Thalamus Virginis. - article ; n°1 ; vol.216, pg 87-110

De
Revue de l'histoire des religions - Année 1999 - Volume 216 - Numéro 1 - Pages 87-110
Née aux Pays-Bas, la Devotio moderna s'est aussi largement, quoique plus discrètement, diffusée en Italie. Au cours du Quattrocento, la peinture se fait volontiers l'écho de cette nouvelle piété, dont la charge symbolique et sensible s'avère très forte. De cette évolution religieuse, les artistes rendent compte à travers la représentation de thèmes essentiellement mariaux, dans lesquels l'espace intérieur et en particulier la chambre de la Vierge ou thalamus virginis, apparaît comme le lieu le plus lourd de sens. C'est tout un langage artistique - qui associe également les représentations de saints érudits - qui, avec ses valeurs, ses signes, ses codes, se veut le témoin de mutations religieuses décisives, avant les grands bouleversements de la Réforme au siècle suivant.
Thalamus Virginis. Images of the Modern Devotion in Fifteenth Century Italian Painting
The modern devotion found its origin in the Netherlands where it was most popular before receiving a comparative though more discreet success in Italy. During the fifteenth century, the painting gave a strong echo of this new form of devotion in a rich and meaningful symbolic. Many artists show this religious evolution through their painting scenes of the Holy Virgin's life in which interior space and specially her bedroom or thalamus virginis stands out as the most significant locus. This artistic language which includes representations of learned saints, is willing to bear witness to this fundamental religious change using its signs, codes and values, and announcing bigger overthrows of the Reform in sixteenth century.
24 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1999
Lecture(s) : 24
Nombre de pages : 25
Voir plus Voir moins