Des catégories aux liens individuels : l'analyse statistique de l'espace social - article ; n°6 ; vol.45, pg 1365-1402

De
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations - Année 1990 - Volume 45 - Numéro 6 - Pages 1365-1402
From Categories to Individual Links : Statistical Analysis of Social Space.
The categories used for the analysis of social structures and mobility are marked by the ideologies that lead to the devising of statistical grids But the rigidity of these models and causal explanations against which major part of contemporary historio graphy has rebelled is above all due to the workings of traditional descriptive statistics themselves In the first section the authors describe the mechanisms by which these workings shape the objects of analysis By interpreting the same group of 19th century marriage certificates using variety of grids they highlight the different distorsions caused by the grouping of data into categories and by the successive formation of tables and cross tables In the second section the authors show that it is in fact possible to conceive more subtle forms of statistical description and analysis better adapted to the needs of the historian The formalisation of data using graphs allows them for example to isolate the specificity of the individual data to go beyond simple grouping and to break away from the traditional qualitative-quantative opposition In this way they suggest that it is possible to develop models for quantitative analysis capable of taking account of the mechanisms of micro-social determinations
38 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1990
Lecture(s) : 35
Nombre de pages : 39
Voir plus Voir moins

Maurizio Gribaudi
Alain Blum
Des catégories aux liens individuels : l'analyse statistique de
l'espace social
In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 45e année, N. 6, 1990. pp. 1365-1402.
Abstract
From Categories to Individual Links : Statistical Analysis of Social Space.
The categories used for the analysis of social structures and mobility are marked by the ideologies that lead to the devising of
statistical grids But the rigidity of these models and causal explanations against which major part of contemporary historio graphy
has rebelled is above all due to the workings of traditional descriptive statistics themselves In the first section the authors
describe the mechanisms by which these shape the objects of analysis By interpreting the same group of 19th century
marriage certificates using variety of grids they highlight the different distorsions caused by the grouping of data into categories
and by the successive formation of tables and cross tables In the second section the authors show that it is in fact possible to
conceive more subtle forms of statistical description and analysis better adapted to the needs of the historian The formalisation of
data using graphs allows them for example to isolate the specificity of the individual data to go beyond simple grouping and to
break away from the traditional qualitative-quantative opposition In this way they suggest that it is possible to develop models for
quantitative analysis capable of taking account of the mechanisms of micro-social determinations
Citer ce document / Cite this document :
Gribaudi Maurizio, Blum Alain. Des catégories aux liens individuels : l'analyse statistique de l'espace social. In: Annales.
Économies, Sociétés, Civilisations. 45e année, N. 6, 1990. pp. 1365-1402.
doi : 10.3406/ahess.1990.278914
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1990_num_45_6_278914DES CATEGORIES AUX LIENS INDIVIDUELS
ANALYSE STATISTIQUE DE ESPACE SOCIAL
MAURIZIO GRIBAUDI ET ALAIN BLUM
Pendant des décennies histoire sociale essayé de reconstruire les espaces
et les mécanismes dans lesquels naissent et se déterminent les physionomies
individuelles et sociales Après avoir découvert la complexité des éléments qui
peuvent les caractériser on pris conscience de la distance qui existe entre le
phénomène et ses représentations Dès lors on est intéressé la forme et aux
catégories du discours pour mieux saisir cette distance et mesurer les enjeux qui
se jouent dans chaque contexte historique Mais paradoxalement analyse
herméneutique des sources et des catégories analytiques semble accompagner
de oubli des paysages sociaux concrets qui les avaient provoqués et qui avaient
rendu nécessaire la quête de sens opérée par les différents acteurs histori
ques
Ce paradoxe est particulièrement évident en histoire contemporaine Celle-
ci est développée en prenant une distance vis-à-vis des idéologies et des inter
prétations politiques qui ont pesé et pèsent encore sur analyse des processus
sociaux Trois phases ont marqué ce développement Dans une première phase
on pourrait qualifier ai illustrative on est attaché marquer les bornes des
phénomènes sous-entendus par ces interprétations idéologiques Ainsi on
essayé de mesurer les rythmes et les formes de industrialisation de urbanisa
tion et de la formation des groupes traditionnellement mis en scène comme les
protagonistes principaux de ces transformations les classes moyennes les
grands marchands et entrepreneurs les administrateurs des tats les groupes
ouvriers etc Les sources privilégiées utilisées au premier degré et dans un
cadre synchronique étaient les discours des mouvements et des partis politi
ques et en même temps les tableaux des statistiques administratives produits
au cours de la période étudiée
Ces approches qui projetaient sur analyse de la société des cadres et des
modèles trop restreints par rapport la complexité des comportements ont
montré leurs limites Dans une deuxième phase on alors essayé de comprendre
ces mêmes phénomènes en étudiant la formation et évolution des groupes
1365
Annales ESC novembre-décembre 1990 no pp 1365-1402 LES INDIVIDUS DANS ESPACE SOCIAL
sociaux Une démarche longitudinale et utilisation de sources nominatives ont
alors permis de décrire et de construire un espace social en mouvement La
Nouvelle histoire sociale ainsi essayé de comprendre la genèse des cohé
rences et des distances sociales travers la reconstruction au niveau local des
liens qui se tissent entre une couche et une autre entre un groupe et un autre
dans espace et dans le temps Cependant analyse arrivait pas dépasser
les limites un cadre descriptif Contraint par une série de typologies celui-ci
reprenait au fond les frontières des catégories sociales et professionnelles aux
quelles les sources et les démarches utilisées semblaient obligatoirement ren
voyer3
est la découverte de ces nouvelles limites qui conduit la méfiance géné
rale et justifiée envers les approches quantitatives caractéristique de la troi
sième phase que nous sommes en train de vivre Si analyse des pratiques
sociales reste le centre intérêt de la recherche historien se doit abord
approcher de fa on critique ses objets et ses outils pour les expurger des
contraintes des catégories et des grilles statistiques héritées Les catégories du
discours statistique deviennent ainsi objet de analyse les textes dans lesquels
sont inscrits les enjeux idéologiques qui les ont produites4 Cependant une telle
optique semble pour le moment incapable de revenir aux objets qui avaient
appelée car analyse de ces textes renvoie avant tout ses producteurs admi
nistrateurs entrepreneurs et savants qui en détenaient les clés Dès lors les
autres groupes de la société disparaissent nouveau de la scène rendus encore
une fois opaques par une histoire qui les dépasse
On peut craindre que ce détour momentané ne devienne définitif En se
situant au niveau de la forme et de la production du texte statistique on
évite de se poser le problème auquel on sera toujours confronté si on veut
revenir aux pratiques du rapport entre une part les données et autre part
les outils les formes analyse et de démonstration statistiques utilisées pour
produire des preuves Ainsi en particulier dans tous les travaux histoire
sociale des années soixante au début des années quatre-vingt le tableau
croisé est devenu outil principal et jamais questionné travers lequel le cher
cheur agence sa pensée établit ses preuves et construit sa démonstration cau
sale
On connaît bien histoire du tableau croisé Il est surtout ici intéressant de
remarquer que la forme même du croisé on utilise communément
depuis Sorokin5 il soit deux dimensions ou plus implique utilisation
une méthodologie qui intègre toutes les opérations mises au point par la sta
tistique administrative du xixe siècle agrégation des données en catégories hié
rarchisation parfois même si elle est pas explicite nous reviendrons) nor
malisation des cas difficiles etc.6 Les modèles économétriques et les techni
ques analyse factorielle si elles fournissent des outils puissants analyse
en ont pas changé la logique de base7
Dès lors il apparaît que les doutes qui ont marqué la troisième phase de
évolution de historiographie contemporaine sont nés aussi une inadéqua
tion croissante entre les questions que la discipline posait ses objets et les
outils dont elle disposait pour les résoudre Car si nous sommes arrivés
conceptualiser le système social comme le produit interdépendances qui
répondent plusieurs logiques différentes partielles et contextuelles nous
1366 GRIBAUDI ET BLUM DES CAT GORIES AUX LIENS INDIVIDUELS
avons souvent essayé de approcher avec une syntaxe statistique qui permet
uniquement de formuler un discours macro-social Ainsi ce est pas un hasard
si la seule possibilité on maintenant trouvée pour répondre aux
questions historiques posées partir de notre vision de la société été fournie
par la prosopographie8 analyse des parcours de vie un ou de plusieurs per
sonnages concrets permis individualiser plus finement les mécanismes tra
vers lesquels se forment les physionomies sociales et avancer dans la construc
tion de modèles moins schématiques des formes de stratification et des mobi
lités
Les terrains les parcours et les mécanismes que analyse prosopographique
ont mis en évidence sont-ils effectivement différents de ceux une analyse
fondée sur une démarche quantitative permet de focaliser Les lois et les dyna
miques causales on peut individualiser au niveau microscopique cessent-elles
être opérationnelles dès on passe au macroscopique ce vieux
débat il est peut-être impossible de donner une réponse définitive Mais il est
certain que dans notre champ de recherche la non-continuité des échelles nous
semble souvent plus le produit des implications rhétoriques des techniques et
des instruments analyse utilisés que la traduction une rupture réelle dans le
plan des dynamiques causales des faits sociaux
est ensemble de ces questions que nous souhaiterions reprendre de fa on
empirique en appliquant abord systématiquement un corpus environ
50000 actes de mariage9 une série de grilles et de techniques traditionnelles
puis en rupture avec elles une approche dérivée de la théorie des graphes10
espace social des données brutes
Le corpus sur lequel nous avons construit nos exercices été con dans le
cadre une enquête qui entend décrire stratifications et mobilités en France au
xixe siècle De ce point de vue il est représentatif du type objet que les histo
riens utilisent pour agencer leur discours et construire leurs modèles Les appro
ches on le sait peuvent être différentes mais possèdent une base commune Les
données nominatives originelles listes de professions retranscrites des registres
administratifs sont abord agrégées dans des catégories synthétiques qui per
mettent alors un travail statistique Cette première étape dont le caractère pro
blématique été souvent souligné est cependant présenté comme un passage
obligé Nous la parcourons notre tour pour en dégager les logiques les choix
et les conséquences implicites
Mais en amont nous devons évoquer une première question quelle est cette
information que les données nominatives nous fournissent état brut Quelle
réalité sociale du xixe siècle appréhenderons-nous partir de ce seul corpus
avant de lui appliquer des grilles et des outils particuliers Si on parcourt la
liste des professions enregistrées dans les 50000 actes de mariages la première
image laquelle nous sommes confrontés est celle un monde social marqué
par une complexité et une différenciation très importantes Derrière les 500
dénominations professionnelles du corpus on entrevoit autant de physiono
mies sociales disparates Selon un principe bien connu des chercheurs leur dis
tribution suit une courbe très asymétrique un nombre restreint de dénomina-
1367 INDIVIDUS DANS ESPACE SOCIAL LES
tions décrit la partie la plus importante de la population tandis que la plupart
des professions enregistrées intéressent un nombre très limité individus Le
paysage immédiatement perceptible oppose donc deux physionomies un côté
un important sous-ensemble formé par quelques professions majeures de
autre une nébuleuse de positions professionnelles disparates et peu représen
tées
Les cent dénominations les plus fréquentes recouvrent
85 de la population et hormis les employés nous restituent image un
monde social centré sur les professions rurales le petit commerce et arti
sanat11 Quelle est la signification de ces trois pôles Est-elle strictement
sémantique le vocabulaire professionnel étant fruste pour les mondes rural et
artisanal mais diversifié infini pour les mondes industriel et urbain Si les
ajusteurs et les ouvriers usine sont rares est que les professions industrielles
sont données avec luxe de détails distinguant par exemple cardeurs de laine et
badostamiers12 Peut-on lire ces données comme autant expressions qui
opposent un monde rural socialement homogène un monde industriel mor
celé On est tenté de voir dans la pauvreté de éventail des dénominations
rurales et artisanales un signe une structure sociale mieux définie cristallisée
depuis longtemps beaucoup plus statique que celle des villes industrie dans
ses balbutiements pas encore créé ses propres catégories qui rassemble
raient les individus en des groupes importants par-delà leur métier précis si elle
crée de nouvelles stratifications celles-ci ne sont pas encore établies ni per ues
dans leur unité Parallèlement une autre lecture est possible du même phéno
mène Elle consiste voir dans ces déclarations de profession la traduction plus
ou moins directe des idéologies exprimées par la statistique administrative du
xixe siècle Celle-ci on le verra est hantée par le problème de parvenir mettre
en scène opposition entre le dynamisme et le modernisme du monde
industriel et immobilisme et arriération des campagnes Cette inter
prétation repose sur idée une intériorisation précoce des catégories statisti
ques ou encore sur le produit du regard bureaucratique des employés de état
civil qui transcrivaient les actes de mariage
Il est pas nécessaire ni utile de prendre ici partie pour une ou autre de
ces interprétations Nous croyons en effet que le problème de la définition de la
valeur connotative des dénominations professionnelles se situe la dernière
étape une analyse de stratification sociale Seule la reconstitution des enjeux
des représentations et des liens tissés autour de cette nomenclature permet en
approcher la valeur contextuelle Il serait erroné de penser que cette opération
puisse effectuer directement sur le seul contenu heuristique brut des données
En réalité elle ne peut avoir lieu que dans le cadre de la modélisation qui même
implicitement est la base des différents outils et pratiques méthodologiques
Ici réside le problème principal
Il convient donc de commencer par se demander quels types de terrains
sociaux et quels types de processus on peut mettre en évidence en partant uni
quement des données professionnelles brutes Une approche possible consiste
essayer de mesurer la cohésion des professions les plus représentées en partant
de la mobilité entre chacune entre elles Nous avons donc reconstitué en croi
sant les professions déclarées par les pères et les fils au moment du mariage du
fils des tables de mobilité partielle qui donnent les dix premières origines et les
1368 TABLEAU Les 100 dénominations professionnelles les plus fréquentes
Profession Effec Prop Cumul Profession Effec Prop Cumul
11102 Cultivateur 266 266 Comptable 85 02 792
Journalier 2271 54 321 béniste 83 02 794
Domestique 1805 43 364 Teinturerie 83 02 796
Propriétaire 1685 40 404 Terrassement 02 83 798
440 Laboureur 1490 36 Chapeaux 81 02 800
Tisserand 1173 28 458 Ouvrier 81 02 802
Ma on 966 23 491 Plâtrier 80 02 804
Cordonnier 765 18 510 Rentier 79 02 806
Menuisier 710 17 527 Voiturier 74 02 807
Tailleur 700 17 544 Fermier 70 02 809
Vigneron 572 14 557 Chaudronnier 68 02 811
Charron 552 13 571 Tuiles 68 02 812
Charpentier 549 584 Charcutier 67 13 02 814
Manouvrier 540 13 597 66 02 Ajusteur
Soldat 442 11 607 Perruquier 66 02 817
Jardinier 409 10 617 Valet 66 02 819
Boulanger 406 10 627 Carrier 68 02 820
Coiffeur Marin 325 08 635 68 02 822
Maréchal 318 08 642 Ferblantier 63 02 824
Meunier 312 07 650 Chauffeur 60 01 825
280 07 657 Homme de peine 01 Employé 60 82.6
Empi ehem de fer 275 07 663 Horloger 60 01 828 de commerce 274 07 670 Tanneur 60 01 829
Berger 260 06 676 Blanchisseur 59 01 831
Sabotier 256 06 682 Ménager 59 01 832
Agriculteur 246 06 688 Métayer 55 01 833
Tonnelier 231 06 693 Gar on boulanger 54 01 835
Négociant 228 05 699 Conducteur 54 01 836
Man uvre 226 05 704 54 01 Ouvrier ma on 837
05 Serrurier 223 710 Pharmacien 51 01 839
Instituteur 206 05 715 Aubergiste 50 840
Cocher 184 04 719 Notaire 50 01 841
Peintre 177 04 723 Poterie 50 01 842
174 04 728 Bûcheron Ss-officier 49 843
Boucher 170 04 732 Commis négociant 48 01 844
Scierie 167 04 736 picier 47 01 846
Mineur 162 04 739 Marchand de vin 46 01 847
04 Forgeron 158 743 46 01 848 Bijoutier
Couvreur 155 04 747 Cuisinier 46 01 849
Ouvrier agricole 154 04 751 Ouvrier fabrique 45 850
Mécanicien 154 04 754 Clerc 44 851
Marchand 142 03 758 Représentant 44 852
Garde 141 03 761 Colon 43 853
Sans profession 140 03 765 Commis 42 854
Officier 133 03 768 Sellerie 42 855
Tourneur 121 03 771 Vannerie 42 856
Cantonnier 117 03 713 Gar on boucher 39 oc 857
Mineur 111 03 776 Ouvr charpent 39 oc 858
Brasserie 03 Mégissier 106 779 39 oc 859
Gagiste 104 02 781 Mouleur 39 oc 860
Douane 99 02 783 Ouvrier usine 39 oc 861
Meunier 95 02 786 Gardien 38 oc 862
Bourrelier 89 02 788
02 790 Fileur 86
Ensemble des professions ai ego quelle que soit la profession du père
Les proportions sont calculées hors données manquantes pour ego
1369 LES INDIVIDUS DANS ESPACE SOCIAL
dix premières destinées de chacune des dix professions les plus nombreuses
Elles donnent abord image une fuite un monde vers un autre tableaux
et Alors que selon les cas 70 95 du recrutement provient de nos dix
métiers ceux-ci absorbent seulement 50 80 des destinées Si on en tient
au langage classique de étude de la mobilité on ici image un monde en
changement une transformation structurelle de la société Les professions
strictement agricoles se fournissent largement dans cette liste 94 des labou
reurs et des cultivateurs en proviennent 96 des vignerons 85 des jardi
niers) les professions artisanales mêlant sans doute rural et urbain tels les
boulangers ou les cordonniers ont un recrutement plus diffus seulement 72
des origines sont appréhendées par une telle liste La reproduction intégrale
reste pour toutes dominante est la profession même du fils qui est presque
toujours au premier rang de la profession des pères
En terme de destinée les différences entre les professions rurales et les pro
fessions artisanales sont moins importantes13 les plus variés Les profes
sions sont plus artisanales bien sûr parfois plus diversifiées Les professions
artisanales servent donc de plaque tournante origines variées leurs destinées
le sont encore plus La proportion immobiles en terme origine et de des
tinée quelle proportion de cultivateur est fils de cultivateur quelle proportion
de cultivateur un fils le confirme tableau 4)14
Ces tableaux nous poussent ébaucher un modèle qui met en scène une
société dans laquelle les articulations et les éléments de mobilité se jouent
presque uniquement autour du monde rural Celui-ci se présente comme un ter
rain coupé en deux avec des joignant les deux pôles centraux une part
la masse des cultivateurs et des laboureurs autre part le groupe de ceux que
nous avions nommés par simplicité artisans mais qui réunit éventail des pro
fessions de taille moyenne du corpus tels les boulangers les tisserands les
charpentiers les cordonniers etc est partir de ce deuxième groupe que on
observe les seuls éléments de fuite de quelque importance ainsi que les indices
une série de connexions sociales plus complexes Mais il est impossible en
définir les formes et les significations car ces mouvements opèrent vers le ter
rain recouvert par les centaines de dénominations professionnelles qui forment
la nébuleuse du corpus Nos modèles implicites nous portent supposer que ces
espaces inconnus possèdent une nature plus urbaine et plus nettement indus
trielle Mais il ne agit que de suppositions car ampleur de éventail des pro
fessions et la complexité des liens que celles-ci entretiennent avec le centre du
schéma ne permettent pas utiliser des formes synthétiques de mesure
Nous sommes donc très vite confrontés aux problèmes de base impliqués
par ce type de sources Quelle que soit origine de inégale importance de cha
cune des dénominations professionnelles elle implique avant tout que les pro
fessions nombreuses occupent dès le départ le devant de la scène et articulent les
formes principales du modèle que on peut construire Toutes les analyses de
stratification ou de mobilité sociales se fondent sur des données qui présentent
les mêmes particularités Les spécificités des formes et des processus elles
arrivent individualiser sont donc uniquement le produit des solutions mises en
oeuvre pour intégrer les informations cachées dans la nébuleuse des profes
sions marginales Ces solutions répondent toutes aux deux seuls postulats de la
démarche statistique jamais remis en question construire des catégories pour
1370 ET BLUM DES CAT GORIES AUX LIENS INDIVIDUELS GRIBAUDI
TABLEAU Origine des professions les plus représentées
10 premières origines en effectifs
Profession Profession Profession Profession Profession
6462 Journalier 1185 Domestique 934 Propriétaire 832 Laboureur 641 Cultivateur 814 535 Cultivateur 304 599 749
Propriétaire 896 Cultivateur 662 Journalier 574 Cultivateur 746 Cultivateur 839
Fermier Laboureur Laboureur 623 Meunier 761 Propriétaire 874 905 697
911 Tisserand 725 Propriétaire 664 Vigneron 772 Berger 894 Laboureur
Manouvrier 702 Journalier 913 Journalier 917 Propriétaire 750 Négociant 783
Tisserand 922 Ménager 768 Domestique 736 Ma on 792 Métayer 920
Vigneron 782 Tisserand 769 Laboureur 802 Fermier 927 Colon 927
Ma on 931 Tailleur 794 Man uvre 784 Fermier 812 Tisserand 931
Agriculteur 935 Ma on 806 Vigneron 797 Aubergiste 819 Meunier 936
Métayer 938 Cordonnier 816 Ma on 810 Tisserand 826
Ma on 419 Tailleur 426 Tisserand 639 589 Cordonnier 440 Menuiserie 473 Ma on 436 277 315 261
582 Cultivateur Cultivateur 491 Cultivateur 477 Cultivateur 425 Cultivateur 647
Journalier Propriétaire 551 Journalier 509 Journalier 671 740 Journalier 559
Propriétaire 731 Propriétaire 774 Propriétaire 611 Charpentier 589 Ma on 570
Manouvrier 751 Manouvrier 789 Laboureur 634 Journalier 628 Propriétaire 620
Charron Tisserand 655 Tisserand 649 Tisserand 643 Man uvre 767 803
782 Tisserand Manouvrier 670 Laboureur 671 Manouvrier 664 Ma on 813
Vigneron Vigneron 797 Ménager 823 Jardinier 689 Cordonnier 692 683
Laboureur 811 Cordonnier 832 Tailleur 702 Tailleur 709 Laboureur 702
Tailleur 823 Charpentier Sans prof 716 Ma on 723 Menuiserie 716 840
Charron Manouvrier 302 Soldat 258 Vigneron 363 353 Charpentier 322 785 Cultivateur 289 432 543 Cultivateur 291
Charron 507 Cultivateur 606 Cultivateur 642 Propriétaire 384 Propriétaire 868
Journalier Journalier Vigneron 682 Soldat 426 Cultivateur 928 586 680
Manouvrier 939 Propriétaire 660 Propriétaire 714 Garde 70.9 Cordonnier 457
Manouvrier 712 Tisserand 739 Cantonnier 728 Manouvrier 481 Journalier 948
Laboureur Ménager 764 Journalier 748 Laboureur 504 Tonnelier 953 748
Limonadier 959 Berger 768 Manouvrier 783 Ménager 765 Journalier 527
Vigneron 785 Laboureur 801 Cordonnier 781 Tisserand 550 Laboureur 964
Meunier Ma on 817 Tisserand 795 Ma on 570 796
Garde Jardinier 832 Charron 808 Charron 509 807
Jardinier 260 Boulanger 265 Employé 160 Instituteur 142 Mineur 94
Cultivateur 275 266 492 238 Cultivateur 188
Cultivateur 673 Propriétaire 430 Employé 269 Propriétaire 405 Cultivateur 489
Journalier 715 Cultivateur 600 Propriétaire 344 Instituteur 528 Journalier 596
Propriétaire 750 Cordonnier 623 Menuisier 381 Cordonnier 556 Propriétaire 670
Meunier 577 Man uvre 723 Garde 773 642 Journalier 419 Sans prof
Vigneron 792 Laboureur 660 Cordonnier 450 Ménager 599 Ma on 745
Manouvrier 808 Sans prof 675 Tailleur 469 Garde 620 Laboureur 766
Jardinier 787 Ma on 823 Rentier 691 Marin 49.4 Charpentier 641
Journalier 809 Laboureur 836 Ma on 706 Charpentier 512 662 Fermier
Brasserie 854 Jardinier 721 Mchd de vin 525 Sculpteur 676 Usinier 829
Les totaux indiqués sur la première ligne de chaque profession indiquée en gras correspondent aux
nombres egos pour lesquels ont connaît la profession du père Les proportions cumulées sont
alors calculées par rapport ce total
1371 TABLEAU Destinées des professions les plus représentées
10 premières destinées en effectifs
Profession Profession Profession Profession Profession
Cultivateur 8131 Journalier 1819 Domestique 90 Propriétaire 2339 Laboureur 805 647 353 344 255 596
Domestique 682 Domestique 492 Journalier 484 478 Cultivateur Domestique 653
Journalier 701 Tisserand 524 Cultivateur 522 Boulanger 505 Journalier 704
Ma on 716 Ma on 554 Chaise 567 Tisserand 522 Cultivateur 755
Charron 728 Cultivateur 576 Verrerie ouvr Domestique 538 Charron 771 589
Cordonnier 740 Tailleur 596 Tailleur 611 Menuiserie 551 Cordonnier 784
Cordonnier 612 Vigneron 564 Propriétaire 751 Propriétaire 633 Tisserand 795
Soldat 760 Charron 628 Manouvrier 656 Sans prof 576 Menuiserie 806
Tisserand 769 Charpentier 641 Jardinier 678 Négociant 589 Tailleur 816
Tailleur 777 Gagiste 654 Couvreur 700 Journalier 601 Soldat 824
Tisserand 521 Cordonnier Tailleur 639 Ma on 315 Menuiserie 278 282 473 Ma on 493 387 475 394
Cultivateur 626 Journalier 618 Menuiserie 498 Employé 572 Tisserand 507
Tailleur 642 Domestique 643 Soldat 524 Tisserand 590 Menuiserie 532
Menuisier 656 Tisserand 662 Tailleur 543 Cordonnier 608 Cordonnier 553
Cordonnier 670 Propriétaire 67.4 Boulanger 562 Menuis ouv 622 Propriétaire 571
Charpentier 682 Menuiserie Tisserand 578 Journalier Peintre 685 637 589
Soldat 692 Soldat 695 Propriétaire 594 Ebéniste 651 Teinturerie 603
Man uvre 704 Manouvrier Soldat 701 Ss-officier 610 Chemins emp 665 617
Ma on 710 Marin 714 Ma on 625 Négoc comm 676 Ma on 631
Perruquier Ma on ouvr 724 Dessinateur 718 Employé 641 687 Serrurerie 642
Vigneron 499 Charron 199 Charpentier 312 Manouvrier 398 Soldat 53 571 387 449 412 Soldat 208
Journalier 600 Cultivateur 442 Menuiserie 500 Domestique 503 Tailleur 264
Cultivateur 639 Journalier 487 Cultivateur 538 Charron 548 Ss-officier 321
Tonnelier 667 Ma on 528 Domestique Tisserand 580 Officier 574 358
Manouvrier 691 Soldat 553 Journalier 606 Tailleur 603 Journalier 396
Domestique 715 Domestique 578 Serrurerie 631 Ma on 626 Cultivateur 434
Tisserand 733 Mineur ouv 598 Soldat 654 Journalier 646
Tailleur 749 Manouvrier 618 Ma on 670 Cordonnier 663
Sabotier 638 Cordonnier 686 Soldat 764 Chemins emp 678
Propriétaire 776 Tisserand 653 Tisserand 699 Charpentier 693
Jardinier 266 Boulanger 128 Employé 60 Instituteur 55 Mineur 47 485 492 217 164 532
Journalier 515 Cultivateur 547 Emp chemin 283 Tailleur 236 Mineur ouvr 596
Cultivateur 545 Serrurerie 578 Serrurerie 317 Propriétaire 273 Serrurerie 638
Cordonnier 575 Propriétaire 602 Ss-officier 350 Journalier 309 681 Chemins emp
Domestique 602 Tourneur 617 Pharmacie Douane 383 345 Tulle fabr 702
Tailleur 620 Soldat 633 Conducteur 417 Cordonnier 382 Teinturerie 723
Charpentier Sabotier 648 Coiffeur 450 Emp comm 418 745 639 Ss-officier
Horticulteur 654 Peintre 664 Charron 483 Vin marchand 436 Postes chef 766
669 Ma on 680 517 Valet 455 Peintre 787 Chemins emp Bijoutier
Boulanger 684 Emp 695 Vermicelle 533 Tulle fabric 473 Paveur 809
Négociant 137 387
Propriétaire 438
Officier 474
Négoc commis 511
Commer emp 547
Sans prof 577
Cultivateur 606
63.5 Contri emp
Soldat 657
Voyageur 672
Les totaux indiqués sur la première ligne de chaque profession en gras correspondent au nombre
de pères egos pour lesquels on connaît la profession ego Les proportions cumulées sont alors
calculées par rapport ce total GRIBAUDI ET BLUM DES CAT GORIES AUX LIENS INDIVIDUELS
TABLEAU Dénominations professionnelles proportion
immobiles en terme origine ou de destinée
Profession Destinée Origine Profession Destinée Origine
Cultivateur 65 81 Charron 39 22
Journalier 35 53 Charpentier 45 43
Domestique 34 Manouvrier 41 54
60 Jardinier Propriétaire 25 48 49
75 Boulanger 24 Laboureur 60 49
Tisserand 47 47 Employé 22
Ma on 49 44 Instituteur 16
28 Mineur 53 26 Cordonnier 39
47 31 Négociant Menuisier 39
Vigneron 78
La colonne destinée indique la proportion de pères dont le fils la même profession
La origine la de fils dont le père la même
regrouper les données dans des ensembles homogènes et équilibrés intégrer de
fa on exhaustive ces mêmes données Dans les deux parties suivantes nous
avons donc suivi cette démarche en examinant pas pas ses conséquences
espace social des catégories administratives
On peut abord penser que utilisation des catégories contemporaines de la
période étudiée peut être satisfaisante Les observateurs du moment auraient
très bien pu percevoir la fois les traits particuliers qui différenciaient de inté
rieur le monde pour nous opaque des campagnes et les éléments communs aux
centaines activités disparates et peu fréquentes que les archives nous resti
tuent On trouve ainsi aux deux extrémités du xixe siècle deux classifications
très différentes une de autre Lavoisier15 la fin du xvnie siècle décrit le
monde agricole dans sa diversité et ramène la ville une seule catégorie On en
doute la nature même des données dont nous disposons richesse des mentions
professionnelles urbaines pauvreté des rurales rend quasiment inapplicable
cette classification
La statistique administrative offre une voie un point de départ flou et
foisonnant lorsque J.A.Chaptal la suite de Fran ois de Neufchâteau et
Adrien Duquesnoy pose le problème un découpage universel dans ses ins
tructions aux préfets16 les catégories prennent forme dès 1851 et 1856 et don
nent encore voir un monde agricole dans sa variété Puis on oriente vers une
perception de plus en plus industrielle issue de laquelle le monde agricole
forme un groupe unique alors que ce qui est nommé industrie est décrit avec de
plus en plus de détails Le recensement de 1896 en est aboutissement17 que
nous avons donc décidé utiliser18 Il avantage de mieux cerner la nébuleuse
des petites professions que nous avons supposées de nature plus urbaine et
industrielle Enfin nos mentions professionnelles inséraient relativement
aisément dans la nomenclature sur laquelle repose le recensement19
Si la structure professionnelle que nous avons obtenue tableau 5)20 est bien
1373

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.