Convergence et réactivité : deux composantes de la réciprocité perçue dans les relations familiales - article ; n°3 ; vol.86, pg 367-382

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1986 - Volume 86 - Numéro 3 - Pages 367-382
Résumé
On analyse l'attribution de réciprocité aux relations familiales, en distinguant deux composantes de la réciprocité : la convergence, ou similitude des altitudes mutuelles, et la réactivité, ou degré de dépendance entre les comportements des sujets. 1 478 adolescents des deux sexes répondent à un questionnaire consistant à répartir les membres d'une famille fictive dans un schéma sociométrique préétabli. Les dyades parent-enfant de même sexe font plus souvent l'objet d'attributions réciproques que les dyades mixtes. Ce phénomène porte sur la convergence chez les sujets garçons, et sur la réactivité chez les sujets filles.
Mots clés : réciprocité perçue, famille.
Summary : Convergence and reactivity : two components of perceived reciprocity in family relationships.
The assumed relationships between members of a family are analysed in terms of their perceived reciprocity. Two components of reciprocity are distinguished. We call convergence the similarity between the attitudes held by each person toward the other ; we call reactivity the dependence of each person's behaviour toward the other one's.
A questionnaire was given to 1478 boys and girls and required the placing of the various members of a fictitious family (whose composition was predetermined by the experimenter) into a defined sociometric schema.
Reciprocal sociometric links are more frequently attributed to same-sex parent-child dyads than to mixed-sex parent-child dyads. This phenome-non bears upon the convergence component when subjects are boys, and upon reactivity when subjects are girls.
Key words : perceived reciprocity, family.
16 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mercredi 1 janvier 1986
Lecture(s) : 37
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins