blanchiment et le financement du
terrorisme
, les Tables rondes et les publications.
Il rappelle que le Centre décerne chaque année des prix de thèse et de
mémoire concernant des travaux soutenus l’année précédente -précieux
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.