Chronique d'histoire régionale ; n°59 ; vol.13, pg 253-278

De
Revue d'histoire de l'Église de France - Année 1927 - Volume 13 - Numéro 59 - Pages 253-278
26 pages
Publié le : samedi 1 janvier 1927
Lecture(s) : 39
Source : Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins

Chronique d'histoire régionale
In: Revue d'histoire de l'Église de France. Tome 13. N°59, 1927. pp. 253-278.
Citer ce document / Cite this document :
Chronique d'histoire régionale. In: Revue d'histoire de l'Église de France. Tome 13. N°59, 1927. pp. 253-278.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhef_0300-9505_1927_num_13_59_2431CHRONIQUE D'HISTOIRE RÉGIONALE
ILE-DE-FRANCE
SEINE
Bulletin de la Société de l'histoire de Paris.
52e année. 1925. Paris, Champion.
Commandant Herlaut : Le collège des Quatre-N ations au début du
XVIIIe siècle, p. 53-82. Notice établie d'après des sources encore inuti
lisées. Curieux détails sur' le recrutement des élèves, la discipline, l'orga-*
nisation des études et 'l'administration du collège.
François Rousseau : Un ancien bénédictin sous-bibliothécaire à l'Ar
senal pendant la Révolution, p. 82-94. Dom Poirier.
Léon Le Grand : Un registre capitulaire de Notre-Dame de Paris dis
paru depuis plus de deux siècles et réintégré aux Archives nationales,
p. 1<G5-1'24. Tirage à part dont il a été parlé l'an dernier dans la Revue,
t. XII, p. 409.
Gabriel Vauthibr : La Chartreuse de Piaris sous la Révolution, p. 1<24-
132. Vicissitudes des moines. Description du monastère d'après l'inven
taire du 9 mars 1791.
Jacques Pannier: Anne d'Alègre, dame de Coligny et comtesse de Laval,
puis maréchale de Fervaques, marquise d'Alègre, p. 132-142. Grande dame
protestante, morte en 1619.
Gabriel Vauthier : L'église abbatiale de Saint-Denis (1802-181H,
p. 142-148. L'église subit des « restaurations » quelquefois maladroites.
Marcel Fosseyeux : Les revenus de l'archevêché de Paris au XVIIe siè
cle, p. 148-167. « Etat du revenu temporel de l'archevêché de Paris et des
bénéfices qui en dépendent », publié in-extenso.
Commission du Vieux Paris.
Annexe au procès-verbal de la séance du 16 décembre 1922.
Georges Villain : Le Palais. Etudes et Essais. Contribution à son his
toire. In-4°, 71 p. Ouvrage posthume, d'unie rédaction assez avancée avec
quelques lacunes. L'auteur a recueilli un ensemble impressionnant de
documents, mais un peu au hasard. L'un des meilleurs chapitres est
celui consacré aux chapelles du Palais autres que la Sainte-Chapelle.
Année 1923 (9 fasc. in-4°, 7 ,procès-verbaux et 2 annexes). .„
A. Grimault : Rapport sur des fouilles, p. 132-138. 1° Dans le Conser
vatoire des arts et métiers et dans l'Ecole centrale (ancien prieuré de
Saint-Martin-des-Champs : carrelage, chapiteaux, etc., 2 pi.) ; 2° rue
Pierre-Nicol'e (ancienne église des Carmélites). ,
'

,
,

.

254 REVUE D'HISTOIRE DE L'ÉGLISE DE FRANCE
A. iG-rimauxx : Rapport sur des fouilles, p. 173-180». a) Rue Neuve-
Saint-Pierre; 6) rue Lobeau (vestiges de Saint-Jean-en-<Grève) ; c) boule
vard Saint-Michel (stèle hébraïque- découverte sur l'emplacement d'un
cimetière juif).
1 [ , ; Le Centre de Paris. r ). *-' - i; Bulletin de La iùè. historique dès I*r et II* arr.; de Pari».;
Tome II* n° 3, octobre 1926.
A. Chênei : L'atelier de tapisseries de l'hôpital de la Trinité, rue Saint-
Dénis, p. 1;29-I3i5. Fondé en -Î551. Gtatp dfteil! sur ^'histoire de sa pro
duction.
Bulletin de la Société historique dû VI* arrondissement de Paris.
Tome XXIV. Année 1923. Paris.
H. Guérin : Le VIe arrondissement bercemi de . l'Opéra français au
XVII* siècle, p. 2i5-&4v Les essais du versificateur Perrin et du composi
teur Cambert au Jeu de Paume de Bequet ou de Bel-Air, rue de Vaugi-
. rard. A partir de 1772, iLulli y fait représenter ses œuvres* pendant quel
ques* mois.
Tome XXVI. Année 1925. Paris.
.Maurice iDumolin : L'hôtel de Condé, p.. 18-57, fig. Il eut pour noyau
l'hôtel de Oondi, édifié au XVIe -siècle. Cet hôtel fut donné par le roi à
Henri de Bourbon, prince de Co ndé en 1612. Les Condé y résidèrent près
de deux siècles. Lotissement commencé en 1770 pour la construction de
la Comédie.
■ VIIe et XVe arr. de Paris. Bulletin de la Société d'histoire des
N° 27. Décembre 1924. Paris.
C. Vigoureux : Un habitant de la rue de YUnioersïté au XVIIe siècle,
Jean Petitot, peintre en émail, p. 1>94-2'(M>; n° 28 (!juin 1925), p. 20^37, fig.
Biographie fouillée d'un célèbre artiste. Ses œuvres. Petitot fervent calvi
niste.. Ses démêlés avec Louis XIV après la révocation de l'édit de
Nantes, .•".■-.
■N* 20. Août 1*926. Paris,
François Rousseau : Le couvent de Pentémont, p. 72^83, fig.
Maurice Dumolin : Note topographique sur le couvent de Pentémont,
p. 84-95, fig. Détails sur la vie de la célèbre maisoii.
Jean de La "Mionneraye^
: SEINE-ET-OISE ,
T : Revne de Faistoire de Versailles et de Seine- et- Oise.
2®» année, Versailles, 1926. v
E. Lery : La rue et la place Hoche, pp. 44-51, 128-143 et 264-2'73, pi.
Renseignements sur les processions de la Fête-Dieu à Versailles sous
l'ancienne monarchie.
André Rhein : La fondation de la paroisse de Trianon, p. 66-68. Pttbli-
cati oii commentée d'un diplôme de- saint Louis {sept. 1258).
Suzanne Meroet : La maison des Italiens au Grand-Montreuil, pp. 77- ■

D'HISTOIRE RÉGIONALE 255 CHRONIQUE
105, 168-l'90 et 245-2'63, pi. Les musiciens italiens à la chapelle royale
de Versailles.
Charles Hirschauer : Pierre-Louis Laferté, curé de Saulx-les-Char-
treux (1740-1821) et ses beaux livres, p. 233-244, pi. Biographie de ee
prêtre né à Paris, curé de Saulx-les-Chartreux avant et après lia Révol
ution, mort curé d'Herblay. Il appartenait à une famille de relieurs;
description de ceux de ses livre® que possède la bibliothèque de Vers
ailles.
André Lbsoht.
SEINE-ET-MARNE
Annales de la Société historique et archéologique du Gâtinais.
Tome XXXVIII, 1er et 2« fasc. Fontainebleau, impr. Cuënot-Bourges, 192$.
Albert Bray : L'église de Souppes, p. 33-42. Bonne monographie illus
trée d'une église rurale de la vallée du Loing, qui resta inachevée depuis
le milieu du xnie siècle. C'était un prieuré-cure dépendant de l'abbaye de
Saint-Florentin de Bonneval.
G. Estournet : Les chevaliers du Donjon, 3e partie. Famille de Corbeil,
p. 75-i35. Très importante contribution à la biographie de Geoffroy dn
Donjon, grand-maître des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, de
Philippe du Donjon, évêque d'Orléans, de Guillaume du Donjon, arche
vêque de Bourges. Nombreuses chartes inédites des xne et xm* siècle»..
Bulletin de la Société d'archéologie... du département de Seine-et-Marne.
Tome XVI. Melun, impr. Legrand, H92i6.
Abbé Duckein : Saignolles-en-Brie; son église, (p. .715-91. Recherches
historique s assez étendues, qui auraient pu être complétées,; détails sur
les tri. vaux de restauration dont ce monument a été l'objet; description
détaillée de la clef de voûte de la nef, aux armes de Louis de l'Hôpital,
marquis de ,Vltry et seigneur de Soi-gnolles depuis 1545, et des stalles
du chostii*, au nombre de dix-sept, qui remontent au xve siècle et méri
tent détre rapprochées de celles de l'église voisine de Champeaux, qui
sont réputées.
A. Rayon : Une page héraldique; lu verrière de Jeanne d'Hochberg dans
la chapelle des d'Orléans-Longueville à l'église Saint-Aspais [de Melun],
p. Q5A1G. Description du vitrail noyée dans de très longues pages consa
crées à la généalogie des Hocbberg.
Abbé iDucttEiNe: Le prieuré de Mont-Saint-Sébastien, p. KJl-lG?. Etude
sur un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-iPère-lez-Melun, situé près
de Coubert; les bâtiments anciens sont convertis en grange.
A. Catel : Conférence sur l'utilisation d'un recueil d'actes de l'abbaye*,-
de Preuilly (Seine-et-Marne) , p. 1219^223. Annonce la prochaine publi
cation d'un cartulaire de eette abbaye.
Henri Stbin.
••■:.'■■.•• :. OISE ; ■■■•• • .:- •■ ' : ■•
Mémoires de la Société académique... du département de l'Oise.
Tome XXV, 2? partie. Beauvais, 1926, xxrv-^'ôO p;
Adrien Blanchet : Les drapiers de Beauvais et leurs plombs de con
trôle, p.i-xxiv. Historique de» divers modes dé plombage commercial en
particulier à Beauvais. REVUE D'HISTOIRE DE L'EGLISE DE FRANCE 256
Comte de Ribes : Histoire de la seigneurie de Saint-Just et de son châ
teau, p. 1-119. Renseignements biographiques et généalogiques sur les
seigneurs de Saint-Just (comm. de Belle-Eglise) depuis le xiv6 siècle.
Nombreuses pièces justificatives.
René Largiixière : L'église Saint~Pantaléon de Beauvais, p. 121-140.
Publication posthume d'une étude très documentée sur une ancienne
commanderie dont l'origine remonte au xe siècle et qui appartint suc
cessivement à l'abbaye de Saint-iMartin des Champs, 'aux Templiers et à
l'ordre de Malte.
Jean Tremblot : L'inventeur du verre à vitres français et sa famille,
p.. 155-1>63. Les Caqueray, une des quatre familles- verrières 'de Nor
mandie.
Carolus Barré : Autour du traité de Brétigny. Recherches sur les ota
ges de Beauvais et de Compiègne, p. 165-191. Quatre bourgeois de Beau
vais «t de dompiègne livrés à l'Angleterre pour la rançon de Jean le Bon.
Pièces justificatives.
Jean Vinot Prefontaine : Beauvais janséniste. Le chanoine Le Cat, bi
bliothécaire de Vévêché (1648-1729), p. 193-212. Biographie d'un jansé
niste historien de Beauvais. (Historique de l'ancienne bibliothèque de
l'évêché.
Chanoine ÎBornet : L'abbé Jean-Marie Daniel, curé de Saint-Martin à
Beauvais Sa réclusion à Chantilly pendant ta Terreur (1750-18191,
p. 21*3-283. Notice biographique. Nombreux détails sur la détention au
château de Chantilly extraits d'un poème de l'abbé Daniel.
L. Meister : Les origines de l'imprimerie à Beauvais. Les Vallet (1615'
169b), p. 285-307. Recherches sur 'l'es premiers livres imprimés à Beauvais.
Imprimeurs condamnés pour fabrication de faux papiers timbrés.
V; Leblond : Les lépreux de Beauvais- La maladrerie de Saint-Lazare
au XVIe siècle d'après ses comptes d'administration, p. 3O9U3<K}. Etude
très complète sur l'organisation de la maladrerie et la vie des lépreux
d'après les archives hospitalières et les minutes notariales.
Bulletin et Mémoires de la Société... historique de Clermont.
Année 1925i. Laval, 1926, xxvu-HO p.
P. Paillard : Fondation par Roger Duplessis-Liancourt et Jeanne de
Schomberg d'une communauté de prêtres à Liancourt en 1645 et en 167%
(M. Bourdoise, 1645-1651), p. 1-19. Communauté qui ne put s'établir; ses
revenus furent attribués en 1651 au séminaire de Beauvais.
M. Maloigne : Jacques Grévin. Sa vie. Son œuvre, p. 32- 70. Biographie
d'un poète' de la Renaissance né à Gl'ermo«t. Etude critique de ses œu
vres lyriques et dramatiques.
René Parmentier : Le couvent des Ursulines à Clermont-en-Beauvaisis,
p. 71-132. Première partie d'une étude très complète sur ce couvent fondé
en l'63'9. Importants détails sur tes querelles jansénistes.
Publications de la Société historique de Compiègne.
J.-Robert Lefèvre : Compiègne pendant la guerre 1914-1918 {Compièg
ne, impr. du « Progrès de l'Oise », 1926, 222 p.). Récit fait au jour le
jour de la vie à Compiègne pendant la guerre. Détails sur l'occupation
allemande et le séjour du Grand Quartier Général.
Emile Soubeiran : Archéologie du département de l'Oise, époques pré
historique, protohistorique, gallo-romaine et franque, I*e partie (Compiè- D'HISTOIRE RÉGIONALE 257 CHRONIQUE
gne, 1926, 127 p.). Bibliographie topographique très complète et liste des
lieux-dits dont l'appellation peut se rapporter à un monument archéolo
gique de ces époques.
Jean Vinot Pkéfontaine.
AISNE (PICARDIE)
Bullet n de la Société historique de Haute-Picardie. y
Tome IV. Sôissons, Impr. de l'Argus Soissonnais, 1926.
Roland Derche : Sur le dégagement de la basilique de Saint-Quentin,
p. i-5. L'auteur s'élève contre la tendance actuelle d'isoler les cathédral
es, alors que le plan de leurs auteurs était de l'es voir dominer les mai
sons serrées contre leur base.
Eugène Boughel : Courcelles, le Point du Jour, p. 7-11. Souvenirs sur
un jacobin de village, enrichi par des achats de biens d'Eglise» — Du culte
de saint Crapard, p. 2i3i-2'7. Ce saint était invoqué contre les coliques
infantiles. — Le calvaire de Courcelles, p. 29-38. Etude sur une chapelle
de reposoir, élevée probablement au xiir* siècle, sur la route =de Sôissons -
à Reims.
Cte Maxime de Sars : La communauté des marchands orfèvres joail
liers de la ville de Laon, p. 31MH . Communauté d'artisans qui se doub
lait d'une confrérie religieuse; détails sur son organisation intérieure biographie' d'un grand nombre de ses membres. et sur son histoire;
Eugène Bouchel : Le prieuré de Saint-Guislain, à Vaudesson, p. 101-
106. Dépendance de l'abbaye de Saint-Ghislain, en Hainaut, fondée en
808. Pèlerinage en l'honneur du saint.
André Biver : Les écrivains et artistes^ de Scant-Martin de Laon; La ■
bibliothèque de l'abbaye, p. 107-115. Biographie savante des personna
ges marquants' de cette abbaye. Etude des principaux manuscrits qui
composaient la bibliothèque.
Emile Gaillard : Gaudin, duc de Gaëte, à Vic-sur-Aisne, p. 117-124.
Détails sur le séjour dans cette localité du ministre des* Finances de
Napoléon. — Ambrief, p. l!2t5-li40. Monographie communale : Les se
igneurs, la paroisse, les propriétés ecclésiastiques.
Maxime Legrand : Un Laonnois commandeur de Chalou-la-Reine au
XVIIIe siècle, p. 141-148. Il s'agit de Nicolas Brucelle, commandeur de
Ghalou, près d'Etampes {jDessein de ses armes, relevées sur une mine à
blé).
Emile Gailljard : Les prieurs de Sainte-Léocade de Vic-sur-Aisne,
p. l'65-168. Monastère qui dépendait de Saint-JMédaxd de Sôissons.
Paul Pellot : L'Hygiène au bon vieux temps, p. 173-175. Mesures pri
ses en 159>6, à l'occasion d'un enterrement dans d'église Saint-Léger
de Sôissons, pendant une épidémie.
Comte Maxime de Sars.
^"
"*"'■'. ORLÉANAIS
LOIRET
Bulletin de la Société archéologique et historiqae de l'Orléanais.
Tome XX. N° 224 (1.926).
J. Banchereau : L'oratoire du château de Beaugency^ p. 278-279*
Petite chapelle, où selon la tradition, Jeanne d'Arc aurait prié. .
>
REVUE D'HISTOIRE DE i/ÉGLISE DE FRANCE ^8
Chanoine G. Chenesseau : Deux projets de façade pour la cathédrale
d'Orléans, retrouvés à la bibliothèque de Besançon, p. 280h284. Dessins
présentés à Louis XV, entre 17*66 et 1773.
Edouard Brujley : Le culte de saint Lyé dans le diocèse de Reims,
p. i2S8-2i9O. A Mohon (Ardennes). On est moins fixé pour Ville-Dommange
(Marne). .
Pierre Jouvellibr : Note sur un manuscrit concernant le Petit-sémi
naire de Meung, p. ^l-^l®. On y enseignait la rhétorique en latin.
Hémoires de la Société archéologique et historique de l'Orléanais.
Tome XXXVI, 1er faseicule (H92'6).
N Anatole BaSSeville : Les Almanachs Orléanais, P'. 1-25. H est question
d'un «Calendrier spirituel, -chronologique et historique», contenant les
fêtes des saints, les expositions du Saint-Sacrement, les indulgences,
prédications, etc., lequel fut publié à diverses reprises au xviir* siècle.
André Bouvier : Genabum et Genava. La légende d'Aurélien à Orléans
et *à Genève, p. 40i-70. Trois saints orl'éanais, 'Mesmin^ Aignan et Lyé, ont
été (( transplantés » à IGenève par des chroniques de Nuremberg et de
Bergame. L'erreur provient de la similitude de l'ancien nom latin d'Or
léans : Genabum avec Genava. Il en résulta que le nouveau nom latin
d'Orléans : Aurélia, fut aussi donné à Genève; les imprimeurs protes
tants de cette ville utilisèrent ce toponyme à double sens pour écouler
en France leurs productions.
Les Cahiers Orléanais, N" 11 à 15.
Robert Refoulé : Antonio Fogazzaro, p. 320-349'. Etude du tempéra
ment et de l'œuvre de cet italien, dont 'le catholicisme si différent du
nôtre « semble souvent tout proche du schisme, mais sait toujours
inventer quelque détour pour n'y pas tomber ».
G. Ghenesseau : La cour — le jardin — l'intérieur du vieil éoêché,
,pp. W1-W&, 277-282, 3&0-372. Trois articles sur l'ancien évêché d'Orléans
bâti au xvne siècle, confisqué en 1906 et transformé depuis en biblio-
thèque publique. G Chenesseau.
„ EURE-ET-LOIR
Bulletin de la Société archéologique d'Eure-et-Loir.
Procès-verbaux. Tome XIV, feuilles 16 et 17. Chartres,
Y. ©elaporte : Nate sur les anciens livres de chœur de la cathédrale
de Chartres, p. SSE-BS?. Il s'agit d'une série de livres de chant d'un for
mat imposant et richement "décorés, exécutés vers le milieu «lu xvi* siè
cle. Il n'en reste que quelques fragments, récemment retrouvés. — ■
Mothu-Millochau : Procuration de J. de Lubersac, évêque de Chartres,
en date du 27 février 1789, p. 243-244. A ^occasion des Etats généraux;
l'original est à la bibliothèque d'Orléans.. — M. Jusseun : La charpente
de l'église de BaiU&au-sous-Gallardon, p* 247-248. D'après un contrat
de 1551.
Le Cinquantenaire de la Société archéologiqnt d'Eure-et-Loir.
Tome II, feuilles 10 et, 11. Chartres, 10*26.
M. JusisEa^m : Statistique archéologique d'Eure-et-Loir (suite), p. 133-
1<64. Liste des monuments historiques ou- mégalithiques, meubles et D'HISTOIRE REGIONALE 259 CHRONIQUE
immeubles, classés de janvier 1911 à décembre 192i5. Références bibli
ographiques et table.
La Voix de Notre-Dame de Chartres. 70" année. Chartres, 1926.
Y. Delaporte : Le Voile de Notre-Dame, pp. 25-31, 42-47, 63-67, 79-83.
Etude historique sur cette relique, dite autrefois la « Sainte-Chemise »,
donnée à l'Eglise de Chartres par Charles le Chauve, partiellement
détruite à l'époque révolutionnaire, et qui sera prochainement (vers la
Pentecôte, 19127), l'objet d'une ostension solennelle. — Ernest Sevrin :
Mgr Clausel de Montais pendant la Révolution, suppléments, pp. 40ô-40<7,
417-420, 440-444. Détails sur une période particulièrement mouvementée
de la vie d'Hippolyte Clausel de Montais, évêque de Chartres en 1824y
mort en 1857. — J. B[ouard] : Fondation d'une chapelle en l'honneur de
Notre-Dame dans ' V archidiaconé de Dunois, en 15U5, supplément»,
p< ÏMMfâ. Document tiré des minutes notariales de Bonneval.
Bulletin trimestriel de la Société danoise.
Tome XIII, feuilles 1-25. Châteaudun, 191)3-1926.
C. Thiercelin : Vie de saint Aventin, évêque de Châteaudun (453-528),
p. Ï3>5->213. Etude basée sur un document de caractère légendaire auquel
l'auteur accorde trop de confiance. Détails intéressants sur la conserva
tion des reliques du saint à l'époque révolutionnaire.
Y. Delaporte.
LOIR-ET-OHER
Mémoires de la Société des sciences et lettres de Loir-et-Cher.
Blois, I'9ô6.
J. GalleraNd : Au paroxysme de la Terreur. Blois sous la menace
vendéenne (décembre 1793), p. l'01-182. La descente des Vendéens vers la
Loire provoqua une véritable panique en Loir-et-Cher. On étudie ici les
mesures prises par l'administration et pour résister à l'invasion menaç
ante et pour se mettre en garde contre lies prétendues « menées du fana
tisme ». Parmi ces mesures : fermeture des principales églises*, perqui
sitions simultanées dans tous les presbytères pour surprendre un « comp
lot » dont on ne trouva d'ailleurs aucune trace. Un chapitre relate le
détail du massacre de prêtres saumurois, qui eut. lieu à Blois le 9 dé
cembre.
Semaine religieuse du diocèse de Blois*.
Année 1025-19126. Blois.
P. Ubald d'Alençon : Des origines blésoises de sainte Thérèse de
V Enfant- Jésus, p. 84-8|8. Notes .généalogiques sur les Bourreau-Nay, ancê
tres paternels de sainte Thérèse.
J.> Galueran».
.""
MAINE .
SAŒITHE
Bulletin de la Société d'agriculture, sciences et arts de la Sarthe.
Ls tome de la collection. An. 19I2Ô-19.26, 2 fasc. Le Mans, Monnoyer.
, L'Eljeu : Madame de Sévigné dans le Maine, p. 7-3*7.
Abbé' Legros : Une fonderie de canons à Alençon, p. 43-5O. Après '
REVUE D'HISTOIRE DE L'ÉGLISE DE FRANCE 260
avoir désaffecté l'Eglise de Montsor, on projeta, en l'an III, d'y fondre
des canons. Mais les travaux, commencés dans L'église, furent poursuivis
dans la cour de l'ancien presbytère, attenante à -l'Eglise et s'achevèrent
en décembre.
A. Renard : Angélique des Mesliers et la bataille du Mans, décembre
1793, p. 153-183. Résumé très, succinct de ce qui a été publié sur ce drame
émouvant.
Revue historique et archéologique du Maine.
2e série, tome VI. 1926. Le Mans, Mônnoyer.
Robert Triger : De l'hôtel de Tessé à l'ancienne église de Saint-Nicol
as, quartier des Jacobins, de l'Etoile et des Ursulines, au Mans, p. 17-
75. Le savant président de la Société historique et archéologique dû
Maine, que la mort vient de frapper, s'est plu à retracer le passé de la
cité qui l'a vu naître. Les quartiers qu'il étudie aujourd'hui com-.
• prennent le couvent et la maison des Jacobins, dont il donne une brève
description, le et l'Eglise des Ursulines, l'Eglise Saint-Nicolas,
tous monuments détruits à l'époque révolutionnaire.
PaulDELAUNAY : Une rareté sphragistique : Le cachet de l'armée catho
lique et royale, du Maine, en 1796; le chef des chouans, Lambert de la
Vannerie, p. 75J9I6. Ce cachet dont se servait le comte de Rochecot a été
découvert dans les papiers d'A^-P. Le Dru, curé constitutionnel du Pré,
et date du 23 mai 17»6.
Camille Jullian : La Tour aux fées à Allonnes, p. 97-1015. M. Jullian y
voit soit le « massif central d'un temple rural', soit plutôt un fragment
de mausolée funéraire, de quelque personnage gallo-romain ».
Dr Candé i Sous Fétendard de Jeanne d'Arc. La mort d'un Seigneur da
Lude, tombé devant Jargeau, le 11 juin Ib29, pw 106-114.
Cinquantenaire de la Société historique et archéologique du Maine.
Tout un fascicule de 1>64 pages (p. 177-342), illustré de nombreuses gra
vures, a été consacré à ce cinquantenaire, aux diverses réunions de la
journée du 1er juillet 1926, aux discours. Signalons ici celui de Marcel
Aubert : Les richesses monumentales de la aille du Mans, où sont dél
icatement rappelées la rareté tet la beauté de l'enceinte gallo-romaine, la
cathédrale et l'église de la Couture.
Robert Triger : Note sur le couronnement de la tour de ta Cathédrale
du Mans, p. 313-320. - *
La Province du Maine.
2e série, tome VI, 1026: Le 'Mans et Laval, Goupil.
C. Girault : Les Martyrs d,e Laval, p. 18-23. Quelques notes à propos
de l'introduction de leur cause en cour de Rome.
A. Suasso : L'église de Theligny, pp. 24-40, 73-84, 133-140. Tour carrée
du xi* siècle. •
A. Leoru : Theodutphe et l'hymne « Gloria Laus », p. 60-72. L'évêque
d'Orléans aurait composé son hymne, alors qu'il était exilé au Mans,
par Louis le Débonnaire, et enfermé en l'abbaye de Saint- Vincent.
J. L'Hermiite : Note sur une lacune dans la collection des Insinua
tions ecclésiastiques, p. 117-132. Précieux renseignements sur l'origine
et les vicissitudes de l'institution de l'enregistrement, en France, sur
le fonctionnement du Greffe des Insinuations ecclésiastiques du diocèse
du .Mans, sur des divers fragments, éparpillés ,par le temps et précieu-r
sèment recueillis par les érudits. D'HISTOIRE RÉGIONALE 261 CHRONIQUE
C. Girault : Le régime de la Première Séparation dans la Sarthe,
179U-1802. La persécution du clergé, pp. 149-Î56, 222-232, 299.318. Deux
chapitres seulement de cette étude sont publiés. Après un léger préam
bule sur l'état du diocèse du Mans., au 3 brumaire, an IV, l'auteur étu
die la mentalité des municipalités sarthoises, leur réponse à l'enquête
prescrite contre les réfractaires et pour l'établissement des listes de
proscriptions. Pour atteindre les prêtres fidèles, on procède à une mobil
isation générale, on perquisitionne, surtout dans le Saonnois et la
région de Sablé; de son côté, la police n'est pas inactive. Mais la plu
part de ces mesures demeurent infructueuses et les réfractaires, protégés
par les pieux fidèles, peuvent exercer, dans le silence, leur ministère.
A. Echivard : La grande rose de la cathédrale du Mans, p. 206-212.
Notes et souvenirs sur sa restauration.
R.-N. iRaimbault : Les tapiseries de Champfteurs p. 213-221. Notice
sur un atelier de tapisseries de haute lisse, dirigé par les religieuses
franciscaines du monastère de l'Immaculée-Gonception de Champfleurs.
M. Jusselix : Jacques Cartier, facteur d'orgues manceau aux Jacobins
de Chartres, 163i, p. 275-280.
A. Péahd : A propos de Letald p. 319-322. Début d'une étude littéraire
sur cet auteur de la Vie de Saint-Julien.
Ch. Girault : La Baronnie de la Milesse, pp. 41, 86, 327. Etat et temT
porel de la cure de la Milesse, avec liste des curés depuis 1441;
La Révolution dans la Sarthe. lre année, 192&. Le Mans, Benderitter.
Louis Calendini : Prêtres catholiques vendéens massacrés au diocèse
du Mans en 1793, 1925, pp. 4-16, 67-74. Ces prêtres furent massacrés
au (M. Camus'), à Aigné, à Amné, à Bernay (M. Boutin), à Brains,
à IBrûlon, à Chas.siUé (!M. 'G. Guerif), à Loué, à Longues- et dans plu
sieurs autres localités.
Abbé Uzureau : La déportation des prêtres du département de la Sar
the, 1792, p. 17-19. D'après le manuscrit de l'abbé Barruel.
L.-J. Denis : Une lettre de M. Duperrier Dumourier, vicaire général
du Mans, p. 38-39. Datée de 1810.
A. Beijn : Secours accordés par le gouvernement anglais aux prêtres
et aux émigrés français, yp. 40. 50© prêtres manceaux étaient « stipen
diés » par l'Angleterre, dit le mémoire.
A. iBelin : Une enquête à Saint-Symphorien en 1793, p. 43-49. Noms des
paroissiens qui n'ont pas voulu prêter le serment civique parce que
« non conforme à leur foi ».
A. ©emn : Paroisses,, Eç/lîses, maisons religieuses du Mans pendant la .
Révolution, pp. 54^6*6, 1 13-1 Ii6. Les 'Paroisses du Crucifix, de N. D. de la
Couture, de Saint-Nicolas sont seules1 étudiées ici.
Abbé Uzureau : L'évêque du Mans à Londres, décembre 1792. D'aprè3
les papiers de l'abbé Barruel.
A. Belin : Uri martyr : l'ahbé André-Charles Dorgueil, p. Sl-IH). Vicaire
de N.-D. de Va™, au Maine, condamné à mort, le 27 juin 1793.
Louis. Calendini : Clercs monceaux ordonnés à Paris, de 1792 à 1801,
pp. 100-112, 121-134. Courte notice sur chacun des prêtres ordonnée.
F. Boulard: Ecoliers et instituteurs pendant la Révolution, p. 117-120.
A. Besoin : L'échafaud à Sablé, en 1793, pp. 138-1 60, 171-190. Un prêtre,
René Daugré, principal du collège d'Auvers-le-Hamon, après refus de
serment, fut exécuté à Sablé le 23 sept. 179i3.
F. Boulard : Decades et fêtes nationales, p. 215-217.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.