Appréciation de la performance propre et des performances d'autrui dans une situation sociale (II) - article ; n°1 ; vol.68, pg 115-120

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1968 - Volume 68 - Numéro 1 - Pages 115-120
In the first part of this experiment, it has been shown that the members of a two-level hierarchized work-group rated their own performances lower than their teammates' performances. In the second part, two further hypotheses were tested :
1. Key-position members' performances are given higher ratings than low-position members' performances.
2. When the individual understands what factors determine his assignment to a high position, his performance is better than when task-assignment are made on an arbitrary basis.
Only the second hypothesis was fully supported.
Après avoir montré dans la première partie que les membres d'un groupe hiérarchisé de travail à deux niveaux portent sur leur propre performance des jugements plus défavorables que sur celles de leurs coéquipiers, on examine ici les deux hypothèses suivantes :
1. A valeur objective égale, la performance du titulaire du poste important est l'objet de jugements plus favorables que celles des postes inférieurs.
2. Lorsque le poste le plus important a été attribué de façon motivée, la performance de son titulaire est meilleure que lorsque le poste a été attribué de façon arbitraire. Seule la seconde de ces deux hypothèses est pleinement confirmée.
6 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1968
Lecture(s) : 5
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
J.-P. Poitou
Appréciation de la performance propre et des performances
d'autrui dans une situation sociale (II)
In: L'année psychologique. 1968 vol. 68, n°1. pp. 115-120.
Abstract
In the first part of this experiment, it has been shown that the members of a two-level hierarchized work-group rated their own
performances lower than their teammates' performances. In the second part, two further hypotheses were tested :
1. Key-position members' performances are given higher ratings than low-position members' performances.
2.
When the individual understands what factors determine his assignment to a high position, his performance is better than
when task-assignment are made on an arbitrary basis.
Only the second hypothesis was fully supported.
Résumé
Après avoir montré dans la première partie que les membres d'un groupe hiérarchisé de travail à deux niveaux portent sur leur
propre performance des jugements plus défavorables que sur celles de leurs coéquipiers, on examine ici les deux hypothèses
suivantes :
1. A valeur objective égale, la performance du titulaire du poste important est l'objet de jugements plus favorables que celles des
postes inférieurs.
2. Lorsque le poste le plus important a été attribué de façon motivée, la performance de son titulaire est meilleure que lorsque le
poste a été attribué de façon arbitraire. Seule la seconde de ces deux hypothèses est pleinement confirmée.
Citer ce document / Cite this document :
Poitou J.-P. Appréciation de la performance propre et des performances d'autrui dans une situation sociale (II). In: L'année
psychologique. 1968 vol. 68, n°1. pp. 115-120.
doi : 10.3406/psy.1968.27599
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1968_num_68_1_27599
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.