Les instructions nautiques de Sulayman al-Mahri (XVIe siècle) - article ; n°178 ; vol.32, pg 298-312

De
Publié par

Annales de Géographie - Année 1923 - Volume 32 - Numéro 178 - Pages 298-312
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1923
Lecture(s) : 68
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins

Gabriel Ferrand
Les instructions nautiques de Sulayman al-Mahri (XVIe siècle)
In: Annales de Géographie. 1923, t. 32, n°178. pp. 298-312.
Citer ce document / Cite this document :
Ferrand Gabriel. Les instructions nautiques de Sulayman al-Mahri (XVIe siècle). In: Annales de Géographie. 1923, t. 32, n°178.
pp. 298-312.
doi : 10.3406/geo.1923.9842
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_1923_num_32_178_9842298
LES INSTRUCTIONS NAUTIQUES
DE SULAYM AL-MAHR fxvie SI CLE
Le manuscrit no 2559 du fonds arabe de la Bibliothèque Nationale de
Paris contient plusieurs traités nautiques en prose et en vers Ces der
niers ont pour auteur le maître de navigation muallim Ibn Mâdjid
dont il été question dans un précédent article1 Les cinq traités en
prose ont pour auteur un autre maître de navigation Sulaymân ibn
Ahmad al-Mahrî originaire du Mahara de Arabie méridionale
al-Muhammadî folio 59 appelé aussi Sulaymân bin Ahmad bin
Sulaymân Al- Mah folio 155 Sulaymân nous est inconnu par
ailleurs les instructions nautiques qui nous sont parvenues ne
contiennent aucun renseignement biographique Son traducteur turk
amiral Sîdî Alî qui rédigea le Muhît en 15542 le donne comme
décédé cette époque un des traités est daté de 1511 est donc
vraisemblablement dans la première moitié du xvi siècle ont été
publiées les Instructions dont il agit
Le manuscrit 2559 est un petit in-quarto de 215 150 187 feuillets
et 15 lignes la page Les cinq traités de Sulaymân il contient sont
les suivants
Message du collier des soleils et extrait des principes fonda
mentaux de la science nautique du folio verso verso traitant
de année lunaire solaire byzantine copte et persane Ce court
traité est divisé en une préface et six sections fasl Non daté
II Livre du don aux hommes énergiques pour faciliter la
connaissance des bases de la science nautique] du folio recto
10 recto inclusivement 11 est divisé en lignes introduction chapitres
hdb et une conclusion khdtima Le chap Ier traite de la description
des sphères et des étoiles elles contiennent le chap II traUe de Ia
division du cercle Les savants en science nautique sont accord pour
diviser le cercle céleste en 32 parties et ils ont appelé chacune de ces
partie khann rumb par analogie avec les rumbs de vent de la navi
gation. le chap III traite du zam == heures de route en mer le
chap IV des deux sortes de routes la route le long des côtes et la
roule au large le chap des observations étoiles pour déterminer
Le pilote arabe de Vusco de Gama et les Instructions nautiques des Arabes nu
v siècle Annales de Géographie XXX 15 juillet 1922 289-307)
Voir ToMAecuEK Die Topographischen Capitel des Indischen Seespiegels
Mo/iti trad BiTTHEi avec introduction et 30 cartee Vienne in-folio 1891 et
Journal of the Asiatic Soc of Bengal novembre 1834 548 INSTRUCTIONS NAUTIQUES DE SULAYM AL MAH 299
la latitude un lieu le chap VI des distances entre deux ports éva
luées en le chap VII des vents Ce texte est pas dale mais il est
postérieur IV qui est cité au f0 recto et III qui est mentionné
au f0 verso 11 ce qui met sa rédaction après 1812 Les folios 10
verso et 11 recto sont restés en blanc
III Le soutien le livre méritant la con ance des Mahra de
Arabie méridionale ou la Fixation des sciences nautiques du folio 11
verso 59 recto il est divisé en chapitres qui sont subdivisés en
sections Le chap Ier traitant des bases de la science nautique] contient
16 sur les khann rumbs) éloignement des étoiles les unes des
autres les pivots des étoiles la hauteur des pivots et leur déclinaison
la fin de la hauteur de étoile isba litt doigt pris îï base de
la hauteur une étoile)1 le zam évaluation des distances en etc
Le chap Il traitant du nom des étoiles contient deux sections sur le
nombre isba relevé entre le pôle boréal et certaines étoiles circum
polaires Le chap III traitant des routes dans les régions siluées au vent
et sous le vent est-à-dire Ouest et Est du cap Comorin)2 contient
sections sur les routes des caps des îles du large de la côte occidentale
de la mer Rouge de Arabie méridionale de la côte Nord-occidentale
de Inde de la côte méridionale du golfe Aden et de la côte africaine
au Sud de Guardafui de Arabie île de Socotora de la
côte orientale de Inde de la côte occidentale de la péninsule malaise de
la côte de la péninsule en Chine Le chap IV traitant des
îles et des routes le long de leurs côtes contient 10 sections consacrées
Madagascar al-Komr) aux Séchelles Socotora aux Laquedives aux
Maldives Ceylan aux Andaman et Nicobar aux îles gisant au large
de la côte occidentale de la péninsule malaise Sumatra Java et aux
îles du Sud-Est Gilolo Faryûk ?) Formose les Moluques Makâsar
Célebes] Banda Timur-Laut Timur- Kidu!3 Bornéo)
Le chap traitant des latitudes se divise en sections sur les
latitudes des ports de la mer Rouge de la côte arabique orientale et de
Inde occidentale de la côte orientale Afrique au Sud de Guardafui
du golfe du Bengale îles de Ceylan Sumatra et Java des 28 man
sions lunaires etc Le chap VI traite des deux moussons de Océan
Indien de Nord-Est et de Sud-Ouest et contient une section sur les mous
sons des pays sous le vent Le chap VII traite de la roule que doivent
suivre les navires qui naviguent dansla mer Rouge de Djedda Aden
de Sawâkin Aden de Berbera du Somai au Guzerate Aden au
Voir REINAUD Géographie Aboulféda 1848 in-4 CDXLI
expression est origine malaise et désigne les pays situés Est et
Ouest du cap septentrional de Sumatra Les Instructions nautiques arabes
situent au contraire au cap Comorin la ligne de séparation des pays au vent ==
Ouest et sous le vent Est)
Litt Timur de IR mer Timurdu Sud ANNALES DE OGRAPHIE 300
Guzerate de Gicbin Arabie méridionale au Guzerate de Djuifâr
Sud-Est de Arabie au Guzerate de Zufâr ioid au Guzerate de
Kalahât ibid. au Guzerate Aden au Malabar Aden Hormuz de
Diù Machkâs Arabie méridionale) de Diù Chihr(i6ia.) de Mahaym
Chaul côte occidentale de Inde) de Diù aux Maldives de Dâbûl
ibid. aux Maldives de Diù Mascate de Cambaye de Inde Aden
de Dâbûl Aden de Goa Aden de Honore Baticala sur la cole
occidentale de Inde de Calicut Guardafili de Dâbûl de Inde
Malaka de Malaka Aden de Chittagong Birmanie en Arabie Suit
une conclusion sur les dix dangers que doivent éviter les marins
Ce traité est daté en chiffres du 21 rab II 961 de hégire === 27 mars
1554 mais après le Muhit de Sîdî Alî il été rédigé en 917 ==1511-
1S12 et est cette dernière date qui doit être adoptée amiral turk
en effet réuni en 1553 pendant son séjour dans le golfe Persique les
documents arabes il traduits La date du ms 2559 1554 est sans
doute celle de la copie de original car Sulaymân était déjà mort
cette époque
IV Livre de récits de voyages précieux ou science de la mer en
fureur du folio 59 verso 93 recto il eet divisé en une préface
sept chapitres et une conclusion La préface traite des zam et des
tir fatï le chap Iw des routés maritimes sur les côtes du Makrâa du
Sind du Guzerate du Konkan du Malabar de la côte orientale
Afrique au Sud de Bab al-mandeb de la côte orientale de Inde da
Bengale de la côte occidentale de la péninsule malaise de Malaka dc
Singapour en Chine des routes Arabie Socotora du détroit
Hormuz la côte de Inde sur la côte occidentale de
Inde dans le golfe du Bengale
Le chap II commence ainsi Chapitre II traitant de la latitude
des ports situés sur les côtes habitées connues Sache que au sujet de
la hauteur de étoile polaire il des divergences entre les gens des
pays sous le vent et ceux des pays au vent du cap Comorin] en ce qui
concerne certains caps Il en résulte également des divergences entre
les gens de Inde occidentale et les Arabes ad sujet de la hauteur fon
damentale est-à-dire de la hauteur de la polaire tel ou tel endroit
Dans mon livre intitulé soutien III supra) les latitudes données
soni conformes celles des marins du Coromandel dans le présent livre
ai reproduit opinion des Anciens maîtres de navigation pour toutes
le côte parce que je les ai vérifiées pour certains caps que je suppo
sais avoir été situés au-dessous de leur latitude vraie. Suivent sept
sections traitant des ports situés entre les parallèles de 24 Nord et
26 Nord environ du golfe du Tonkin la côte orientale Afrique
de port itués entre les parallèles Nord et â6 Sud entre les parai-
Voir Annale ae Géographie XXXI 1922 302 note NAUTIQUES DE SUIAYM AL-MAHRI INSTRUCTIONS
leles Sudet Sud environ les 28 mansions lunaires et Jes hau
teurs étoiles connues Lechap III contient la description des grandes
îles habitées et Madagascar les Sechelies Socotora les
Laquedives les Maldives Ceylan les Andaman et les Nicobar les îles
au large de la côte occidentale de la péninsule malaise Sumatra Java
et les îles dites du Sud-Est Timor les îles du Sandal Banda Moluques
Formose Gilolo Faryûk ?) Bornéo Makasar === Célebes])* Le
chap IV traite des distances entre Arabie et Inde occidentale entre
des ports du golfe du Bengale entre la côte orientale Afrique et cer
tains ports de Sumatra et de Java entre les Laquedives et la côte occi
dentale de Inde Le chap traite des vents des cyclones des dangers
auxquels sont exposés les navires le chap VI traite des abords et
amers2 de Inde occidentale de la côie arabique et de la côte orientale
Afrique le chap VII de entrée du soleil et de la lune dans les
signes du zodiaque La conclusion contient les itinéraires maritimes
suivants de Diù Malaka de Malaka aux Maldives de Diù Sumatra
et retour de Ceylan Märtahan et Tenasserim au Bengale et sur la côte
du Bengale
Ce texte est pas daté mais il mentionne Le soutien III supra au
folio 64 recto 13 il est donc postérieurà celui-ci est-à-dire 1512
et II qui est cité au folio 60 v0
Les folios 93 verso SI recto contiennent des traités nautiques en
vers de Ibn Mâdjid qui ont été précédemment décrits voir article
297 Les folios 151 verso 154 verso inclusivement sont restés en
blanc
Le livre commentant ouvrage intitulé: Le don aux
hommes énergiques pour faciliter la connaissance des bases de la
science nautique du folio 155 recto 187 verso et dernier la un
une introduction de quelques lignes auteur dit ai extrait le
contenu de ce livre de diverses sciences et ai rassemblé son contenu
en empruntant mes uvres personnelles et celles autres frères
de la confrérie des maîtres de navigation3 f0 155 à0 infra Le
On remarquera que dans cette enumeration des grandes Ile connue ûgu-
rent également Madagascar Bornéo Sumatra Java archipel de Nicobar et
Andaman et le& petits ilôts des Laquedives Maldives et Séchelles
abord est le signe qui indique on approche une terre ou un endroit
oiseaux poissons couleur de eau etc.) amer eut objet ou la particularité
topographique qui détermine la direction prendre pour entrer dans un port
Voir JAL Glossaire nautique au mot amer ai naturellement rendu le terme
nautique arabe par son correspondant fran ais
Sur cette confrérie voir Livre dei merveilles de Inde traduction par Div
texte arabe et notes par VAN OBR LITH Leyde 1883-1886 in-40 22 Nous
dit le texte membres de la confrérie des pilotes nous sommes tenus des devoirs
nous avons fait serment de ne jamais laisser perdre un navire tant que le terme
fatal est pas venu pour lui Nous pilotes quand nous montons bord un
navire nous attachons notre vie et notre destin il se sauve nous nous sau
rons il périt nous mourons avec lui ANNALES DE OGRAPHIE
chapitre traite de la description des sphères célestes et des étoiles
elles contiennent sphères de la lune de Mercure de Vénus du
soleU Mars Jupiter Saturne et des étoiles xes) le chap II de la divi
sion du cercle Je dis ainsi exprime Fauteur <0 161 r0 et suiv
que Ie chap II du présent livre traite de la description de la division
du cercle Le mot cercle ici désigne le cercle terrestre divisé en 360 par
ties dont chacune est un degré pour les observateurs est-à-dire les
astronome Les savants en science nautique sont accord pour diviser
le cercle de horizon en 3*2 parties Je dis que les maîtres de naviga
tion de la mer de Inde sont accord Ces maîtres de navigation sont
les Arabes les gens de Hormuz les gens de Inde occidentale les
Tcholas du Coromandel et les Zandjs de la côte orientale Afrique Il
en est de même pour les- maîtres de navigation de Occident comme
les Magribins les Francs et les Byzantins qui divisent également la
sphère en 32 parties Quant aux Chinois et aux Javanais ceux-ci sont
les gens des îles du Sud ils divisent le cercle en 24 parties Il en esi
de même pour les gens des pays non arabes comme le Khorâsân et les
pays non arabes avoisinent Et les maîtres de navigation ont appelé
chacune de ces parties khann rumb par analogie ies rumbs de
vent de la navigation. Le même chapitre traite ensuite de Le
chap III est consacré au zam -= heures de navigation;-le chap IV
aux routes le long des côtes et en haute mer le chap aux observa
tions astronomiques pour déterminer la latitude des ports le chap VI
aux distances entre deux points Le livre se termine par une conclu
sion
Ce dernier traité nautique qui est pas daté est postérieur au Livre
de reciti de voyages IV) cité aux folios 173 et 184 r0 11 et
au Soutien III) mentionné aux folios 160 r0 165 v0 181
1.13 et 14
Lee traités nautiques II IV et qui ne sont pas datés sont anté
rieurs 1053 car est en cette année que Sîdî Ali en procura des
copies dans le golfe Persique autre part amiral turk rapporte que
Sulaymân était déjà mort cette époque Comme je ai dit déjà le
maître de navigation arabe donc publié ses Instructions nautiques
dans la première moitié du xvie siècle
Sans entrer dans des détails qui ne sauraient prendre place dans
cette courte note il lieu indiquer ici les principales pratiques usi
tées chez les marins arabes des xv et xvi siècles après les textes
nautiques de Ibn Mâdjid et de Sulaymân al-Mahrî les latitudes des
ports de Océan Indien entendu au sens large est-à-dire des ports de
toutes les côtes comprises entre Afrique méridionale et la province
chinoise du Fou-kien côtes continentales et insulaires de Océan
Indien proprement dit de là mer Rouge du golfe Persique de la mer INSTRUCTIONS NAUTIQUES DE SULAYM AL MAH 303
Oman du golfe de Bengale de la mer de Chine occidentale
et des mers du grand archipel Asie les latitudes sont
déterminées par observation de trois étoiles ou groupes étoiles
boréales étoile polaire les Gardes en arabe farkadayn les deux
Veaux === de la Petite Ourse et le Cercueil en arabe ch ==
de la Grande Ourse La latitude des ports situés entre les paral
lèles de 24 Nord et 26 Nord environ est déterminée par observa
tion de la polaire celle des ports situés entre les parallèles de Nord
et Sud par observation des Gardes de la Petite Ourse et celle des
ports situés entre les parallèles de Sudet Sud environ par ob
servation des ch de la Grande Ourse observation en arabe yas
dont le sens classique est mesure et le sens nautique observation
une étoile pour déterminer la latitude un lieu observation était
faite aide un instrument spécial et ses résultats exprimés en isba
litt doigt) 1/2 isba et 1/4 isba après les calculs de Maury2 Visba
équivaudrait un peu plus de 36 Tomaschek étudié nouveau
la question après la traduction turque des Instructions nautiques
arabes3 et donne 50
Le résultat de ces observations élé consigné dans les Instructions
nautiques sous la forme suivante les auteurs Ibn Mâdjid et Sulaymân
al-Mahrî énoncent abord le parallèle dont il agit et mentionnent
ensuite tous les ports qui se trouvent cette hauteur de la Chine la
côte orientale Afrique4 Par exemple ms 2559 folio 64 v0
Làoù le gah == étoile polaire est 11 isoa de hauteur au-
dessus de horizon == environ 23 09 Nord se trouvent le port de
Kawchî peu près Hano au Tonkin) en Chine est le port du
sultan puis Chittagong du Bengale oriental6 puis Ras al-Kanfâr
un cap de la côte occidentale7 du golfe de Bengale puis Cambay
au fond du golfe de ce nom surla côte occidentale de Iode puis Ras
Djagad la pointe occidentale de la péninsule de Kathiawar puis
Ras al-Hadd la pointe sud-orientale de Arabie puis Al-Kahhâz un
cap de la côte du Hidjâz au large de ce cap se trouve un écueil
appelé Al-Bûm puis le cap Dawâïr sur la côte africaine de la
mer Rouge].
énumération se continue de 1/4 en 1/4 isba du Nord au Sud
isba 1/4 de étoile polaire dont la section prend au paral
lèle qui est par Nord environ La section suivante est intitulée
RBIHAUD ouv cité CDXIXIX et suiv
RBINAUD CDXLII
ëâ âê ouv cité 16
est la méthode de Salaymàn Ib Mâdjid au contraire 22
folios 82 verso et suivants) enumere les ports de Ouest Est
Kawch est la transcription correcte du chinois Kiao-iche
Nou dirions de la côte occidentale de la Birmanie
est-à-dire de la côte orientale de Inde 304 ANNALES DE OGRAPHIE
Section traitant de observation des Farkadayn les Gardes de la
Petite Ourse de endroit où étoile polaire est un isba de hauteur
la un des observations faites avec ces étoiles] Pratique
ment isba de étoile polaire == isba des Gardes de la Petite Ourse
est-à-dire Nord est ce parallèle que commence la section
Là où les Gardes sont isba de hauteur au-dessus de ho
rizon se trouvent Kelantan* de la Chine lire de la côte orientale de
la péninsule malaise puis Kédah sur la côte orientale du golfe du
Bengale côte occidentale de la péninsule puis île de Pér au
large du port précédent puis les îles de Mâs-fulah et de Gâmis-fulah
ainsi que le cap Nord-occidental de Sumatra puis Aytam sur la côte
orientale litt le dos de Ceylan puis Tûtâgâm sur la côte occidentale
dé Ceylan puis île Kandîkâl des Maldives puis le commencement
de Sayf at-tawîl litt le long rivage sur la côte orientale Afri
que.
énumération se continue de 1/4 en 1/4 isba isba
puis suivent les parallèles de 1/2 et la section se ter
mine âl isba ==6 Sud La section suivanteest intitulée Section trai
tant de observation des ch de la Grande Ourse aux îles
méridionales de Indonésie] Madagascar et sur la côte orientale
Afrique litt sur la côte de Zandj après les calculs de Tomas
check cif. 17) isba dela Petite Ourse==13 isba de la Grande
Ourse Le texte dit
Là où les ch sont 12 isba de hauteur au-dessus de ho
rizon ===7043/Sud se trouvent le port de Surabaya qui est situé sur
la côte occidentale litt le ventre lire septentrionale de île de
Java puis île Sumbava qui produit du sandal qui est située
Ouest lire Est de Java puis Monf == île de Mafia de nos
cartes sur la côte orientale Afrique
Là où les ch sont 11 isba se trouvent extrémité méri
dionale sic de île de Java qui est appelée Chânday puis der
nière des îles désertes de archipel des Maldives dans le Sud après
le dire de certains puis île de Munawwarâ puis Ras al-milh
litt cap du sel == cap Ambre la pointe Nord de Madagascar
puis île de Dumûnî île Anjouan de archipel des Comores) une
desîles qui gisent au Nord-Ouest de Madagascar puis île deMulalî
== île de Mohéli de nos cartes) également une des îles qui gisent
au Nord-Ouest de Madagascar puis île de Wamîzî après les uns
et après au très le port de Kîlwa sur lacôte orientale Afrique.
énumération se continue par isba isba == 26 34 Sud
La voyelle avec le signe de la brève eut une notation conventionnelle pour
transcrire un eon indonésien peu près analogue allemand
Par une erreur Ibn Màdjid et Sulaymàn orientent Java
Nord-Sud au lieu de Est-Ouest INSTRUCTIONS NAUTIQUES DE SULAYM AL-MAHR1
ce parallèle le texte dit Là où les ch sont lu&a de hau
teur se trouvent le port de Kus sur la côte orientale de Madagas
car puis la baie de Ku sur la côte occidentale de la même
île puis le port de Ach-Chadjara ou le port de Arbre sur la côte
orientale Afrique Et auteur ajoute après les Anciens
maîtres de navigation] ce port est la dernière des îles sic de la
côte orientale Afrique dans le Sud mais les Francs1 disent que la
côte occidentale remonte vers le Nord et se prolonge en
droit où les ch sont par dans eau == 16 18 Sud envi
ron Mais Allah est le plus savant
Cette section contient une curieuse inexactitude tout fait inat
tendue après les indications mêmes du texte île de Java est
orientée Nord-Sud alors que son orientation véritable est Est-Ouest On
ne peut guère imaginer les circonstances qui sont la base de cette
erreur
On vu que pour Süleyman au témoignage des Anciens est-à-
dire des maîtres de navigation du xiie siècle dont les ouvrages ne nous
sonijas parvenus voir précédent article 301) Afrique se termi
nait au port de Arbre par environ 26 34 Sud mais que après les
Francs la côte occidentale Afrique remontait vers le Nord jusque par
16 18 Sud Ibn Mâdjid est exprimé plus clairement cet égard dans
un poème nautique daté du 13 septembre 1462 ms 2292 folio 112
recto où il est dit ceci .. le port de Ach-Chadjara qui est bien
connu est situé par un isba des Vàcc ==26034/Sud environ Les savants
ont ainsi situé ce dernier port Il apas autre endroit ayant un nom
sur ces côtes africaines orientales]. Et il plus rien au Sud de
ces terres car est là qUe se termine la côte orientale Afrique litt la
côte du Zandj et est là que se trouve le détroit qui conduit la
terre de Occident et des Francs Il rien au Sud de Afrique en
dehors des écueils et des ténèbres queconnaît seul le Créateur Cer
tains disent il là des îles et que extrême bord de la cô.te est par
des ch environ] toi le bien renseigné Mais les
récits des informateurs ne concordent pas Nous demandons pardon
Allah pour nos erreurs ai étudié déjà ce passage2 et suis arrivé la
conclusion que le port de Ach-Chadjara des instructions nautiques
arabes doit être identifié au port dû Louren Marques de la baie de
Delagoa qui est par 25 est-à-dire 36 près la même latitude
Alt voir Die topographischen Capitel 90 ajoute ici est-à-dire
le peuple du Portugal mais ce membre de phrase ne figure pas dans le texte
arabe est une addition personnelle et inexacte du traducteur turk Sulaymân
qui écrivait cependant au xvi siècle ne mentionne pae arrivée des Portugal
dans Océan Indien et autant quf nous sachions pas eu de contact avec eux
Les Francs dont il agit dans ce passage et dont parle également Ibn Mâdjid ont
aans doute des Européens qui naviguèrent dang Océan Indien au xiv iècle
Voir Journal asiatique octobre-décembre 1922 307-309
DB XXXII* 80 306 ANNALES DE OGRAPHIE
indiquent bn Mâdjid et Sulaymân al-Mahrî ce qui doit être consi
déré comme un accord remarquable
Plusieurs sections sont consacrées aux distances entre deux points
déterminés en navigation hauturière La suivante qui est au folio 81
verso et suivantes est particulièrement intéressante parce il
agit de ports qui sont aux deux extrémités de Oèéan Indien
Section traitant des distances entre des ports dont la latitude est
déterminée par observation des Gardes de la Petite Ourse ports qui
sont situés entre la côte orientale Afrique litt la côte du Zand]
une part) et île de Sumatra et de Java autre part]
Par isba des Gardes ==4018/Nord de atoll Mukbil de la côte
orientale Afrique Mâkûfâng* de la côte occidentale de Sumatra)
la distance est de 234 ==29 jours et heures de route)
Par isba des Gardes ==2034 Nord de Mrûtî -[de la côte
Afrique Pantchûr ou Baros de la côte occidentale de Sumatra)
284 == 31 jours de route)
Par isba des Gardes == O-SS Nord de Brava de la côte
Afrique au port de Priaman de la côte occidentale de Sumatra]
264 in 33 jours de route)
Par isba des Gardes ==0 52 Sud) de Malwân de la côte
Afrique Indrapura de la côte occidentale de Sumatra] 278 zdw
== 34 jours et 18 heures de route)
Par isba des Gardes == 34 Sud de Kitâwa de la côte Afri
que au détroit de la Sonde 292 ==36 jours et 12 heures de route)
Par isba des Gardes == 18 Sud de Mombasa de la côte
Afrique Sunda partie occidentale de Java) 306 zdm == 38 jours
et heures de route)
Par isba des Gardes == 00 Sud de île Verte nom arabe de
île de Pemba de Afrique orientale île de Bali Est de Java)
317 == 39 jours et 15 heures de route
Les truc lions nautiques de bn Mâdjid et de Sulaymân al-Mahrî
contiennent un certain nombre itinéraires maritimes détaillés qui sont
une remarquable précision On en donnera pour exemple itinéraire
de Diù Malaka ms 2559 du folio 88 recto 1.15 folio 90 recto
Voyage de Diù Malaka Lorsque tu as quitté Diù gouverne au
Sud pendant ==6 heures de route) puis Est en restant
24 heures de route de route de la côte de Inde occidentale
Maintiens ta route au Sud ce que tu arrives isba des Gardes
== 43 Nord environ Gouverne ensuite au Sud-Est ce que tu
est le Mancopa des relation portugaise Voir Joio DE BARRO Da Afia
décade III livre chap 511 de la petite édition de 1& Qn du xviii iècle
latitude ici trop Nord car la pointe méridiunale de Ceylan egt beau
coup plu au Sud que

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.