Données statistiques - article ; n°2 ; vol.25, pg 374-380

De
Publié par

Population - Année 1970 - Volume 25 - Numéro 2 - Pages 374-380
7 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1970
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins

Roland Pressat
I. Données statistiques
In: Population, 25e année, n°2, 1970 pp. 374-380.
Citer ce document / Cite this document :
Pressat Roland. I. Données statistiques. In: Population, 25e année, n°2, 1970 pp. 374-380.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pop_0032-4663_1970_num_25_2_14873374 LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE
/. DONNÉES STATISTIQUES
Population. Le tableau I trace l'évolution de la population française, en utili
sant les données des recensements de 1962 et 1968.
Les omissions au recensement de 1968 étant supérieures de 200 000 à celles
de 1962, le tableau I comporte une colonne « Ajustement »; une suite de corrections
annuelles de — 40 000 (qui détruit l'homogénéité des estimations de population
au 1er janvier) a permis de raccorder les résultats des deux recensements.
L'estimation de l'immigration nette, pendant la période intercensitaire, a été
ramenée de 1750 000 à 1590 000; les composantes de l'accroissement naturel
(état civil) n'appelaient aucune révision.
Tableau I. — Mouvement de la population (en milliers ; taux « pour 1 000 ».)
Accroissement Accroissement Taux Immigration Ajustement
naturel nette ation mortde Année Décès natalde mortde au 1er sances alité infantjanvier ité alité ile
46 422 537,7 1962 828,9 291,2 860 1 151 17,6 11,4 25,7
— 1963 47 573 865,3 554,3 311,0 215 526 40 18,1 11,6 25,6
— 40 1964 48 059 874,2 516,5 357,7 185 543 18,1 10,7 23,4
1970 Popul — 40 1965 48 562 862,3 540,3 322,0 110 432 17,7 21,9 50 545* Nais 11,0
— 40 48 954 860,2 525,5 334,7 125 460 17,5 21,7 1966 10,6
— 40 1967 49 374 837,5 539,9 297,6 92 389 16,9 10,8 20,7
1968 49 723 832,8 550,5 282,3 100 382 16,7 11,0 20,4
835* 545* 290* 150* 440* 16,6* 10,8* 1969 50 105 20,1
Le taux de mortalité infantile (décès à moins de 1 an pour 1 000 naissances vivantes) est
corrigé des faux mort-nés (enfants nés vivants mais déclarés mort-nés parce que décédés avant
l'enregistrement à l'état civil).
* Données provisoires
La population (lre colonne) est la population totale, qui comprend les mili
taires de carrière et du contingent stationnés hors métropole; la seule population
intérieure (on disait autrefois, population présenté) était, au 1er janvier 1968, infé
rieure d'environ 100 000 à la totale.
De 1962 à 1967, le taux d'accroissement naturel s'est toujours maintenu au
dessus de 6 °/oo> îes fluctuations s'expliquant par celles du taux de mortalité; toutefois,
une baisse assez prononcée du taux de natalité, après 1964, a entraîné une baisse
régulière dans les toutes dernières années (6,9 °/oo en 1966, 6,1 en 1967, 5,7 en
1968, 5,8 en 1969).
Depuis la guerre le vieillissement de la population ne s'est pas ralenti, comme en
témoignent les données du tableau II. 1
\
LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE 375
Tableau IL — Répartition de la population par grands groupes d'âges
1954 ' 1962 1946 1970
0-19 ans 29, Г) 30.7 33.1 33,1
20-59 ans 54,5 53,1 49,8 48,9
16.2 17.1 00 ans et plus 16,0 18,0
100,0 100,0 100,0 100.0
Population totale par sexe et âge au 1er janvier 1970
Évaluation provisoire
(chiffres en milliers)
Age Année Sexe Année Age Sexe en Sexe Sexe en de do années révo années féminin ble féminin ble naissance lin naissance lin révolues lues
1969 0 420,7 403,7 824,4 1939-1935 30-34 1 592,8 1 495,4 3 088,2
1968 1 821,4 419,2 402,2 1934-1930 35-39 1 712,5 1 641,3 3 353,8 1967 2 423,0 404,6 827,6
1966 3 434,3 416,2 850,5 1929-1925 40-44 1 080,5 1 651,0 3 331,5 1965 4 436,5 418,0 854,5
1924-1920 45-49 1 634,1 1 670,4 3 304,5 1969-1965 0-4 2 133,7 2 044,7 4 178,4
442,8 425,0 867,8 1964 5 1919-1915 50-54 870,3 1 793,4 923Д
1963 6 437,1 421,9 859,0
1914-1910 55-59 1 329,2 1 457,5 2 786,7 1962 7 424,1 407,8 831,9
1961 8 430,7 414,8 845,5 1909-1905 60-64 1 221,1 1 411,5 2 632,6 9 421,2 406,2 827,4 1960
1904-1900 65-69 1 034,3 1 308,8 2 343,1 5-9 2 155,9 2 075,7 4 231,6 1964-1960
1959 10 427,1 412,3 839,4 1899-1895 70-74 695,3 1 085,6 1 780,9
1958 11 419,0 404,8 823,8
1894-1890 75-79 403.8 801,2 1 205,0 421.9 407,6 1957 12 829,5
1956 13 418,9 404,6 823,5 1889-1885 80-84 736,6 226.4 510,2 1955 14 418,5 404,2 822,7
1884-1880 85-89 88.9 232,9 321,8 1959-1955 10-14 2 105,4 2 033,5 4 138,9
15 421,0 406,8 827,8 1954 1879 90 23,5 78,8 102,3
et avant et plus 1953 10 416,1 401,9 818,0
1952 17 426,7 411,8 838,5
1951 18 427,2 410,7 837,9 Tous âges 24 664,2 25 881,2 50 545,4
dont : 444,6 427,4 1950 19 872,0 0-19 ans 8 530,6 8 212,5 46 743,1
15-19 2 135,6 2 058,6 4 194,2 1954-1950
20-59 ans 12 440,3 12 239,7 24 680,0 1949-1945 20-24 2 101,0 1 990,7 4 091,7
60 ans et plus 3 693,3 5 429,0 9 122,3 1944-1940 25-29 1 519,9 1 410,3 2 930,2
Source I.N.S.E .E. : Bulletin mensuel de statistique de janvier 1970. LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE 376
POPULATION DE LA FRANCE
EVALUATION AU AGE 1" JANVIER 1970
Nuptialité et divortialité. L'arrivée à l'âge du mariage des générations
plus nombreuses, nées après 1945, aurait dû
entraîner, toutes choses égales d'ailleurs, une augmentation sensible du nombre
des mariages ; or, il y a eu au contraire baisse jusqu'en 1966 et hausse modérée ensuite
(tableau III; toutefois le chiffre provisoire de 1969 suggère une assez vive
reprise). L'examen de la somme des premiers mariages réduits confirme que,
tant chez les hommes que chez les femmes, la nuptialité est, depuis 1965, relativement
basse; en régime stationnaire, cet indice devrait valoir environ 880 et 920 (soit
880 et 920 premiers mariages) pour 1 000 hommes et 1 000 femmes (1). La fréquence,
dans les générations, des personnes qui finissent par se marier, étant assez stable,
on a tout lieu d'imputer ces baisses de l'indice du moment à un retard du mariage
qui pourrait être une réaction des jeunes générations à des conditions générales de
vie jugées défavorables.
En 1964, la somme des premiers mariages réduits dépasse le plafond admissible
dans une génération (1 000 pour 1 000 personnes); or, une telle
situation, qui existait déjà avant 1964, et qui signifie, lorsqu'elle se maintient sur une
assez longue période, qu'il y a abaissement de l'âge au mariage, ne saurait se prolonger
indéfiniment; les années récentes sont donc peut-être marquées aussi par la fin
de la baisse de l'âge au mariage. L'indice féminin est, depuis 1966, plus faible que
l'indice masculin; c'est que les filles des générations nombreuses, nées après 1945,
<x> C'est ce que Ton peut attendre des générations nées vers 1930. LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE 377
sont arrivées les premières à l'âge du mariage (plus faible en moyenne que chez les
garçons) : étant majoritaires (leurs partenaires appartiennent le plus souvent aux
classes creuses antérieures à 1946), elles se marient moins fréquemment, momentané
ment du moins.
La divortialité qui semblait, il y a quelques années, devoir se stabiliser autour
de 10 divorces pour 100 mariages, parait, d'après la tendance de la somme des
divorces réduits, en pleine évolution. Ici encore, on ne doit pas écarter que la hausse
de l'indice du moment ne soit due, au moins en partie, à ce que les ruptures ont lieu
à des durées d'unions plus brèves en moyenne.
Tableau III. — Nuptialité et divortialité
Somme des premiers
Somme mariages réduits *
Années Mariages Divorces des divorces
Sexe Sexe réduits **
masculin féminin
347 500 1 014 1 046 36 024 11,1 1964
983 37 752 11,6 1965 346 300 986
1966 339 700 927 911 39 583 12,1
1967 345 600 890 877
1968 357 400
380 000*** 1969
* Nombre de mariages de célibataires pour 1 000 personnes dans chaque génération.
** de divorces pour 100 mariages dans chaque promotion de mariages.
*** Donnée provisoire.
Fécondité. La décroissance des naissances annuelles et du taux de natalité, à
une époque où l'arrivée de générations féminines nombreuses à l'âge
de fécondité laissait attendre une hausse, indique une baisse de la fécondité, dont les
indices du tableau IV précisent l'ampleur.
Ici encore, nous sortons d'une situation instable : le haut niveau de l'année 1964
(2 900 naissances réduites pour 1 000 femmes et 2 500 naissances légitimes réduites,
pour 1 000 mariages), ne correspondait pas aux résultats attendus dans les géné
rations et les promotions de mariages (respectivement 2 650 et 2 350 naissances) ;
autrement dit, en tout état de cause, une baisse de la fécondité du moment était à
attendre, la tendance à une précocité accrue des naissances ne pouvant se maintenir
indéfiniment. Il reste cependant que le retour à des valeurs des indices du moment
en accord avec les valeurs des indices de cohortes (ce qui est réalisé en 1967), a été
très rapide, et dénote l'existence d'une réaction d'ensemble des couples en âge de
procréation, dont une proportion appréciable a, à tout le moins, différé des naissances,
durant les trois ou quatre dernières années.
L'examen des probabilités d'agrandissement montre que la baisse de fécondité
affecte toutes les dimensions de famille, mais particulièrement les dimensions
moyennes et élevées (a2 à ae), alors que la venue du premier enfant, dont rend
compte o0, ne semble pas trop affectée. 378 LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE
Tableau IV. — Fécondité générale et fécondité des mariages
Somme des naissances Somme dos naissances Probabilité d'agrandissement
réduites * du moment *** légitimes réduiles **
a0 ai a, ai a4 a6 a,
1904 2 900 2 500 934 756 625 559 564 581 607
1965 .... 2 830 !)22 741 590 534 530 558 577 2 440
I960 . . . 2 770 2 430 !)19 742 583 521 533 543 572
1907 .... 2 040 2 350 913 722 557 492 501 518 536
1908 .... 2 580
* Nombre de naissances pour 1 000 femmes dans chaque génération.
** de 1 000 mariages dans promotion de mariages.
*** a,, par exemple, est le nombre de naissances de rang 3, dans le mariage actuel, pour
1 000 mariages, dans chaque cohorte de mariages de parité 2
Mortalité. Le tableau V donne quelques indices globaux de mortalité; la vie
moyenne est en progression lente et hésitante (il y a recul en 1967);
ces aléas dans l'évolution s'observent sur les quotients de mortalité que nous rap
portons : au-delà de 40 ans chez les hommes, entre 20 et 40 et au-delà de 60 chez les
femmes. Globalement, de 20 à 60 ans, les risques sont sensiblement deux fois plus
ébvés chez les hommes que chez les femmes.
Tableau V. — Données des tables de mortalité
(vie moyenne en années et dixièmes d'année;
quotients en « pour 1 000 »)
Sexe masculin Sexe féminin
Année ! t» «o<7«o ..ï.o 1 ...
1960-1964.. 42,6 40,1 179 67,20 670 74,16 31,2 20,4 89,0 479
1965 67,5 33,8 39,7 181 670 74,8 24,1 19,8 88,8 466
1966 67,9 33,6 39,3 176 654 75,2 23,5 19,5 86,1 451
1967 67,8 32,6 37,9 178 661 75,1 23,2 19,6 85,3 452
e, : vie moyenne uqx : quotient de mortalité entre les âges x et x + о (ainsi tl)qu est le
quotient de mortalité entre 40 et 60 ans); e» et »<//« sont corrigés des faux mort-nés.
Les décès sont répartis par grandes causes, dans le tableau VI. On y observe
la régression régulière des décès par tuberculose, les variations capricieuses des décès
par grippe, l'incidence de cette dernière maladie, en année d'épidémie notamment,
étant bien supérieure à ce qu'indiquent les chiffres rapportés (d'autres rubriques se LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE 379
Tableau VI. — Décès selon la cause
Nombre annuel de décès
1964 1965 1966 1967
Causes
sexes sexes sexes sexes sexe sexe masc
réunis réunis réunis réunis féminin ulin
Tuberculose 7 552 7 149 6 549 6 505 4 691 1 814
Grippe 2 447 9 309 3 116 4 311 1 653 2 658
Autres maladies in(ectieuses et para
sitaires 3 225 3 118 3 246 3 240 1 638 1 602
102 814 103 929 106 346 Cancers et tumeurs 107 825 59 :S67 48 458
Maladies du système nerveux et des organes des sens (1) 17 948 18 339 18 481 19 146 8 198 10 948
Lésions vasculaires intracrâniennes. . . 62 424 64 699 63 380 64 641 28 520 36 121
Maladies du cœur 97 674 101 490 98 622 101 965 50 532 51 433
Autres maladies de l'appareil circu
latoire 16 933 17 904 17 813 18 232 8 936 9 296
28 368 25 271 Maladies de l'appareil respiratoire... 25 917 27 160 14 261 12 899 de digestif (t) . . . . 13 928 13 875 14 228 15 075 7 415 7 660
Alcoolisme et cirrhose du foie 20 579 22 565 22 813 23 402 16 853 6 549
Malformations congénitales, maladies
de la première enfance 12 837 11 952 11 956 11 383 6 567 4 816
Autres maladies 20 792 21 630 22 189 23 272 11 146 12 126
26 429 27 566 25 209 24 311 7 756 16 555 Sénilité
11 105 12 150 12 158 12 696 9 512 3 184 Accidents de la circulation routière (s). 14 638 14 648 13 379 15 296 11 460 5 300
Autres morts violentes 28 903 29 569 30 813 31 693 18 502 13 191
Causes indéterminées 44 971 46 729 43 307 45 089 23 526 21 563
Toutes causes 516 478 540 341 525 497 539 946 279 073 260 873
(1) Sauf lésions vasculaires intracrâniennes et alcoolisme.
(t) Sauf cirrhose du foie.
(>) Décès sur le coup ou dans les trois jours qui suivent, les chiffres en italique de la ligne
suivante sont une estimation du nombre total des décès dus aux accidents de la circulation routière
(chiffres de la ligne précédente majorés de 17 %; ce pourcentage est celui trouvé lors d'une enquête
menée en 1957 par la Sécurité sociale et l'I.N.S.E.E.).
ressentent en effet de l'importance des épidémies grippales, la grippe étant le plus
souvent une cause de décès associée à d'autres). La progression des décès par cancer
tient sans doute en partie, à la croissance du nombre des gens âgés, c'est-à-dire du
nombre des personnes dont les risques d'atteinte par cette maladie sont les plus
élevés. Notons encore l'augmentation sensible des décès par alcoolisme, accident et
violences diverses (on estime à 16 200 le total des décès, en 1968, dus aux accidents
de la circulation routière, chiffre à comparer à 15 296 pour 1967).
Roland Pressât. 380 LA CONJONCTURE DÉMOGRAPHIQUE
RÉFÉRENCES CONCERNANT LES DONNÉES STATISTIQUES DE BASE
• Bulletin mensuel de statistique n° 7, juillet 1969. La population au 1er
vier des années 1962 à 1968.
• Bulletin mensuel de n° 1, janvier 1970. Bilan démographique de
1968 et 1969.
• Études et conjoncture n° 4, avril 1969. La situation démographique en 1967.
• Statistiques des causes de décès. Années 1964 et 1965. Imprimerie nationale.
Paris 1967.
• Études et conjoncture n° 10, octobre 1968. Les causes de décès en 1967.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.