Chronique d'histoire régionale ; n°56 ; vol.12, pg 379-393

De
Revue d'histoire de l'Église de France - Année 1926 - Volume 12 - Numéro 56 - Pages 379-393
15 pages
Publié le : vendredi 1 janvier 1926
Lecture(s) : 42
Source : Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins

Chronique d'histoire régionale
In: Revue d'histoire de l'Église de France. Tome 12. N°56, 1926. pp. 379-393.
Citer ce document / Cite this document :
Chronique d'histoire régionale. In: Revue d'histoire de l'Église de France. Tome 12. N°56, 1926. pp. 379-393.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhef_0300-9505_1926_num_12_56_2402CHRONIQUE D'HISTOIRE RÉGIONALE
BERRI
OHER et INDRE
Les récentes' publicationts des Société savantes de la province sont
restées étrangères à nos études. j^ <je& Chaumes.
LIMOUSIN
/HAUTE -VIENNE .
Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousiiâ.
Tome ILXXI, 2e livraison. Limoges, Ducourtieux, 192>6.
Louisi iLacrocq : Chronique des tapisseries anciennes d'Aubusson et de
Fetletin (191b-i925), p. 52i5i-574; Parmi le*, sujets religieux représentés,
notons : la vie de la Vierge (début diu xvine s.), le sacrifice d'Abraham
(Aulmsson, Louis XIV), etc.
•René Fages : Le musicien Jean Brudieu, p. 613-616. Prêtre originaire
du diiooèse de Limoiges, se fixa vers 1513*8' à la Seu dpUrgel en Catalogne,
où il mourut en 15'9'1. Parmi «es œuvres, peu connues, on a. retrouvé le
Sanctoral Roma, les Saltiris del chor, un Requiem. Son recueil intitulé
Madrigals, devenu introuvable, vient d'être réédité par l'Institut d'Estudis
Catalans. On l'a comparé à son contemporain» Palestrina.
Louis iLacrocq: Le testament d'un curé du Bas-Limousin au XVIIIe siè
cle, p. 617-619. Testament rédigé le 15 sept. 1778 par Jean Pigéral, curé
de Darnets, dans le haut Limousin,, où il mourut en 1785, et contenant
cette clause curieuse que ses obsèques n'aient lieu que « deux jours au
moins après .sa mort », pour « ne pas l'ensevelir vivant, comme il arrive
à une .infinité de personnes » . H' fait aussi remise à ses paroissiens, dont
il était le banquier, d'une partie de «es créances, en raison de « la cala
mité des temps », léguant a l'hôpital de Tulle la moitié de ce qui restera
de ses créances, qu'il évalue à 16.C0O livres.
L'abbé Guy : Château-Chervix, p. 633->63!6. Simples notes.
CORMEZE
Bulletin de la Société historique et archéologique de la Gorrèze,
Tome XLVII. Brive, 192S.
René Fage : Les effigies de Grégoire XI, p. 137-145. Liste des principales
effigies de ae pape limousin. Il .est représenté sur que.lq.ues monnaies,
assez rares, frappées de son vivant (types Jules et demi-gros). D'autre
part, un bas-relief en marbre blanc sculpté ,suir le tombeau du pape par
P. OLivieri, en 1574, dams l'église Sainte-Miarie-la-Neuve, devenue Sainta-
FrançoLse Romaine, représente le pape à cheval, coiffé de la mitre, dans
la grande scène historique du retour de la papauté à Rome. REVUE D'HISTOIHE DE L'ÉGLISE DE FRANCE 380
Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze.
Tome XL1I. Tulle, 1925.
Abbé Boïiie : Petite notice sur la vie de saint Culmine, p. 151-108. Due
d'Aquitaine au vne siècle, Calmine bâtit le monastère de iMozac en Au
vergne, dont il reste une belle châsse du xme s., contenant ses reliques,
et qui fait aujourd'hui partie des collections du musée de Namtcs
.' Régis Rohmer.
CREUSE
Mémoires de la Société des sciences archéologiques delà Creuse.
Tome XXIII, fasc. I. Guéret, 1925.
Fernand Autorde : La fin. du prieuré de Gartempetet son dernier prieur,
p. 1-32. Prieuré dépendant de l'abbaye d'Uzerche en Limousin qui, au
milieu du xvme s., n'était plus qu'un titre nominal. Antoine Cordier,
du diocèse de Paris, acolyte au collège d'Autun, pourvu en 1752* ne
réussit pas à en retrouver les revenus. Récit de ses méisaiventures.
Louis Lacrocq : Monographie de la commune de La Celle-Dunoise,
p. '61-li26, illustr. Chap. V et VI. Les .seigneuries (suite). '2. Bouéry; à la
famille de La Celle du xme s. à la Révolution. 3. La Villatte et seigneur
ies diverses, parmi lesquelles la cure de Saiintr-Sulp'ice-le-Dunois et le
prieuré de Villard. — Chap. VIII. L'étglise, le presbytère, les cimetières.
Eglise du xn* s., aviec chapelles des XIVe et xvr s.; abside à trois pans,
portail polylobé. — Chap. IX. Les institutions reliiigieuis&s et les dîmes.
Prieuré-cure; liste des titulaires; communauté de prêtres disparue au
xvii* s.; fondations et dîmes.
A. Lafay : L'Ecole normale d'instituteurs de Guéret de ses débuts
à 1886, p. 127-138. Ouverte le lter septembre 18i3'0i sous la direction d'un
maître de l'Ecole normale de la Seine.
Jacques de Font-iRéaulx : Saint-Pierre d'Anzême et les origines de son
prieuré, p. 139-156. Les fondateurs de l'église d'Aoizême la cédèrent en
alleu à Saint-Pierre de Romie vers ÎO^O par une charte qui, malgré cer
taines bizarreries, paraît authentique. Un petit monastère se fonda
ensuite à Anzême; il s'unit au chapitre Saint-Etienne de Limoges, puis
à la fin du xie s., fut donné par 'le pape à l'abbaye de iDéols en Berry,
qui en fit un prieuré.
Antoine Thomas : Prix-fait pour une fonte de cloches à Aubusson,
p. 167-168. Du 2iO septembre 1S03; Etienne Bal'ly, fondeur lorrain.
Louis Lacrocq.
AUVERGNE
BUYhDE-DO-ME
Bulletin historique et scientifique de l'Auverqne.
Publié par l'Académie... de Clermont-Ferrand. 1925. Clermont-Ferrand.
E. Jovy : Les études pascaliennes en Auvergne pendant l'année 184-S,
pp. 148-15'6, Î61-168, 177-183. Lettres de B. Gonod, bibliothécaire de la
ville de Ciermont-Ferrand, à Prosper Faugère, qui préparait alors son
édition des Pensées de B. Pascal. Elles contiennent plus dpun détail
curieux sur las p'ascalisants d'Auvergne à cette date : le vénérable Be1.-
1 aiguë de Rabanes-s.e, Jouvet-Desmarand, Bayle-Miouillard. Les notes sa- D'HISTOIRE RÉGIONALE 381 CHRONIQUE
" vantes de >M. Jovy doublent lie prix de eette publication, où Tom verra
aussi avec quel iscrupule iB. Gonodi travaillait à son édition des Mémoires,
de Fléchier, qu'il venait de découvrir.
Revue d'Auvergne. Tome 41, n° 2. Clermont-Ferrand, 11fô5.
L. Bréhier et G. Secret : Une maison d'époque romane à Blesle, étude
archéologique et historique..., p. 33-55. Quelques pages sur les démêlés
de l'abbaye avec les seigneurs du lieu, et références intéressantes à
l'ornementation de l'église Saint-'Pierrte de Blesle.
La nouvelle Revue du Centre. Clermionid-'Ferrand. 1925.
iMarcellin Boudet : Maringues et les guerres de religion, n° 1, p. 18;
n° 2, p. 14; n° 3, p. 16; n° 4, p. 10; n° 6, p. 13); n° 8, p. 9. Maringues,
petite ville de commerce et d'industrie, dans la Limagne d'Auvergne,
avait pour seigneur Henri de La Tour, vicomte de Turenne qui, vers 1575,
se convertit au protestantisme. La Réforme, qui y avait eu des partisans
die bonne heure, dès 15&0, trouva dans cette circonstance des conditions
favorables. Les protestants y devinrent nomlbreux, lés deux tiers de la
population, ,si l'on -en croit un mémoire du xvne s. Aussi Maringues fut-
elle, après l'édit de Nantes, l'uine des places où le culte protestant put
être exercé librement, ©eux excursus dans cette étude posthume de
M. Boudet, l'un sur la ifarnil'lie Sirmond, l'autre sur la fondation à Ma
ringues d'un couvent d'Ursulines.
Semaine religieuse de Clermont-Ferrand. Clermont-Ferrand. 1925.
F.-^R. Gamon : Le diocèse de Clermont (passim). Suite d'une étude,
annoncée précédemment, sut le personnel et la vie intérieure du sémi
naire de Clermont aux xvne et xvm* s. A noter en particulier le détail
des mesures prises par l'abbé Champiflour, p>our preserver les jeunes
clercs de la contagion janséniste.
Bulletin religieux de la paroisse d'âulnat.
Saint-Etienne, Impr. des So'urds-'Muetls, 1-925 •■
L. Prugnard : Aulnat (passim!). Documents relatifs à cette paroisse,
analysés ou transcrits, du xvn? s. à la Révolution.
Le Pèlerinage de Ronzières (Puy-de-Dôme). Brioude, 1925.
A. Adam : Etablissement des sœurs de Saint-Joseph à Champeix en
1729, à Besse en 1724, pp. 114, 153, 168. H. du Ranquet : Saini-Floret,
pp. 216, 2S2, 2&0, 278, 29>3. Courte mai,s substantielle description archéo
logique de l'éfgliise du Chastel à Saint-FLoret. L'église elle-même, partie
romane, partie gothique, avec us clocher du xvie s., est peu importante,
mais elle a gardé de très belles peintures du xve siècle. M', du Ranquet
résume ici l'étude qu'il a fait paraître à ce sujet dans Le Moyen Age,
t. XXIV, p. 150.
G. Rouchon.
CANTAL
Rien à signaler. G. ■
REVUE D'HISTOIRE DE l/ÉGLISE DE FRANCE 382
BOURBONNAIS
•:'V-': ." •■•-■' ALLIER. '" '',■•' '" ■
Bulletin cle la Société d'émulation du Bourbonnais.
Amnée 192Ô. Npi? 3-12. Moulins, Les Imprimeries réunies, 1i92i5.
Hubert Gautier : Les documents d'archives du Grand Prieuré du Vaf-
des-Choux (fin), p. 87-103. V. Rev. Egl. Fr., am. 1926, p. 425.
iRené IMoreau. : Une église bourbonnaise, Souvigny (fin), p. ■104-117*
V. Rev. Egl. Fr., an. 1926,, p. 425.
Chanoine Clément .- Montluçon et ses richesses d'art (suite), pp. 141-
148, 1 89-4018, S06-S19, 380-3!96., 'et an. l'92'6, p. 219-47. Continuation d*u-ne
excellente étude sur « religieux ».
Ph. TiERSONNreR : Une bulle du pape Pie V, de 1568, p. 2G&-270. Con
cerne lia chapelle de N.-D.- de Lorette, dès Gouttes, paroi&se de Thionne.
Notre Bourbonnais.
Bull, de la Soc. bourbonnaise des Etudes locales. Nos 9*12, 102&.
A. Raynaud : Note sur la fête nationale du 14 juillet 1790, à Moulins,
p. >23^26.
Dr CoRNiLLON : La- célébration à Moulins de la fête anniversaire de
la Révolution de juillet 1830, p. 3'9-43.
. Afflax Fazy.
NIVERNAIS
NIEVRE
Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts..
Années 1924-1925, p. 1-20. Never®.
Chanoine Allard : L'inventeur de là machine à écrire, p. 6. C'est
l'abbé Clément, doyen de Ghâtillon-en-iBazois. — Les ruines de l'anc.
église Saint-Jean à Nevers, p. 6-8. — Les monuments funéraires dan*
l'antiquité et le Nivernais, p. 8>-13. Etude " purement littéraire, sans réfé
rences et dénuée d'esprit critique.
Paul-^M. jBondois : Note sur Colbert et les industries de la faïence et
de la verrerie à Nevers, p. 14-25, d'après: quelques pièces des Mélanges
Colbert, aux manuscrits de l'a Bibliothèque nationale.
André et Robert Bossuat : Observations critiques sur la correspon
dance de Perrinet <Gressart avec les officiers du duc de Bourgogne, p. 26-
40. Etude critique sur le tome Ier de l'ouvrage de M. de Flaimare : Le
Nivernais pendant la guerre de Cent Ans: Le XV* siècle (Of. Revue, t. VI,
1220, p. S83). .RectificatiOinsi de dates.
Abbé Cachet : Les Protestants de Nevers en 1596, p. 41-5.3. Contribu
tions à la biographie de Spifame.
P. Destray : Notes inédites sur Guy Coquille, p. 6)9-91 . Données nou
velles sur l'activité1 de Coquille comime archiviste et avocat; fixation
entre la fin d'août 15^3 et le début d'avril 15^4 de la rédaction du
Traité des Libériez de l'Esglise de France, 2 reproductiouis d'autographes. D'HISTOIRE RÉGIONALE 383 CHRONIQUE
Publication hors Biulletin.
A. de Flamare : Le Nivernais pendant la guerre de Cent Ans. Lz
XVe siècle, t. II. Nevers-iParis, 192&, in~8° (v et 3ft8i p. (Cf. Revue, t. VI
mm, p. 383).
Mémoires de la Société académique du Nivernais.
Tome XXVII. Nevers, 1925.
' V. Gueneau : Les rues de Nevers, p. 34-76. (Suite, et à suivre).
S. Commeau : Cercy-la-Tour sous la Révolution, p. 77-102. Voir le
début au tome XXVI.
Deisforges : Ordonnance du comte de Nevers pour la marche de son
armée se dirigeant sur la Hongrie (1395), p. 111-113. Texte du document.
Bulletn de la Société scientifique et artistique de Glamecy.
49e année. 3* série, n° 1.
J. Mynard ; Une année de vie municipale à Clamecy au XVIIIe siècle,
p. 21-27. En 1727, délibérations concernant le jubé de Saint^VIartin et
le Collège.
G. Mougnot : Droit de lit, p. 28-30, lors d'un enterrement, au profit
du clergé.
A. (Binet : Le mobilier de la collégiale Saint-Martin de Clamecy, en
1789, p. 30-44.
Alerte du Tessier (Yvam Lâchât)1 : Le siège de Clamecy (1617); d'après
l'histoire, p. 5iO"58.
Léon IMiriot : La maison des Piliers, à propos de trois vues de Cla
mecy, p. 5ïM)!5. ©«pendant du chapitre, de Saint-Miartin.
P. Destray.
LYONNAIS
RHONE
Balletin historique du diocèse de Lyon.
Tome XIV, n°s 3-4, juil.-déc. 18(26.
<L. Tolonias : Les curés de Saint~Denis-sur-Coise du XVe siècle à nos
jours, ,p. 165-169. De 1406 à 1920.
Th. Malley : Sur les traces d'Antoine de Neuf ville, p. 173-1810. L'hi
storiographe attitré de Camille de Neuf ville a riéun/i en quelques pages
toutes les données qu'il a pu retrouver sur un frère mature! de l'arche
vêque. Ce persoinmage, bien1 qu'il ait exercé pendaint seize ans les fonc
tions de vicaire générai et laissé ie souvenir à la fois d'un administoa-
teur fort haibile et d^un très saint prêtre, n'avait été jusqu'à présent
l'objet d'aucune étude.
H. Vaganay : Sur. une antienne et une oraison en l'honneur de saint
Jubin, archevêque de Lyon, pp. 181. Publication d,'un> texte liturgique
antérieur à 1515, et ignoré des historiens lyonnais.
J. Prajoux : La fin d'un couvent forézien, p. 1>83~188. (Modeste moutier
de Cordeliers fondé en Forez, en 1490 et supprimé le 3 nov. 1775.
J.-iB. Vanel : Les mémoires de M. Linsolas, vicaire général de Lyon,
pp. 191-204, 273-278.; t. XV, 5$-74, 125-134 (suite).
J. Beyssag : Les trésoriers de l'église de Lyon, pp.. 205-216, 2f41-2S4.
J. Tricou : Méreaux et jetons armoriés des églises et du clergé de
Lyon, pp. 219-229!, :279-2«i6; t. XV, 76-80, 157-172. — Le bénitier de la
chapelle de Néronde (Loire), p. 230-231. REVUE D'HISTOIRE DE L'ÉGLISE DE FRANCE 384
J. Pbajoux : Le jubilé de 1690 à Roanne, p. 233-239. Relation pour
François Pilote, archiprêtre de du jubilé accordé par
Alexandre VIII « à «on exaltation au Pontificat ». ,
J.-B. Vanel : Une victime de la Terreur lyonnaise : le vicaire général
Merle de Castillon, p. 257-272; t. XV, pp. 19-58, 135-156. A joué um rôle
très important pendant la première période de la Révolution et fat
exécuté à Lyon, le 15 déc. 1794.
Tome XV, nOB 1-2, janv.-juiin 1926.
Th. ATalley : Quelques réceptions princières au temps de Mgr Camille
de Neuf ville, t. XV, nos 1-2, p,. 1-11. Notamment Christine de Suède,
Louis XIV, la duchesse de .Savoi'e, etc.
J.^B. Vanel, : Une correspondance de, l'abbé Edgeworth de Firmont,
confesseur de Louis XVI, p. 65-74. Lettres adressées de 1790» à 1802, à,
l'abbé Jean-<Baptiiste Verdollin, vicaire général de Marbeutf.
Pierre Champion : Le canonicat pour Jean Lemaire de Belges à Lyon,
p.. 5;5-'98. iMairguerite, archiidiuchelsise d'Autriche, «tolldcltie .um canonicat de
la collégi<ale de Saint-Just en faveur de Jean, Lemaire, son hi.storiograhe.
Le texte de sa lettre est' accompagné d'une note intéressante sur cet
auteur.
L. de Lgngevjalle : Les derniers jours de deux victimes de la Révol
ution à Lyon : François-Gabriel et Alexandre Lorteille de Vaurenard,
p. 9O-123.
Nota. — il» Revue du Lyonnais a cessé sa publication.
J. Beyssac;
LOIRE
Bulletin de la Diana.
Tome XXII, n°s 4-6, 1925-1I9126. Montbrison, Brassart.
A. de Saint-Pulgent : Le prieuré de Montverdun au XV* siècle, p. 1S6-
16®. Texte d'une transaction intervenue le 22 juillet 1564 entre les rel
igieux de lia Chaise-Dieu et Laurent de Lévis, prieur commandataire tie
Mo/itverdun. Il fournit dies détails intéressants sur les obligations du
prieur envers ises cloîtriers et sur les .oonditionis de la vie matérielle de
f^is derniers.
A. Sachet : Exécution d'un parricide de Condrieu dans le cloître Je
Saint-Jean au XVIIIe siècle, p. l©9i-214. Publication posthume d'une étude
de l'érudit historien de L'Eglise de Lyon. L'auteur y expose en détail
l'exercioe de la justice ecclésiastique en matière criminelle et son travail
constitue un document de tout premier ordre sur ce point encore trop
peu connu. • .
C. de Neufbourg : Rôle des tailles des paroisses de la généralité (dî
Lyon) de 1680 à 1690; Recettes des cinq élections de 1688 à 1712, p. 221-
276. A ces états précieux pour l'histoire économique du pays figurent
am assez grand nombre de personnages ecclésiastiques.
J. Beyssac : Les rapports de l'Eglise de Lyon et de l'ordre des Char
treux; Fondation de la chartreuse de Lyon; Les prieurs de la chartreuse
p. 285-331. Les rapports entre les deux corps religieux ont été des plus
importants, particulièrement au xne siècle. Cependant la1 chartreuse de
Lyon date seulemient de 1584.
André Granger : L'inflation en 1720, p. 33E-335. Document qui pré
sente actuellement un intérêt particulier. D'HISTOIRE RÉGIONALE 385 CHRONIQUE
Maurer et G. iBrassart : Lettres monitoires obtenues en 1675 par un
montbrisonnais, p. 305-339. Bon exemple de lettres monitoires et des
suites qui leur étaient données. . j Beyssac
DAUPHINÉ
ISERE '
Bulletin de l'Académie Delphinale .
5e série, tome XIV, 1923. Grenoble, 1924.
André Allix : Documents inédits sur la géographie de l'Oisans ail
Moyen Age, p. 25-263. L'auteur examine successivement les limites, les
aspects physiques du sol, l'exploitation rurale (culture, vie pastorale, etc.),
les habitants, l'industrie, le commerce. Cette importante étude est basée
sur un dépouillement considérable de documents dont l'auteur a publié
de nombreux fragments groupés dams l'ordrer méthodique de son" mé
moire.
A. Helly : Deux diplomates dauphinois au XVII* siècle : AbehServien,
Hugues de Lionne, p. 3O&-340. Biographie d'Hugues de Lioinne sur laquelle
il y a lieu de faire la même observation qui a été faite précédemment
pour celle d'Abel Servien.
Petite Revue des Bibliophiles dauphinois.
2e série, tome II, n° 2, Grenoble, 1925.
C. Dory : Almanacks dauphinois, p. 77-13Ô. A signaler notamment
des notes bibliographiques sur Palmanach diocésain qui parut à Gre
noble de 1746 à 178».
Bulletin de la Société des amis de Vienne .
N09 19 et 20. Années 1923 et 1924. Vieinne-, 1925.
F. Bresse : Notes historiques sur l'hôpital de Vienne, p. 17-38. Il y
eut à Vienne au moyen âge au moins quatre hôpitaux, qui furent réunis
au xvne siècle en un seul établissement. Analyse des statuts du 17 juil
let 1757.
'H. de Terrebasse et Gh. Jaillet : Antiquités de Vienne en Dauphiné
et de quelques autres villes de la même province, p. 39-82. Publication
du manuscrit de Pierre Rostaing (155l9>-158i0) actuellement déposé à la
Bibliothèque nationale, avec la reproduction des dessins dont il est
illustré. Il est regrettable que les auteurs n'aient pas renvoyé pour 1-es
Inscriptions aux n08 du Corpus inscriptionum latinarum.
Vienna. Mélanges d'archéologie et d'histoire viennoise.
lre série. Vienne, 1923-1924.
U. Chevalier : Le pouvoir temporel de l'église de Vienne, p. 1-12. Court
résumé de l'histoire du temporel de l'église de Vienne et de ses posses
sions féodales.
Cl. Faure : Fêtes viennoises d'autrefois, p. 27-42l Procession et feu
die joie pour la naissance dé Louis XIV, entrée du gouverneur Jean de
Ferron, baptême de l'enfant d'un commis-greffier de la ville.
Paul Bresse : L'Asile de la Table Ronde, p. 43-50. Cet édifice en pierre,
de forme circulaire, servit d'abord de banque. 11 fut cédé en 124» à REVUE D'HISTOIRE DE L'ÉGLISE DE FRANCE 386
l'archevêque die Vienne et acquit, de ce fait, le droit d'asile. Il passa au
xvir3 siècle entre les mains de la famille de IMlaïugiron et fut détruit
en nm.
L. Clair : Notes viennoises, p. &9i-62. Su* le cloître Saint-Maurice et
l'êglfee SaintnPiierre-'entre-Juifls.
Paul (Bresse : Le coin de l'éperon et la place du Piastre à Vienne,
p. 63-73. Topographie d'un quartier qui fut habité par les Juifs et les
marchands au moyen âge.
Paul Bresse : L'établissement des Augustins à Vienne (1645), p. 75-97.
Suivi d'une description des propriétés ecclésiastiqueis situées dans la
ville d'après un parcellaire du milieu d(u: xvii* siècle.
— L'abbaye de Saint- André-le-B as, jp. 103-}'2i9. Courte histoire de cette
abbaye célèbre fondée au vie siècle par l>e duc Ansemond.
Claude Faure : La constitution de l'église de Vienne à la veille de lu
Révolution, p. 131-135. D'après un mémoire adressé le 10 sept. 1788 à
Necker par le syndic et le prévôt de Féglise. — La suppression de la
paroisse de Saint-Ftrréol, p. 131-133. En 1770.
Paul Bresse : Les origines du christianisme dans, la province vien
noise et la basilique de Saint~Pierre hors la porte de Vienne, p. 135-150.
Résumé 'qui n'apporte aucun fait nouveau. . Louis Royer
HAUTES-ALPES
Bulletin de la Société d'études des Hautes- Alpes.
Tome XL, 1925. Gap, 1925.
Chanoine J. Bernard : Monographie de Lagrand, pp. 12-37, 253i-3O6.
Ce village, situé dans les Baronnies, posséda un très important prieuré
dependant d'abord d'Aquapeindente en Italie, ipuisi del Chiny au xiv* siècle.
G. de Manteyer : Les origines de la maison de Savoie en Bourgogne
(910-1 0G0) , Manassès, comte de ChaUnois et Gtarnier, comte de Troiesin,
p. 3.8-49. Précisions sur les origines carolingiennes de la maison die Sa
voie et publication d'aiin privilège de l'anchevêque de Vienne, Léger, du
3 nov. l'03>6 concédant l'abbaye de Grigny à Sainit-Victor de Marseille.
'G. de 'Manteyer : Les origines du Dauphiné de Viennois, pp. 50-140,
3>07-426. Ce mémoire est divisé en dieux partdesi : la première est relative
aux origines de la famille eomtale d'Alboji dont les possessions ont formé"
le Dauphiné. L'auteur la fait dériver d'un certain Guigues de Vion qui
paraît vers '934, sur la rive droite du Rhôine, dans la région d'Annonay.
Ses descendants ont olccupé i&uccessiVement, en is'appuyant ismr le clergé,
la terre d'AIbon et le Viennois méridional, s'étendiant même jusqu'aux
Alpes, vers 1069i, par la prise de posseissio,n du. (Mont-Genèvre. La seconde
partie est consacrée à lrorigine du nom de Dau!phin. Ce nom est entré
dans la famille des comtes d'Albon par l'alliance que l'un d'entre eux
a contractée à la fin du xr3 siècle avec Mahaut, fille diui roi d'Angleterre
détrôné Edgar Aetheling. Il a été porté par le comte de Cumberland, cou
sin germain de: iMIabaut. D'origine norrois-e (Thor^Finu), il s'est adouci
et christianisé en Dolphin, qui est devenu le français, dauphin.
Nécrologie. M. Joseph Romain, ,p. lôï-l^O. Avec une bibliographie de
son œuvre historique et archéologique.
Aug. Thouard : Curieux extrait des actes de l'état-civil de la paroisss
dé Sainte-Cécile à Embrun, p. ?!l 7-226. Récit de l'enterrement d'un mort
et de l'administration des sacrements à une malade en plein hiver dans
un hameau éloigné die la montagne. "D'HISTOIRE RÉGIONALE 387 CHRONIQUE
Gabriel de Llobet : Le dernier évêque de Gap avant la Révolution.
Mgr de la Broue de Vareilles, p. 2I25-25|21. Biographie sommaire où Fau
teur a utilisé des papiers de famille. Louis Royer.
DROME
Bulletin de la Société d'archéologie et de statistique de la Drôme.
Tome LIX. Valence, 1925.
J. de Font-Réaulx : Mgr Charles-Félix Bellet (fin), pp. 17-58, 127-40.
A noter les controverses avec Mgr Duchesne sur ,1'apoistolioité des égli
ses. Voir le compte rendu idu tarage à part dans R. H. E. F., t. XI, an li&25,
p. 589.
'Chanoine J. Perrot : La basilique de Saint-Apollinaire, cathédrale de
Valence (fin), p. '59-71,, publié en volume, analysé ci'-dessus, p. 239.
Abbé Malbois : Barbaras, [comm. de Suze-la-Roussie], p. £1-87. Notes
historiques ,sur ce hameau et sa chapelle.
Abbé Luc Maillet-Guy : Les grands maîtres de l'ordre de Saint-
Antoine, pp. 141-159, 2l67-2i8O. Synthèse critique, avec tableaux chronor
logiques de tous les renseignements connus sur les grands maîtres jus
qu'à l'érection de Sainit-Antoine en abbaye.
Abbé L. Chavanet : Un numismate Dauphinois au. XVIIIe siècle. Domi-
nique-Gaspard^Balthazard-Chrysostome de Gaillard d'Agoult, p. 160-171.
Notes sur ce personnage, coinxmandeur de Poet-Laviali et ses rapports avec
la paroisse et ville de Diëulefît, dont il était, à ce titre, patron et co-
seigneur.
J. Formigé : La cathédrale Notre-Dame de Die, p. l^^l^l. Reproduct
ion avec quelques additions d'un article du Bulletin monumental de
H. de Teirrebassb : Episode de l'occupation de Montélimar pat le baron
des A'drets, p. 213'-22|1. En 1502. Levée de contributions sur Alain des
Monts.
J. de FaNT-iRÉAU'LX : Les diocèses méridionaux du département actuel
de la Drôme, leurs pouillés et leurs limites, p. 242^2i6|6. D'après les Pouil-
lés de la province d'Aix, d'Arles et d'Embrun, de (M1. Clouzot. Etude
détaillée des limites de Gap (en partie), Sistemn (petit-diocèse), Vaiison
et Saint-iPaul-Trois-Ghâfeaux. Texte de la décime de 1516; de Vaison et
d'un pouiilllé de lfiGS pour iSi'sterotn.
J. de FoNT-tRÉAULX ; Les chroniques des évêques de Valence, p. 289i->3i0i6.
Manuscrits, éditions et valeur de ces textes. Le chronicon a été composé
eon par tranches isucceisstives, mais tout entier veirs 1545; la chronique
de iPierre Geyson et le's imtémoireis antonymes! 'Oint été rédigés, l'un vers
1550, et les autres vers 1630, d'après des textes d?archives .
Ahbé E. Malbois : Union et séparation des évêchés d'Orange et de
SainUPaul-Trois-€hâteaux, p. W1-M2. iDu x* .siècle à 1112.
P. Vallernaud : Notes complémentaires à l'histoire de Saint-Vallier,
Nouvelles recherches sur le prieuré Saint^Ruf de Saint-Vallier, p. 3'18-
342. Publication de pièces avec coimmentaires .sur le pillage en 1562,
la démolition de 1567 et les vain's efforts1 des prieurs pour rentrer en
possession des objets, volés.
Monuments, objets et sites classés du département de la Drôme,
•p. 343-350.
J. de FontmRéaulx : Les origines de Montélier, p. 353-363. Construit
au xe siècle sur une butte autour d'une chapelle de Saint- Prix dans la

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.