Prix de thèse et de mémoire du Centre français de droit comparé - autre ; n°1 ; vol.59, pg 1123-188

De
Revue internationale de droit comparé - Année 2007 - Volume 59 - Numéro 1 - Pages 1123-188
2 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 2007
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
REVUE INTERNATIONALE DE DROIT COMPARÉ
1-2007
187
liberté et l’indépendance qui en résulte qui garantit que la direction de
l’Institut est attractive pour les meilleurs professeurs de la discipline qui de
leur côté attirent des étudiants excellents. Ce n’est qu’en se combinant avec
la liberté de recherche que le droit comparé peut développer sa pleine force
chez les meilleurs juristes et inspirer l’évolution du droit. Liberté et
indépendance étaient les conditions nécessaires qui ont permis la dotation
généreuse des Instituts Max Planck, qui est certainement un autre facteur
décisif des effets bénéfiques constatés aussi bien sur le droit allemand et
européen, que sur la science juridique.
Toutes les allocutions prononcées ainsi que la conférence du professeur
Basedow sont reproduites en intégralité sur le nouveau site internet du
Centre français de droit comparé www.centrefdc.org sous la rubrique
publications lettre n° 50.
_______________________
PRIX DE THÈSE ET DE MÉMOIRE
DU CENTRE FRANÇAIS DE DROIT COMPARÉ
1. Prix 2005-2006
Lors de la réunion des Organismes français de droit comparé, qui s’est
tenue le 16 janvier 2007, le jury, présidé par Mme Marie Goré, professeur à
l’Université de Paris II Panthéon-Assas et M. Etienne Picard, professeur à
l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, a décerné les prix suivants :
Prix de thèse
1
er
prix ex aequo :
Cécile CHAINAIS,
La protection juridictionnelle provisoire dans le
procès civil en droits français et italien
Juliette LELIEUR-FISCHER,
La règle
ne bis in idem
. Du principe de
la chose jugée au principe d’unicité d’action répressive. Etude à la lumière
des droits français, allemand et européen
2
e
prix :
Diane SKODA,
La propriété dans le Code civil de la Fédération de
Russie, un système entre deux traditions
INFORMATIONS
188
Mention
Séverine NICOT,
Contribution à l’étude de la sélection des recours par
la juridiction constitutionnelle (Allemagne, Espagne et Etats-Unis)
Prix de mémoire
Mention
Joanne GLEVAREC,
La non-conformité de la chose vendue en France
et en Allemagne
2. Prix 2006-2007
Règlement
Deux prix sont offerts chaque année par le Centre français de droit
comparé pour récompenser des études de droit comparé ou de droit étranger.
Des mentions, qui ne donnent pas lieu à une récompense pécuniaire, sont
également accordées.
Le prix de thèse
est destiné à récompenser la meilleure thèse de droit
étranger ou de droit comparé soutenue ou imprimée durant l’année
universitaire précédente.
Le prix de mémoire
récompense le meilleur mémoire soutenu durant
l’année universitaire précédente.
Les candidats doivent adresser pour le 1er novembre 2007 pour les
thèses soutenues entre le 1
er
novembre 2006 et le 30 septembre 2007, un
exemplaire de leur étude accompagné d’une lettre de motivation, d’un
curriculum vitae et du rapport de soutenance.
Les auteurs d’études publiées ou qui, après récompense par le Centre,
viendraient à être publiés, sont tenus de faire hommage d’un exemplaire à la
bibliothèque du Centre.
Les prix peuvent, exceptionnellement, être divisés. Ils peuvent aussi
n’être pas attribués.
Seuls peuvent être récompensés des travaux de langue française.
Pour tous renseignements et le dépôt des travaux s’adresser au Centre
français de droit comparé, 28, rue Saint-Guillaume, 75007 Paris : tel : 01 44
39 86 29
fax : 01 44 39 86 28 e-mail : cfdc@legiscompare.com
http://www.centrefdc.org
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.