L'intérêt pour la lecture parmi les loisirs chez l'enfant de 6 à 12 ans. - article ; n°2 ; vol.39, pg 279-296

De
Publié par

Enfance - Année 1986 - Volume 39 - Numéro 2 - Pages 279-296
Arguing that reading and its first acquisitions cannot be reduced at all to the control of instrumental functions, one can note that a spontaneous practice of reading, as an activity of leisure, goes with a best scholar reading ability. This practice of leisure is dependent on social class for six to twelve years old children and mainly for the youngest ones, during their first learning period. The representations dealing with the functions of reading are also studied. Similarity analysis reveals that for each social class, reading is more particularly synonymous with learning but the statute given to this notion is different from a class to another one.
Partant du fait que la lecture et ses premières acquisitions ne peuvent aucunement se réduire à la maîtrise des fonctions instrumentales, on constate qu'une pratique spontanée de la lecture comme activité de loisir s'accompagne d'une meilleure compétence scolaire en lecture. Cette pratique de loisir est dépendante du milieu social chez des enfants de 6 à 12 ans et tout particulièrement chez les plus jeunes, au moment des apprentissages premiers. Les représentations concernant les fonctions de la lecture sont aussi étudiées. L'analyse de similitude révèle que dans chaque milieu social la lecture est notamment synonyme d'apprentissage mais le statut accordé à cette notion est, lui, différent d'un milieu à l'autre.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1986
Lecture(s) : 42
Nombre de pages : 19
Voir plus Voir moins
M. Yves Prêteur
Claudie Carayon
L'intérêt pour la lecture parmi les loisirs chez l'enfant de 6 à 12
ans.
In: Enfance. Tome 39 n°2, 1986. pp. 279-296.
Abstract
Arguing that reading and its first acquisitions cannot be reduced at all to the control of instrumental functions, one can note that a
spontaneous practice of reading, as an activity of leisure, goes with a best scholar reading ability. This practice of leisure is
dependent on social class for six to twelve years old children and mainly for the youngest ones, during their first learning period.
The representations dealing with the functions of reading are also studied. Similarity analysis reveals that for each social class,
reading is more particularly synonymous with learning but the statute given to this notion is different from a class to another one.
Résumé
P
a
r
t
a
n
t
d
u
f
a
i
t
q
u
e
l
a
l
e
c
t
u
r
e
e
t
s
e
s
p
r
e
m
i
è
r
e
s
a
c
q
u
i
s
i
t
i
o
n
s
n
e
p
e
u
v
e
n
t
a
u
c
u
n
e
m
e
n
t
s
e
r
é
d
u
i
r
e
à
l
a
m
a
î
t
r
i
s
e
d
e
s
f
o
n
c
t
i
o
n
s
instrumentales, on constate qu'une pratique spontanée de la lecture comme activité de loisir s'accompagne d'une meilleure
compétence scolaire en lecture. Cette pratique de loisir est dépendante du milieu social chez des enfants de 6 à 12 ans et tout
particulièrement chez les plus jeunes, au moment des apprentissages premiers. Les représentations concernant les fonctions de
la lecture sont aussi étudiées. L'analyse de similitude révèle que dans chaque milieu social la lecture est notamment synonyme
d'apprentissage mais le statut accordé à cette notion est, lui, différent d'un milieu à l'autre.
Citer ce document / Cite this document :
Prêteur Yves, Carayon Claudie. L'intérêt pour la lecture parmi les loisirs chez l'enfant de 6 à 12 ans. In: Enfance. Tome 39 n°2,
1986. pp. 279-296.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1986_num_39_2_2922
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.