Caractère saisonnier du syndrome de mort subite du nourrisson - article ; n°1 ; vol.45, pg 1-25

De
Publié par

Population - Année 1990 - Volume 45 - Numéro 1 - Pages 1-25
Inizan Juliete y Bouvier-Colle Marie-Hélène. - El sindrome de muerte repentina de los niňos y su caracter temporal. Una de las causas de muerte infantil en Francia, con una proporción de 20 % es atri- buida, a la muerte repentina de los nifios de pecho, que pertenece al grupo de sintomas y es- tados de morbilidad mal definidos. Recientemente, esta proporción se ha visto aumentada en numerosos paises industrializados, sin llegar a determinarse claramente, si es debido a una evolución real, о a la modificacion de la interpretation de la nomenclatura de causas de deceso. El estudio de la mortalidad por temporadas y la repartition de sus efectivos рог edades, es remarcable. El riesgo maximo se manifiesta en el transcurso del tercer mes de vida y particularmente cuando este atravieza el periodo de invierno ; al contrario las genera- ciones que tienen esta edad durante el verano son relativamente menos damnificadas. Resultando asi, frecuencias bien diferenciadas entre los efectivos de muerte repentina en el primer aňo de vida, cuando se los compara entre el numero de nacidos en primavera y aquellos nacidos durante el otořío. Esa desigualdad ante la muerte, repercute sobre el conjunto de la mortalidad infantil, ya que, en la actualidad la frecuencia de otras causas varia muy poco, con relación al mes de nacimiento de los nifios.
Inizan Juliette et Bouvier-Colle Marie-Hélène - Caractère saisonnier du syndrome de mort subite du nourrisson. 20 % des décès infantiles sont en France attribués à la mort subite du nourrisson, qui appartient aux symptômes et états morbides mal définis. Cette proportion s'est accrue récemment dans de nombreux pays industrialisés, sans que l'on puisse déterminer ce qui revient à une évolution réelle et à un glissement dans l'interprétation de la nomenclature des causes de décès. La saisonnalité et la répartition par âge de ces décès sont remarquables. Le risque est maximum au cours du troisième mois de vie, en particulier lorsque celui-ci est atteint en hiver ; a contrario, les générations qui atteignent cet âge en été sont relativement épargnées. Il en résulte une fréquence très inégale de la fréquence des morts subites dans la première année de vie, quand on compare les enfants nés au printemps et en automne. Ces inégalités se répercutent sur l'ensemble de la mortalité infantile, car la fréquence des autres causes varie peu, de nos jours, avec le mois de naissance des enfants.
Inizan Juliette and Bouvier-Colle Marie-Hélène. - Seasonality in the Sudden Death Syndrome among Infants. 20 % of infant deaths in France are attributed to sudden infant death syndrome, characterized by ill-defined symptoms and morbid states. This proportion has recently increased in a number of industrialized countries for no apparent reason, and it is difficult to determine whether this is a genuine trend or merely a tendency to register unknown causes of death in this category. Seasonality and age distribution of these deaths are striking. The highest risk occurs during the third month of life, especially when this age is reached in winter; conversely, the generations who reach this age in summer are less affected. The consequence is a very large disproportion in the frequency of sudden deaths during the first year of life among children born in spring, compared with those born in autumn. This disproportion affects the overall infant mortality rate, because the frequency of other causes nowadays rarely depends on the month of the child's birth.
25 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1990
Lecture(s) : 69
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins

Juliette Inizan
Marie-Hélène Bouvier-Colle
Caractère saisonnier du syndrome de mort subite du nourrisson
In: Population, 45e année, n°1, 1990 pp. 1-25.
Citer ce document / Cite this document :
Inizan Juliette, Bouvier-Colle Marie-Hélène. Caractère saisonnier du syndrome de mort subite du nourrisson. In: Population, 45e
année, n°1, 1990 pp. 1-25.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pop_0032-4663_1990_num_45_1_3590Resumen
Inizan Juliete y Bouvier-Colle Marie-Hélène. - El sindrome de muerte repentina de los niňos y su
caracter temporal. Una de las causas de muerte infantil en Francia, con una proporción de 20 % es atri-
buida, a la muerte repentina de los nifios de pecho, que pertenece al grupo de sintomas y es- tados de
morbilidad mal definidos. Recientemente, esta proporción se ha visto aumentada en numerosos paises
industrializados, sin llegar a determinarse claramente, si es debido a una evolución real, о a la
modificacion de la interpretation de la nomenclatura de causas de deceso. El estudio de la mortalidad
por temporadas y la repartition de sus efectivos рог edades, es remarcable. El riesgo maximo se
manifiesta en el transcurso del tercer mes de vida y particularmente cuando este atravieza el periodo
de invierno ; al contrario las genera- ciones que tienen esta edad durante el verano son relativamente
menos damnificadas. Resultando asi, frecuencias bien diferenciadas entre los efectivos de muerte
repentina en el primer aňo de vida, cuando se los compara entre el numero de nacidos en primavera y
aquellos nacidos durante el otořío. Esa desigualdad ante la muerte, repercute sobre el conjunto de la
mortalidad infantil, ya que, en la actualidad la frecuencia de otras causas varia muy poco, con relación
al mes de nacimiento de los nifios.
Résumé
Inizan Juliette et Bouvier-Colle Marie-Hélène - Caractère saisonnier du syndrome de mort subite du
nourrisson. 20 % des décès infantiles sont en France attribués à la mort subite du nourrisson, qui
appartient aux symptômes et états morbides mal définis. Cette proportion s'est accrue récemment dans
de nombreux pays industrialisés, sans que l'on puisse déterminer ce qui revient à une évolution réelle et
à un glissement dans l'interprétation de la nomenclature des causes de décès. La saisonnalité et la
répartition par âge de ces décès sont remarquables. Le risque est maximum au cours du troisième mois
de vie, en particulier lorsque celui-ci est atteint en hiver ; a contrario, les générations qui atteignent cet
âge en été sont relativement épargnées. Il en résulte une fréquence très inégale de la fréquence des
morts subites dans la première année de vie, quand on compare les enfants nés au printemps et en
automne. Ces inégalités se répercutent sur l'ensemble de la mortalité infantile, car la fréquence des
autres causes varie peu, de nos jours, avec le mois de naissance des enfants.
Abstract
Inizan Juliette and Bouvier-Colle Marie-Hélène. - Seasonality in the Sudden Death Syndrome among
Infants. 20 % of infant deaths in France are attributed to sudden infant death syndrome, characterized
by ill-defined symptoms and morbid states. This proportion has recently increased in a number of
industrialized countries for no apparent reason, and it is difficult to determine whether this is a genuine
trend or merely a tendency to register unknown causes of death in this category. Seasonality and age
distribution of these deaths are striking. The highest risk occurs during the third month of life, especially
when this age is reached in winter; conversely, the generations who reach this age in summer are less
affected. The consequence is a very large disproportion in the frequency of sudden deaths during the
first year of life among children born in spring, compared with those born in autumn. This disproportion
affects the overall infant mortality rate, because the frequency of other causes nowadays rarely
depends on the month of the child's birth.ISSN 0032-4663
POPULATION
45 année, janvier-février 1990, numéro 1
INSTITUT NATIONAL D'ÉTUDES DÉMOGRAPHIQUES
27, RUE DU COMMANDEUR - 75675 PARIS Cedex 14
TÉL. : (1)43-20-13-45 POPULATION
Alfred Fondateur Sauvy. :
Directeur de la publication : Gérard Calot.
Rédacteur en chef : Patrick Festy.
Administration et diffusion : Michel Lévy.
Comité de Patronage :
Jean Bourgeois-Pichat Peter Laslett
François Bourlière Emmanuel Le Roy Ladurie
Jacqueline Beaujeu-Garnier André Lichnerowicz
Jacques Desabie Massimo Livi-Bacci
Maurice Febvay Jean-Guy Mérigot
Jean Fourastié Georges Morlat
Alain Girard Alfred Sauvy
Louis Henry Léon Tabah
Nathan Keyfitz Guillaume Wunsch
Pierre Laroque
Comité de Rédaction :
Michel Bozon, Hervé Le Bras, Michel Lévy,
Jean-Paul Sardon, Nicole Tabard, Eric Vilquin
Edition :
Assistante de rédaction et fabrication : Dessin :
Dominique Paris. Isabelle Brianchon, Nicole Berthoux. 45e ANNÉE, № 1 JANVIER-FÉVRIER 1990 POPULATION,
SOMMAIRE
Juliette Inizan — Caractère saisonnier du syndrome de
M.-H. Bouvier-Colle mort subite du nourrisson 001
Jean-Louis Rallu — Conduite automobile et accidents de
la route 027
Chantai Blayo — De l'application des principes d'ana
lyse démographique à l'étude de l'
évolution des familles 063
Simone MEYSSONNIER - Vincent de Gournay (1712-1759) et la
«Balance des hommes» 087
Chronique de l'immigration par Michèle Tribalat 113
Notes et Documents
Olivier Jugand — Projections sur 10 ans de la populat
ion des établissements scolaires
dans une commune de la région pa
risienne en fort développement dé
mographique 154
Claude LÉVY — Les causes de décès mal définies et
inconnues 157
Comptes rendus de colloques
*** — Le Congrès général de l'Union inter
nationale pour l'étude scientifique de
la population, La Nouvelle-Delhi 167
Véronique Dupont — Causes et conséquences de l'urbanisa-
et Éva Lelièvre tion dans les grands pays en dévelop
pement 204 A.
SOMMAIRE (suite)
Bibliographie critique
/. Analyses
R. HUGONOT — Politiques municipales du vieilliss
ement et de la vieillesse 213
B. Benjamin — Population Statistics 213
C. Omneš — Gestion de la main-d'œuvre à la
compagnie des téléphones Thomson-
Houston dans les années 1930 215
J. et C. Neme — Politiques économiques comparées.. 215
S. Fainzang — «La femme de mon mari» Anthropo-
et O. JOURNET logie du mariage polygamique en
Afrique et en France 216
Drs R. GÉRAUD — De l'ovule à l'étoile. Procréation et
et Ch. Merger Société 217
H. Notes 217
///. Ouvrages reçus 226
IV. Revue des revues 241
Informations 251
POPULATION, 45e ANNÉE, № 1 JANVIER-FÉVRIER 1990 NOTE AUX AUTEURS
Les manuscrits d'articles ou de Notes et Documents doivent être envoyés à la
Rédaction de Population; l'auteur s'engage à ne pas présenter son texte à une autre
revue durant un délai de trois mois. Tout manuscrit est soumis anonymement à
deux lecteurs par le Comité de Rédaction qui transmet à l'auteur leurs observations.
Le Comité se réserve le droit de faire des modifications mineures portant sur la
forme, mais aucun changement de fond ne sera effectué sans consultation préalable
de l'auteur.
Les manuscrits devront répondre aux conditions suivantes :
• Dactylographie
Envoyer le manuscrit en trois exemplaires. Les textes sont frappés recto
seulement en double interligne. La longueur des articles ne doit pas excéder
26 pages de Population, y compris les tableaux, graphiques et^ résumés (1 page
comporte 44 lignes de 72 signes) ; une dérogation ne pourra être accordée qu'à
l'unanimité du Comité de Rédaction.
• Tableaux et graphiques
Ils sont respectivement regroupés en fin d'article, numérotés séquentiellement en
chiffres arabes et appelés dans le texte à l'endroit où ils doivent être insérés. Les
auteurs veilleront à ce que les légendes des graphiques et les titres des tableaux soient
clairement indiqués sur ceux-ci. Les doivent être fournis à l'échelle
double selon des dimensions compatibles avec le format d'une pa'ge de Population
(11,5 cm x 18,5 cm).
• Formules mathématiques
Elles sont repérées à droite en chiffres romains et doivent être manuscrites
d'une façon lisible.
• Notes
Les notes en bas de page sont numérotées séquentiellement et ne comportent,
dans la mesure du possible, ni tableaux, ni graphiques.
• Références bibliographiques
Elles sont disposées en fin d'article, numérotées entre crochets par ordre alpha
bétique d'auteurs, et pour chaque auteur dans l'ordre chronologique, et appelées
dans le texte par ces numéros entre crochets. La présentation sera la suivante :
— Pour une revue :
Bourgeois-Pichat (Jean). « Le mariage, coutume saisonnière. Contribution à une
étude sociologique de la nuptialité en France ». Population, I, 4, 1946, 623-642.
— Pour un ouvrage :
Laslett (Peter). Family life and illicit love in earlier generations. Essays in historical
sociology. Cambridge/London/New York, Cambridge University Press, 1977,
270 p.
• Résumés
Tout article doit être accompagné d'un résumé en français d'une quinzaine de
lignes.
• Epreuves des articles
Elles doivent être renvoyées dans les 5 jours au plus à la Rédaction sans
corrections d'auteurs.
Ces derniers veilleront plus spécialement aux tableaux et aux formules mathé
matiques.
• Tirés à la suite
— Articles: 60 tirés à la suite sont envoyés gratuitement à l'auteur.
S'il en désire davantage (sous réserve d'acceptation), l'auteur est prié d'en
informer la Rédaction au moment du retour des épreuves.
— Notes et Documents : L'auteur ne reçoit qu'une douzaine de tirés à la
suite sauf s'il en fait la demande expresse auprès de la Rédaction.
• Les auteurs ne sont en aucun cas rémunérés. ORGANIGRAMME DE L'INED
Directeur : Gérard CALOT
Adjoint au directeur Patrick Le Carvèse
Délégué scientifique Hervé Le Bras
Conseillers scientifiques Louis Henry
Alain Girard
Louis Roussel
Relations internationales et stages Jacqueline Hecht
Département de démographie générale
Chef du département Daniel Courgeau
Unité de recherche « Migrations intérieures et démographie ur
baine » Denise Pumain
Unité de « Démographie rurale » Philippe Collomb
Département « Méthodes et prévisions »
Chef du département Hervé Le Bras
Unité de recherche « Méthodes pour les pays en développement » Philippe Fargues
Département de conjoncture
Chef du département Roland Pressât
Unité de recherche «Conjoncture démographique l» Chantai Blayo de II» Patrick Festy
Unité de « Tiers Monde » Yves Blayo
Département de démographie historique et médicale
Chef du département Jean-Noël Biraben
Unité de recherche « Démographie historique » Jacques Houdaille de «Mortalité » Vallin
Unité de «Aspects médicaux et biologiques de la
démographie » Jean-Noël Biraben
Département de socio-démographie
Chef du département . Henri Leridon
Service des enquêtes
Chef du service Benoît Riandey
Département de démographie et économie sociale
Chef du département Jean-Claude Chesnais
Département de génétique de population
Chef du .. André Chaventré de démographie économique
Chef du département .. Georges Tapinos
recherche « Economie et population » Unité de Alfred Sauvy « Doctrines et politiques de population » de Jacqueline Hecht
Service de l'informatique
Chef du service Gérard Balland
Service de la diffusion
Chef du service Michel Lévy du de la documentation Emmanuel Todd
PUBLICATIONS DE L'INED
Rédacteur en chef de Population : Patrick Festy. en chef de et Sociétés : Michel Lévy.
Rédacteur en chef des collections : Henri Leridon DE L/INED ÉDITIONS
VIENT DE PARAITRE
Les tarifs et modalités d'abonnement ainsi que les listes détaillées
des publications sont données en fin de volume.
Cahiers « Travaux et Documents »
• №124. — Mortalité et société en Afrique au Sud du Sahara, pax G.
Pison, E. Van de Walle et D. Sala-Diakanda (éds.),
1989, 446 p 130 F
• № 125. — Les mariages consanguins à Beyrouth. Traditions
moniales et santé publique, par Myriam Khlat, 1989,
122 p 60 F
• № 126. — De la naissance à l'école. Santé, modes de garde et
préscolarité dans la France contemporaine, par Alain
Norvez, préface d'Alain Girard, 1990, 664 p 170 F
Ouvrage historique
— Boisguilbert parmi nous. Actes du Colloque international de Rouen
(22-23 mai 1975) présentés par J. Hecht, 1989, format 16 x 23,
532 p 200 F
Manuels
— Méthodes de mesure de la mobilité spatiale. Migrations internes,
mobilité temporaire, navettes, par Daniel Courgeau, 1988,
298 p (relié) 130 F
— Analyse démographique des biographies, par Daniel Courgeau et
Éva Lelièvre, 1989, 268 p (relié) 130 F
Bulletin « Population et Sociétés »
— № 244 : La population de la France avant le recensement de 1990.
— № 245 : Fécondité du moment, fécondité des générations. Comparais
ons franco-suédoises.
— № 246 : Postdam, Versailles, Potsdam (De la population de l'Allema
gne).
Pour toutes les éditions de FINED, y compris la revue Population, les citations sont
autorisées sous réserve d'indication précise de la source (Population, INED, date, page)
et d'envoi d'un justificatif. En revanche, toute reproduction de la totalité ou d'une partie
substantielle d'article ou d'un ouvrage doit faire l'objet d'une autorisation de PINED et
de l'auteur de l'article ou de l'ouvrage. 1
■*$• Jean Bourgeois-Pichat (1912-1990)
Le jour de Pâques (15 avril 1990) s'est éteint celui
qui fut le successeur d'Alfred Sauvy à la direction de Г1-
NED, Jean Bourgeois-Pichat. Tous ceux qui l'ont connu, qui
ont admiré le pétillement de son intelligence et qui l'ont aimé
pleurent la disparition de ce savant aussi eminent que discret.
Né le 21 juin 1912, il appartenait à cet étonnant trio
de polytechniciens qui, après une carrière commencée comme
officier d'activé et brisée par la défaite de 1940, allait s'i
llustrer avec éclat, en démographie. Dès la création de Г1-
NED, Alfred Sauvy s'assura en effet le concours de ces trois
hommes qui, chacun à leur manière, devaient donner les plus
belles lettres de noblesse à la recherche démographique fran
çaise : Jean Bourgeois-Pichat, Louis Henry et Paul Vincent.
Très rapidement, après diverses analyses de l'évolu-
1 tion de la fécondité au sortir de la guerre, Jean Bourgeois-
Pichat reconnaît le caractère novateur des tendances qui,
au-delà des fluctuations conjoncturelles liées au retour des prisonniers et déportés et au r
edémarrage de l'activité générale, caractérisent la fécondité française d'après-guerre. Sa cu
riosité scientifique l'amène à étudier la mortalité infantile - et d'y laisser son nom avec la
célèbre distinction entre la mortalité endogène et la mortalité exogène -, les problèmes gé
néraux du vieillissement, la dynamique des populations stables - et quasi-stables, auxquelles
il a donné leur nom -, les perspectives de population. Son champ de compétence s'élargit
sans cesse et lorsque John Durand, directeur de la Division de la Population à l'ONU, r
echerche un adjoint, c'est naturellement vers Jean Bourgeois-Pichai qu'il se tourne. De 1953
à 1962, celui-ci marquera de son empreinte les travaux remarquables de la Division.
En 1962, Alfred Sauvy quitte la direction de l'INED pour occuper une chaire au Col
lège de France. Il demande à Jean Bourgeois-Pichat de lui succéder et, durant près de dix
ans, BP, comme on l'appelle affectueusement, va diriger l'institut, tout en poursuivant une
intense activité de recherche et en donnant de brillantes conférences à travers le monde entier.
Son départ de l'INED, à la suite d'incompréhensions regrettables avec le ministère
de tutelle, constitue pour lui un amer épisode. Mais il ne se décourage pas pour autant. Le
prestige international qui est le sien va lui permettre de fonder le CICRED, comité interna
tional de coopération dans les recherches nationales en démographie, en liaison avec le Fonds
des Nations Unies pour les activités en matière de population. Depuis 1971, sous la houlette
de Jean Bourgeois-Pichat vont se tenir une série de séminaires internationaux, où les meilleurs
spécialistes échangeront leurs résultats les plus récents. En décembre, il animait le dernier
en date, consacré aux différentielles sociales de la mortalité, qui se tenait à Paris.
Notre cher BP était un savant bien connu. Certains ignorent, mais ne seront pas surpris
d'apprendre, qu'il était aussi un poète, trouvant, dans la fréquentation des Muses, l'antidote
à la monotonie du quotidien. La délicate sensibilité dont il témoignait dans l'expression de
son activité scientifique se donnait libre cours à travers la poésie...
Homme de cœur, toujours ouvert à l'échange scientifique, inlassablement prêt à pro
diguer le meilleur accueil et à ouvrir le champ de la réflexion, sans cesse bienveillant à
l'égard des jeunes et d'une extrême courtoisie à l'égard des moins jeunes, d'une exquise
jovialité, mais surtout d'une créativité scientifique étonnante, lui donnant parfois l'allure d'un
visionnaire, Jean Bourgeois-Pichat laisse une œuvre remarquable et un souvenir gravé dans
l'estime des démographes du monde entier.
L'Institut national d'études démographiques assure Madame Bourgeois-Pichat et sa fille
Yolande de sa douloureuse sympathie. Qu'elles permettent à ses innombrables amis de prendre
part à leur cruelle épreuve. Mais qu'elles sachent surtout que Jean demeure
toujours aussi présent parmi eux.
Gérard Calot
Directeur de l'INED
Population présentera dans son numéro 4-5 de 1990, un hommage à Jean Bourgeois-
Pichat.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.