Action Commerciale 313 Avril 2011

De
Publié par

Programmes de fidélité : découvrez vos clients

Publié le : vendredi 1 avril 2011
Lecture(s) : 383
EAN13 : 0752-5192
Nombre de pages : 85
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Programmes de fidélité
Découvrez
vos
clients
Tirez profi t
de votre CRM
Se prémunir
contre les impayés
La location
longue durée
passe au vert
CV_001_AC313 COUV.indd 1 22/03/11 16:15
P. 23
P.42
P.48
P. 59Retrouvez-nousausalonStratégie
Clientsles5,6et7avril2011
Paris-PortedeVersailles
STANDA17

Act ion Éditocommerciale
L e m a g a z i N e D u D e v e L o p p e m e N t c o m m e r c i a L
édité par éDITIALIS SAS
160 bis, rue de Paris
92645 Boulogne-Billancourt Cedex
Pour joindre votre correspondant
par téléphone, composez le 01 46 99 suivi
des quatre chiffres entre parenthèses.
Par e-mail, suivre le modèle :
initiale du prénom suivie du nom@editialis.fr.
P-dg et directeur de publication : Laurent bailliard
Hervé Lenglart
Assistante de direction : Rédacteur en chef adjoint
Sophie Laguerre (93 92)
RéDACTION • Fax : 01 41 31 72 62
Directrice de la rédaction :
Stéfanie Moge-Masson
Assistante de la rédaction :
Yveline Couteux (01 41 72 66)
Rédacteur en chef adjoint :
Laurent Bailliard (90 15)
Rédactrice :
Laure Tréhorel (99 61)
Rédactrice en chef technique : Ne jamais lâcher prise…Christelle Helbert
Secrétaires de rédaction :
M. Chesneau, L. Flécheux, B. Gouttebroze,
S. Guillemin et S. Marius
Rédactrices graphistes :
Sara d’Erceville, Béatrice Loubière,
Annick Millet et Séverine Soury
Ont collaboré à ce numéro : Certains commerciaux et même parfois simplement savoir s’adapter à lui et non
Véronique Méot, Amélie Moynot,
Sophie Sanchez-Poussineau, Olga Stancevic
et Céline Tridon (rédaction) ; Aurélie Baffert, > leurs managers refusent d’entrer par la chercher à le faire entrer dans son moule.
et Valérie Westphal (SR) ; Caroline Sorli
(maquette) fenêtre quand ils se font jeter par la porte, La revue américaine, encore interdite à la Photographe : Thomas Koller
Droits réservés pour les photos non créditées
Couverture : Yuri Arcurs - Fotolia.com sous prétexte que cela prend du temps, vente dans certains pays d’Asie du Sud-Est,
PUBLICITé • Fax : 01 46 99 81 52
Directeur commercial adjoint : qu’il y a un réel risque d’énerver le prospect, revoit ainsi sa stratégie commerciale.
Vincent Léonard (99 69)
Directeur de la publicité :
Stéphane Fauchet (99 62) que les ventes complexes ne permettent Puisqu’il n’est pas possible de vendre son
Chef de publicité :
Julian Perez (99 68) plus ce type d’approche… Mais revenir par produit-phare, c’est son logo – le fameux Assistante de publicité :
Charlotte de Lesseps (01 41 31 72 59)
la fenêtre ne signifie pas forcément harceler lapin blanc avec un nœud papillon – qui INTERNET • Tél. : 01 46 99 97 87
Directeur du pôle : Laurent Dufaud
le client avec le même discours commercial lui servira de porte-étendard. Selon l’AFP,
MARKETING
Responsable Marketing :
Marie Emmanuelle Eyraud (01 41 31 72 58) ou la même offre. Bien au contraire. la vente de ce seul produit dérivé, sans lien
PARTENARIATS ET VENTES EN NOMBRE Aux commerciaux, et plus largement à direct avec l’industrie du sexe, pourrait lui Responsable :
Jean-Sébastien Rocheteau (01 41 31 72 44)
Attaché commercial : l’entreprise, d’innover et de s’adapter en rapporter 20 millions de dollars en 2012. Romain Jaczine (01 41 31 72 43)
Chargée de promotion :
Gwenaëlle Chaigne (97 77) fonction du refus ou de l’impossibilité de Et nul doute que l’année 2011, placée sous
DIFFUSION
• Tél. : 01 46 99 90 18 vendre. Le dernier exemple en date nous le signe du lapin selon le calendrier chinois,
Fax : 01 46 99 97 71
PROMOTION ET éVéNEMENTS est donné par Playboy. Le magazine, célèbre devrait lui faciliter les affaires.
• Tél. : 01 46 99 99 74
Directeur du développement :
Grégoire Cléry (99 70) pour ses pages exhibant des femmes en Autrement dit, un peu d’imagination
Directeur des événements :
Xavier Mayeur (99 74) tenue légère, démontre, si besoin est, qu’un et beaucoup de persévérance sauront Commerciale : Margot de Dampierre
Chefs de projets événements :
Anne-Solène Alix (99 67) marché, qu’un prospect n’est jamais convaincre votre client de vous laisser et Anne-Laure Rozan (97 74)
SERVICE CLIENTS ABONNEMENTS hermétiquement clos. Et qu’il faut entrer par la fenêtre !• Tél. : 01 40 94 22 22
ADMINISTRATION
• Tél. : 01 46 99 93 93
Directeur financier et RH : Marc Gommez
Imprimeur : Léonce Deprez, Barlin (62)
TARIFS : Prix au numéro : France 7,50 e,
Suisse 12,60 FS, Belgique 7,70 e.
Abonnement France métropolitaine 1 an :
9 numéros + guide + 44 newsletters + accès LepartenairedevotreRelationClientMulticanal
au site : 115 e TTC (TVA 2,10 %).
Dom-Tom et étranger : nous consulter.
Action Commerciale est édité par éditialis
SAS au capital de 136 000 euros.
Actionnaire : Editiabys FichiersBtoBqualifiésCommission paritaire :
0913 T 83727
ISSN : 0752-5192
Dépôt légal : à parution.
GestiondebasesdedonnéesCe numéro s’accompagne d’une
surcouverture Loyalty Expert et d’un encart
abonnement Action Commerciale.
“Il est interdit de
reproduire Qualificationetenrichissementdedonnéesintégralement ou
partiellement tout
article du présent magazine sans l’autorisation de
l’éditeur.” Articles L122-4 et L122-5 du Code de la
propriété intellectuelle. L’éditeur décline toute
responsabilité en cas de perte, détérioration ou non-
retour des documents qui lui sont confiés. Il se réserve 01.49.21.92.42-dataway@safig.fr-www.safigdataway.fr
le droit de refuser toute demande d'insertion sans avoir
à en motiver son refus.
Retrouvez tous nos sujets sur www.actionco.fr Avril 2011 / N° 313 / actioncommerciale / 3
CA_003_AC313.indd 3 22/03/11 14:18
Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor D / Débor DAvril 2011
Pour vous
abonner,
N° rendez-vous
p. 40313Sommaire
Initiatives PROGRAMMES DE FIDÉLITÉ
Visez 23
8 Via Location crée des binômes aussi
technicien-commercial
10 SFD entreprise la connaissance client
forme
des commerciaux
en alternance FOCUSEXPERTISES11 C iel recourt PRESTATAIRES 59aux services
d’un agent Technologies.
virtuel MobilitéChoisissez votre éditeur de CRM 42
2011, la LLD à l’heure
Comment nourrir du développement votre application CRM 44
durableBest of Comptabilité.
5 étapes
14 Salaire : de fortes disparités pour se prémunir
entre commerciaux contre les impayés 48
Développement
personnel.
Comment renforcer
votre charisme 50
La tribune des DCF 70
Le Club Premier, véritable ambassadeur 16 Kapella Services, un nouvel acteur de la fonction commerciale
dans l’événementiel
Une semaine avec...17 B TS + école de commerce : Juridique. Jean-Michel Jonette, directeur le duo gagnant Les règles à connaître commercial de Massey Ferguson France
avant de modifier 7218 C arrenet vise des projets CRM les salaires des commerciaux 52plus complexes Le billet d’expert
Yves de Montbron (Links Conseil) 7620 B rother reçoit le label
Top Employeurs 2011 Revue de presse du mois 78TEST Regards sur l’international 80
Découvrez les qualités Nominations 81
de l’ingénieur d’affaires 54 Shopping 82
Retrouvez votre magazine sur www.actionco.fr Avril 2011 / N°313 / ACTIONcommerciale / 5
CA_005_AC313.indd 5 22/03/11 15:39
DDDOSSIEEERInitiatives
Ciel recourt aux services
d’un agent virtuel
Relation client. Afin de rendre les logiciels de sa gamme Facile plus
accessibles, l’éditeur de gestion Ciel a recours aux services de Claire,
un agent conversationnel. Face à son succès, ses missions s’étendent.
Toujours disponible, jamais malade, pprréécciissee qquuee llee rreettoouurr ssuurr iinnvveessttiisssseemmeennt t R epères>une patience infinie, une connais- Ciel n’aurait pas été possible. Ciel s’est donc
Activitésance des produits exemplaire : Claire a tourné vers une solution automatique, tout
Éditeur de logiciels
tout d’une employée modèle ! À cela près en veillant à garder un côté accueillant et de gestion
CAqu’elle n’est pas réelle. Il s’agit en fait du interactif. « L’agent virtuel s’est imposé à
NC
premier agent conversationnel dans l’uni- nous notamment par sa capacité à être Effectif
300 collaborateursvers B to B mis en place en janvier 2010 proche des clients et sa faculté à créer de À droite, Claire,
Force de vente l’agent virtuel qui par l’éditeur de gestion Ciel. Un gadget ? véritables liens relationnels », se rappelle 100 commerciaux répond aux
Pas tout à fait. Il y a deux ans et demi, Ciel la directrice des services. questions des
clients. À gauche, lançait la gamme Facile, un nouvel outil Dotée d’une base intelligence métier et
Claire Conseillère, de gestion destiné aux TPE, artisans, commerçants technique, Claire est toutefois capable d’accueillir dédiée à leur
et professions libérales. « Mais ces clients sont peu et de cerner les besoins du client. Les interactions se accompagnement.
utilisateurs de nos services de hot line, notamment font par chat. « Cela permet non seulement d’oublier
parce qu’ils consacrent leurs journées à exercer leur le côté virtuel de Claire, mais surtout de garder une
métier et font leur comptabilité et leur facturation en trace de toute demande ou réaction du client », pré-
fin de journée ou le week-end », explique Myriam Le cise Myriam Le Guillerm.
Guillerm, directrice des services chez Ciel. Autrement Un an après sa mise en service, Claire présente d’ex-
dit à des horaires où les téléconseillers de Ciel ne cellents résultats. Son taux de bonnes réponses est
travaillent pas. « Face aux contraintes économiques situé autour de 83 % auprès de plus d’un millier de
et législatives, clients par mois sur la gamme Facile. Et si son inter-
locuteur est insatisfait, Ciel se charge de le rappeler nous ne pou-
v i o n s d i s p o - afin de répondre aux questions auxquelles Claire n’a
ser d’une cel- pu répondre. « L’objectif n’est pas de remplacer nos
lule disponible téléconseillers par des agents virtuels, mais de cap-
24 heures sur 24 ter une population qui n’avait pas accès à notre hot
et 7 jours sur 7 », line », rassure la directrice des services.
explique Myriam Avec ce bilan positif, pas question de limiter les mis-
LLee GGuuiilllleerrmm,, qquui i sions de Claire. Bien au contraire. L’agent virtuel voit
ainsi son rôle renforcé, avec une expérience
nouvelle sur des gammes ciblant les auto-
entrepreneurs. Elle aura même vocation d’ac-
compagner les clients sur le site ww.ciel.com
et se voit par ailleurs décerner un nouveau
ttiittrree ppoouurr cceettttee mmiissssiioonn :: CCllaaiirree CCoonnsseeiillllèèrree,, een n
aatttteennddaanntt CCllaaiirree CCoommmmeerrcciiaallee ffiinn 22001111,, ddoonntt lle e
rôle, plus actif, sera de proposer des offres aux
clients depuis leur espace privé. Entre-temps,
elle s’est dotée d’une voix pour délivrer des
trucs et astuces dans des vidéos envoyées aux
clients par newsletter. La carrière de Claire
est lancée et ne semble pas prête de s’arrêter
de sitôt ! ■ Laurent Bailliard
Retrouvez nos initiatives sur www.actionco.fr Avril 2011 / N°313 / ACTIONcommerciale / 11
CA_011_AC313_INITIA ciel.indd 11 22/03/11 14:25PROGRAMMES DE FIDÉLITÉ
Visez aussi
la connaissance
client
Un programme de fidélité Mieux connaître son client
grâce aux programmes de fidélité P. 24 ne permet pas seulement
de développer ses ventes Cas 1 : Promocash conçoit
ou de conserver des clients. un programme de fidélité
personnalisé P. 32 Il s’avère également être
un excellent outil pour Cas 2 : Thalys enquête
sur ses adhérents P. 34 mieux connaître ceux
qu’on cherche à transformer Cas 3 : Best Western détermine en acheteurs durables. les attentes de ses clients P. 36
À condition, bien sûr,
de respecter quelques règles…
Par Amélie Moynot
Retrouvez nos dossiers sur www.actionco.fr Avril 2011 / N°313 / ACTIONcommerciale / 23
CA_023_AC313_DOSSIER.indd 23 22/03/11 15:41
sommaire
DDDOOOSSSSSSIIIEEERRRProgrammes de fi délité : visez aussi la connaissance client
Mieux connaître son client
grâce aux programmes
de fidélité
n’en pas douter, les non de prestataire », révèle Fabrice surtout durablement. À vous de
programmes de fidélité Marque, responsable de l’activité déployer les moyens adaptés, tout au
ont la cote. Ils permet- conseil en gestion de la relation client long du programme, pour recueillir À traient même de garder pour Accenture en France. un maximum d ’informations sur vos
ses clients en dépit d’un service client Miles, cadeaux, remises, voyages, clients. Et dans une telle démarche,
de mauvaise qualité… Selon une clubs VIP… ont de quoi attirer les inutile de préciser qu’un programme
étude publiée en février 2011 par clients, qu’ils soient simples consom- automatique où un euro dépensé
Accenture, pour la première fois mateurs ou entreprises. Mais les pro- équivaut syst ématiquement à un
depuis six ans, le nombre de consom- grammes permettent également d’al- point gagné n’a pas grand intérêt…
mateurs ayant changé de prestataire ler plus loin. « Grâce aux cadeaux, Le cabinet Vertone va même plus loin
en raison de la mauvaise qualité du un programme de fidélité transforme sur son blog en rappelant que si les
service clients aurait reculé en 2010. une relation transactionnelle en émo- systèmes de cartes de fidélité sont
« Ce renversement inattendu de tion, déclare Guillaume Chollet, pré- légions dans la grande distribution,
tendance indique qu’au-delà de sident-directeur général de Loyalty c’est que sans eux, “les distributeurs
la satisfaction client, d’autres fac- Expert, agence de marketing relation- sont aveu gles !”. Et de poursuivre :
teurs, comme les pro- nel en B to B. Il valorise et récom- “En permettant de reconstituer les
grammes de fidélité, pense le client. » Mais tout l’enjeu historiques d’achats, elles sont le
influent sur la déci- d’un programme de fidélité est de seul moyen de connaître les clients,
sion des consomma- parvenir à mieux connaître son client, avec leurs habitudes de visite et de
teurs de changer ou afin de le fidéliser effi cacement et consommation”.
NLSHOP
Définissez votre connaissance et notamment d’affi- des leviers à mettre en œuvre… Les 1cible en amont ner sa perception de l’historique du orientations du programme de fidé-
« En B to B, le client que l’on projette client et de ses habitudes d’achat. À lité en vue de la connaissance client
de fidéliser est déjà quelque peu condition de ne pas se tromper en dépendront donc de la cible définie.
connu », rappelle Marc Batailley, élaborant ce programme. Au préa- Les commerciaux ayant peu de
responsable de l’offre fidélisation de lable, vous devez vous poser une contacts avec les utilisateurs finaux,
LaSer, société de services spéciali- question incontournable : qui préci- le programme de fidélité s’avère dès
sée dans l’intermédiation et la rela- sément, du décideur, du prescrip- lors un excellent relais.
tion client. Mais grâce à un pro- teur ou de l’utilisateur final, souhai- Au moment de choisir qui sera visé
gramme de fidélité, il est possible tez-vous fidéliser ? La réponse à par votre opération, soyez attentif
d’approfondir encore plus cette cette question guidera votre choix à un point : vous ne pourrez pas
connaître vos clients de la même
manière selon qu’ils seront 10, 100
ou 10 000 adhérents au programme. « Grâce aux cadeaux, L’enjeu global ? Focaliser votre
attention sur la nature des informa-un programme de fidélité tions à recueillir, choisir les moyens
les plus adaptés pour le faire et transforme une relation enfin prévoir des contacts directs et
indirects avec votre client dans le transactionnelle en émotion. »
cadre du programme. Ces contacts
Guillaume Chollet, président-directeur général de Loyalty Expert vous permettront en effet de
24 / ACTIONcommerciale / N°313 / Avril 2011 Retrouvez nos dossiers sur www.actionco.fr
CA_023_AC313_DOSSIER.indd 24 22/03/11 15:41
DOSSIERS
U
O
V
-
Z
E
R
T
S
U
L
L
I

/

A
I
L
O
T
O
F

5 étapes
3. Ériger des garde-fous pour se prémunir contre
Thierry Tissot, avec un contrat ad hoc consultant
juridique au sein
du cabinet Care,
Rédiger correctement les documents contractuels avant la spécialisé en
droit des affaires.vente ou la prestation de services est essentiel pour se faire
payer, éviter les contentieux éventuels ou obtenir gain de cause les impayés
en cas de procès. Par exemple, faire signer un bon de com-
mande ou un devis constituera un élément de preuve qu’une 4. Relancer par téléphone commande a bien été passée, si vous êtes amené à engager
une procédure de recouvrement. Le bon de livraison, quant à et par courrier
lui, démontre que vous avez bien respecté vos engagements
tant en termes de date de livraison que des quantités mises à Le temps joue contre vous. Aussi, dès les premiers jours de retard
disposition. Enfin, n’oubliez pas de rédiger correctement la de paiement, réagissez ! Organisez des relances. Commencez
facture et de l’adresser au client au plus tard à la livraison ou par un appel téléphonique, en rappelant courtoisement le dépas-
à la fin de la mission. Elle doit mentionner la date d’échéance sement de l’échéance et le montant dû et tâchez d’obtenir une
de paiement et préciser le taux des pénalités de retard, qui est promesse de paiement imminent. L’appel permet, en outre, de
fixé à au moins trois fois le taux d’intérêt légal, soit 3 x 0,38 % connaître la nature de la difficulté. Si aucune satisfaction ne vous
pour 2011 (contre 0,65 % pour 2010). est donnée, prévoyez un courrier officiel. Mais veillez à ce qu’il
Vous pouvez également prévoir, dans vos conditions générales soit personnalisé. En effet, pour que la relance soit efficace,
de vente, qu’en cas d’impayé les frais de recouvrement seront bannissez les contenus identiques appliqués à tous les clients.
à la charge du débiteur : on parle alors de clause pénale. Le Précisez également la suite que vous donnerez si votre client ne
cadre contractuel doit être suffisamment protecteur pour paye pas… La menace peut être efficace ! Si vous n’obtenez pas
l’entreprise. Il faut établir certaines clauses, sur lesquelles gain de cause avec cette procédure interne, ne tardez pas à
le dirigeant peut s’appuyer en cas de transmettre le dossier à un prestataire. Un
litige. Tout contrat commercial peut juriste, par exemple, vous aidera dans la
aussi inclure une clause de résiliation, rédaction de documents, comme la mise en
permettant de mettre un terme à la demeure. Un cabinet de recouvrement pourra
collaboration de manière anticipée. même mener une action en justice en votre
Cette dernière génère alors une nom, à raison d’une commission de 5 à 20 %
indemnité de résiliation. des créances récupérées.
SYLVIE THENARD
5. En cas de contentieux…
Si ces tentatives échouent, adressez au mauvais payeur une mise le défendeur. Le tribunal délibérera d’après les pièces
en demeure par lettre recommandée avec accusé de réception ou justificatives que vous lui aurez fournies. Seconde
bien par acte d’huissier avec remise en main propre. Toujours aucun phase : l’assignation. Vous saisissez directement le
paiement ? Saisissez le juge du tribunal de commerce pour obtenir tribunal qui jugera en référé (en urgence) ou sur le fond,
une mesure provisoire. S’il est muni d’un titre exécutoire (jugement, en vous convoquant, ainsi que l’autre partie. Mais atten-
acte notarié revêtu de la formule exécutoire, titre délivré par huissier tion : la procédure suppose des honoraires d’avocat. À n’utiliser donc
en cas de non-paiement de chèque, etc.), il peut mettre en place que si la créance à récupérer est d’un montant supérieur aux frais
une mesure d’exécution forcée. Si vous n’obtenez toujours pas de que la procédure va engendrer. Toutefois, vérifiez vos contrats d’as-
réponse, reste les poursuites judiciaires. Première étape : l’injonction surance : certains incluent une aide juridique qui peut prendre en
de payer, formulée auprès du tribunal de commerce où est domicilié charge les frais engagés.
Retrouvez nos expertises sur www.actionco.fr Avril 2011 / N°313 / ACTIONcommerciale / 49
CA_048_049_AC313_Expertises impayés.indd 49 22/03/11 15:10
DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD / DÉBORD
L’expertMobilité focus
2011, la LLD à l’heure du développement durable prestataires
toutes les données pour calculer le
coût g lobal de la mobilité de ses colla-
borateurs. Il peut alors mieux piloter ce
poste budgétaire et contrôler les flux.
De son côté, GE Capital met à la dis-
position de ses clients l’outil Visio
flotte, une solution gratuite, afin de
permettre à chaque gestionnaire de
comparer sa politique automobile
avec celle adoptée par la moyenne
des clients du loueur. « Les résultats
d’une enquête menée auprès de nos
clients pour comprendre comment ses propres choix, les remet en cause, utilisateurs de choisir leur véhicule
les entreprises structurent leur poli- etc. La base de données est mise à jour en ligne. L’outil donne accès à la liste
tique automobile nous ont encou- en permanence. Le loueur projette de véhicules proposés et de chiffrer
ragés à proposer ce service, car les de fournir des éléments plus précis leur coût total, en tenant compte des
gestionnaires manquent d’éléments encore, par secteur d’activité ou par options (GPS, toit ouvrant, etc.). IQ,
de comparaison pour optimiser leur taille de flotte, afin de faciliter les modulable par les entreprises clientes,
organisation », explique Pascal Van comparaisons et de les rendre plus permet à tous de gagner du temps, qu’il
Beversluys, directeur marchés flottes opérationnelles. s’agisse du commercial qui choisit sa
automobiles de GE Capital Fleet prochaine voiture ou de son mana-
Choix et restitution en ligneServices. En étudiant les choix opé- ger qui n’a plus besoin de vérifier si
rés par le plus grand nombre, le ges- LeasePlan a lancé dès 2009 son ser- celle-ci correspond bien aux condi-
tionnaire du parc découvre des pistes vice IQ (Internet quotation) qui per- tions d’accès fixées par la politique
de réduction des coûts, confronte ses met, dans le cadre d’une politique d’attribution des modèles de sa société.
résultats avec ceux des autres, valide automobile fixée par l’entreprise, à ses GE Capital propose depuis une petite
année un service d’e-restitution. En
quelques clics, le conducteur prend La LLD s’invite sur le marché des TPE rendez-vous avec un inspecteur dans
un garage agréé par le loueur, grâce à
Le site Autoforfait.com, créé un agenda, régulièrement mis à jour,
par Arval pour cibler les qui affiche les plages disponibles. Le
petites entreprises, se veut jour de la restitution, l’inspecteur récu-
une solution simple et père le PV de restitution, le double des
modulable pour permettre aux clés et la carte grise, puis prend les
petites structures de souscrire photos du véhicule qu’il publie sur le
à un forfait auto tout compris. site avec son rapport 48 heures après.
Le client peut alors choisir son La procédure gagne en rapidité, car le
véhicule sur le site, définir la loueur arrête le contrat plus vite, à la
durée de mise à disposition réception des documents. La personne
et son kilométrage, et bénéficier de services comme l’entretien préventif, responsable du parc, prévenu par
la prise en charge de toutes les réparations, l’assistance en cas de e-mail de sa mise en ligne, a alors accès
panne ou d’accident ou encore la garantie contre la perte financière. au dossier et peut consulter à tout
La tarification est disponible en ligne. Un gain de temps non moment l’historique des restitutions
négligeable pour cette clientèle pressée et une réelle optimisation de sur cinq années. Un moyen pour lui
la gestion de sa trésorerie, car les charges liées à la flotte automobile d’analyser les progrès ou, au contraire,
sont lissées. De son côté, depuis mars 2010, Louveo propose aux TPE les mauvaises habitudes prises par les
des contrats de location à moyenne durée (6 à 24 mois), adaptés à leurs utilisateurs, pour optimiser les opéra-
besoins, pour leur éviter de s’enfermer dans un contrat LLD classique. tions de restitution, phases capitales
du contrat. n
Retrouvez nos focus sur www.actionco.fr Avril 2011 / N°313 / actioncommerciale / 69
CA_059_069_AC313_Focus.indd 69 22/03/11 15:56

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.