Fragments d'un registre de comptes de la Chamhre apostolique (1331-1335) - article ; n°1 ; vol.75, pg 239-252

De
Bibliothèque de l'école des chartes - Année 1914 - Volume 75 - Numéro 1 - Pages 239-252
14 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1914
Lecture(s) : 22
Nombre de pages : 15
Voir plus Voir moins

Maurice Prou
Fragments d'un registre de comptes de la Chamhre apostolique
(1331-1335)
In: Bibliothèque de l'école des chartes. 1914, tome 75. pp. 239-252.
Citer ce document / Cite this document :
Prou Maurice. Fragments d'un registre de comptes de la Chamhre apostolique (1331-1335). In: Bibliothèque de l'école des
chartes. 1914, tome 75. pp. 239-252.
doi : 10.3406/bec.1914.448525
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1914_num_75_1_448525FRAGMENTS
D'UN REGISTRE DE COMPTES
DE LA CHAMBRE APOSTOLIQUE
(1334-1335).
Le manuscrit n° 2 de la bibliothèque du Chapitre de la cathé
drale de Bayeux1, qui, au commencement du xvne siècle, appart
enait à un certain François Rolle2, docteur en théologie, cham-
brier du prieuré de La Réole, fit partie, plus tard, de la
bibliothèque de François de Nesmond3, évêque de Bayeux, de
1661 à 1715. Celui-ci légua ses livres au séminaire. On ne
sait comment ce volume passa du séminaire dans la bibliothèque
du Chapitre4.
Ce volume contient, entre autres œuvres, une chronique uni
verselle qui en occupe les soixante-six premiers feuillets. L'écri
ture est du xive siècle. Il suffit d'en lire quelques lignes pour
reconnaître sa parenté avec la chronique de Robert d'Auxerre,
dit aussi Robert de Saint-Marien. M. Delisle a longuement étu-
1. Voir la notice du Catalogue général des manuscrits (1889), t. X, p. 297-
298.
2. Sur le deuxième feuillet de garde, on lit cette signature, d'une écriture du
xvii" siècle : « Sum Francisci Rolle, camerarii de Régula, doctoris theologi.
sacrae Sorbonae Parisiensis. »
3. L'ex-libris de ce prélat est collé au verso du premier feuillet de
garde.
4. M. l'abbé Le Mâle, qui a bien voulu faire des recherches à ce sujet, n'a
pas trouvé mention de ce manuscrit dans Г « Inventaire des livres conte
nus dans le dépôt В du district de Bayeux » (Bibliothèque de Bayeux, ms.
n° 132). FRAGMENTS D'UN REGISTRE DE COMPTES 240
dié cette chronique, à deux reprises1, et malgré la connaissance
qu'il avait de l'historiographie de cette époque il n'a pu en
déterminer exactement le caractère. Cependant, il incline à
voir dans cette compilation une ébauche de la compilation de
Géraud de Frachet ayant pour base la chronique de Robert
d'Auxerre2. Quoi qu'il en soit, il ne nous paraît pas que l'on
puisse assigner à cette œuvre une origine sénonaise, comme
l'avait tout d'abord pensé M. Delisle3, caries passages concernant
l'église de Sens, au moins en ce qu'ils ont de caractéristique, sont
empruntés à Robert d'Auxerre.
Mais si nous parlons de ce volume, ce n'est pas pour en étu
dier le texte, c'est pour en signaler la reliure. Ayant reconnu
dans quelques mots, placés sur le plat intérieur de la couverture,
l'écriture de la Chambre apostolique, et constaté que ce plat
était formé de feuilles de papier, de même provenance, grâce à
l'aimable obligeance de M. le chanoine Deslandes, bibliothécaire
de l'ancienne bibliothèque du Chapitre, je pus y retrouver vingt-
huit morceaux de papier, dont quelques-uns n'étaient que des
bandes étroites, sur vingt-deux desquelles était une écriture ana
logue à celle du fragment resté visible.
Les fragments Ià6,9àl7,19à22, nous paraissent être de
la même main, les fragments 7 et 8 d'une autre main, le frag
ment 18 d'une troisième main.
Ce sont des comptes tenus au jour le jour; des vivres, princ
ipalement des poissons, y sont énumérés avec le nom du mar
chand et le prix payé. Il paraît bien que ce soient là les débris d'un
journal de la cuisine, manuále coquine, tel que celui de l'année
1320, le plus ancien connu, signalé et en partie publié par
M. Schafer4.
Quelle en est la date ? Il y est fait mention de florins du Pié
mont (fragment n° 17). Or, d'après les tableaux dressés par
M. Schàfer5, les florins du Piémont n'apparaissent dans les
1. Histoire littéraire de la France, t. XXXII (1898), p. 250 à 261, p. 567 à
573.
2. Delisle, loc. cit., p. 573.
3.loc. cit., p. 251.
4. K.-H. Schafer, Die Ausgaben der apostolischen Kammer unter Jo
hann XXII (Vatikanische Quellen), p. 47, 62 à 65.
5. Schafer, Kurstabellen des Florentiner Goldguldens, ouvr. cité, p. 908-
909. DE LA CHAMBRE APOSTOLIQUE. 241
comptes de la Chambre qu'à partir de 1325. Les noms de plu
sieurs marchands de poissons sont donnés sur nos fragments, que
nous retrouvons dans les comptes de la cuisine insérés dans les
Introitus et Exitus de 1330 à 1341 l : Guillaume Gervais (fra
gment n° l)2, Guionet (n° 5)3, Jean de Saint-Paul (nos 9 et 11)4,
Bertrand Chandelier (nos 11 et 13) 5, Pierre Porchet (n° 13) 6,
Pellisson (nos 14 et 15) 7, Salvayron (n° 9)8.
En outre, les dates sont indiquées par le jour de la semaine
et le quantième, ce qui nous permet de constater que les dates
des fragments 1 à 13 répondent à une année commune dont la
lettre dominicale est B, étant exclue une année bissextile dont
les lettres seraient CB ou BA, puisque ces dates s'étendent du
14 février au 25 novembre, à moins qu'on n'admette que les
feuillets ne proviennent pas tous du même registre, ce qui est
peu vraisemblable. Pour les fragments 14 et 15, des vendredi
25 et samedi 26 août, les dates se rapportent au calendrier de la
lettre A.
On peut donc supposer que ces feuillets ont été arrachés à un
registre comprenant les comptes de deux années qui se
suivent. Or, dans la période comprise entre 1330 et 1341, il n'y
a que deux années qui aient pour lettres dominicales, l'une B,
l'autre A, ce sont les années 1334 et 1335. Nous inclinons donc
1. Je dois à M. l'abbé J.-M. Vidal, le savant éditeur des Lettres communes
de Benoît XII, le relevé de ces noms. Je le remercie vivement de sa grande
obligeance.
2. En 1341, Archives du Vatican, Introitus et Exitus, vol. 187, fol. 94.
3. En 1330, Introitus et Exitus-, vol. 106, fol. 75, 76 r° et v°, 77 v°; en 1339,
Ibidem, vol. 179, fol. 107 v°; en 1341, Ibidem, vol. 187, fol. 55.
4. En 1341, Ibidem, vol. 187, fol. 97.
5. En 1339, vol. 179, fol. 180 et 187; en 1341, Ibidem, vol. 187,
fol. 2, 6, 69 et 82 v°.
6. Dans notre fragment, Petrus Porcheti; en 1339, sous la forme P. Por-
queti, Introitus et Exitus, vol. 179, fol. 190 v°; Porceti, en 1341, Ibid., vol. 187,
fol. 61 bis, et P. Porcheti, lbid., fol. 61.
7. Dans nos fragments sous la forme Pelliso. En 1330, Aymericus Pellisso,
Introitus et Exitus, vol. 106, fol. 75, 78 r° et v°; en 1339, Pell
isso, Ibid., vol. 179, fol. 13 et 185 v°; en 1341, sous la même forme, Ibid.,
vol. 187, fol. 4 v°.
8. En 1330, Introitus et Exitus, vol. 106, fol. 29 v° et 75. Est-ce le même
que Salaire ou Salaro, en 1339, Ibid., vol. 179, fol. 7 v", 18, 179, et en 1341,
lbid., vol. 187, fol. 2 et 82 v°? 242 FRAGMENTS D'UN REGISTRE DE COMPTES
à croire que nos fragments sont les débris d'un journal de cui
sine du palais pontifical des années 1334 et 1335. Et le carac
tère de l'écriture n'y contredit pas.
Quant au fragment 23, c'est un inventaire de vaisselle : gobel
ets, tasses, coupes, aiguières.
Les fragments 24 et 25 proviennent d'un registre tout diff
érent; il semble que ce soient les deux morceaux d'un même
feuillet, le haut et le bas; et, entre les deux morceaux, il y a,
sans doute, une lacune. C'est, croyons-nous, une bulle adressée
à l'archevêque d'Embrun et enjoignant à ce prélat et au Chapitre
de souffrir qu'un certain Raimond entre en possession d'un
canonicat et d'une prébende dont il avait été pourvu dans
l'église d'Embrun, sous peine d'interdit et d'excommunication
contre l'église et les opposants. Au nombre des commissaires
chargés d'exécuter la bulle figure Pierre Savelli, sacriste de
l'église Notre-Dame de Die. L'identification de ce personnage
permettrait de dater la bulle; nous n'avons pas su la faire.
Maurice Prou.
[Die lun]e xiin februar. pro pluribus /////
ta ferrasa.
Item, pro tresdecim ///// et un /////
///// Guillelmo Gervasii.
Item, in una gallina, pro Am[ane]vo. pro ollis terre et cloque[ar]ibus f[erri].
///// d.
Item, pro viginti banastonis /////
2.
Oomederunt cum /////
prior de Caritate /////
alii.
1. Les fragments 1 à 13 se rapportent à une année dont la lettre dominicale
est B. DE LA CHAMBRE APOSTOLIQUE. 243
Die Martis xv [februar.] /////
et aliis pisc[ibus] /////
Item, pro uno d/////
со.
Item, pro uno /////
1IIIM/HI
3.
[Die sajbbati xix februa[r.], pro /////
ab Aycarda.
Item, in tribus gallinis pro Amanev[o] /////
/////У a/////coto.
îf Summa : ///// libr.
xi///// s.
4.
[Die] dominica xx februar. /////
/////[bajnasla solarum 1 et pluribus aliis p[iscibus]
///// dam extraneo.
I[tem], pro uno magno lupo2 /////
et xxniior solis, a Petro /////
Item, pro uno congre a Johanne ///// in carnibus mutonis3 man/////
5.
Die lune xx[i februar.] /////
Guioneto
Item, pro xiij/lll
X S.
Item, pro duobus ///// pro иног sip/////
le /////
1. Une corbeille de soles (poissons).
2. Loup de mer (poisson).
3. Ou mutonum. Le texte porte muton avec le trait abréviatif au-dessus de
Yn finale. ■
.
244 FRAGMENTS D'UN REGISTRE DE COMPTES
Item, in tribus g[allinis] /////
et Angeloch[o] /////
Item /////
6.
///// una banasta solarum et aliis piscibus a Stephano Sallonis,
xi lb. v s.
Item, in carnibus, mane, pro Amanevo, хи d. sero, in una gallina, pro eodem, ш s.
Item, [in] una gallina, pro Angelocho, ш s.
Summa : xi lbr.
XII S.
7.
Die Jovis xvi4, in agri[otis]2 /////
Item, in arangiis /////
Die Veneris xvn, in agri[otis] /////
Item, in amicdalis /////
Die sabbati xvniva, in ag[riotis] /////
Item, in cazeis /////
Die dominica xix, in ag[riotis] /////
Die lune xx, in arangiis /////
Die Martis xxi, in agriotis un s. ш d.
Die Jovis xxiii, in vs.
Item, in amicdalis п s. v d.
Die Veneris xxinita, in agriotis. ni s. un d.
Die sabbati xxv, in amicdalis . Л . . . . . xx d.
Die dominica xxvi, in agriotis н s. vi d.
Die Martis xxvinva, in amicdalis m s.
Summa fructuum3 mensis junii.
v lbr. x /////.
Au verso, la syllabe nes, reste de panes, six fois répétée, et
au-dessous :
1. 16 février.
2. Agriotte ou griotte, cerise aigre.
3. Trou dans le papier. DE LA CHAMBRE APOSTOLIQUE. 245
julii xxim ixc l panes
///// bladi minus x panes.
8.
Die sabbati vn[c] pa[nes].
Die dominica vnc
Die lune vinc pa[nes] .
Die Martis vinc pa[nes].
Die Mercurii vnc
Die Jovis vnc pa[nes].
Die Veneris vnc
Die sabbati vnc pa[nes].
Die dominica vu0
Die lune vnc pa[nes] .
Die Martis vnc pa[nes].
Die Mercurii vii°l p[anes].
Die Jovis vncp[anes].
Die Veneris vnc pa[nes].
Die sabbati vnc
Die dominica vnc pa[nes].
Summa panis istius mensis1
valent xxxvi s/////ib.
9.
Die sabbati xn novembr. pro pluribus piscibus a Johanne de
Sancto Paulo lxix /////
Item, pro uno l[uc]io2, a Nicolao xlvi ///// pro uno alio lucio peruci3 a Salvayrone ... хи s.
Item, pro duabus aminis4 salis pistati ix s. pro factura unius pastilli 5 п s.
1. Dans le calendrier B, juillet est le seul mois dont le dernier jour soit un
dimanche.
2. Brochet.
3. Mot de lecture incertaine.
4. Pour eminis.
5. Pâté. FRAGMENTS D'UN REGISTRE DE COMPTES 246
10.
Die Jovis xvii novembr. , pro de /////
bonis, ponderantibus unum quintaZe1 /////
Item, pro tribus mutonibus ponderantibus /////
x lbr.
Item, pro quinque porsellis, a An ///// /////
11.
Die Veneris xvin novembris, pro pl[uribus piscibus a Johanne] 2
de Sancto Paulo
Item, pro uno tonno, a Raimundo
dels Ain /////
Item, pro duodecim aleccia3 a Bertrando O[andelerii]4
Summa : vu lbr.
x s.
12.
Die Jovis xxiiii die [novembris] /////
///// pond, unum quintaie.
Item, pro tribus mutonibus ///// pro carnibus porchi[ňis] /////
Item, pro uno pede ///// pro sex pullis bul[litis] /////
Item, pro viginti aliis p[ullis] /////
Jacobo Pontolerii et /////
/////dA
Item, pro sex columbis /////
5f Summa exce /////
grOSS. LX /////.
1. Le manuscrit porte quint avec le t barré.
2. Voir plus haut, fragment 9.
3. Corrigez alecciis.
4. Voir plus loin, fragment 13.
5. D barré, isolé. DE LA CHAMBRE APOSTOLIQUE. 247
13.
Die veneris xxv novembr., pro pluribus piscibus a Guill[el-
mejta v lbr. x s.
Item, pro uno tonno, a Petro Porcheti xx s. pro duodecim aleccia a [Berjtrando Oandelerii. v. s.
Item, pro triginta novem banastonis carbonis . . . xxxix s. pro quinguaginta ovis un s.
Item, pro septem libris casei vs.
14.
Die veneris xxv augusti1, pro uno quarto lac /////
ferusa
Item, pro ппог trochiis a Poncio Bartholomei ///// pro uno barbello magno et pluribus a[liis] /////
a Pellisone
Item, pro una perchia ///// colradino
15.
Die sabbati xxvi augusti, pro duo /////
cum bredello a Johanne Meyssonerii, lv /////
Item, pro duabus ligasis solarum a P /////
xxiii s. vi d.
Item, pro barbello a Pellisone pro quinque [tjrocbiis a Poncio Ba/////
XV S.
Item, pro quingentis ovis xxx ///// pro decem banastonis carbonis
îf Summa : ix lbr.
xii s. ix d.
1. Les fragments 14 et 15 se rapportent à une année dont la lettre dominic
ale est Á.
1914 17

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.