Déficience mentale : influence de la dissociation entre efficience et expérience - article ; n°1 ; vol.47, pg 71-81

De
Publié par

Enfance - Année 1994 - Volume 47 - Numéro 1 - Pages 71-81
Notre hypothèse est que l'expérience éducative accrue dont bénéficient les sujets retardés en raison de la dissociation entre leur efficience intellectuelle et leur âge chronologique pourrait se traduire au fur et à mesure par une relative supériorité de leurs performances dans les épreuves d'intelligence cristallisée. Par contre, son effet sera insignifiant sur les tests d'intelligence fluide, car les processus qu'ils sollicitent font l'objet de pressions éducatives moindres. Pour valider cette hypothèse, le Test de vocabulaire en images de Légè et Dague ainsi que les Progressive Matrices Couleur de Raven ont été administrés à trois groupes de sujets d'âges chronologiques contrastés, appariés sur l'âge mental à l'aide de la NEMI (30 sujets normaux âgés de 5 ans et deux groupes de sujets retardés âgés respectivement de 10 et 16 ans environ). Les résultats montrent que l'âge chronologique exerce un effet marqué sur les performances au test de vocabulaire mais non sur celles enregistrées aux Progressive Matrices. Quelques réflexions sur les suites à donner à cette étude de caractère exploratoire font l'objet de la discussion.
Only few studies have been undertaken to examine the possible consequences of the dissociation between intelligence and experience which characterises mentally retarded persons. Indeed, compared to intellectually average subjects of the same mental age, they have had more learning opportunities, simply because they lived more longer. We hypothesize that the effect of this dissociation is important on acquired knowledge taped by crystallized intelligence tests, but not on processes taped by fluid ones which are the subject to lesser educational pressures. In order to validate this hypothesis, we have administered the French version of the PPVT and the Raven's Coloured Progressive Matrices (RCPM) to 90 subjects of various chronological ages (CA) matched on mental age (30 nonretarded aged 5 years and two groups of 30 retarded aged respectively 10 and 16 years). The results indicate that CA exerts a strong effect on vocabulary but not on RCPM performances. The research implications of this finding are discussed.
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : samedi 1 janvier 1994
Lecture(s) : 27
Nombre de pages : 13
Voir plus Voir moins
Bruno Façon
Thérèse Bollengier
Jean-Claude Grubar
Déficience mentale : influence de la dissociation entre efficience
et expérience
In: Enfance. Tome 47 n°1, 1994. pp. 71-81.
Citer ce document / Cite this document :
Façon Bruno, Bollengier Thérèse, Grubar Jean-Claude. Déficience mentale : influence de la dissociation entre efficience et
expérience. In: Enfance. Tome 47 n°1, 1994. pp. 71-81.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1994_num_47_1_2085
Résumé
Notre hypothèse est que l'expérience éducative accrue dont bénéficient les sujets retardés en raison de
la dissociation entre leur efficience intellectuelle et leur âge chronologique pourrait se traduire au fur et
à
m
e
s
u
r
e
p
a
r
u
n
e
r
e
l
a
t
i
v
e
s
u
p
é
r
i
o
r
i
t
é
d
e
l
e
u
r
s
p
e
r
f
o
r
m
a
n
c
e
s
d
a
n
s
l
e
s
é
p
r
e
u
v
e
s
d
'
i
n
t
e
l
l
i
g
e
n
c
e
cristallisée. Par contre, son effet sera insignifiant sur les tests d'intelligence fluide, car les processus
qu'ils sollicitent font l'objet de pressions éducatives moindres. Pour valider cette hypothèse, le Test de
vocabulaire en images de Légè et Dague ainsi que les Progressive Matrices Couleur de Raven ont été
administrés à trois groupes de sujets d'âges chronologiques contrastés, appariés sur l'âge mental à
l
'
a
i
d
e
d
e
l
a
N
E
M
I
(
3
0
s
u
j
e
t
s
n
o
r
m
a
u
x
â
g
é
s
d
e
5
a
n
s
e
t
d
e
u
x
g
r
o
u
p
e
s
d
e
s
u
j
e
t
s
r
e
t
a
r
d
é
s
â
g
é
s
respectivement de 10 et 16 ans environ). Les résultats montrent que l'âge chronologique exerce un effet
marqué sur les performances au test de vocabulaire mais non sur celles enregistrées aux Progressive
Matrices. Quelques réflexions sur les suites à donner à cette étude de caractère exploratoire font l'objet
de la discussion.
Abstract
Only few studies have been undertaken to examine the possible consequences of the dissociation
between intelligence and experience which characterises mentally retarded persons. Indeed, compared
to intellectually average subjects of the same mental age, they have had more learning opportunities,
simply because they lived more longer. We hypothesize that the effect of this dissociation is important
on acquired knowledge taped by crystallized intelligence tests, but not on processes taped by fluid ones
which are the subject to lesser educational pressures. In order to validate this hypothesis, we have
administered the French version of the PPVT and the Raven's Coloured Progressive Matrices (RCPM)
to 90 subjects of various chronological ages (CA) matched on mental age (30 nonretarded aged 5 years
and two groups of 30 retarded aged respectively 10 and 16 years). The results indicate that CA exerts a
strong effect on vocabulary but not on RCPM performances. The research implications of this finding
are discussed.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.