Le développement de la reconnaissance des expressions faciales émotionnelles du répertoire humain - article ; n°4 ; vol.48, pg 379-396

De
Publié par

Enfance - Année 1995 - Volume 48 - Numéro 4 - Pages 379-396
This study is concerned with the recognition of the human facial expressions of emotions proposed by Ekman and Friesen (1978a). The first objective is to examine the developmental pattern of the recognition of some of these expressions, and the second one is to verify whether the recognition is affected by the accentuation of the expression. Ninety children, between the ages of 5 and 10 years, and 30 young adults participated in the study. There were asked to choose between several words (happiness, anger, surprise and disgust) the one which best described the emotion portrayed by the facial expression. The results indicate that the recognition accuracy increases with age for the expressions of surprise and disgust. Two kinds of errors were more common than others for the children : the interpretation of disgust expressions as anger expressions, and the interpretation of surprise expressions as disgust expressions. Finally, the results generally do not support the prediction concerning the accentuation of facial expression.
Cette étude s'intéresse à la reconnaissance des expressions faciales émotionnelles du répertoire proposé par Ekman et Friesen (1978a). Son premier objectif est d'examiner le profil de développement de la reconnaissance des expressions faciales émotionnelles et son second objectif est de vérifier si l'accentuation de l'expression affecte sa reconnaissance. Les sujets de l'étude sont des enfants d'âge scolaire et de jeunes adultes. La tâche de jugement consiste à identifier l'émotion exprimée par le visage en choisissant l'un des quatre termes proposés (joie, colère, surprise et dégoût). Les résultats indiquent que l'exactitude des jugements augmente en fonction de l'âge pour les expressions de deux des quatre émotions : la surprise et le dégoût. L 'analyse des erreurs de jugement montre que deux erreurs prédominent pendant l'enfance. La première consiste à interpréter les expressions de dégoût comme des expressions de colère et la seconde à interpréter les expressions de surprise comme des expressions de dégoût. Finalement, les résultats ne confirment pas, en général, les prédictions faites en rapport avec l'accentuation de l'expression faciale.
18 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1995
Lecture(s) : 757
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
Pierre Gosselin
Pasquale Roberge
Marie-France Lavallée
Le développement de la reconnaissance des expressions
faciales émotionnelles du répertoire humain
In: Enfance. Tome 48 n°4, 1995. pp. 379-396.
Citer ce document / Cite this document :
Gosselin Pierre, Roberge Pasquale, Lavallée Marie-France. Le développement de la reconnaissance des expressions faciales
émotionnelles du répertoire humain. In: Enfance. Tome 48 n°4, 1995. pp. 379-396.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1995_num_48_4_2144
Abstract
This study is concerned with the recognition of the human facial expressions of emotions proposed by
E
k
m
a
n
a
n
d
F
r
i
e
s
e
n
(
1
9
7
8
a
)
.
T
h
e
f
i
r
s
t
o
b
j
e
c
t
i
v
e
i
s
t
o
e
x
a
m
i
n
e
t
h
e
d
e
v
e
l
o
p
m
e
n
t
a
l
p
a
t
t
e
r
n
o
f
t
h
e
recognition of some of these expressions, and the second one is to verify whether the recognition is
affected by the accentuation of the expression. Ninety children, between the ages of 5 and 10 years,
and 30 young adults participated in the study. There were asked to choose between several words
(happiness, anger, surprise and disgust) the one which best described the emotion portrayed by the
f
a
c
i
a
l
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
.
T
h
e
r
e
s
u
l
t
s
i
n
d
i
c
a
t
e
t
h
a
t
t
h
e
r
e
c
o
g
n
i
t
i
o
n
a
c
c
u
r
a
c
y
i
n
c
r
e
a
s
e
s
w
i
t
h
a
g
e
f
o
r
t
h
e
expressions of surprise and disgust. Two kinds of errors were more common than others for the children
:
t
h
e
i
n
t
e
r
p
r
e
t
a
t
i
o
n
o
f
d
i
s
g
u
s
t
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
s
a
s
a
n
g
e
r
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
s
,
a
n
d
t
h
e
i
n
t
e
r
p
r
e
t
a
t
i
o
n
o
f
s
u
r
p
r
i
s
e
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
s
a
s
d
i
s
g
u
s
t
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
s
.
F
i
n
a
l
l
y
,
t
h
e
r
e
s
u
l
t
s
g
e
n
e
r
a
l
l
y
d
o
n
o
t
s
u
p
p
o
r
t
t
h
e
p
r
e
d
i
c
t
i
o
n
c
o
n
c
e
r
n
i
n
g
t
h
e
a
c
c
e
n
t
u
a
t
i
o
n
o
f
f
a
c
i
a
l
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
.
Résumé
C
e
t
t
e
é
t
u
d
e
s
'
i
n
t
é
r
e
s
s
e
à
l
a
r
e
c
o
n
n
a
i
s
s
a
n
c
e
d
e
s
e
x
p
r
e
s
s
i
o
n
s
f
a
c
i
a
l
e
s
é
m
o
t
i
o
n
n
e
l
l
e
s
d
u
r
é
p
e
r
t
o
i
r
e
proposé par Ekman et Friesen (1978a). Son premier objectif est d'examiner le profil de développement
de la reconnaissance des expressions faciales émotionnelles et son second objectif est de vérifier si
l'accentuation de l'expression affecte sa reconnaissance. Les sujets de l'étude sont des enfants d'âge
scolaire et de jeunes adultes. La tâche de jugement consiste à identifier l'émotion exprimée par le
visage en choisissant l'un des quatre termes proposés (joie, colère, surprise et dégoût). Les résultats
indiquent que l'exactitude des jugements augmente en fonction de l'âge pour les expressions de deux
des quatre émotions : la surprise et le dégoût. L 'analyse des erreurs de jugement montre que deux
erreurs prédominent pendant l'enfance. La première consiste à interpréter les expressions de dégoût
comme des expressions de colère et la seconde à interpréter les expressions de surprise comme des
expressions de dégoût. Finalement, les résultats ne confirment pas, en général, les prédictions faites en
rapport avec l'accentuation de l'expression faciale.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.