La statue-menhir de Santa-Naria (Olmeto, Corse) - article ; n°2 ; vol.71, pg 53-57

De
Bulletin de la Société préhistorique française - Année 1974 - Volume 71 - Numéro 2 - Pages 53-57
Résumé. — Recensée en juin 1973, étudiée en septembre 1973, cette statue, avec sa longueur de 3,74 m, sa largeur moyenne de 0,56 m, son épaisseur moyenne de 0,46 m et son poids de 3 tonnes, est la plus grande des 70 statues-menhirs répertoriées à ce jour en Corse et la seconde en Europe occidentale. Riche en détails nouveaux et enseignants, c'est surtout son épée oblique et plus précisément sa poignée au pommeau arqué et à la garde cornue qui apporte les données indispensables à une meilleure connaissance culturelle et chronologique des statues armées corses. L'épée de Santa- Maria est représentative de celles portées par les Shardanes (gravées à Medinet-Habu) et caractéristique d'une période égéo-mycénienne comprise entre 1450 et 1350 av. J.-C. Santa-Naria confirme une fois de plus l'existence de Shardanes en Corse antérieurement à leur présence en Méditerranée orientale.
5 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mardi 1 janvier 1974
Lecture(s) : 81
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
Roger Grosjean
La statue-menhir de Santa-Naria (Olmeto, Corse)
In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1974, tome 71, N. 2. pp. 53-57.
Résumé
Résumé. — Recensée en juin 1973, étudiée en septembre 1973, cette statue, avec sa longueur de 3,74 m, sa largeur moyenne
de 0,56 m, son épaisseur moyenne de 0,46 m et son poids de 3 tonnes, est la plus grande des 70 statues-menhirs répertoriées à
ce jour en Corse et la seconde en Europe occidentale. Riche en détails nouveaux et enseignants, c'est surtout son épée oblique
et plus précisément sa poignée au pommeau arqué et à la garde cornue qui apporte les données indispensables à une meilleure
c
o
n
n
a
i
s
s
a
n
c
e
c
u
l
t
u
r
e
l
l
e
e
t
c
h
r
o
n
o
l
o
g
i
q
u
e
d
e
s
s
t
a
t
u
e
s
a
r
m
é
e
s
c
o
r
s
e
s
.
L
'
é
p
é
e
d
e
S
a
n
t
a
-
M
a
r
i
a
e
s
t
r
e
p
r
é
s
e
n
t
a
t
i
v
e
d
e
c
e
l
l
e
s
portées par les Shardanes (gravées à Medinet-Habu) et caractéristique d'une période égéo-mycénienne comprise entre 1450 et
1350 av. J.-C. Santa-Naria confirme une fois de plus l'existence de Shardanes en Corse antérieurement à leur présence en
Méditerranée orientale.
Citer ce document / Cite this document :
Grosjean Roger. La statue-menhir de Santa-Naria (Olmeto, Corse). In: Bulletin de la Société préhistorique française. 1974,
tome 71, N. 2. pp. 53-57.
doi : 10.3406/bspf.1974.8297
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1974_num_71_2_8297
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.