L'enfance en psychologie : élaboration d'une notion. - article ; n°1 ; vol.40, pg 141-150

De
Publié par

Enfance - Année 1987 - Volume 40 - Numéro 1 - Pages 141-150
Champ de description et d'analyse des conduites enfantines au service des éducateurs, des médecins et des enseignants à la fin du 19e siècle, la psychologie de l'enfant s'est progressivement constituée en science du développement des fonctions psychologiques et relationnelles: lieu d'une synthèse des savoirs concernant l'évolution des conduites enfantines et des processus qui les sou tiennent, elle a en retour profondément infléchi la représentation contemporaine de l'enfance, et orienté les valeurs et les pratiques, tant éducatives que de soins et de prophylaxie, actuellement destinées aux enfants.
L'histoire de la psychologie générale montre par ailleurs que l'étude des conduites enfantines a soutenu, et quelquefois guidé, le développement de ses thèses majeures sur les processus organisateurs des comportements humains, jouant ainsi un rôle central dans l'élaboration des théories psychologiques de la conduite.
Dans le présent article, nous nous proposons de pointer les principaux jalons de l'élaboration de la notion d'enfance qui est au cœur de ce mouvement à la fois scientifique et idéologique:
— En termes scientifiques, cette notion s'organise à partir d'une problématique de l'ontogenèse des fonctions psychologiques et de la structuration progressive des conduites.
— Mais elle se nourrit aussi aux sources philosophiques et idéologiques d'un débat continuellement relancé sur la nature humaine et son destin, et qui fonde et organise depuis le 18e siècle notre modernité.
Les limites de la notion d'enfance comme ontogenèse sont discutées à partir d'une référence à la place du langage, à son fonctionnement et à la pluralité de ses fonctions dans l'expérience humaine.
Child psychology in the 19th Century meant describing and analyzing child behaviour and was mainly useful for educators, doctors and teachers. Progressively, it became the science of functional and relational development, synthesizing knowledge about child development and the processes accompanying it. It has profoundly inflected the contemporary representations of childhood and has redirected educational as well as medical and prophylactic theories and practices concerning children today.
The history of general psychology also shows that the study of child be- haviour supported and sometimes guided the elaboration of its main hypotheses concerning the structural processes of human behaviour, thus playing a central role in the development of psychological theories on behaviour.
This papers picks out the main landmarks of the development of this central notion of childhood:
— scientifically speaking, the idea stems from an ontogenetical approach to psychological functions and to the progressive elaboration of behaviour patterns.
— But the idea also was inspired by the philosophical and ideological debate on human nature and destiny which has been at the root of our Modernity since the 18th century.
We have attempted to show the limits of the notion of childhood as an ontogenesis by referring to the importance of Language in human experience, the way it functions and its multiple roles.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1987
Lecture(s) : 31
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins
Dominique Weil
L'enfance en psychologie : élaboration d'une notion.
In: Enfance. Tome 40 n°1-2, 1987. pp. 141-150.
Citer ce document / Cite this document :
Weil Dominique. L'enfance en psychologie : élaboration d'une notion. In: Enfance. Tome 40 n°1-2, 1987. pp. 141-150.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1987_num_40_1_2952
Résumé
Champ de description et d'analyse des conduites enfantines au service des éducateurs, des médecins
et des enseignants à la fin du 19e siècle, la psychologie de l'enfant s'est progressivement constituée en
science du développement des fonctions psychologiques et relationnelles: lieu d'une synthèse des
savoirs concernant l'évolution des conduites enfantines et des processus qui les sou" tiennent, elle a en
retour profondément infléchi la représentation contemporaine de l'enfance, et orienté les valeurs et les
pratiques, tant éducatives que de soins et de prophylaxie, actuellement destinées aux enfants.
L
'
h
i
s
t
o
i
r
e
d
e
l
a
p
s
y
c
h
o
l
o
g
i
e
g
é
n
é
r
a
l
e
m
o
n
t
r
e
p
a
r
a
i
l
l
e
u
r
s
q
u
e
l
'
é
t
u
d
e
d
e
s
c
o
n
d
u
i
t
e
s
e
n
f
a
n
t
i
n
e
s
a
s
o
u
t
e
n
u
,
e
t
q
u
e
l
q
u
e
f
o
i
s
g
u
i
d
é
,
l
e
d
é
v
e
l
o
p
p
e
m
e
n
t
d
e
s
e
s
t
h
è
s
e
s
m
a
j
e
u
r
e
s
s
u
r
l
e
s
p
r
o
c
e
s
s
u
s
organisateurs des comportements humains, jouant ainsi un rôle central dans l'élaboration des théories
psychologiques de la conduite.
Dans le présent article, nous nous proposons de pointer les principaux jalons de l'élaboration de la
notion d'enfance qui est au cœur de ce mouvement à la fois scientifique et idéologique:
—En termes scientifiques, cette notion s'organise à partir d'une problématique de l'ontogenèse des
fonctions psychologiques et de la structuration progressive des conduites.
—Mais elle se nourrit aussi aux sources philosophiques et idéologiques d'un débat continuellement
r
e
l
a
n
c
é
s
u
r
l
a
n
a
t
u
r
e
h
u
m
a
i
n
e
e
t
s
o
n
d
e
s
t
i
n
,
e
t
q
u
i
f
o
n
d
e
e
t
o
r
g
a
n
i
s
e
d
e
p
u
i
s
l
e
1
8
e
s
i
è
c
l
e
n
o
t
r
e
m
o
d
e
r
n
i
t
é
.
Les limites de la notion d'enfance comme ontogenèse sont discutées à partir d'une référence à la place
du langage, à son fonctionnement et à la pluralité de ses fonctions dans l'expérience humaine.
Abstract
Child psychology in the 19th Century meant describing and analyzing child behaviour and was mainly
u
s
e
f
u
l
f
o
r
e
d
u
c
a
t
o
r
s
,
d
o
c
t
o
r
s
a
n
d
t
e
a
c
h
e
r
s
.
P
r
o
g
r
e
s
s
i
v
e
l
y
,
i
t
b
e
c
a
m
e
t
h
e
s
c
i
e
n
c
e
o
f
f
u
n
c
t
i
o
n
a
l
a
n
d
r
e
l
a
t
i
o
n
a
l
d
e
v
e
l
o
p
m
e
n
t
,
s
y
n
t
h
e
s
i
z
i
n
g
k
n
o
w
l
e
d
g
e
a
b
o
u
t
c
h
i
l
d
d
e
v
e
l
o
p
m
e
n
t
a
n
d
t
h
e
p
r
o
c
e
s
s
e
s
accompanying it. It has profoundly inflected the contemporary representations of childhood and has
redirected educational as well as medical and prophylactic theories and practices concerning children
today.
T
h
e
h
i
s
t
o
r
y
o
f
g
e
n
e
r
a
l
p
s
y
c
h
o
l
o
g
y
a
l
s
o
s
h
o
w
s
t
h
a
t
t
h
e
s
t
u
d
y
o
f
c
h
i
l
d
b
e
-
h
a
v
i
o
u
r
s
u
p
p
o
r
t
e
d
a
n
d
sometimes guided the elaboration of its main hypotheses concerning the structural processes of human
behaviour, thus playing a central role in the development of psychological theories on behaviour.
This papers picks out the main landmarks of the development of this central notion of childhood:
—scientifically speaking, the idea stems from an ontogenetical approach to psychological functions and
to the progressive elaboration of behaviour patterns.
—But the idea also was inspired by the philosophical and ideological debate on human nature and
destiny which has been at the root of our Modernity since the 18th century.
We have attempted to show the limits of the notion of childhood as an ontogenesis by referring to the
importance of Language in human experience, the way it functions and its multiple roles.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.