Classification et dénomination des camélidés sud-américains - article ; n°5 ; vol.33, pg 1006-1016

De
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations - Année 1978 - Volume 33 - Numéro 5 - Pages 1006-1016
Classification and denomination of South American camelidae Jorge Flores Ochoa
In order to identify the animals of their herds (alpacas, lamas wari, the shepherds of the high Andean puna generally resort to a traditional taxonomy based on certain number of characteristics : the quality and nature of the wool; the sex and age of the animal; the basic tone of the animal's coat,determined in accord with one of several color ranges ; and the combination, contrast and disposition of these colors. These combination of these criteria makes it possible to differentiate each animal as much as is necessary to individualize it. The present article analyzes the most elementary forms of this combinative scheme and shows the practical efficacy of this system of nomenclature
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : dimanche 1 janvier 1978
Lecture(s) : 148
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins

Jorge A. Flores Ochoa
Classification et dénomination des camélidés sud-américains
In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 33e année, N. 5-6, 1978. pp. 1006-1016.
Abstract
Classification and denomination of South American camelidae Jorge Flores Ochoa
In order to identify the animals of their herds (alpacas, lamas wari, the shepherds of the high Andean puna generally resort to a
traditional taxonomy based on certain number of characteristics : the quality and nature of the wool; the sex and age of the
animal; the basic tone of the animal's coat,determined in accord with one of several color ranges ; and the combination, contrast
and disposition of these colors. These combination of these criteria makes it possible to differentiate each animal as much as is
necessary to individualize it. The present article analyzes the most elementary forms of this combinative scheme and shows the
practical efficacy of this system of nomenclature
Citer ce document / Cite this document :
Ochoa Jorge A. Flores. Classification et dénomination des camélidés sud-américains. In: Annales. Économies, Sociétés,
Civilisations. 33e année, N. 5-6, 1978. pp. 1006-1016.
doi : 10.3406/ahess.1978.293996
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1978_num_33_5_293996CLASSIFICA TION ET DENOMINA TION
DES CAM LID SUD-AM RICAINS
Conversant avec un berger de la haute puna andine je lui demandai il pouvait
reconnaître importe où chacun de ses alpacas ou lamas Il me répondit que oui
insistai comment pouvait-il savoir que telle bête était lui Il me demanda son tour
Et toi peux-tu reconnaître tes enfants où que tu les voies Oui répondis-je mais
je ai pas trois cents enfants importe répliqua-t-il les alpacas sont comme nos
enfants nous les reconnaissons en tout lieu car nous connaissons et aimons chacun eux
depuis leur naissance
La réponse du berger me satisfaisait dans une certaine mesure car elle montrait quelle
profonde relation existe entre les hommes les alpacas et les lamas relation que on peut
également observer dans le cérémonial et les récits mythiques Flores 1976 Reste
cependant reconnaître les techniques qui permettent individualiser chacun des
animaux du troupeau de les identifier en toute circonstance et surtout de entendre avec
les autres bergers pour eux aussi puissent le faire Cette taxinomie populaire fait partie
du métier de berger et par conséquent utilise un langage spécialisé qui est un précieux
secours dans ce type activité économique
Il est pas fréquent que les bergers baptisent leurs alpacas et lamas un nom propre
Il des exceptions pour les animaux qui naissent certains jours considérés comme
remarquables Ceux qui naissent le janvier jour des Rois sont appelés Revis ils
naissent le 20 janvier jour de saint Sébastien ils appellent Sébastian ils naissent un
dimanche il est possible on les appelle Domingo Il agit un procédé similaire celui
utilisent les bergers pour donner des noms propres leurs enfants On considère
également comme naturel de aux alpacas des noms consonance féminine
comme ninacha senuracha noms origine espagnole quechuisés) ou ikacha du runa
simi petite fleur)2 Les lamas et parfois les alpacas mâles sont appelés wiraqocha qui est
hui le mot utilisé pour désigner les misti est-à-dire les personnes qui viennent de
la ville qui appartiennent la classe moyenne Un autre terme générique pour les lamas
mâles est ninucha petit gar on côté de cette pratique il existe tout un système que
depuis peu nous tentons de déchiffrer et qui comporte des implications et des possibilités
ai préparé ce travail alors que étais Research Associate du Département anthropologie de
Université de Californie Berkeley grâce une bourse post-doctorale octroyée par la Fondation
Ford Une version un peu différente de ce travail été présentée la réunion annuelle de Institut
études andines en janvier 1977
1006 FLORES OCHOA LA CLASSIFICATION DES-ANIMAUX
emploi généralisé comme nous essaierons de le démontrer dans ce qui suit ordre dans
lequel nous exposerons les différentes catégories été déterminé pour les besoins de cet
exposé
Dénominations des camélidés sud-américains
Le fondement du système repose sur les concepts qui expliquent origine des
animaux En accord avec la mythologie des bergers on peut considérer deux classes les salua ou sauvages et les uywa ou domestiqués Sont lela ceux qui
échappent au contrôle de homme qui ne lui sont pas directement utiles bien que sur le
plan mythique ils soient considérés comme également ils sont propriété des
Apu divinités locales et régionales du monde religieux indigène de la sierra sud du Pérou
pour les Apu ce sont leurs uywa Par exemple le puma le cerf le singe sont des animaux
sauvages mais ils correspondent au chat au lama au chien des divinités envers lesquelles
ils remplissent les mêmes fonctions que les animaux domestiqués remplissent envers les
hommes Flores 1976)
Le nom générique des animaux domestiques est uywa qui veut dire aussi bétail Les
uywa qui sont sortis des profondeurs de la terre au travers des sources sacrées et qui sont
des animaux laine sont appelés millmayuq uywa ce qui veut dire bétail laine comme
toutes les bêtes domestiquées dans antique Pérou savoir les alpacas les lamas et les
wari4 Elles sont représentées dans une attitude ceremonielle et sacrée et possèdent enqa
et illâ5 La brebis aussi est rangée dans cette catégorie mais elle occupe une position
inférieure et pas une place prépondérante dans le cérémonial et la mythologie bien
elle produise de la laine et soit domestiquée Elle participe quelques cérémonies et
actes propitiatoires entre dans enclos cérémonie! re oit des invocations mais elle une
importance mineure dans la hiérarchie Cela est dû probablement son origine
extracontinentale et au fait elle ait été introduite par les envahisseurs hispaniques Les
deux espèces de wari sont également millmayuq uywa comme indique le tableau les
autres animaux sont mana millmayuq uywa est-à-dire bétail sans laine par exemple les
chevaux les ânes
Vwa uwija .brebis
bétail) /waka vache
rnana millmayuq kawallu cheval
sans laine asnu âne
TABLEAU Animaux uywa ou domestiqués
Le tableau correspond une autre catégorie descriptive ayant comme facteur de
référence la qualité de la fibre Les alpacas peuvent être suri6 ou wakayo en certaines
régions on dit wakayd La fibre suri est soyeuse large et brillante ce qui est considéré
comme une belle fibre et se trouve plus fortement cotée sur le marché Les suri sont bien
adaptés aux grandes altitudes où la température est très froide Les wakayo ont une fibre
moins soyeuse des mèches courtes qui ont pas le brillant de celles des suri
Les fibres suri et wakayo peuvent aussi être classées en chharqa et llamphu Les
premières sont rudes et pesantes les secondes douées et légères Naturellement la fibre
chharqa est préférée pour la vente contre argent Le poids supérieur de cette fibre est pris
1007 SYST MES DE CLASSIFICATION
-chharqa masculin
llamphu -féminin
paqocha -chharqa wakayo llamphu
allin millmayuq millmayuq uywa -mana allin millmayuq
allin millmayuq lama -mana allin millmayuq
TABLEAU Qualité de la fibre
en compte pour la sélection des animaux Mais la fibre llamphu est meilleure pour filer et
tisser aussi les bergers emploient-ils cette dernière pour la confection des vêtements
destinés leur propre usage ce qui oblige élever des animaux ayant ce type de fibre La
chharqa est considérée comme une fibre masculine et la llamphu comme une fibre
féminine
Du point de vue de la qualité de la fibre les lamas sont allin millmayuq et mana allin
millmayuq fibres respectivement de bonne qualité et de qualité inférieure La fibre de
bonne qualité peut être comparable la fibre alpaca la fibre de lama remplace parfois la
fibre alpaca
La catégorie suivante est en relation avec le sexe Biologiquement alpacas et lamas
sont naturellement mâles ou femelles Mais les femelles qui ne procréent pas par stérilité
avortement ou âge avancé ne peuvent appartenir au même sexe que les femelles fécondes
De même les mâles peuvent être stériles parce ils ont été stérilisés ainsi il arrive aux
alpacas mâles qui excèdent le nombre étalons que chaque troupeau requiert ou les lamas
mâles qui sont castrés pour servir animaux de charge car ainsi ils sont plus forts et
plus résistants et ne courent pas avec les femelles Les alpacas mâles sont également
castrés pour sélectionner la descendance
Les étalons alpacas sont appelés hay nachu et ceux des lamas chullumpi Il pas
de mot spécial pour étalon de wari on emploie seulement le mot de tala ou mâle
adulte qui applique également aux alpacas et aux lamas Le tableau no figure les mots
donnés selon le sexe des animaux
TABLEAU Sexe des camélidés sud-américains
ALPAGA WARI LAMA
cf CT CT
-i
àä àä 4- O? àä f- +-> +-> àä àä 4-1 4-> +- 4- àä àä f0 4-1 fu <-> àä <u <u <u -ù OS CU v- -1
-< 4-
t=> i-l E-f iS
=> r>
1008 FLORES OCHOA LA CLASSIFICATION DES ANIMAUX
âge est un autre critère important pour la nomenclature et par conséquent pour
élevage du troupeau car il est en relation directe avec la tonte le recensement et
abattage Dans le critère de âge ce est pas le nombre années de animal qui est pris
en compte comme facteur déterminant Les considérations sont différentes altitude
nombre de petits mis bas maladies conservation de la dentition qualité et quantité de la
fibre produite capacité de charge et autres facteurs qui varient sensiblement une zone
autre est selon ces facteurs que on décide de diviser les troupeaux en troupeaux mâles
et troupeaux femelles où on castre les mâles considérés comme inaptes la reproduction
où enfin on égorge les animaux trop vieux et où on commence les tondre
Le tableau donne la terminologie selon âge âge en années est approximatif et ne
correspond pas exactement au critère des bergers que nous avons indiqué plus haut
TABLEAU Ages des camélidés
ALPAGA WARI LAMA
Age en années china china china orqo orqo orqo
0-2 ans tuwi tuwi tuwi tuwi tuwi tuwi
Jeunes
Plus de ans an kuta an kuta ankuta ankuta ankuta ankuta Producteurs
Plus de ans machu machu machu paya paya paya Vieux
Les cadres de référence indiqués présent sont assez larges il leur manque la
précision que peuvent requérir certaines activités du métier de berger il lui faut
identifier de fa on certaine un animal déterminé On atteint cet objectif par une
nomenclature qui tient compte de la couleur de la fibre laquelle comporte trois gammes
principales le yuraq ou blanc une extrémité du spectre et le äna ou noir autre
extrémité Entre ces deux extrêmes se situe la gamme appelée kulur de espagnol color)
intérieur de chaque gamme nous nommerons la couleur qui donne naissance des
variations La gamme kulur est la plus riche car elle possède sept couleurs de base la
blanche et la noire en possèdent aucune Chaque couleur de base se divise en tons Le
blanc et le noir possèdent chacun deux tons et la kulur quinze au total Afin de préciser les
couleurs de base et les tons on tient compte de leur caractère plus ou moins foncé7 selon
ils se rapprochent du noir ou du blanc
Le tableau présente le résumé des couleurs et leur place par rapport la gamme la
couleur de base et au ton Ce tableau épuise pas les critères utilisés pour leur assigner une
place et les identifier Il existe plusieurs tons qui ne peuvent être précisés avec exactitude
les variations régionales et locales augmentant le nombre des termes Soulignons cette
occasion que les termes de couleur employés dans le tableau servent aussi établir le
nom des animaux qui ont le pelage de telle ou telle couleur Par exemple on appelle
khurusa est-à-dire châtain animal dont la fibre cette couleur la couleur lui donne
son nom Il est rare que les animaux aient le pelage une seule couleur sauf dans le cas de
troupeaux formés de spécimens blancs Il est plus fréquent que les animaux aient un
pelage de plusieurs couleurs selon la fa on dont se combinent couleurs et taches offrent
autres possibilités appellation pour chaque animal
il combinaison de plusieurs couleurs les critères employés visent
particulièrement la fa on dont se combinent les et se distribuent les taches ainsi
que la forme elles peuvent avoir Les couleurs sombres sont prises comme référence
1009 SYST MES DE CLASSIFICATION
TABLEAU Couleurs de la fibre
des camélidés sud-américains
Gamme Yuraq Kul ur/couleur Yana
blanc noir
Coul WAYRA KHURUSA WIK UNA OQHE CHUMPI PAQO blanc de crème crème châtain plomb tabac marron café base
-a fu
Tons <U fu cr -1
<à cr 01 fu
1- >- tu -(0 0- >- Er
descriptive ce sont le yana noir) le chumpi café le paqo marron et aussi le una
couleur de vigogne ou tabac Comme références aussi les tonalités du puka rouge en
incluant les variétés de puka khurusa ou de pan ku qui correspond la couleur guanaco
ou semi-rouge Ces couleurs sombres se combinent avec les couleurs claires spécialement
le blanc le mapha ou blanc crème le wayra et autres tons similaires Les termes qui
résultent de ces combinaisons sont nombreux Ici nous ne considérons que trente-six
termes en commen ant par alqa qui correspond un groupe particulièrement
reconnaissable et différencié
Alqa est le nom général on donne une combinaison où la couleur claire
domine et occupe la plus grande partie du pelage par exemple noir et blanc La couleur
sombre excède pas la moitié de la superficie du pelage La proportion est environ de deux
tiers de pelage clair et de un tiers de pelage foncé est probablement la catégorie la plus
facile identifier Comme on le voit dans la figure il des variations chacune ayant
vu alila
mut iata alqa seiuarillo alqa yana siim.llu alqa
FIG
1010 OCHOA LA CLASSIFICATION DES ANIMAUX FLORES
son nom particulier présent on identifié 26 alqa différentes nous en
présenterons six ici mantusa alqa purutu alqa paru alqa phata alqa sewarillo
alqa et yana simillu alqa
Les alqa sont fréquentes et on les considère comme une catégorie facilement
différenciable Les autres combinaisons que nous décrirons par la suite naissent des
groupements arbitraires que nous avons réalisés pour présenter ce travail et ne possèdent
pas de terme générique qui les définisse
Le second groupe été obtenu en tenant compte une prédominance de la
couleur sombre et de taches de couleur claire La figure donne seulement les termes
isolés sans tenir compte du caractère foncé du pelage termes qui servent différencier les
animaux qui peuvent être décrits par le même mot En ce cas le terme de couleur sera
celui qui différencie les animaux Par exemple on peut dire yana ahuya un ahuya noir
pour le distinguer un chumpi ahuya ahuya café On procède de la même fa on avec les
autres couleurs
akqusa ika ph-uyun-inri
ahuya may ulla ku ka panoyla
FIG
Dans ce groupe nous considérons comme le montre la figure seulement six termes
La tache de couleur claire peut se trouver sur la partie supérieure du corps comme est le
cas pour le amant ika le may ulla ou le ku ka pa oylo Une tache dans la partie
inférieure peut se combiner avec une tache dans la partie supérieure comme dans le
ahuya On peut établir une distribution opposée avec le inka misa et Yakqusa ce qui
entraîne la formation de termes différents Si on considère la gamme foncée on peut dire
par exemple yana ahuya ahuya noir) paqo ahuya ahuya marron) chumpi ahuya ahuya
café) una ahuya couleur vigogne Le numéro possède deux termes
alternatifs qui sont ika et phuyuninri Tous deux se réfèrent des notions
altitude car le premier veut dire neur alcon et le second oreilles de nuages Le sixième
terme est formé un mot espagnol quechuisé et signifie mouchoir pour le cou
Les noms de la figure offrent différentes combinaisons car il prédominance
de la couleur claire et excepté dans le chaqoni les taches sont de couleur foncée Le
chaqoni un corps de couleur sombre avec un museau et des oreilles claires en quoi il
oppose au yanauya museau clair) appelé aussi maskara sans doute de espagnol
mascara masque En certains cas la différence est faible comme celle qui existe entre le
yanauya et le anu La tache du anu ne couvre pas le museau se prolonge derrière la
1011 SYST MES DE CLASSIFICATION
nuque et couvre une partie du cou Les autres types sont clairement différenciables Dans
le cas du anu on tient compte seulement du museau et on néglige les petites taches il
pourrait comporter
ahaqoni àïàè r/iaskara
andiagus qelhiayto gaviota si.m tlu
FIG
La figure donne une nomenclature qui tient compte des couleurs des extrémités
et de leur relation avec le reste du corps de animal Les variétés concernent les parties
postérieures et antérieures est le cas du makito main qui peut être yuraq makita ou
yana makito main blanche et main noire respectivement La référence la couleur de la
patte conditionne donc le nom de animal en tenant compte de variations possibles
comme paao makito ampi makito ou toute autre couleur foncée
La tache sur les parties postérieures re oit le nom de kalsa qui vient probablement du
mot espagnol calza chausses) partie du vêtement masculin qui ressemble aux pantalons
Dans ce type comme dans le type antérieur est la couleur la moins représentée qui sert
yiavtq niak ito yalla makita ywaq kalsa
yana kalsa s-ircuripias yananri ri as
FIG
1012 FLORES OCHO LA CLASSIFICATION DES ANIMAUX
de substantif expression employée pour la nomenclature Le no de la figure est
yuraq kalsa parce que la partie postérieure est blanche le no est ana kalsa parce que la
patte est noire Siramirias est formé de deux mots espagnols seda soie et médias
moitiés) et signifie moitiés de soie Le mot opposé siramirias est yanamirias qui
possède les extrémités antérieures et postérieures de couleur sombre et le corps de couleur
claire Comme dans les exemples antérieurs on peut faire des combinaisons avec les autres
couleurs foncées
Dans les types du groupe de la figure la référence est aussi de taches sombres sur
couleur claire excepté pour le no Dans les types et le terme commun est kartilla
dérivé sans doute de espagnol cuartilla qui explique du fait que la tache occupe pas le
quart du corps de animal même si elle est interrompue dans son tracé La kartilla
comporte des taches sur le dos et la patte mais on les considère ensemble On constate
elles excèdent pas le quart de animal Le muru kartilla est la combinaison de kartilla
et de muru qui comporte de petites taches sombres distribuées en contours plus ou moins
grands type no de la figure Les types et sont tous deux purutu on les détermine
en prenant comme référence la tache plus ou moins quadrangulaire de la partie centrale du
corps qui peut être complétée par une autre tache sur la queue comme est le cas pour le
type no La différence entre qeqara et chaqo no de la figure est assez faible puisque
le qeqara recouvre toute la tête oreilles comprises et le chaqo seulement le museau et les
oreilles Le tihina ou tiqlla des bases de couleur sombre en forme de franges qui
entrecroisent pour ainsi dire sur une peau claire
paqo muru kartilla qeqara
yana tihina tiqlla purutu yana purutu
FIG
La figure offre un autre type possible de combinaisons Les numéros et sont
différenciés partir de petites taches animal est dit muru si les taches sont petites de
forme un peu allongée distribuées sur presque tout le corps ou sur une grande partie Le
shara de la figure est une variété du muru et se nomme ainsi parce il des taches
concentrées sur une seule partie du corps Dans le turqu il dispersion de
sombres dans quatre directions les extrémités la région sacrée et le cou En revanche la
mallata et le chullumpi ont des taches qui selon les bergers rappellent les charges que
transportent les lamas9 Le numéro de la figure est exemple un type différent de
critère pour identifier lamas alpacas et wari Dans ce cas on combine autres bases
claires outre le blanc dont il été question plus haut avec des bases sombres ou claires ou
1013 SYST MES DE CLASSIFICATION
ehava tiavïu
V-Y v-v
ohullimfi maLLata FIG yönü montéra
même des bases sombres avec des couleurs sombres Le panu montera ou si wara alqa
combine en ce cas le noir avec le châtain les raies transversales étant de couleur châtain
Le mot vient de espagnol pa montera qui voulait dire bonnet fait de drap est un
certain type de chapeau on utilise encore hui dans quelques zones du
département de Cuzco on combine en général des toiles de différentes couleurs avec une
prédominance du noir du rouge et du bleu
Emploi des termes
Remarquons que les termes que nous avons définis permettent effectuer des
combinaisons nombreuses qui excèdent largement le nombre moyen des bêtes dont un
berger directement la charge 10 Un troupeau moyen pas plus de cinq cents têtes il
dépasse ce nombre on le subdivise afin que chaque portion de troupeau puisse paître dans
des zones différentes Ainsi le berger la possibilité employer une désignation technique
pour chacun des animaux de son troupeau laquelle devient pratiquement le nom propre
de animal On le connaîtra sous ce nom on le désignera de cette manière dans les activités
pastorales qui exigent on puisse identifier avec rapidité et précision Le nom en outre
avantage de pouvoir être employé avec autres personnes qui connaissent le système de
nomenclature bien elles aient jamais vu animal auparavant Ceci est important
on recherche un alpaca ou un lama égaré ou dérobé
Chaque animal peut donc être décrit individuellement moins il ne soit
complètement blanc ou une seule couleur En ce cas les possibilités de le désigner se
limiteront emploi de catégories telles que le sexe âge la qualité de la fibre Mais les
animaux une seule couleur ne sont pas nombreux excepté dans les haciendas qui ont des
troupeaux de bêtes toutes blanches
Les niveaux de référence étant pas hiérarchisés on les utilise avec une certaine
souplesse selon la nécessité où on se trouve individualiser chaque animal abord on
peut différencier lamas alpacas war puis on opère des séparations selon la gamme la
couleur de base et les tonalités puis selon la distribution des couleurs et des taches enfin
selon le sexe âge et la qualité de la fibre Les termes de désignation sont employés les uns
1014

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.