Contribution à l'étude de l'habileté manuelle - article ; n°1 ; vol.53, pg 35-58

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1953 - Volume 53 - Numéro 1 - Pages 35-58
24 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1953
Lecture(s) : 18
Nombre de pages : 25
Voir plus Voir moins

M. Capol
L. Walther
II. Contribution à l'étude de l'habileté manuelle
In: L'année psychologique. 1953 vol. 53, n°1. pp. 35-58.
Citer ce document / Cite this document :
Capol M., Walther L. II. Contribution à l'étude de l'habileté manuelle. In: L'année psychologique. 1953 vol. 53, n°1. pp. 35-58.
doi : 10.3406/psy.1953.8686
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1953_num_53_1_8686II
Institu de Pédagogie et de Psychologie appliquée
de niversite de Fribourg.
CONTRIBUTION TUDE
DE HABILET MANUELLE1
par Marco CAPOL et Léon WALTHER
LE PROBL ME
Dans ce travail nous nous proposons examiner en détail une
batterie de cinq tests destinés mesurer habileté manuelle efc
sa valeur diagnostique La notion habileté manuelle est très
peu précisée et parfois plusieurs significations
Giese définit habileté comme la capacité un individu at
teindre grâce une prédisposition favorable des buts adéquats
ses efforts Par le terme de prédisposition Giese entend en
semble des facteurs héréditaires qui permettent de penser de
sentir agir etc. En autres termes il agit de dispositions
ou de tendances entendues comme certains contenus psychiques
ou corporels Nous croyons nous approcher davantage de notre
problème en nous en tenant aux quatre variations principales
de habileté manuelle de Gemelli3
Dans la première catégorie on peut placer toutes les habi
letés motrices qui ne sont pas strictement et rigoureusement unies
et adaptées au but atteindre elles résultent de mouvements
variés coordonnés certaines perceptions ces habiletés ne sont
pas strictement automatisées elles résultent au contraire de mou
vements plus simples relativement automatiques cette caté-
Dédié au professeur Henri Piéron
DoRSCH-GiESE Psychologisches Wörterbuch Schwabe Basel 1951
GEMELLI Recherches sur le diagnostic de habileté manuelle
Journal de Psychologie 15 nos 3-4 Paris 1929 170 MEMOIRES ORIGINAUX 36
gone habiletés appartiennent un grand nombre des actions
qui composent notre vie quotidienne et dans le champ de tra
vail est cette catégorie que nous devons rattacher beaucoup
de travaux manuels qui réclament une capacité limitée et un
exercice limité pour leur apprentissage et dans lesquels les mou
vements sont adaptés grosso modo au but atteindre
la seconde catégorie appartiennent les habiletés motrices
qui résultent des mouvements automatisés dans leur complexus
et bien dirigés vers leur but mais qui ont pas une physionomie
personnelle car ils sont stéréotypés Un exemple typique nous
est donné par plusieurs exercices gymnastiques et sportifs Dans
le champ de travail nous devons rattacher cette catégorie la
plupart des tâches qui sont confiées aux ouvriers qui avec un
degré relatif exercice et une instruction limitée cause de la
facilité de leur tâche peuvent obtenir un degré suffisant de coor
dination et automatisme des mouvements
la troisième catégorie appartiennent les habiletés motrices
qui résultent des différents automatisés qui cepen
dant dans leur complexus ont pas un haut degré automa
tisme parce que les différents mouvements sont relativement
indépendants les uns des autres même cette indépendance rela
tive est une condition pour les rendre dans leur ensemble stric
tement subordonnés au but on se propose but qui peut varier
dans un certain degré Ces habiletés constituent donc un tout
structuralement uni dans une forme déterminée il agit juste
ment des habiletés qui se forment chez des ouvriers spécialisés
dont le travail quoique automatique et uniforme dans les dif
férents mouvements demande cependant une attention vigi
lante et un degré intelligence pour la coordination et ajus
tage de ces en rapport avec les buts que ouvrier
se propose dans le travail Dans cette catégorie on peut mettre
les habiletés nécessaires au travail des plus modestes artisans
et dans la grande industrie le travail de ouvrier spécialisé
Même ici bien elle apparaisse plus que dans les catégories
précédentes la personnalité de ouvrier pas une grande
influence et ce qui domine est automatisme
Enfin il faut rappeler les habiletés motrices qui résultent
de mouvements automatisés relativement indépendants et dans
leur complexus très subordonnés au but atteindre qui est la
raison de leur coordination est-à-dire des habiletés égales
pour le mécanisme intérieur celles comprises dans la catégorie
précédente mais dans application desquelles élément intel- CAPOL ET WALTHER TUDE DE HABILET MANUELLE 37
lectuel une part dominante tellement que dans leur ensemble
elles perdent tout caractère automatisme et prennent un carac
tère clairement personnel En un mot nous trouvons ici ces
habiletés personnelles qui tout en résultant des mouvements
automatiques et structuralisés présentent toutefois des notes
individuelles si particulières elles constituent élément domi
nant Telle est par exemple habileté des ouvriers qui font leur
travail avec un sens artistique les artisans dans toute la signi
fication du mot
Nous croyons que seuls les genres de mouvements et se
trouvent dans le domaine du travail industriel Comme dans la
sélection un ouvrier pour le ce est souvent
que la capacité pour une espèce activité limitée qui entre en
ligne de compte les entreprises industrielles ont toujours cherché
avoir un auxiliaire-diagnostic susceptible de révéler si un
homme peut exercer une activité efficace dans le domaine par
ticulier et limité
est une nécessité urgente de posséder un moyen de diagnos
tic-auxiliaire un test qui nous permette de délimiter avec rapi
dité et précision habileté manuelle un individu en fixer le
rang biologique dans une foule homogène et en exprimer le
résultat sous forme un chiffre objectif
Cependant on ne peut complètement saisir la portée de cette
question que si nous suivons exposé de quelques psychologues
eminents qui nient la valeur des tests pour la détermination de
habileté manuelle et expriment leurs doutes sur ces tests1
Gemelli propose de remplacer les tests habileté manuelle par
une courbe apprentissage et affirme que le jugement basé sur
la de une probabilité erreurs moins
grande un jugement basé sur les tests aptitude
Nous fondons nos réflexions en posant deux questions
Le diagnostic habileté manuelle un individu basé sur
le résultat un test est-il vraiment aussi douteux que le sup
posent certains auteurs En autres termes peut-on prouver
que le rendement un individu qui exprime par le résultat
un test habileté manuelle correspond absolument au
fonctionnel dans exercice du métier
Les tests habileté manuelle présentent-ils vraiment une
constance est-à-dire le même examen répété après un délai plus
GEMELLI Recherches sur le diagnostic de habileté motrice Reuue
de la Science du Iravail Alean Paris 1929 183 Id. 196 MEMOIRES ORIGINAUX
oins leng donne-t-il le même résultat que la première fois
est notre batterie de tests qui fera obJet de exposé suivant
Dans les divers tests de cette batterie il agit exclusivement
de tests synthétiques analogues qui reproduisent sous forme
schématique le cours un mouvement professionnel
Des séries différentes expériences des corrélations des divers
résultats et interprétation des calculs de corrélation permettent
de prouver la valeur diagnostique et pronostique de cette batterie
de tests Ce qui nous intéresse surtout est arriver un dia
gnostic sur et indiscutable sans recourir une courbe appren
tissage comme le propose Gemelli
La responsabilité morale que nous accusons vis-à-vis de ou
vrier dans une sélection ne saurait être prise que si notre juge
ment et nos décisions reposent sur des procédés de choix indis
cutablement scientifiques Seule doit être employée en pratique
la batterie de tests bien étalonnée contrôlée et jaugée de tous
côtés La batterie de tests de Walther satisfait-elle les conditions
que nous lui posons est ce que nos séries expériences vont
démontrer Nous nous contentons de poser ici les questions fon
damentales qui ressortent nécessairement du contrôle de ce
procédé de sélection
lo Notre batterie de tests présente-t-elle une certaine constance
est-à-dire deux examens avec cette batterie se suivant un
certain intervalle de temps fournissent-ils la même image adé
quate de habileté manuelle de individu examiné
Les résultats du test correspondent-ils aux qualifications
de industrie qui se fonde sur une fabrication en série
30 peut-on prouver avec cette série de tests nous saisissons
effectivement les aptitudes un sujet et non le développement
de ses facultés En autres termes les tests choisis par Wal
ther et expérimentés chez des adultes constituent-ils des tests
aptitude ou des tests de développement
Que montre une analyse factorielle de ces cinq tests
Avant de chercher répondre ces questions nous allons
considérer en détail les différents tests leur matériel et leur
mode application
Le matériel des tesis et son mode application
En décrivant les divers tests nous nous en tenons strictement
exposé de Walther1 Cependant les explications du matériel et
WALTHER La Psychologie du travail dition du Mont-Blane
Genève 19.16 60 SI CAPOL ET WALTHER TUDE DE HABILETZ MANUELLE 39
de la technique des divers tests suivent ici ordre que nous avons
observé dans nos séries expériences
Epreuves des disques test de Walther)
Matériel planches de carton de 30 cm de côté percées de
41 trous circulaires de 25 mm de diamètre Les trous ont mm 1/2
de diamètre dans la planche et mm dans la planche 41 cy
lindres de bois de 23 mm de diamètre et de 10 mm de hauteur
Technique Au début de épreuve les disques cylindriques se
trouvent dans les trous de la planche Les deux planches sont
placées une côté de autre Il agit de transporter aussi vite
que possible les disques de la planche sur la planche On pra
tique trois fois épreuve une fois avec la main droite planche
gauche de B) une fois avec la main gauche planche droite
de et enfin avec les deux mains planche gauche de B)
chaque main ne pouvant saisir un disque la fois
On mesure le temps pour chaque essai expérimentateur doit
avoir quelques disques supplémentaires sa disposition pour le cas
où le sujet en laisse tomber quelques-uns On exécute tout le test
deux fois seul le second résultat est pris en considération
Test de pointillage selon Binet et Vaschide)
Matériel feuilles de papier de 20 cm de côté Au milieu de
chaque feuille est imprimé un réseau de 100 carrés dont chacun
mesure cm2 crayon rond marque Faber de bois blanc Un
chronomètre marquant exactement 1/5 de seconde
Technique le sujet est assis près une table On place la feuille
devant lui et on lui donne le crayon il doit tenir assez fermement
de la main droite On lui dit Nous voulons vérifier la vitesse de
vos mouvements Vous devez mettre aussi vite que possible un
ipoint dans chaque carré Vous commencez avec ce carré-ci on
montre celui qui est tout en haut gauche et vous arrivez
celui-ci on montre le dernier carré droite en haut vous
continuerez avec celui qui est immédiatement en-dessous et
terminerez la seconde rangée de droite gauche la troisième de
gauche droite etc. sans discontinuer au dernier carré Faites
attention de ne mettre un seul point dans chaque et de
en sauter aucun Il est pas nécessaire de mettre le point au
milieu du carré Tenez fermement le papier avec la main gauche
pour il ne glisse pas Commencez quand je dirai Partez Avez-
vous compris On mesure avec un stoppeur le temps depuis le
début la fin Même procédé avec la main gauche On pratique
un essai préliminaire sur environ 1/3 de la feuille avec la main
droite comme avec la main gauche 40 MOIRES ORIGINAUX
Test de tapping après Merry Th Whitley)
Matériel feuille de papier blanc environ 20 cm de long
Le même crayon que ci-dessus
Technique avec ce crayon vous devez faire aussi vite que
possible des points sur la feuille sans vous soucier de leur dispo
sition Veillez ne pas mettre les points les uns sur les autres
Commencez quand je dirai Partez et arrêtez-vous au mot Halte
11 faut veiller ce que le sujet appuie le coude sur la table pour
pouvoir exécuter les mouvements non avec le poignet mais avec
avant-bras La durée de épreuve comporte sec pour la main
droite et autant pour la main gauche On compte le nombre de
points Ici également on fait un essai préliminaire sur une feuille
part avec la consigne Faites encore plus vite des points sur la
feuille Toujours plus vite
Découpage test de Claparède-Walther)
Matériel feuille de papier assez fort de 50 cm de long avec
trois lignes de mm 1/2 de large deux brisées et une ondulée)
paire de ciseaux de 12 cm de long
Technique vous coupez aussi vite que possible en suivant ces
lignes sans quitter le noir Vous commencerez au mot Partez et
vous arrêterez Halte On donne 20 sec pour ïà ligne et on
commence avec la ligne ondulée Comme démonstration on peut
découper le bout opposé de la feuille au no 14 On compte le nombre
de fragments numérotés découpés sur chaque ligne Toute faute
non la simple entaille dans le blanc mais le découpage du blanc
qui vient de ce que le sujet raccourcit la courbe est soustraite de
la somme des fragments coupés
Enfilage de perles sur un fil test de Desc udres)
Matériel 30 perles cylindriques de verre qui font elles partie
un tube de verre de mm de diamètre intérieur Un fragment
de fil de coton au bout duquel on fixe une perle de verre autre
bout est enfilé dans une aiguille obtuse de tapissier
Technique vous enfilez les perles aussi vite que possible dans
ce fil Vous tenez aiguille avec la main droite et avec la gauche
vous prenez les perles les unes après les autres Vous prenez quatre
perles sur aiguille vous les laissez glisser le long du fil puis de
nouveau quatre perles sur aiguille et de nouveau vous laissez
glisser et vous continuez la dernière perle aiguille doit
être tenue 5-10 cm au-dessus de la table expérimentateur
avoir quelques perles sa disposition pour remplacer celles qui
tombent terre On note le temps Il est absolument indispensable
de faire une épreuve préliminaire avec perles ET WALTHER TUDE DE HABILETE MANUELLE 41 CAPOL
Comme pour tous les tests le résultai un sujet peut ici égale
ment être entravé par divers facteurs
Par une disposition défavorable du sujet pendant épreuve
La mauvaise humeur du sujet peut fausser le résultat du test
Par une consigne peu précise de la part de expérimentateur
qui provoque des malentendus dans exécution du test
Par du matériel défectueux ou mal adapté et par une erreur
dans la mesure du temps est-à-dire par un arrêt précoce ou trop
tardif
Nous tenons beaucoup souligner les difficultés qui peuvent
rendre difficile ou même impossible une exécution correcte des essais
décrits et une appréciation précise du sujet Nous nous en tenons
aux rapports que nos collaborateurs ont déposés Institut sur
instigation et sous la direction du professeur Walther Ces rapports
ont été rédigés après les observations faites lors de exécution
de séries épreuves et nous permettent de souligner certains points
importants relatifs la technique des expériences
humeur du sujet la règle est il faut le mettre aise On
explique au sujet ce on attend de examen Je veux voir
comment travaille votre main ou Je veux me rendre compte
avec quelle vitesse vous pouvez travailler Si le sujet est agité
on cherche le distraire de épreuve et on ne commence expé
rience que lorsque le sujet est calmé Des mains froides la fatigue
et habillement du sujet peuvent entraver fortement la vitesse de
ses mouvements Il faut ot les manteaux les pardessus et les gros
pull-overs et retrousser les manches trop larges Autant que possible
il faut pratiquer épreuve le matin ou au début de après-midi
La lumière du jour est toujours préférable la lumière artificielle
Exemple un sujet se présente épreuve après avoir longtemps
pédalé Les mains froides et la fatigue du sujet obligent expéri
mentateur renvoyer un examen immédiat et permettre au sujet
de réchauffer ses mains et de se reposer fond
Si examinateur passe épreuve avec le consentement du sujety
il doit veiller ce que la hauteur de la chaise de celui-ci soit bien
réglée pour permettre un travail confortable et rapide
angle entre le bras et avant-bras doit élever 95 mais ne
pas dépasser 120
Après cet exposé général passons la description de la technique
des divers tests
Epreuve des disques Les sujets qui déplacent soigneusement
les disques de la planche dans le trou de la planche et corrigent
encore la position des divers disques sur la perdent du
temps Ici expérimentateur doit intervenir et rendre le sujet
attentif au fait que des disques placés de travers doivent être laissés
tels quels Il faut empêcher le sujet de mettre les disques en position
correcte en les poussant après coup Ce que nous voulons mesurer MOIRES ORIGINAUX 42
par ce test ce est pas exactitude mais la vitesse un mouvement
horizontal Nous apprécions exactitude du mouvement par un
autre procédé par le test de pointillage de Binet le sujet laisse
tomber un disque expérimentateur doit faire attention si ce
disque glissé au début ou la fin du mouvement Dans le premier
cas examinateur doit immédiatement le remplacer et le mettre
sur la planche Mais si ce disque tombe la fin du mouvement
horizontal on pas besoin de le remplacer car le geste déjà
été accompli la distance parcourue entre le point de départ et
celui arrivée Mais le sujet ne doit pas rejeter le disque de la
planche sur la planche Il doit accompagner chaque avec
la main et exécuter chaque fois le mouvement qui fait objet de
épreuve expérimentateur ne doit pas se contenter simplement
une explication de la technique de ce test Il doit montrer exac
tement le mouvement au sujet
Pendant épreuve préliminaire il faut inciter le sujet accom
plir son travail aussi vite que possible Au second essai expé
rimentateur déclare Maintenant je veux voir si vous pouvez
déplacer encore plus vite les disques une planche autre
Pointillage Ce test doit être exécuté sur un support dur
Comme beaucoup de sujets nous ont montré un mou
entrave considérablement la vitesse du mouvement un sujet La
manière de tenir un crayon peut accélérer ou ralentir le rythme du
travail Il convient de conseiller au sujet durant épreuve préli
minaire de corriger éventuellement la manière de tenir le crayon
Mais il ne faut pas contraindre le sujet tenir le crayon une
fa on inhabituelle pour lui Un ouvrier tient rarement son crayon
comme un dessinateur ou un comptable Il faut veiller ce que
le sujet mette un point dans chaque carré il faut répéter épreuve
Si ces fautes ne sont pas commises plus de trois fois est
valable car les mesures sur 10.000 sujets en chiffre rond ont révélé
alors le résultat final du test est modifié que une fraction
de seconde on exécute épreuve pour la main droite le
sujet commence avec le carré gauche en haut et met les points
dans les carrés suivant droite Avec la main gauche le sujet
commence avec le carré en haut gauche met les points dans les
carrés placés verticalement les uns sur les autres travaille dans
la seconde colonne en bas en haut et termine épreuve dans le
carré droite en haut
Si le sujet est gaucher la main droite travaille de la même fa on
Mais le rendement de la main gauche semble meilleur si le sujet
procède de nouveau de gauche droite et de droite gauche En
cas de doute épreuve préliminaire tranchera la question du mode
de travail chez le gaucher Pendant que le sujet travaille exami
nateur doit le stimuler par des appels-tels que Plus vite encore
plus vite Vi MEMOIRES ORIGINAUX
des perles de ses mains il faut interrompre et recommencer épreuve
Pour mesurer le temps de fa on précise il faut en tenir aux
règles suivantes
Dans épreuve des disques et des perles depuis la chute du
premier disque la chute du dernier disque
Dans le pointillage depuis inscription du premier point dans
le premier carré gauche en haut inscription du dernier
point dans le dernier carré en bas gauche
Dans le tapping depuis le marquage du premier point
sec après
Dans le découpage depuis entrée des ciseaux dans la ligne noire
20 sec plus tard
Dans le test des perles depuis introduction de aiguille dans
la première perle enfilage de la dernière perle dans aiguille
Dans toutes les épreuves il faut influencer le sujet par des appels
et des remarques stimulants pour il fournisse son rendement
maximum car Antipoff1 démontré que parmi les quatre degrés
de performance
Rendement maximum habituel sans effort
Rendement consciemment ralenti dans la pratique des tests
habileté manuelle est dans le rendement maximum que observe
la constance maximum une épreuve
Avec la diminution de effort un sujet accomplit dans exé
cution un test tombe aussi la constance du rendement
Il en suit pour nous la nécessité exiger du sujet le rendement
maximum dans tous les cinq tests de notre batterie Cependant un
sujet atteint son rendement maximum que quand il est adapté
épreuve et quand expérimentateur lui montré la technique
correcte et incite constamment un travail plus rapide pendant
exécution du test
est pendant épreuve préliminaire que le sujet la possibilité
de adapter au test Aussi faut-il toujours faire faire très soigneu
sement les épreuves préliminaires pour les cinq tests Dans le para
graphe suivant nous démontrerons le bien-fondé de cette exigence
après les résultats expériences que nous avons exécutées chez
100 ouvriers et 50 intellectuels
Dans un de ses travaux Antipoff relevé que dans exécution
de épreuve les ont fourni de meilleurs résultats que
les ouvriers Elle fonde son exposé sur la comparaison entre les
ANTIPOFF volution et la variabilité des fonctions psycho
motrices Archives de Psychologie 21 Kündig Genève 1928 178 ontribution étude de la constance des sujets Archives
de Psychologie 20 Kündig Genève 1927 12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.