Adaptation au déplacement prismatique sur la base d'une discordance entre la vision et l'audition - article ; n°1 ; vol.74, pg 23-33

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1974 - Volume 74 - Numéro 1 - Pages 23-33
Summary
Adaptation was studied after a pointing task (« exposure ») where the target was defined simultaneously by a light whose virtual position was displaced 15° laterally by prisms, and by a non-displaced sound. In one condition, the subject was asked to point to the position corresponding to the visual cues, in the other to the position corresponding to the auditory cues. After this task, shifts appeared both in eye-hand and in ear-hand coordinations. Eye-hand coordination was shifted in the direction of adaptation to the prismatic deviation and ear-hand in the opposite direction. The modality of the « exposure » pointing task affected the size of the auditory after-effect. An interpretation is proposed which combines the « cue-discrepancy » hypothesis and the nature of spatial information needed for performance of the « exposure » task.
Résumé
L'adaptation est envisagée après une tâche d'exposition consistant à désigner une cible signalée à la fois par une lumière dont la position virtuelle est déplacée latéralement de 15° par des prismes et par un son non déplacé. Dans une condition le sujet doit repérer la position correspondant aux indices visuels, dans l'autre la position correspondant aux indices auditifs. Pour l'obliger à faire attention à la stimulation qu'il ne doit pas repérer manuellement, on lui demande de détecter des diminutions d'intensité occasionnelles de la stimulation. Après cette tâche, des changements apparaissent à la fois dans la coordination main-œil et dans la coordination main-oreille. Le changement qui survient dans la coordination main-œil a le sens de l'adaptation à la déviation prismatique, celui qui survient dans la coordination main-oreille a le sens opposé. La modalité pour laquelle le pointage est requis lors de l'exposition affecte la taille de l'effet consécutif auditif. Une interprétation est suggérée qui combine l'hypothèse de la « contradiction entre indices » et la nature de l' information spatiale nécessaire pour réaliser la tâche d'exposition.
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mardi 1 janvier 1974
Lecture(s) : 11
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins