éléphant - Sauver les éléphants du monde

De
Publié par

éléphant - Sauver les éléphants du monde

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 122
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
IFAWFonds InteernationnaACTION l pour la Protection des Animaux
Sauver les ÈlÈphants du monde
L e sÈ l È p h a n t ss o n td e sa n i m a u xe x t r Í m e m e n t i n t e l l i g e n t se ts o c i a b l e s .B i e nq u ' i l ss o i e n tl e sp l u s i m p o s a n t sm a m m i f Ë r e st e r r e s t r e sv i v a n t s ,c es o n t d e se s p Ë c e sÈ t o n n a m m e n tf r a g i l e s .S a n sl ' a i d ed e l ' H o m m e ,i l sp o u r r a i e n tb i e nd i s p a r a Ó t r e‡ l' È t a t s a u v a g ea uc o u r sd ec es i Ë c l e .
© IFAW
Les ÈlÈphants sont des espËces ÒclÈsÓ Ð ils influent sur l'ÈcosystËme dans son ensemble, la survie de toutes les espËces vivant autour d'eux endÈpend. En protÈgeant les ÈlÈphants, IFAW protËge de nombreux animaux, l'Homme, l'environnement que nous parta-geons.
IFAW traite les trois principales menaces qui planent sur les ÈlÈ-phants : le braconnage de l'ivoire, la perte d'habitat et les conflits Homme-ÈlÈphant. Nous soutenons des politiques de prÈservation et de commerce raisonnÈ. Avec lÕaide de patrouilles anti-braconnage, une meilleure gestion du parc, une application efficace de la lÈgisla-tion en matiËre de protection de la faune et de la flore sauvages, IFAW Ïuvre pour cette cause. La prÈservation de l'habitat, les recherches sur les ÈlÈphants et l'Èducation du grand public sont les actions que nous menons aussi.
Mettre un terme au commerce de l'ivoire
Les populations d'ÈlÈphants ont ÈtÈ dÈcimÈes, passant de plus de 1,2 million dans le monde entier ‡ prËs de 600 000 dans la dÈcen-nie prÈcÈdant l'interdiction du commerce international de l'ivoire par la Convention sur le Commerce International des EspËces de faune et de flore menacÈes d'extinction (CITES) des Nations Unies en 1989. A ce jour, nous ne connaissons pas l'ampleur exacte du bra-connage d'ÈlÈphants, mais les massacres continuent. En deux ans, 9,7 tonnes (8,8 tonnes mÈtriques) d'ivoire illÈgal ont ÈtÈ saisies en Asie. Sept ÈlÈphants ont ÈtÈ abattus en Ouganda et le Kenya a saisi 33 dÈfenses rÈcemment prÈlÈvÈes et perdu deux rangers lors de combats avec des braconniers.
En tant que participant non-gouvernemental ‡ la CITES, nous nous sommes opposÈs aux ventes uniques d'ivoire en 1997 et 2002, craignant, ‡ juste titre, qu'un commerce lÈgal, f˚t-il limitÈ, encou-ragerait le braconnage. Forts de notre collaboration avec plusieurs nations et ONG, nous avons dÈveloppÈ des plans visant ‡ Èliminer ‡ des fins non commerciales les stocks d'ivoire, ‡ examiner les co˚ts / avantages Èconomiques du commerce de l'ivoire et ‡ analyser les marchÈs au Japon, en Chine et en Inde.
Renforcement des efforts contre le braconnage
Les agences de protection de la faune et de la flore sauvages des Ètats comptant des populations d'ÈlÈphants manquent gÈnÈralement de fonds pour appliquer les lois anti-braconnage et contre le com-merce d'espËces sauvages. IFAW les aide dËs lors ‡ amÈliorer la sÈcu-ritÈ, les communications, gÈrer les conflits Homme-ÈlÈphants et for-mer les communautÈs locales en matiËre de prÈservation.
Ces partenariats ont connu un succËs retentissant. IFAW a per-mis au Kenya Wildlife Service (KWS) de renforcer sa gestion du parc, d'amÈliorer la formation des rangers et de combattre le bra-connage de maniËre plus efficace. Le Meru National Park du Kenya est ‡ prÈsent un modËle en matiËre de gestion professionnelle de la faune et de la flore sauvages. En 1987, lorsque IFAW a commencÈ ‡ soutenir les patrouilles anti-braconnage de l'Uganda Wildlife Authority, il ne restait plus que 150 ÈlÈphants dans les parcs nationaux de Queen Elizabeth et Kidepo. Aujourd'hui, on en compte 1 200. En 1999, IFAW a aidÈ le Liwonde Game Scout Training Project au Malawi, l'un des efforts les plus rÈussis en matiËre de lutte contre le
P R O T … G E RL E SA N I M A U XE TL E U RE N V I R O N N E M E N TD A N SL EM O N D EE N T I E R © 2003 IFAW
braconnage en Afrique. IFAW continue ‡ soutenir de telles initia-tives pour assurer l'intÈgritÈ future des parcs nationaux, de la faune et de la flore sauvages au Malawi. Le Liwonde National Park compte plus de 600 ÈlÈphants.
Par le biais de notre organisation partenaire, le Wildlife Trust of India, IFAW a formÈ les rangers du Corbett National Park, comptant en son sein des ÈlÈphants d'Asie ainsi que des tigres en danger.
PrÈserver et Ètendre l'habitat
La perte d'habitat est une menace ‡ long terme pour la survie des ÈlÈphants. IFAW a pris en charge cette crise en Afrique du Sud par l'octroi d'un prÍt sur cinq ans visant ‡ aider l'Addo Elephant National Park ‡ acheter des terres. Nous continuons ‡ travailler avec les autoritÈs sud-africaines et zambiennes pour protÈger les ÈlÈphants et leur habitat.
IFAW s'efforce de regrouper les habitats fragmentÈs et les corri-dors migratoires en travaillant avec les communautÈs proches de zones protÈgÈes au Kenya et en Chine. Des initiatives similaires visant ‡ sÈcuriser les corridors et Ètendre les terrains de parcours sans porter prÈjudice aux populations locales sont en cours dans les zones transfrontaliËres en Afrique australe. En Inde, IFAW a prÍtÈ main forte pour l'acquisition d'un corridor dÕune cruciale importance pour les ÈlÈphants.
RÈduire le nombre de conflits Homme-ÈlÈphants
Alors que l'habitat se rÈduit considÈrablement, le dÈveloppement de plans pratiques permettant aux propriÈtaires fonciers et aux villa-geois de vivre aux cÙtÈs des ÈlÈphants devient de plus en plus cri-tique.
En 2001, IFAW a initiÈ l'Asian Elephant Project dans la province chinoise du Yunnan comme modËle de rÈsolution du conflit Homme-animal. De micro-emprunts aident les villageois ‡ trouver des options alternatives en matiËre d'exploitation agricole, ‡ rÈduire l'agriculture dans les forÍts et ‡ restaurer l'habitat des ÈlÈphants. Nous collaborons Ègalement avec des communautÈs en Inde, au Kenya et en Afrique du Sud pour dÈvelopper des stratÈgies permet-tant une coexistence pacifique entre l'Homme et la faune.
Le Liwonde National Park Fence Attendant Scheme, soutenu par IFAW au Malawi, qui emploie des autochtones pour maintenir la clÙture du parc, a rÈduit le braconnage et les dommages causÈs par les ÈlÈphants aux cultures. IFAW collabore Ègalement avec le KWS pour dÈplacer les ÈlÈphants vers d'autres parcs dont celui de Meru.
La science au secours des ÈlÈphants
Pour Ítre couronnÈes de succËs, les stratÈgies de prÈservation des
ÈlÈphants doivent Ítre basÈes sur des fondements scientifiques solides. IFAW soutient le Amboseli Elephant Research Project au Kenya ; des Ètudes Ècologiques et Èthologiques dans le parc Addo en Afrique du Sud et des recherches acoustiques sur les ÈlÈphants de forÍt en Afrique Centrale. IFAW a aidÈ le KWS ‡ procÈder ‡ des recensements aÈriens des ÈlÈphants et autres espËces sauvages dans lÕÈcosystËme de Laikipia / Samburu au Kenya et, en collaboration avec la Conservation Inter-national, sponsorisÈ une Ètude d'utilisation de l'habitat par les popu-lations d'ÈlÈphants dans le parc national de Kafue en Zambie.
Pour mieux comprendre
Voici des siËcles, des millions d'ÈlÈphants peuplaient lÕAfrique. En 1998, selon les estimations de la World Conservation Union, il n'en restait plus que 300.000. Selon les estimations, de 35 000 ‡ 50 000 ÈlÈphants d'Asie vivent encore ‡ l'Ètat sauvage. Les ÈlÈphants jouent un rÙle primordial en recyclant les nutriments dans le sol, dispersant les graines et pÈrennisent alors la vÈgÈtation. Il existe trois espËces connues d'ÈlÈphants : l'ÈlÈphant d'Asie (Ele-phas maximus) et deux espËces africaines, l'ÈlÈphant de savane (Loxodonta africana) et l'ÈlÈphant de forÍt (Loxodonta cyclotis).
Comment aider
Contactez le SecrÈtariat de la CITES et la Direction GÈnÈrale Envi-ronnement de la Commission europÈenne (notre instance de gestion de la CITES) pour insister sur le caractËre urgent de la mise en Ïuvre de conditions strictes en matiËre de commerce et de systËmes de vÈrification indÈpendants avant de permettre toute vente de stocks d'ivoire. SecrÈtariat de la CITES : TÈl. : (+4122) 917-8139 / 40 Fax : (+4122) 797-3417 E-mail : cites@unep.ch Commission europÈenne Direction GÈnÈrale Environnement UnitÈ CITES Rue de la Loi 200 B-1049 Bruxelles Belgique
Pour en savoir davantage ‡ propos des campagnes IFAW et des projets visant ‡ sauver les ÈlÈphants et autres animaux,
visitez notre site Internet ‡ l'adresse www.ifaw.org ou composez le :
+ 32 2 230 97 17 pour la Belgique, + 33 3 26 48 05 48 pour la France.
© IFAW/Richard Sobol IFAW participe ‡ l'extension et ‡ la protection de l'habitat pour que les familles d'ÈlÈphants comme celle-ci puissent vivre en sÈcuritÈ dans le Parc national Addo en Afrique du Sud.
© IFAW/Richard Sobol L'expÈrience a dÈmontrÈ que l'autorisation, mÍme limitÈe, de ventes uniques de stocks d'ivoire entraÓne une aug-mentation du braconnage et des morts d'ÈlÈphants.
P R O T … G E RL E SA N I M A U XE TL E U RE N V I R O N N E M E N TD A N SL EM O N D EE N T I E R
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.