PE 222pdf

De
Publié par

PE 222pdf

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 93
Nombre de pages : 48
Voir plus Voir moins
LEwPw.OpoiIt-NecTo.coEmC w n Transmission e ri Pdasesnertlre rpelaisse en douceur >p.12 >Au Bade-Wurtemberg «Que deviendra mon entreprise après mon départ ?»p.17
p.20
>L’alternance Le creusetdu savoir-faire etdu caractère
>L’Aéroport et la décentralisation Enjeux et perspectives p.6
>Métiers : Horticulteurs De la graine à la plante, une gestation qui exige beaucoup de soins p. 40 MA G A Z I N E E D A LCH A M B R E D ECO M M E R C E E T D’ I DN D U S T R I E ES U T DT R A S B O U R G EBA S- RH I N3EUROS- N°222 - AVRIL2003
LAIROITDoteuasbourg onal Strtnreanitréporoitueiq'A,lécntomonpoleemepud rvéd estmmunautés'lxeectpoidnseoctitévià s,
M avant tout au service de l'intérêt général. Il urbaines, de repren-doit répondre aux nombreuses attentes du dre les prérogatives marché (entreprises et particuliers) en ter- du concédant à la mes d'offre en liaisons aériennes, de sûreté place de l'État est-elle et de fiabilité, et aux exigences des riverains la mieux adaptée ? en matière de respect de l'environnement. Il Avec treize autres CCI doit répondre également aux besoins des gestionnaires d'aéro-institutions européennes à Strasbourg. ports accueillant plus Ces attentes nécessitent une très grande d'un million de passa-réactivité dans sa gestion. Elles invitent à gers, notre CCI sou-tenir le plus grand compte des mutations haite que le régime accélérées du transport aérien en Europe et de concession soit des réponses apportées par les aéroports remplacé par un burgstahler, Philippe GrillaultJacques Sabourin, Serge Morvan, Richard régionaux européens. régime de licence oùcolloque du 14 mars dernier au Pôle Formation CCILaroche, intervenants au Le régime de gestion aéroportuaire par l'État assurerait le rôle avons pratiquement reconstruit l'aéroport. concession d'outillage public est soumis en de régulateur qui lui revient. Elle souhaite Nous souhaitons que nos propositions de France à la tutelle et à l'avala priori que toutes les collectivités puissent devenir réforme, que vous trouverez développées àde l'État pour les programmes d'investissements et actionnaires de ce qui serait une société ano- l'intérieur de ce numéro (pages 6 et 7), soient les emprunts, et au code des marchés publics nyme de droit privé à capitaux publics. soumises au Parlement au cours du prin-pour les travaux et les achats. Ce régime est- Alors qu'il y a 50 ans notre aéroport disposait temps prochain, dans le cadre du débat sur il le mieux adapté pour répondre aux défis d'une infrastructure sommaire, il est aujour- la décentralisation. de la concurrence ? L'expérimentation pré- d'hui une véritable entreprise dont les inves-vue par la loi «démocratie de proximité» qui tissements ont été très importants. Depuis le ouvre la possibilité pour une seule des collec- départ des militaires, il y a dix ans, nous
Permettre une meilleure desserte de l’Alsace Les axes stratégiques de l’Aéroport international Strasbourg >développer des liaisons>permettre d'accéder à>développer l'offre de vols>offrir des services d'une transversales intérieures et Strasbourg depuis l'ensemble vacances à bas prix ; qualité irréprochable ; a des vols nes uddier l'Europe pr >accroître l'offre commer-epuars oapféfeecntées qpair  lnee  TsGerVo;nten eucttilsi soaun,tviuan lee ss ehuulbe s,ciale afin de diversifier les>pplovedéeehcraméd enu reale mentonnenvirartnsaus correspondance ; ressources financières ; un développement durable.
É Décentralisation, élargissement de l’Europe, arrivée du TGV L’Aéroport se prépare à un nouvel avenir Par Richard Burgstahler, Président de la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin
AVRIL2
>SERIAMMO Dossier > donntesmansiisrperesirT Passer le relais en douceur Si l’on n'y prend garde, le départ à la retraite de quelque 500 000 chefs d’entreprise dans les dix prochaines années pourrait avoir de sérieuses répercussions sur notre tissu économique. C’est pourquoi les pouvoirs publics et les organisations professionnelles se mobilisent dès à présent afin de stimuler la transmission et la reprise d’entreprise. Ainsi, parallèlement au projet de loi «Agir pour l’initiative économique» qui prévoit bon nombre d allégements fis-caux, la chambre de commerce et d’industrie de Strasbourg et du Bas-Rhin a décidé de développer davantage ses servi-ces afin d’accompagner au mieux cédants et repreneurs. p 12/17
> Nouvelles- - - - p 4/5> Formation- - - - - p 25 > Aéroport- - - - - p 6/7La cuvée IECS 2002 36 % employés à l’étranger L’Aéroport et la décentralisation Enjeux et perspectives> Bail De la concession à la licencecommercial- - p 26/29 L’Aéroport revendiqueUn contrat essentiel dans la vie un nouveau statutde l’entreprise Adapter le régime de gestion deAnticiper, s’impliquer l’aéroport au contexte international,et s’informer tel est le souhait de la CCI. C’était aussi l’objet du colloque organisé le 14 mars dernier à l’attention des chefs d’entreprise élus de la CCI, parlementaires, élus régionaux, généraux et communautaires. > Élargissement- p 8/9 L’Union européenne s’élargit«Le bail commercial protège l’occu-Quelles implicationsuostnessiannocémserieptrends efextecontson vent.Pourtant,les chaptn pour les entreprises ? réglementaire. Voire leur propre bail. > Hôtellerie- - - - - p 10rftsappaeCset lépéohinuqscentlors» ,dceonnosst apteermanen-Apprentissage Emmanuelle Spindler Un label qualité pourla direction juridique de la CCI.de l’industrie hôtelière > Bicentenaire- - - p 30 > Commerce- - - p 18/19L’institut d’enseignement L’association des commerçants cUonmemperocritael souuvreiretuer et artisans de Brumath et environssur l’international Multiplier les vitrines du savoir-faire
003
> La transmissi dentreprise au Bade-Wurte «Que deviendr mon entreprise après mon départ ?»
> Technologies de l’information- - p 31 S’identifier sur le web ChamberTrust, le sceau de confiance des CCI > Juridique- - - p 32/33 Frais professionnels et avantages en nature Nouvelles règles depuis le 1erjanvier 2003 > Industrie- - - p 34/35 Le Fist à Strasbourg Réservez dès maintenant > Créateurs- - - p 36/37 Lawen Partner Une image portée par un nom Paradoxe La mise en relation > International- - - p 38 > Tourisme- - - - - - p 39 Alsace-Bade-Palatinat Vis-à-Vis stimule le tourisme transfrontalier
> Métiers- - - - - p 40/43 Horticulteurs De la graine à la plante, une gestation qui exige beaucoup de soins Il ne suffit pas de planter et d’arroser... De la graine à la plante, la gestation d’un produit horticole demande beaucoup de soins. Taille, rempotage, fertilisation, humidifica-tion, traitement phytosanitaire, autant d’étapes que les profession-nels, horticulteurs et pépiniéristes, gèrent avec minutie. Regard sur une profession qui donne de la couleur et de l’âme à vos habitations.. > Gastronomie 44- p -La source des sens Une cuisine créative > Culture- - - - - - - p 45     1923 - 1992 L’émaillerie alsacienne de Hœnheim, son histoire, sa production > Services- - - p 46/47 -> Rendez-vous- p 47/48
Dossier >l’alternance Le creuset du savoir-faire et du caractère Eedll jessiesneonof stamrenueel,salter-ions en rimda eniatrec euns pantheaccnr eimpoeo.fÀp rtirnadv'errtss etraeoti  pnseumo relnrut  selomét-i nance (apprentissage et qualification) gnages d'alternants et de leurs tuteurs, prouvent leur efficacité opérationnelle et passés ou présents, on mesure l'intérêt sociale. En 2002, quelque 85 % des béné- de cette filière de formation. ficiaires avaient trouvé un emploi stable>Témoignagesp 20/24 dans les deux années suivant leur cursus.Hartmann, Immium et MMA Assurances Les alternants insistent sur la rigueur de leur parcours, mais soulignent la richesse de l'ex-périence. Leurs employeurs ne
N° 222 - avril 2003 Le POINT ÉCONOMIQUE édité par la CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin - 10, place Gutenberg 67000 Strasbourg - Tél. 03 88 75 25 25 Directeur de la publication : Philippe Grillault Laroche, directeur général de la CCI Directeur de l'édition : Philippe Edel, directeur de l'information économique de la CCI Rédactrice en chef : Françoise Herrmann Secrétariat : Chantal Baecker, Catherine Slatine-Barusta Comité de rédaction : Thierry Bourgeois, Barbara Calligaro, Jocelyne Choukroun, Muriel Ischia-Weber, June Marchal, Claude Ribeiro, Nathalie Rolling, Christiane Sibieude, Emmanuelle Spindler, Loïck Villecourt. Éditeur délégué : André Rodeghiero (ADC) Secrétaire de rédaction : Conrad Freeling (ADC) Collaboration au rédactionnel : Lucienne Toledano, Sabine Brantus. Conception et réalisation : Art Design et Communication 03 90 41 17 41 Illustrations : Sébastien Messerschmidt Photos : Henri Parent, Roger Haeffelé Impression : Eppe Direct Prix du numéro : 3 euros Tirage : 33 000 exemplaires Numéro de la commission paritaire : AD.E.P.347 Dépôt légal : 1ertrimestre 2003. Publicité : Performance Média Nathalie Bohl - Tél. 03 88 78 47 73 Fax. 03 88 78 87 50 E-mail : n.bohl@performance-media.fr
NUOVELLE
INDUSTRIE Mood CeF nocnarfititicaerylabitateuQ lancent Certibat Qualibat, organisme chargé en France de la qualification et de la certification des entreprises du bâtiment, et Moody Certification France, organisme certificateur, filiale du groupe Moody International Certification, viennent de créer une nouvelle société dédiée au secteur de la construction : Certibat. Elle délivrera tous ty-pes de certifications : manage-ment qualité suivant la norme Iso 9001-2000, environnemen-tal (Iso 14001), hygiène et sécu-rité (OHSAS 18001), qualité sécurité environnement (QSE). [Contact]01 53 09 14 99 Recherche Le CAR filialisé L’université Louis Pasteur de Strasbourg a filialisé les activités de son Centre d’analyses et de recherches (CAR) en créant avec le groupe CARSO une société par action simplifiée à directoire et conseil de surveillance, dont elle détient 56,6 % du capital de 1,5 M. Parmi les activités du groupe CAR-CARSO : les eaux et l’environnement, les aliments et l’agro-alimentaire, la qualité sanitaire du bâtiment, l’hygiène industrielle. [Site]www.carso.fr SERVICES unFMad-etrkjoretnidnoipaKlat F s Créée au Luxembourg en 1999, Fund-Market est une société de conseil en fonds d investisse-ments. Exclusivement dédiée à la sélection des meilleurs fonds internationaux, Fund-Market propose une gamme complète de formules de conseil et de ges-tion des investisseurs particu-liers, professionnels et institutionnels. En intégrant FondsKapital, réseau d’éta-blissements basé à Munich, Hambourg et Düsseldorf, Fund-Market devrait accélérer son implantation en Allemagne,
4|Avril 2003 - n°222
S
> Nouveau logo Électurfiicnite és doen  iStmraasbeourg pea verte symbole de Celirnvneonntmevuleteonelouleur typo associée aux initiales familières au public «Es» : c’est en aménageant son logo qu’Électricité de Strasbourg af-firme sa marque de façon plus dynamique. Après avoir bâti 100 ans de proximité avec ses clients, Électricité de Strasbourg se prépare à un nouveau contexte : l’ouverture du marché de l’énergie en Europe. Une évolution progressive depuis 1999, qui s’achèvera en 2007 par l’ouverture à l’ensemble des clients. Dès le 1erjuillet 2004, le nombre de clients éligibles sera multiplié par 100, concernant 60 % des ventes. En 2002, Es enregistre pour la première fois une baisse de ses ventes. Par contre son chiffre d’affaires (424 M) reste stable, compensé par la hausse des prestations de services. Le résultat net en baisse (de 27 à 6,2 M lié à la vente de sa filiale Est) est Vidéo Communication. Certifiée Iso 9001, version 2000, Es vise les certifications environnement et sécurité (Iso 14001 et 18001). [Site]rrg.f-eticirtuobsartsecelw.ww oDùü eslsleel da oprfr.i sL paigeedn ecen  s2tr0a0s1b àTeamlog Est, our-nouvelle entité sgoeouifsflee rF und-Market vient deinformatique en mars sda eprrneiemr.ière bougie Les deux filiales du groupe [Site]rf.funwwwket.dmarTeamlog, Partenaire Informatique et Confor Informatique, ont fusionné dans civdAonhceT eesgiloatlune nouvelle entité nommée me ccent sur laTeamlog Est. Implantée à sécurité informatiqueBesançon, Belfort, Mulhouse, Afin de gérer les flux de do é Colmar, Strasbourg et Bâle, nn es Teamlog Est compte 115 salariés de votre système d’information et réalise un CA de plus de vacotuuse lp, roAdvice (Sc hainltailgheim)11 M . Secteurs : les progiciels pilotage dpose uneojety sLe et unde gestion intégrés, les infra-e vos pr s. es ap- structures, la formation et spéliccuartiitoé nIs steornnt etv,a sitnetsr a: nréseaux,les grands comptes. net, intercnonnexion muletti,- seitxetsr,a -[Site]www.teamlog.com externalisation des données, tgprerasovtciaeoilsn s cuodsle lsca rbditoiorqnautnieéfs.e  saA ievntas ind teqasu gee :leéuoBeT seugylumcoleeullei mesua rér cette première analyse estde l’année réalisée gratuitement. Advice En 2002, l’autorité de régula-Technologies (sept salariés) tion des télécommunications a éri mené une enquête d’évaluation beén niéficéine de dix ans dexupe. encede la qualité de service des ré-[Conntgacti]er0i3e  8i8n f1o8r0m0a t5i5ilobene eauxseim hpnoétéld q e contact@advice-fr.comFrance. 32 villes étaient concer-nées, dont Strasbourg. Il en ressort que Bouygues Telecom
a obtenu 67 meilleurs scores sur 92 critères de sélection. En Alsace, plus de 99 % de la population peut utiliser son télé-phone portable dans des condi-tions optimales en profitant de la qualité du son digital haute résolution. Le TGV Rhin-Rhône Méditerranée a son site Développé par l’association Trans Europe TGV Rhin-Rhône-Méditerranée, ce site comprend notamment des illus-trations des tracés des TGV en France comme en Allemagne, ainsi que l’ensemble des com-muniqués qui commentent les événements depuis la création de l’Association. [Site] www.ass-tgv-rhin-rhone.net Anim-Son Événement orchestre vos manifestations hili lDéiqriugiépee  pAanr iPm-Sopnp eÉ vRéoneecmk,e nt (Hoerdt) propose ses services dans les domaines de l’anima-tion et de la communication : ouvertures de magasins, foires, conventions, défilés de mode etc. De la mise en place de podiums à la sonorisation et à l’éclairage intérieur et extérieur, il vous concoctera l’événementiel adapté à vos besoins. Devis gratuit. [Contact]03 88 68 27 95 Vent d’Est crée la mascotte du tram-train Strasbourg a eu son ours Bruno... Mulhouse a son Max. Un «gars costaud», créé par la même agence de publicité stras-bourgeoise Vent d’Est. Vous l avez compris, Max est la mas-cotte qui accompagnera pendant des années toutes les phases de réalisation du tram-train à Mulhouse. Vent d’Est a été fon-dée en 1985, elle est aujourd’hui associée à l’agence Anstett. Métiers : conseil et assistance en communication, création. [Contact]03 90 22 94 00
Les PME et l’intelligence économique Le panorama de Decys Le cabinet Decys (Strasbourg) a mené, en partenariat avec l’Université Marc Bloch, une enquête sur les pratiques de 82 PME alsaciennes en matière d’intelligence économique. Il ap-paraît que 56 % des entreprises interrogées ont mis en place des procédés de recherche d’infor-mations. Par contre, 78 % ne disposent pas d’une fonction dé-diée. Les principaux demandeurs d’information sont les diri-geants. Près de 56 % de leurs at-tentes concernent la détection de nouveaux marchés, 40 % le tis-sage d’alliances et des informa-tions liées à des réponses aux besoins du marché. Les résultats de cette enquête sont disponibles auprès de Cédric Kray. [Contact]03 88 79 77 25 Tourisme CroisiEurope : deux nouveaux bâteaux en 2003 Pour répondre à la forte demande du public, le déve-loppement de la flotte de CroisiEurope devrait maintenir la cadence à deux bateaux par an pour les trois années à venir. En 2003, leLéonard de Vinci rejoindra les six autres bateaux naviguant sur le Rhin à partir du 14 avril.Le Fernao de Magalhaes(en hommage au navigateur portugais Magellan), ouvrira la saison sur le Douro au Portugal. Ce bateau a été baptisé en février à Bruxelles, il navi-guera avec leVasco de Gamma. [Site]w.wwoicrisre.eocm Strasbourg-Casablanca Quatre vols par semaine Depuis le 2 avril, Royal Air Maroc renforce ses dessertes de Strasbourg avec deux vols heb-domadaires en plus, ce qui portera le nombre de dessertes Strasbourg-Casablanca à quatre vols hebdomadaires. Les merc-redi, jeudi, samedi et dimanche. [Contact]0820 821 821
> Avec trois nouvelles agences Würth mise sur une croissance ininterrompue vec un ACA de 335 Men 2002, la fi-liale française du spécialiste de la fixation professionnelle Würth enregistre une augmentation de 10,1 % par rapport à 2001. Cette croissance ininterrompue depuis sa création en France en 1967 lui permet de poursuivre ses investissements (36 Mdepuis 1997) et ses recrutements. Faits marquants 2002 : l’agrandissement de sa plate-forme logistique à Erstein et l’ouverture de trois nouvelles agences régionales comportant des surfaces de vente pour les profes-sionnels. À Strasbourg-Sud, ce sont 800 m2(dont 300 m2de surface de vente). Près de 200 embauches sont prévues en 2003, essentiellement dans la fonction commerciale. [Site]www.wurth.fr
Pour une autretissus achetés à Altkirch. Dans le approche de l’entreprisecadre du développement de ce Quatre cabinets deuqiteived tnvuoilaml,iane uou brpjotef n .oSà Strir ourgrasb conseil s’associentobjectif : offrir une vitrine aux NWA regroupe désormais les créateurs alsaciens de l’univers compétences de quatre cabinets de l’enfant (vêtements, décora-implantés à Strasbourg, tion, livres et jouets). Haguenau, Colmar et Mulhouse : INS Conseil, JMR Conseil,[Contact]03 88 35 19 26 Naudo-Weber Consultants et Raphaël Conseil.e bière + Spécialisé dans l’optimisationco lCrti= laocsohogairaM des ressources internes de l’en-treprise, NWA propose une rRiei nSac hMuutzlleenr,b ePrgDerG  (dSec hlial tbirgahsesie-m) démarche originale qui intègre et Thierry Mulhaupt, pâtissier-le management, les ressources chocolatier strasbourgeois ont humaines et l’organisation. combiné leurs x nces et [Contact]03 88 76 42 47isno sopuesrp sa une ur créerlp eieér bière inédite aux saveurs de cho-colat. «Criolos», titrée à 5,5 % COMMERCEd’alcool, a été brassée avec de la fève de cacao. Présentée lors du salon strasbourgeois du chocolat L’uBnaipvteirstsedete lGaernafnacneten mars dernier, cette bière sera U nouvelle ligne de vêtements testée pendant quelques mois ne dans une sélection d’établisse-pGoaurra necnef,a an tés,t é Bcarpétéies tiel  eyt a un anments strasbourgeois. Avant, espère Rina Muller, d’être par dVuireg idnaines  e1t 5P hbilipipqe ueMs eeyner.commercialisée sur lensemble FVrenla collectioonu test le fruitdu réseau CHR et GMS français. ance, À consommer avec modération. d’une fabrication à Nevers et de
DOCUMENTATION L’Alsace en cartes Panorama complet et visuel de l’Alsace, ce support de l’Insee rassemble les principaux ensei-gnements du recensement de 1999. Population, migrations résidentielles, âge, ménages-familles, logement, population active, emploi, scolarisation etc. Les très nombreuses cartes sont accompagnées d’illustrations gra-phiques, de tableaux et de textes explicatifs. Prix du dossier : 10. CCI-Info documentation. [Contact CCI]03 88 75 25 50 information@strasbourg.cci.fr DI R I G E A N T S éatrice ayen, Anvar ngénieur ENSCT e Toulouse, octeur en icrobiologie, éatrice Payen est a nouve e guée régionale de l’Agence française de l’innova-tion (Anvar) pour l’Alsace. Mme Payen a occupé différents postes à l’Anvar avant de rejoindre la délé-gation à Strasbourg en septembre 2001. Cette nomination fait suite au départ de Bruno Verlon, délé-gué régional et directeur de la di-rection régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement. Alain Hemmerlin, Brigitte France et Schäfer Shop France Diplômé de l’École Supérieure de Commerce du CNAM de Strasbourg, Alain Hemmerlin, ancien directeur gé-néral au sein d’une SSII à dimen-sion internationale, a pris la direction de Brigitte France et Schäfer Shop France. Il succède à Patrice Schalck. Les deux sociétés sont spécialisées dans la vente à distance : Brigitte France pour la décoration intérieure et le ca-deau d’affaires, Schäfer pour le mobilier de bureau et les maté-riels destinés à l’atelier.
n°222 - Avril 2003|5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.