Le jeu traditionnel algonquin au sein du processus d'intégration dans une société semi-nomade et son utilité pédagogique - article ; n°3 ; vol.41, pg 25-43

De
Publié par

Enfance - Année 1988 - Volume 41 - Numéro 3 - Pages 25-43
En milieux amérindiens canadiens, le mot d'ordre actuel est à la « prise en charge » des institutions scolaires desservant les clientèles autochtones. Cette prise de contrôle de leur école par les populations usagères implique une adaptation des contenus d'enseignement, des objectifs pédagogiques et des stratégies d'intervention pédagogique aux particularités comportementales et cognitives indiennes. Cette adaptation est limitée par l'absence quasi totale de connaissance scientifique de ce que fut la réalité des processus de socialisation et d'encadrement des apprentissages au sein de sociétés de chasseur s-piégeur s nomades. Cette recherche tente de développer notre connaissance des structures du jeu dans la société algonquine du début du siècle. Ce faisant nous élaborons les bases d'une théorie des structures sociales de l'apprentissage chez les Algonquins et nous tentons de situer le rôle pédagogique des activités ludiques dans un tel contexte
Throughout Canada nowadays, Native Indian peoples are claiming the right to control their own school structures. That take-over is directly related to the possibility of an adaptation of the pedagogical structures, school programs and teaching strategies to the Natives particularities in matters such as cognitive strategies and social behavior. Our actual lack of knowledge about what were the real socialization and learning processes within the nomadic hunters-gatherers societies of the subarctic areas does restrain this possible take-over. This research tries to systematize our knowledge of the structures of the games played by the Algonquin people at the beginning of the century. We are also trying to create the structural basis of a theory of the social learning processes within the Algonquin society integrating the role of games and toys within a pedagogical framework.
19 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1988
Lecture(s) : 17
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
François Larose
Le jeu traditionnel algonquin au sein du processus d'intégration
dans une société semi-nomade et son utilité pédagogique
In: Enfance. Tome 41 n°3-4, 1988. pp. 25-43.
Résumé
En milieux amérindiens canadiens, le mot d'ordre actuel est à la « prise en charge » des institutions scolaires desservant les
clientèles autochtones. Cette prise de contrôle de leur école par les populations usagères implique une adaptation des contenus
d'enseignement, des objectifs pédagogiques et des stratégies d'intervention pédagogique aux particularités comportementales et
cognitives indiennes. Cette adaptation est limitée par l'absence quasi totale de connaissance scientifique de ce que fut la réalité
des processus de socialisation et d'encadrement des apprentissages au sein de sociétés de chasseur s-piégeur s nomades.
Cette recherche tente de développer notre connaissance des structures du jeu dans la société algonquine du début du siècle. Ce
faisant nous élaborons les bases d'une théorie des structures sociales de l'apprentissage chez les Algonquins et nous tentons de
situer le rôle pédagogique des activités ludiques dans un tel contexte
Abstract
Throughout Canada nowadays, Native Indian peoples are claiming the right to control their own school structures. That take-over
is directly related to the possibility of an adaptation of the pedagogical structures, school programs and teaching strategies to the
Natives particularities in matters such as cognitive strategies and social behavior. Our actual lack of knowledge about what were
the real socialization and learning processes within the nomadic hunters-gatherers societies of the subarctic areas does restrain
this possible take-over. This research tries to systematize our knowledge of the structures of the games played by the Algonquin
p
e
o
p
l
e
a
t
t
h
e
b
e
g
i
n
n
i
n
g
o
f
t
h
e
c
e
n
t
u
r
y
.
W
e
a
r
e
a
l
s
o
t
r
y
i
n
g
t
o
c
r
e
a
t
e
t
h
e
s
t
r
u
c
t
u
r
a
l
b
a
s
i
s
o
f
a
t
h
e
o
r
y
o
f
t
h
e
s
o
c
i
a
l
l
e
a
r
n
i
n
g
p
r
o
c
e
s
s
e
s
w
i
t
h
i
n
t
h
e
A
l
g
o
n
q
u
i
n
s
o
c
i
e
t
y
i
n
t
e
g
r
a
t
i
n
g
t
h
e
r
o
l
e
o
f
g
a
m
e
s
a
n
d
t
o
y
s
w
i
t
h
i
n
a
p
e
d
a
g
o
g
i
c
a
l
f
r
a
m
e
w
o
r
k
.
Citer ce document / Cite this document :
Larose François. Le jeu traditionnel algonquin au sein du processus d'intégration dans une société semi-nomade et son utilité
pédagogique. In: Enfance. Tome 41 n°3-4, 1988. pp. 25-43.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/enfan_0013-7545_1988_num_41_3_2153
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.