L'apprentissage de la mesure spontanée dans les grou­pes verticaux restreints. - article ; n°1 ; vol.39, pg 24-41

De
Publié par

Enfance - Année 1986 - Volume 39 - Numéro 1 - Pages 24-41
A simplified and a complex assessment procedure for the mastery of spontaneous measuring have been constructed from Piaget's, Szeminska's and Inhelder's (1948) study in order to assess pre- to post-test changes for 5 to 8 year old children. Six mixed-ability learning groups made up each of 3 children from three different mastery levels participated in two learning sessions implemented according to a cognitive-developmental framework. Pre- to post-test changes for Ss of the experimental group compared to those of a control group attending the same school as those of the experimental group and to those of a control group of Ss attending a different school were significant when assessed by the complex procedure but not by the simplified procedure. No differences have been found between the two control groups. Educational considerations are presented with respect to the assessment of mastery of spontaneous measuring and with respect to the implementation of mixed-ability group learning sessions.
Cette recherche présente un instrument d'évaluation du développement de la mesure spontanée, inspiré de Piaget, Szeminska et Inhelder (1948) Une procédure simplifiée d'évaluation et une procédure élargie d'évaluation qui se basent sur l'ensemble des 32 actions relevées ont été mises au point. D'autre part, 6 groupes composés chacun de trois enfants se situant à des niveaux de maîtrise différents ont participé chacun à deux séances d'apprentissage menées selon une perspective constructiviste. L'évolution de ces enfants par rapport à ceux d'un premier groupe-contrôle d'enfants fréquentant la même école et par rapport à ceux d'un deuxième groupe-contrôle d'enfants fréquentant une école différente montre que les situations d'apprentissage ont été efficaces si l'on considère les résultats obtenus à partir de la procédure élargie. Contrairement aux hypothèses, aucune différence n'a été constatée entre les deux groupes-contrôle. Les implications pour les enseignants sont dégagées tant en ce qui concerne l'évaluation du développement de la mesure spontanée qu'en ce qui concerne l'organisation de séances d'apprentissage en « groupe vertical restreint ».
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1986
Lecture(s) : 138
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins
Christiane Vandenplas-Holper
Michelle Pierret
Robert Chapeaux
L'apprentissage de la mesure spontanée dans les grou­pes
verticaux restreints.
In: Enfance. Tome 39 n°1, 1986. pp. 24­41.
Abstract
A simplified and a complex assessment procedure for the mastery of spontaneous measuring have been constructed from
Piaget's, Szeminska's and Inhelder's (1948) study in order to assess pre­ to post­test changes for 5 to 8 year old children. Six
mixed­ability learning groups made up each of 3 children from three different mastery levels participated in two learning sessions
implemented according to a cognitive­developmental framework. Pre­ to post­test changes for Ss of the experimental group
compared to those of a control group attending the same school as those of the experimental group and to those of a control
group of Ss attending a different school were significant when assessed by the complex procedure but not by the simplified
procedure. No differences have been found between the two control groups. Educational considerations are presented with
respect to the assessment of mastery of spontaneous measuring and with respect to the implementation of mixed­ability group
learning sessions.
Résumé
Cette recherche présente un instrument d'évaluation du développement de la mesure spontanée, inspiré de Piaget, Szeminska
et Inhelder (1948) Une procédure simplifiée d'évaluation et une procédure élargie d'évaluation qui se basent sur l'ensemble des
32 actions relevées ont été mises au point. D'autre part, 6 groupes composés chacun de trois enfants se situant à des niveaux
d
e
m
a
î
t
r
i
s
e
d
i
f
f
é
r
e
n
t
s
o
n
t
p
a
r
t
i
c
i
p
é
c
h
a
c
u
n
à
d
e
u
x
s
é
a
n
c
e
s
d
'
a
p
p
r
e
n
t
i
s
s
a
g
e
m
e
n
é
e
s
s
e
l
o
n
u
n
e
p
e
r
s
p
e
c
t
i
v
e
c
o
n
s
t
r
u
c
t
i
v
i
s
t
e
.
L'évolution de ces enfants par rapport à ceux d'un premier groupe­contrôle d'enfants fréquentant la même école et par rapport à
ceux d'un deuxième groupe­contrôle d'enfants fréquentant une école différente montre que les situations d'apprentissage ont été
e
f
f
i
c
a
c
e
s
s
i
l
'
o
n
c
o
n
s
i
d
è
r
e
l
e
s
r
é
s
u
l
t
a
t
s
o
b
t
e
n
u
s
à
p
a
r
t
i
r
d
e
l
a
p
r
o
c
é
d
u
r
e
é
l
a
r
g
i
e
.
C
o
n
t
r
a
i
r
e
m
e
n
t
a
u
x
h
y
p
o
t
h
è
s
e
s
,
a
u
c
u
n
e
différence n'a été constatée entre les deux groupes­contrôle. Les implications pour les enseignants sont dégagées tant en ce qui
c
o
n
c
e
r
n
e
l
'
é
v
a
l
u
a
t
i
o
n
d
u
d
é
v
e
l
o
p
p
e
m
e
n
t
d
e
l
a
m
e
s
u
r
e
s
p
o
n
t
a
n
é
e
q
u
'
e
n
c
e
q
u
i
c
o
n
c
e
r
n
e
l
'
o
r
g
a
n
i
s
a
t
i
o
n
d
e
s
é
a
n
c
e
s
d
'
a
p
p
r
e
n
t
i
s
s
a
g
e
e
n
«
g
r
o
u
p
e
v
e
r
t
i
c
a
l
r
e
s
t
r
e
i
n
t
»
.
Citer ce document / Cite this document :
Vandenplas­Holper Christiane, Pierret Michelle, Chapeaux Robert. L'apprentissage de la mesure spontanée dans les grou­pes
verticaux restreints. In: Enfance. Tome 39 n°1, 1986. pp. 24­41.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1986_num_39_1_2904
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.