Le Moustérien à denticulés des années cinquante à nos jours : définitions et caractérisation - article ; n°3 ; vol.104, pg 461-481

De
Bulletin de la Société préhistorique française - Année 2007 - Volume 104 - Numéro 3 - Pages 461-481
La présente contribution s’intègre dans une démarche qui tend à tester, à l’aide de nouveaux outils méthodologiques (technologie lithique, approche interdisciplinaire), la pertinence d’un ensemble typologique identifié comme l’un des faciès du Moustérien par F. Bordes dans les années cinquante. Nous proposons de dresser un bilan historiographique des recherches qui se sont concentrées sur l’identification des caractéristiques du Moustérien à denticulés et sur son interprétation au sein des industries du Paléolithique moyen. Malgré l’absence d’une caractérisation précise, le Moustérien à denticulés fut considéré comme un ensemble homogène. Les industries lithiques qu’il regroupe ont été interprétées soit comme la production d’un groupe humain aux traditions culturelles propres, soit comme le reflet d’une activité spécifique ou celui d’une phase chronologique, ou encore comme le résultat d’une adaptation des groupes humains préhistoriques à leur environnement. Nous présentons ensuite une synthèse de nos récents résultats. Ces derniers s’appuient sur l’analyse taphonomique et techno-économique de plusieurs séries françaises de Moustérien à denticulés, replacées dans leur contexte économique et environnemental, et sur une analyse critique des données bibliographiques disponibles. Ils mettent en évidence la présence de caractères communs aux différents ensembles mais aussi l’existence de certaines variations typologiques et de différences techniques et économiques. Ainsi, le Moustérien à denticulés n’apparaît pas comme un ensemble complètement homogène et cohérent puisqu’il englobe des séries aux caractéristiques techno-économiques variées parfois diversifiées. De fait, il semble difficile de le considérer comme le reflet d’un phénomène unique.
The present contribution aims to assess the relevance of the Mousterian facies identified by F. Bordes in the 1950s using new methodological tools such as lithic technology and interdisciplinary studies. We propose to draw up the history of research regarding the identification of the characteristics of Denticulate Mousterian and its interpretation within the Middle Palaeolithic industries. In spite of the absence of any precise characterization, the Denticulate Mousterian was regarded as homogeneous. It includes lithic industries that have been variously interpreted as the production of a human group with specific cultural traditions, the result of a specific activity, the reflection of a chronological phase or the result of an adaptation of prehistoric human beings to their environment. We then present a synthesis of our results. These are based on the taphonomic and techno-economic analysis of several French series of Denticulate Mousterian, replaced in their economic and environmental context, and on a critical analysis of the available bibliographical data. They highlight the existence of patterns shared by the various industries but also the existence of some typological variations and some technical and economical differences. Thus, Denticulate Mousterian does not appear as a completely homogeneous and coherent unit since it includes series with sometimes diversified and varied techno-economical characteristics. In fact, it seems difficult to regard it as the result of a single phenomenon.
21 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 2007
Lecture(s) : 10
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins
CélineTHIÉBAUT
BulletindelaSociétépréhistoriquefrançaise
LeMoustérienàdenticulés desannéescinquante ànosjours:dénitions etcaractérisation

Résumé Laprésentecontributionsintègredansunedémarchequitendàtester,à laidedenouveauxoutilsméthodologiques(technologielithique,approche interdisciplinaire),lapertinencedunensembletypologiqueidentiécomme lundesfacièsduMoustérienparF.Bordesdanslesannéescinquante.Nous proposonsdedresserunbilanhistoriographiquedesrecherchesquisesont concentréessurlidenticationdescaractéristiquesduMoustérienàdenti-culésetsursoninterprétationauseindesindustriesduPaléolithiquemoyen. Malgrélabsencedunecaractérisationprécise,leMoustérienàdenticulés futconsidérécommeunensemblehomogène.Lesindustrieslithiquesquil regroupeontétéinterprétéessoitcommelaproductiondungroupehumain auxtraditionsculturellespropres,soitcommelereetduneactivitéspéci-queouceluidunephasechronologique,ouencorecommelerésultatdune adaptationdesgroupeshumainspréhistoriquesàleurenvironnement.Nous présentons ensuite une synthèse de nos récents résultats. Ces derniers sappuientsurlanalysetaphonomiqueettechno-économiquedeplusieurs séries françaises de Moustérien à denticulés, replacées dans leur contexte économique et environnemental, et sur une analyse critique des données bibliographiquesdisponibles.Ilsmettentenévidencelaprésencedecarac-tèrescommunsauxdifférentsensemblesmaisaussilexistencedecertaines variationstypologiquesetdedifférencestechniquesetéconomiques.Ainsi, leMoustérienàdenticulésnapparaîtpascommeunensemblecomplètement homogène et cohérent puisqu’il englobe des séries aux caractéristiques techno-économiquesvariéesparfoisdiversiées.Defait,ilsembledifcile deleconsidérercommelereetdunphénomèneunique. Abstract ThepresentcontributionaimstoassesstherelevanceoftheMousterian faciesidentiedbyF.Bordesinthe1950susingnewmethodologicaltools suchaslithictechnologyandinterdisciplinarystudies.Weproposetodraw upthehistoryofresearchregardingtheidenticationofthecharacteristics ofDenticulateMousteriananditsinterpretationwithintheMiddlePalaeo -lithicindustries.Inspiteoftheabsenceofanyprecisecharacterization,the Denticulate Mousterian was regarded as homogeneous. It includes lithic industriesthathavebeenvariouslyinterpretedastheproductionofahuman groupwithspecificculturaltraditions,theresultofaspecificactivity,the reflectionofachronologicalphaseortheresultofanadaptationofprehis -torichumanbeingstotheirenvironment.Wethenpresentasynthesisofour results.Thesearebasedonthetaphonomicandtechno-economicanalysis of several French series of Denticulate Mousterian, replaced in their 2007,tome104,n o 3,p. 461-481
462

CélineTHIÉBAUT
economic and environmental context, and on a critical analysis of the available bibliographical data. They highlight the existence of patterns sharedbythevariousindustriesbutalsotheexistenceofsometypological variationsandsometechnicalandeconomicaldifferences.Thus,Denticu-lateMousteriandoesnotappearasacompletelyhomogeneousandcohe -rent unit since it includes series with sometimes diversified and varied techno-economicalcharacteristics.Infact,itseemsdifculttoregarditas theresultofasinglephenomenon.
HISTORIQUE Identiédès1872parG.deMortillet,leMoustérien est très vite apparu comme un ensemble complexe regroupant des industries diversifiées. La reconnais -sance de plusieurs types d’outils en proportions va-riables au sein de ces séries a conduit au développe -mentdunenouvelleméthodedétudedesensembles lithiques jusque-là simplement descriptive et souvent très hétérogène. L’analyse typologique de plusieurs sériesarchéologiquesderéférenceapermisladistinc -tiondecinqfacièsprincipauxenEuropeoccidentale, selon la proportion et le type d’outil prédominant au seindesérieslithiques: -le Moustérien de type Quina (Bordes et Bourgon, 1951); -leMoustériendetypeFerrassie(BordesetBourgon, 1951); -leMoustérientypique(Peyrony,1930;Bordes, 1948); -leMoustériendetraditionacheuléenneouMTA (Peyrony,1930;Bordes,1948); -enn,leMoustérienàdenticulés(BordesetBourgon, 1951;Bordes,1953). Par la suite, d’autres variantes régionales ont été identifiées,commeleVasconien(Bordes,1953),l’Asi -nipodien(Bordes,1981a),lePontinien(Blanc,1937; Taschini,1979),etc. Unedénitiontypologique SidèsledébutduXX e ,E.PittardetA.Darpeixont soupçonné l’existence du Moustérien à denticulés (Bordes,1953),cestàM.BourgonetF.Bordesque revientleméritedel’avoirdéfini. Premièresdénitions: F.BordesetM.Bourgon Dèsledébutdesannéescinquante,dansunarticle surlecomplexemoustérien,F.BordesetM.Bourgon évoquentlaprésencedunnouveautypedeMoustérien quicoexisteraitaveclesautresfacièsdéjàidentiés: le «Moustérien type Belcayre» (Bordes et Bourgon, 1951). L’industrie du gisement de la Métairie à Bel -cayre,décritedèslafindesannéesvingtparF.Delage (1927 et 1949), se caractérisait par la prédominance BulletindelaSociétépréhistoriquefrançaise
d’outils denticulés associés à un débitage Levallois, maiscedernierlarapprochaitduMTA.L’expression «MoustérientypeBelcayre»employéeparF.Bordes etM.Bourgonpourcaractérisercetteindustrieest abandonnéedèslandelarticlesemble-t-iletcède saplaceauMoustérienàdenticulés,facièstypologique directementissudugisementdeBelcayremaisdontse rapprochentdéjàlescouchesAdelaFerrassieetIdu Moustier 1 enfacièsnonLevallois(BordesetBourgon, 1951).En1953,dans«Essaideclassificationdesin -dustriesmoustériennes»deF.Bordes,le Moustérienà denticulés  prend son nom définitif et s’ajoute aux autresfacièsreconnus( supra )pourformerlecomplexe moustérien. SelonF.Bordes(1953),lesindicestypologiqueset plusparticulièrementceuxdesracloirsvontpermettre unepremièresubdivisiondesdifférentsfacièsentrois groupes.Dèscetteépoque,leMoustérienàdenticulés secaractérise,entreautres,parlafaibleproportionde racloirs. En effet, il appartient, au même titre que le MTAdetypeB,augroupeIII,caractériséparunindice deracloirsessentielscomprisentre13et3.Larareté desracloirs,caractéristiqueessentielledecefaciès,est reprise par M. Bourgon dans son ouvrage Les indus - triesmoustériennesetprémoustériennesduPérigord (Bourgon,1957).Selonlui,plusquelefortpourcentage de denticulés que l’on peut retrouver dans d’autres industries,«lacarencedesautresformesbiendénies, caractéristiques habituellement du Moustérien, laisse laprédominanceauxéclatsdenticulés»(Bourgon, 1957,p.109). En1953,ladiagnoseduMoustérienàdenticulésest lasuivante:«Racloirsrares,bifacesetcouteauxàdos très rares, souvent atypiques. Outils denticulés très nombreux et bien typiques. Diagramme typologique rappelant celui du sous-groupe précédent [MTA B]. Danslesgroupescaractéristiques,legroupeIVdomine largement»(Bordes,1953,p.463). Entrelasecondemoitiédesannéescinquanteetle début des années quatre-vingt, l’analyse typologique desérieslithiquesissuesde28couchesarchéologiques (présentanttoutesunfortpourcentagededenticuléset dencoches)répartiessur14gisementspermetàF.Bor-desdafnersesobservations: -industriepauvreenracloirs(indicesessentiels compris entre 3 et 20 maximum) très pauvre en pointes(0à4,5%,habituellement0à1%,mêmesi onydécomptelesracloirsconvergents),peuoupas debifacestoujoursatypiques,leplussouventnucléi -formesoupartiels; 2007,tome104,n o 3,p. 461-481

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.