Champ littéraire et champ du pouvoir : les écrivains et l'Affaire Dreyfus - article ; n°2 ; vol.32, pg 240-264

De
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations - Année 1977 - Volume 32 - Numéro 2 - Pages 240-264
To understand the political engagements of writers in the Dreyfus case, one must consider their situation in the existing fields of literature and politics. The dominatedpole of the literary camp (the poetic avant-garde) was mainly pro-Dreyfus. The dominant pole, on the other hand, which was composed of the French Academy and the writers who surrounded it, was anti-Dreyfus. The middle sector (novelists and those who wrote for the boulevard theater) was equally divided, the naturalist movement for example. Knowledge of the political roles played by these different groups is essential to the understanding of their choices. The avant-garde initiated the struggle in order to assert the purist values which it upheld in literature. The Academy, on the other hand, reacted in order to protect the traditional cultural order. Those who were rejected by the dominant pole used their audience in the political arena to launch the affaire, Zola for example. Those who would approach the dominant pole remained neutral or were anti-Dreyfus. On the whole, the case shows that intellectuals were dominated in the political arena and could not, in the end, come to a decision. The social position of intellectuals in France is linked to the growth of their numbers and this is important, for the more numerous they are, the less they can decide.
25 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : samedi 1 janvier 1977
Lecture(s) : 107
Nombre de pages : 26
Voir plus Voir moins

Christophe Charle
Champ littéraire et champ du pouvoir : les écrivains et l'Affaire
Dreyfus
In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 32e année, N. 2, 1977. pp. 240-264.
Abstract
To understand the political engagements of writers in the Dreyfus case, one must consider their situation in the existing fields of
literature and politics. The "dominated"pole of the literary camp (the poetic avant-garde) was mainly pro-Dreyfus. The dominant
pole, on the other hand, which was composed of the French Academy and the writers who surrounded it, was anti-Dreyfus. The
middle sector (novelists and those who wrote for the boulevard theater) was equally divided, the naturalist movement for
example. Knowledge of the political roles played by these different groups is essential to the understanding of their choices. The
avant-garde initiated the struggle in order to assert the purist values which it upheld in literature. The Academy, on the other
hand, reacted in order to protect the traditional cultural order. Those who were rejected by the dominant pole used their audience
in the political arena to launch the "affaire", Zola for example. who would approach the pole remained neutral or
were anti-Dreyfus. On the whole, the case shows that intellectuals were dominated in the political arena and could not, in the end,
come to a decision. The social position of intellectuals in France is linked to the growth of their numbers and this is important, for
the more numerous they are, the less they can decide.
Citer ce document / Cite this document :
Charle Christophe. Champ littéraire et champ du pouvoir : les écrivains et l'Affaire Dreyfus. In: Annales. Économies, Sociétés,
Civilisations. 32e année, N. 2, 1977. pp. 240-264.
doi : 10.3406/ahess.1977.293814
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1977_num_32_2_293814AFFAIRE DREYFUS
CHAMP LITT RAIRE ET CHAMP DU POUVOIR
Les écrivains et Affaire Dreyfus
Comme le remarquait J.-P Péter dans un article paru en 1961 historiographie de
Affaire Dreyfus présente un paradoxe Chaque année apporte son lot ouvrages
nouvelles synthèses nouvelles thèses nouvelles révélations diplomatiques militaires
journalistiques sans que jamais le fond de Affaire apparaisse essentiel est pas de
poser sempiternellement la question qui est le coupable mais de savoir pourquoi et
comment ce problème histoire secrète ou judiciaire est devenu le scandale du siècle un
traumatisme de toute la société ou du moins de groupes sociaux entiers armée
magistrature intellectuels journalistes hommes politiques petit peuple urbain etc
Notre ambition est évidemment plus limitée Nous voudrions apporter cette question
des éléments de réponse pour un groupe particulier les écrivains et plus généralement
certaines catégories intellectuelles Essayer de comprendre pourquoi cette catégorie
joué un rôle si important dans Affaire et selon quelle logique sociale est effectué
engagement des uns et des autres dans les deux camps en présence
Tout en effet détourne de prime abord une approche sociale dans Affaire La per
sonnalisation est inscrite dans le déroulement de cet événement les individus occupent
le devant de la scène de fa on encombrante autant plus on les élève au rang de
symboles Dreyfus Picquart Esterhazy Mercier Scheurer-Kestner Zola etc Per
sonnages hauts en couleur devant lesquels les historiens laissent de côté leurs armes
critiques pris comme Zola en novembre 1897 par émotion théâtrale Quel drame
poignant et quels personnages superbes Devant ces documents une beauté si tragique
que la vie nous apporte mon ur de romancier bondit une admiration passionnée Je
ne connais rien une psychologie plus haute
La psychologie tel est bien le travers de toutes les études sur les intellectuels dans
Affaire Paradoxalement en ce qui concerne les masses historiographie en effet
bougé depuis le constat de J.-P Péter Les grandes passions collectives des groupes com
mencent éclairer antisémitisme le rôle de la presse les élites en revanche
restent inexplorées en dehors des approches traditionnelles individualistes et événemen
tielles biographies hommes politiques écrivains histoire des idées monographies
opinion Comme si les intellectuels gardaient depuis Affaire le privilège échapper
toute sociologie historique révérence obligée sans doute que les descendants spirituels
des deux camps doivent leurs ancêtres
Pour rompre avec les priori des approches habituelles nous partirons non des indi-
240 CHARLE LES CRIVAINS ET AFFAIRE
vidus mais de ce que Bourdieu appelle le champ littéraire reconstruction de en
semble des positions des écrivains et des groupes littéraires les uns par rapport aux autres
dans leur lutte pour la domination symbolique replacé dans le champ du pouvoir
lieu symbolique où affrontent pour la domination sociale les classes et fractions de
classes Nous nous appuyons sur un ensemble études antérieures partiellement
inédites élaborées dans le cadre du séminaire histoire sociale de la littérature de art
et des formes de domination animé cole normale supérieure par Bourdieu et
J.-C Chamboredon Le champ littéraire apparaît cette époque doté de caractéristiques
nouvelles Il connu tout abord une forte expansion depuis le Second Empire en
nombre ouvrages publiés en nombre de producteurs impliqués en chiffres de tirage
des romans et en nombre de spectateurs des théâtres et conquis son autonomie relative
définitive libéralisation de la censure multiplication des institutions littéraires spécia
lisées prestige accru de la carrière littéraire dans les professions libérales lié sa pros
périté la fin des années 1880 et au cours des années 1890 des difficultés apparaissent
krach de la librairie concurrence acharnée surproduction intellectuels Ces données
générales grossièrement tracées rendent compte du rôle nouveau que les écrivains se sont
assigné et on leur assigné dans Affaire et du climat de lutte passionnel et
fratricide qui les pousse dans les deux camps Voyons par quelles médiations
Le champ re comme matrice du champ politique
La recherche une cohérence entre appartenance un groupe littéraire antérieur et
engagement politique dans le camp dreyfusard ou dans le camp adverse ne laisse pas
être déroutante au départ On bute sur de nombreuses inconséquences tant au niveau
une logique sociale que une logique politique On est alors tenté de ne rien expliquer
en dehors des hasards individuels est ailleurs un des problèmes constants de la
sociologie des intellectuels que absence de logique sociale directe de leurs positions poli
tiques La lecture même une prise de position est pas simple le sens du dreyfusisme
ou de antidreyfusisme est loin être univoque entre les dreyfusards de la veille et ceux
du lendemain les antidreyfusards conformistes et les militants enragés les clients un
salon et les prophètes isolés Les contemporains eux-mêmes même avec du recul ont
pas toujours compris alors ils possédaient beaucoup plus éléments appréciation
subjectifs que nous engagement de tel ou tel Ainsi Léon Blum dans ses Souvenirs de
Affaire Dreyfus 1935) je ressens étonnement enthousiaste ou la déconvenue
amère qui accueillait certains ralliements inescomptés certaines défections désolantes En
fait le classement des individus dans un ou autre camp ne me surprit guère moins que
avait fait la constitution même de ces camps hostiles étais jeune et il avait quelque
chose que expérience ne avait pas encore enseigné est que la plus fallacieuse des
opérations de esprit est de calculer la réaction un homme ou une femme vis-à-vis
une épreuve réellement imprévue pp 73-74)
Les sources et les études déjà faites compliquent encore le problème Si on veut
dépasser le niveau des grands ténors qui ne sont pas forcément ceux qui ont une posi-
tion essentielle dans le champ littéraire ou ceux qui dans la bataille dreyfusienne ont le
plus grand rôle on se heurte maints obstacles Tantôt on ignore la position de tel ou tel
écrivain mais est-ce absence de prise de position ou ignorance faute de source ou
étude tantôt les listes et les pétitions offrent des noms inconnus dont il est difficile
apprécier ou expliquer engagement Ceux qui ont cherché étudier le problème de
engagement dans Affaire des écrivains ou plus généralement des intellectuels ont
semble-t-il voulu retrouver deux profils intellectuels opposés correspondant la division
des camps bien tranchés Chaque intellectuel se retrouve ainsi sur une ou autre
241 AFFAIRE DREYFUS
position pour des raisons identiques ou des antagonismes idéologiques homologues
Mais cette logique sociologique ou sociolittéraire primaire des conséquences fâcheuses
Pour parvenir ce type de démonstration on biaise étude de deux fa ons opposées
mais complémentaires Ou bien on attache aux grandes célébrités et avec quelques cas
individuels on crée deux types qui ne sont pas forcément typiques 10 Ou bien on fait un
survol rapide mêlant toutes les catégories on connaît hommes politiques journalistes
écrivains artistes on classe en deux camps dont on tire un profil moyen qui ne
correspond aucun des membres des deux équipes Enfin pour rendre compte de ce qui
ne colle pas avec ces deux types de schémas on fait un constat de scepticisme quand on
ne recourt pas explication par irrationalité des mouvements de foule 11 Bref nous
sommes dans un domaine qui allie la fois les travers de histoire littéraire individualiste
et idéaliste et de ceux de histoire politique événementielle et téléologique
Pour parvenir une claire compréhension de la logique des engagements il faut
reconstruire les relations croisées entre le champ politique et le champ littéraire ce
point de recouvrement partiel que représente Affaire Dreyfus Mais de même que les
prises de position littéraires et appartenance un groupe ne découlent pas directement
des traits sociologiques un individu mais des effets seconds exercés sur ceux-ci par le
champ littéraire et les relations entre groupes de même les prises de position politiques
un niveau pourrait-on dire troisième ne peuvent se lire en introduisant un
troisième écran celui de la position relative des groupes par rapport au champ politique
Toutefois et est origine des problèmes interprétation historique ce est pas la
logique du champ politique droite/gauche qui transforme le champ littéraire est in
verse est le champ politique qui été retransformé en fonction de la logique du
champ littéraire Ce sont les professionnels de la politique toute histoire de Affaire est
là pour le prouver qui se sont reclassés en fonction des clivages créés par les écrivains
qui ont lancé Affaire est ce qui explique ailleurs que seule Affaire en tant
événement politique eu ce rôle pour les écrivains et les intellectuels et pu les con
cerner en grand nombre En autres occasions un certain nombre écrivains ont pris
des positions politiques mais ce ne sont pas eux qui créaient le découpage ils adhéraient
un découpage du champ politique préétabli est ce qui fonde intérêt de étude de
Affaire et confirme nos hypothèses sur la crise du champ littéraire aboutissement de
cette crise est la redéfinition des rapports entre le et le champ du
pouvoir 12
Tra ons donc tout abord un schéma des grandes divisions du champ littéraire la
fin du xixe siècle On peut diviser le champ en trois sections le pôle dominant représenté
par Académie fran aise autre extrême le pôle dominé représenté par avant-garde
essentiellement poétique et un secteur intermédiaire celui du marché de grande con
sommation roman et théâtre de Boulevard le secteur intermédiaire est une zone
indécise résultant des effets de répulsion du pôle dominant et du pôle dominé il est ni
institutionnalisé comme le pôle dominant il peut tout au plus espérer être un peu
plus tard ni en situation autonomie car il dépend du marché la différence de
avant-garde ceux qui demeurent et est la plus grande masse des écrivains ont
pu faire oublier leur orientation vers le profit économique comme les académiciens par
imposition du prestige de immortalité ni maintenir leur indépendance par rapport au
marché comme le secteur de art pour art une partie des jeunes de art pour art
tombe régulièrement dans le marché de grande consommation)
Comment les groupes littéraires principaux ou du moins les survivants se répar
tissent-ils entre ces secteurs Au pôle dominant nous trouvons les derniers parnassiens
les psychologues 13 et un certain nombre auteurs dramatiques consacrés Au pôle
dominé opposé nous rencontrons la quasi-totalité des symbolistes les nouvelles
écoles poétiques éphémères nées de la crise du symbolisme naturistes etc. et avant-
242 CHARLE LES CRIVAINS ET AFFAIRE
garde théâtrale Dans le secteur intermédiaire se situe le roman de type réaliste et natu
raliste et le roman de consommation courante ainsi que le Boulevard non consacré
Z.e dominant
Académie fran aise
Parnasse
Psychologues AD
Auteurs dramatiques
Secteur de grande production
Naturalisme
Néoréalistes
Boulevard
Pote dominé
Avant-garde
Symbolistes
Naturistes
AD Antidreyfusards Théâtre libre
Dreyfusards de Oeuvre
Cette division claire contraste avec état du champ politique contemporain Ce qui le
caractérise au contraire est la confusion le mélinisme absence de coupures
nettes ancienne droite et les républicains modérés sont en pleines retrouvailles face la
montée de extrême gauche anarchisme socialistes) tandis que extrême droite est en
déconfiture depuis échec du boulangisme et de la lutte contre le scandale de Panama
qui fait affaiblir radicaux et opportunistes compromis au profit des socialistes 14
Mais ces derniers eux-mêmes ne peuvent instaurer une nouvelle coupure droite-gauche
par suite de leur faiblesse de leurs divisions internes en cinq tron ons et de la peur de
anarchisme on exploite contre eux expression célèbre de Meline il pas
Affaire Dreyfus est le symbole de cette résistance assez longue du champ politique
obéir une coupure qui remettait en cause la conjonction des centres et une stabilité
enfin retrouvée Il faut précisément que la tempête se soit déchaînée dans le champ litté
raire de là dans la presse et les salons pour que le personnel politique soit contraint de
suivre cette nouvelle coupure Ceci se réalise par intermédiaire des extrêmes qui
voient un moyen de reconquérir une audience de masse en développant de part et
autre des réflexes psycho-sociologiques profonds faisant éclater les centres extrême
droite pour refaire la tentative boulangiste cette fois en entraînant armée
gauche pour réaliser la concentration républicaine et relancer la lutte anticléricale
Ainsi est la logique du champ littéraire qui crée ce nouveau découpage redessinant
les contours de la droite et de la gauche en redonnant des idéologies de combat aux par
tis au pouvoir bout idées nationalisme un côté anticléricalisme et défense
républicaine de autre
En effet les prises de positions contre ou pour Dreyfus se font selon le découpage en
deux pôles du champ littéraire Le secteur intermédiaire éclate en deux ce qui brouille
les cartes légèrement Cela peut avoir des effets indirects sur le pôle dominant ou le pôle
243 DREYFUS AFFAIRE
Vole dominé
Dreyfusards Antiâreyfusards
Ml* HP ïZ OP
Naturistes
Bernard Lazare
Leblond
Saint Georgss de
Bouhélier
Groupe du Banquet
Proust
Gréai Hàlêvy
Bizet
Groupe de la Conque Louys
Gide
Revue Blanche
Quillard
Kahn
Vielé-Griffin
Stuart Merrill
Herold
Mallarmé
Bouchor
Colliêre
Ch Péguy
Blum
Psichari
Renard
Benda
Symbolistes divers
Gni
Fagus
Fénêon
Maeterlinck
Valéry Saint-Pol Roux
Léaufcaud Fort
de Wyzewa Verhaeren
Le Cardonnel
Tailhade
Rictus
Petites revues diverse
Batilliat
Coolus
Magre
Mauclair
Pioch
Berrichon
Mont ort
Delbousquet
Théâtre de Oeuvre
Lugné-Poe
Théâtre Libre et Anto ine
Antoine
Gémier
Ml Manifeste des intellectuels HP Hommage des artistes
Picquart HZ Honinage des lettres fran aises Zola OP
opinion personnelle 17)
244 CHARLE LES ECRIVAINS ET AFFAIRE
dominé car certains écrivains se situent aux limites un pôle et de ce secteur effets at
tractions)
Le pôle dominant est majoritairement antidreyfusard le pôle dominé majori
tairement dreyfusard le roman et le Boulevard se divisent de fa on plus indécise et de
manière plus difficile apprécier
Le pôle dominé
Le déroulement de la campagne passe une fraction du champ autre
Historiquement tout part de avant-garde avec Bernard Lazare Quelle était sa situation
dans le champ littéraire Il est dans une situation avant-garde la fois littéraire sociale
et politique qui le prédispose entamer sa campagne comme prophète isolé la demande
de la famille Dreyfus En effet Bernard Lazare dirigé un temps une petite revue
symboliste Les entretiens politiques et littéraires qui prône art social la différence
des symbolistes il affirme anarchiste et socialiste partir de 1892 et exalte esprit
révolutionnaire du judaïsme Cette marginalité idéologique retraduit la marginalité de sa
trajectoire sociale Il est dominé plusieurs points de vue en tant que méridional en tant
que fils de commer ant dans un milieu littéraire en tant que Juif dans ce milieu an
tisémite est la presse en tant agnostique et révolutionnaire dans son milieu
origine 15
Les premiers écrivains révisionnistes en effet sont des marginaux ce qui correspond
la situation politique de la révision Mais alors que politiquement la révision ne
dépasse pas quelques individus car les marginaux politiques ont par définition pas de
poids politique la situation du champ littéraire permet au contraire une extension de la
cause assez rapide 16 Si on relève les pétitions qui suivent accuse on trouve tous les
noms des milieux avant-garde et des petites revues poétiques
Les antidreyfusards provenant du même secteur du champ sont au contraire une
infime minorité Valéry Léautaud Louys et Wyzewa les trois premiers ayant versé
pour le Monument Henry 18
Le pôle dominant
antidreyfusisme militant recrute en effet majoritairement au pôle dominant mais
il le fait nettement plus tard sous une forme organisée analogue celle des dreyfusards
ses tenants ont pour eux tous les pouvoirs établis et ne se sentent concernés que lorsque
la cause révisionniste marqué des points la Ligue de la Patrie Fran aise se constitue
fin décembre 1898 alors que la Ligue des Droits de Homme date de février 1898 la
différence du dreyfusisme initiative ne part pas individus marginaux avant-garde
mais au contraire des corps constitués les plus prestigieux Institut Université et qui se
prévalent de ce prestige pour leur cause manière en outre de se distinguer des anti
dreyfusards vulgaires qui ont mené agitation alors Ligue des Patriotes Ligue
Antisémite Les liens apparentement ne se font pas par les petites revues comme pour
les précédents mais par les salons et les institutions académiques Si on ne considère
que Académie fran aise on compte 22 membres sur 40 parmi les premiers adhérents
de la Ligue de la Patrie Fran aise 19
Parmi les psychologues seuls font exception la position du groupe académique
France si on considère également les non-académiciens Hervieu il échoue
ailleurs pour cette raison au profit de Lavedan en 1899 il se présente
Académie 20 Pour le Parnasse la seule exception parmi les survivants est Sully
Prudhomme toutefois la différence France pour ces deux derniers il ne agit
245 AFFAIRE DREYFUS
Pôle dominant
Groupée Antï-dpeyfuBdrde DreyfuBarde
Lene non aoadémioiene
Psychologues Bourget Barrés France
sur Brunetiere Rod OP Hervleu
Lemaître
E.M de Vogue
Loti OP
Parnasse Coppée Silvestre Sully Prudhonme
aur J-M de Hêrédia Dier
de Bomier
Romanciers Cherbuliez
idéalistes Theuriet
sur
Barrés succède Hêrédia Académie en 1906
Hervieu entre Académie en 1900 après un échec en 1899
OP opinion personnelle
que un dreyfusisme tiède car on ne trouve leur nom sur aucune des listes de pétition
précédentes
ces écoles ajoutent les auteurs dramatiques consacrés Leg ouve Pailleron
Lavedan et les grands critiques universitaires Doumic Sarcey Faguet
Seules exceptions militant dans le camp opposé Sar dou signataire de Hommage
Picquart Claretie et Halévy opinions personnelles Au total les têtes de antidrey-
fusisme se recrutent au pôle académique et spécialement dans les deux écoles qui ont in
vesti ce pôle du champ pour maintenir la légitimité littéraire face aux contestataires des
nouvelles écoles naturalisme et écoles poétiques avant-garde 21
Le secteur intermédiaire
Dans le secteur de la grande production intermédiaire les positions sont beaucoup
moins tranchées dans un sens ou dans autre En effet est la zone où les écrivains
éprouvent le moins le besoin de engager politiquement ou dans des groupes littéraires
On trouve avant tout des individus cherchant leur profit personnel On se heurte en
outre un problème de sources même si nous disposons de listes de noms dans la
majorité des cas ce sont des inconnus dont il est bien difficile éclairer la position par
autres éléments appréciation Le plus souvent ne figure comme mention qu homme
de lettres rarement auteur dramatique ou poète jamais romancier On ne
peut donc dresser ici une liste des deux camps comme pour les deux pôles précédents
ou du moins si on peut le faire en recopiant les documents auxquels nous avons déjà
recouru cela serait fallacieux car nous ignorons tout de la position de ceux qui ont pas
pris position or il agit de la majorité Fournissons toutefois un chiffre qui illustre bien
ce partage assez égal du secteur entre les deux camps si on compte les hommes de
lettres ayant signé les listes de protestation suivant accuse on désigne depuis Clé-
246 CHARLE LES CRIVAINS ET AFFAIRE
menceau comme le Manifeste des intellectuels ex ption faite des noms déjà cités de
avant-garde et autre part les membres de la Ligue de la Patrie Fran aise déduction
faite également des noms ci-dessus on arrive des chiffres égaux 70 de part et
autre pour Hommage Picquart 153 et pour le Monument Henry un chiffre du
même ordre réserve faite il agit en majorité de journalistes
Il faut nuancer cette indication grossière égalité est apparente elle signifie
seulement un militantisme plus grand chez les dreyfusards que chez les antidreyfusards
une meilleure mobilisation car si nous avions pris les chiffres globaux toutes catégories
sociales confondues la balance pèserait incontestablement droite ainsi la Ligue de la
Patrie Fran aise atteint 100 000 signatures alors que la Ligue des Droits de Homme
que 000 adhérents 22
Ce partage sans prédominance nette si on considère la qualité de engagement est
illustré par les courants naturaliste et néoréaliste situés au ur de ce secteur
Dreyfusards Antidreyfusards
Groupe de Medan Zola Hennique LP
Alexis Céard LP
Mirbeau J.-K Huysmans
les et néoréalistes Descaves Guiches LP
Fèvre Rosn Case LP
Ajalbert et Daudet
Adam
Geffroy
Note nous ignorons la position des frères Margueritte Bonnetain est mort époque Nous
avons symbolisé la position de Rosn telle elle ressort de ses Mémoires de la vie littéraire
Académie Concourt) Paris Crés 1927 pp 168-169 abord méfiant par conformisme puis
acquis la révision mais refusant de engager absolument considérant toute cette agitation
comme excessive ou suspecte le tout sur un ton vaguement antisémite et raciste bref illustration
même de cette position entre-deux23 La position de Huysmans est pas donnée par ses
biographes Mais son évolution religieuse le situe chez les antidreyfusards
On constate autre part que les romanciers les plus proches de éthos dominant est-à-
dire du pôle dominant du champ antidreyfusard sont antidreyfusards par attraction de
position ainsi Verne Gyp de Bonnières Maizeroy les trois derniers sont
auteurs de romans antisémites Au contraire les auteurs plus jeunes encore marginaux
donc par position plus proches du pôle dominé sont dreyfusards ainsi Brûlât
Prévost Boylesve les humoristes plus ou moins liés la Revue Blanche
Allais Bernard
Les auteurs dramatiques
Ils représentent dans le champ littéraire de cette époque le genre moyen par ex
cellence Dans ce secteur avant-garde est très faible et très récente Aussi plus que
engagement est indifférence qui domine indice une faible réceptivité aux débats
politiques Le théâtre bourgeois en effet une situation protégée par tat et par un
système de relations de clientèle qui assurent aux favoris du public aisance et consi
dération Ces conditions ne sont pas pour favoriser la politisation Prenons par exemple
le très large échantillon de Martin dans Nos auteurs et compositeurs dramatiques
Paris Flammarion 1897) qui donne 210 noms ayant travaillé exclusivement
ou partiellement pour le théâtre cette époque Si nous comparons ce chiffre au nombre
247 AFFAIRE DREYFUS
des auteurs dont nous connaissons la position il apparaît une disproportion nagranie
nous en trouvons que 71 dans les différentes listes précédentes et ce en englobant des
auteurs pour qui le théâtre est une activité secondaire mais que Martin recense
ainsi Verne ou Zola déjà cités Parmi ces 71 certains ne sont pas dans le répertoire de
Martin signe une moins grande considération bien ils intitulent dans les pétitions
auteur dramatique prestige oblige Ainsi moins du tiers des auteurs dramatiques
un certain renom ont pris position
Ml HP ffZ OP Antidreyfusards LP MH OP Dreyfusards
Clarefcie Legouvé
Halëvy Laveaan
Pailleron Sardou
Hervieu Carré
de Fiers Charton
Courteline Le Corbeiller
Hermant Lenéka
Bernard Oudot
de Porto-Riche Schef er
Rostand Parodi
Brteux
Ancey
Wolff
meterlink
Prévost antidrey fus ards sur 10
Valdagne dans Martin
Märgand
Bouchor
Boniface
Levy
Cressonnois
Valabrêgue
Francie
Divers
Barbier
Villeroy
Germain
Champigny
Barbier
Janvier
Hugot
Leironnier
Kut
Maréchal
Dubarry
Weil
Meynet
Mne Geoffroy
Berfcheroy
Marot
Chelley
Au total 21 dreyfusards sur 40 dans Martin
auteur recensé dans ouvrags cité de Martin
Ligue de la Patrie Fran aise
Rappelons Académie plus de la moitié des membres étaient prononcés pour ou
contre Dreyfus
est sur ce fond indifférence massif il faut replacer ce tableau Il semblerait en
effet que les dreyfusards emportent 40 contre 10 Mais les indifférents ne sont en fait
248

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.