La durée de vie d'un message publicitaire - article ; n°1 ; vol.21, pg 89-95

De
Communication et langages - Année 1974 - Volume 21 - Numéro 1 - Pages 89-95
Depuis un certain nombre d'années, diverses agences de publicité françaises ont créé des services de recherche. Derrière ce mot se cachait, à l'origine, la nécessité de fournir, à des clients, des justifications : choix de certains types de campagnes, choix de certains supports, etc. Mais, peu à peu, ces services de recherche ont débordé ce cadre utilitaire et ont élargi leur champ d'investigation vers une forme . de recherche fondamentale, une recherche non directement liée aux aspects commerciaux de la publicité. C'est ainsi que sont nées d'importantes études sur le comportement psychologique des sujets soumis à la publicité, sur la mesure de l'audience des spots publicitaires à la télévision, sur la durée de vie des messages...
Les résultats de cette dernière étude, qui font l'objet de l'article que nous publions ci-dessous, ont été confiés à Claude Vielfaure par Armand Morgensztern. Ce dernier, mathématicien de formation, est depuis 1970 directeur du Service de recherche fondamentale de Publicis-Conseil. Il a mis au point le « modèle » Archimède pour l'évaluation des plans media, commercialisé par la Société d'informatique appliquée (groupe S.E.M.A.).
7 pages
Publié le : mardi 1 janvier 1974
Lecture(s) : 50
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Claude Vielfaure
La durée de vie d'un message publicitaire
In: Communication et langages. N°21, 1974. pp. 89-95.
Résumé
Depuis un certain nombre d'années, diverses agences de publicité françaises ont créé des services de recherche. Derrière ce
mot se cachait, à l'origine, la nécessité de fournir, à des clients, des justifications : choix de certains types de campagnes, choix
de certains supports, etc. Mais, peu à peu, ces services de recherche ont débordé ce cadre utilitaire et ont élargi leur champ
d'investigation vers une forme . de recherche fondamentale, une recherche non directement liée aux aspects commerciaux de la
publicité. C'est ainsi que sont nées d'importantes études sur le comportement psychologique des sujets soumis à la publicité, sur
la mesure de l'audience des spots publicitaires à la télévision, sur la durée de vie des messages...
Les résultats de cette dernière étude, qui font l'objet de l'article que nous publions ci-dessous, ont été confiés à Claude Vielfaure
p
a
r
A
r
m
a
n
d
M
o
r
g
e
n
s
z
t
e
r
n
.
C
e
d
e
r
n
i
e
r
,
m
a
t
h
é
m
a
t
i
c
i
e
n
d
e
f
o
r
m
a
t
i
o
n
,
e
s
t
d
e
p
u
i
s
1
9
7
0
d
i
r
e
c
t
e
u
r
d
u
S
e
r
v
i
c
e
d
e
r
e
c
h
e
r
c
h
e
fondamentale de Publicis-Conseil. Il a mis au point le « modèle » Archimède pour l'évaluation des plans media, commercialisé
par la Société d'informatique appliquée (groupe S.E.M.A.).
Citer ce document / Cite this document :
Vielfaure Claude. La durée de vie d'un message publicitaire. In: Communication et langages. N°21, 1974. pp. 89-95.
doi : 10.3406/colan.1974.4081
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_1974_num_21_1_4081
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.