Etalonnage et critique des tests. Technique psychométrique. - compte-rendu ; n°1 ; vol.38, pg 936-955

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1937 - Volume 38 - Numéro 1 - Pages 936-955
20 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1937
Lecture(s) : 45
Nombre de pages : 21
Voir plus Voir moins

3° Etalonnage et critique des tests. Technique psychométrique.
In: L'année psychologique. 1937 vol. 38. pp. 936-955.
Citer ce document / Cite this document :
3° Etalonnage et critique des tests. Technique psychométrique. In: L'année psychologique. 1937 vol. 38. pp. 936-955.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1937_num_38_1_5615936 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
des réussites entre la section attitude sociale du Morris Trait et
ensemble des épreuves du Washington analyse des réponses
indique que les sentiments sociaux semblent jouer un rôle important
dans la réussite de instituteur viennent ensuite raisonnement
informations concernant les problèmes scolaires compréhension et
rétention un texte capacité de juger une situation relative la vie
scolaire observation et dispositions la reconnaissance un état
mental après une photographie
1749 LAWRENCE AVERI LL The Massachussetts teaching
aptitude test Le test aptitudes enseignement dans le Massa-
chussett of Ps. IV 1937 207-225
Ce test est le résultat de plusieurs années de recherches par le
Comité de recherches de Association des professeurs de tat de
Massachussett Il est composé de 70 épreuves dont la moitié présente
des situations scolaires pouvant se présenter au professeur et
réponses la situation entre lesquelles il faut choisir la bonne
Un certain nombre épreuves présente selon le même procédé des
situations de vie personnelle ou sociale autres énoncent des
principes éducation il faut reconnaître justes ou faux
TALONNAGE ET CRITIQUE DES TESTS
TECHNIQUE PSYCHOM TRIQUE
1750 SCOTT The new Binet Le nouveau Binet)
and S. XLV 1937 855-856
propos de la parution de la nouvelle révision de Stanford des
tests Binet auteur élève contre application de la méthode par
expérimentateurs mal préparés ou manquant des qualités de juge
ment intelligence et de sensibilité vis-à-vis autrui de pénétra
tion et de connaissance des méthodes scientifiques réclamées par
Terman A.-B
1751 VERNON The Stanford-Binet test as psychome
tric method Les tests Binet Stanford en tant que méthode psycho
métrique Char and Pers. VI 21937 99-113 CAT-
TELL Measurement versus intuition in applied psychology
Mesure contre intuition dans la psychologie appliquée Idem
114-131
tapes de la discussion entre les partisans des deux modes ap
proche de étude de la personnalité la méthode clinique et la
méthode psychométrique Alors que Vernon défend les tests de Binet
comme participant de ces disciplines les critiques de Cattell
adressent toutes les études de psychologie appliquée fondées sur
intuition en général ou élaboration statistique insuffisante
comme échelle de Binet Ardent défenseur des méthodes de mesure
il en réfute les critiques avec force et compétence A.-B
1752 CATTELL Stantord-Binet IQ variations Variations ETALONNAGE ET CRITIQUE DES TESTS 937
de avec le Stanford-Binet and S. XLV 1937 615-
618
Examen de 1.300 cas dans lesquels il eu application au
moins mois de distance des tests de Binet par ou plusieurs expéri
mentateurs Les divergences des résultats un observateur par
rapport ceux des autres se sont trouvées en général plus élevées
on pouvait attendre semi-interquartile de la différence 658
par suite probablement une sélection des sujets pour lesquels la
répétition de épreuve avait été nécessaire cas douteux enfants
supérieurs A.-B
1753 Mme HENRI PI RON talonnage une fiche collective
intelligence pour enfants de 13 15 ans IX
173-187
Présentation et étalonnage une fiche intelligence dite fiche
de pages comprenant 88 questions visant une étude analytique
de intelligence des sujets et permettant de dresser un profil en
points compréhension critique invention intelligence logique verbale intelligence générale numérique
Les données relatives aux premiers points obtiennent par le
groupement des réponses du point de vue de opération mentale
prédominante dans exécution de la tâche demandée pour les der
nières ces mêmes épreuves sont groupées du point de vue de la nature
du problème posé
Les étalonnages ont été obtenus par application de épreuve
1.599 sujets 1.126 filles et 473 gar ons de 13 15 ans sans il
soit tenu compte de âge en vertu des faibles différences constatées
entre les âges englobés
Une heure est accordée aux sujets pour exécution de épreuve
Bien que seule évaluation globale de la fiche soit envisagée ici la
division en deux moitiés équivalentes doit permettre de plus outre
appréciation analytique celle du rendement total dans un temps
donné A.-B
1754 HAN-PIAO CHEN Studies on reasoning
tests tude des tests de raisonnement de Thurstone of
genet Ps. 1937 15-25
La difficulté relative des différents syllogismes mesurée en termes
erreurs varie avec leur contenu mesurée en termes erreurs et de
temps et pour le même elle varie avec la relation affirmée
entre les personnes et avec la suite des personnes entre lesquelles la
relation est affirmée il agit de la forme de Thurstone 32 syllo
gismes posent entre personnes des relations de grandeur qui varient
entre les personnes argument en argument Il pas pratique
ment de corrélation entre la vitesse et exactitude avec lesquelles les
sujets apprécient les syllogismes
1755 LINCOLN study of the CornelI-Coxe performance
ability scale with superior children tude de échelle infelli- 938 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
gence pratique C.-C appliquée des enfants supérieurs of
genet Ps. 1937 283-292
cherche déterminer la valeur de échelle C.-G pour des
enfants supérieurs en en confrontant les résultats avec les résultats
donnés pour les mêmes sujets par échelle Binet-Stanford Le
quotient intelligence pratique obtenu avec la première est supérieur
au obtenu avec la seconde Il est aussi plus variable La corréla
tion entre les deux échelles est très faible échelle C.-C ne serait pas
convenablement étalonnée ses extrémités
1756 BURR et METCALFE Girls Assembly
Test Le test assemblage pour jeunes filles de R. of
appi Ps. XXI 1937 372-378
Le test assemblage pour jeunes filles mis au point par
Institute of Educational Research Columbia University qui
devait constituer le pendant pour jeunes filles du test de Stenquist
pour gar ons été adapté les qui dans le présent article
fournissent de nouveaux étalonnages par âge chronologique et aussi
par âge mental
1757 QUASHA et RENSIS LIKERT The revised
Minnesota paper form board test Révision du test Form board sur papier of ed Ps. XXVIII 1937 197-
204
Diverses améliorations ont été apportées au test de Form Board
inclus dans la batterie des tests habileté mécanique de Minnesota
La même présentation papier-crayon est conservée mais la
disposition des épreuves et leur technique application ont été
modifiées Tandis que le test original exigeait du sujet le dessin
une figure constituée avec divers éléments proposés dans la série
révisée la méthode de choix multiple est utilisée permettant une
interprétation objective et rapide des résultats addition épreuves
simples et augmentation du temps limite ont permis atteindre une
répartition unimodale des réussites et de distribuer les exercices en
échelles équivalentes au point de vue de la difficulté
Tel il est actuellement ce test donne un coefficient de fidélité
de 094 supérieur celui de édition originale Lors une application
des étudiants on obtenu une corrélation positive relativement
élevée entre la réussite dans ce test et dans le dessin mécanique et la
géométrie descriptive
1758 WILLIAMS et LINES An evaluation of the
Ferguson torm boards and the derivation of new age and grade
Une évaluation de la planchette de Ferguson et dérivation de
nouvelles normes âge et de classe of appi Ps. XXI 5-6
1937 556-571 et 673-687
Les ont mis au point la technique insuffisamment précise des
tests des planchettes de Ferguson et ont appliqué ce test 582 enfants
âges variant de 17 ans Après étude des divers modes de nota
tions le quotient du nombre unités accomplies sur le temps employé
été retenu TALONNAGE ET CRITIQUE DES TESTS 939
La corrélation entre la vitesse et le rendement est ailleurs
élevée 090 et 0777 âge chronologique constant)
Un réétalonnage été effectué et les fournissent les médians
et les quartiles 25 et 75 par âge et par classe ainsi que les détails des
répartitions
Les corrélations avec les tests verbaux de niveau mental de
Kuhlman-Anderson sont âge chronologique constant de 0463
ei 0403 suivant le mode de notation adopté
Les gar ons se montrent de fa on systématique un peu supérieurs
aux filles
1759 ANDREW An analysis of the Minnesota voca
tional test for clerical workers Une analyse du test de Minnesota
pour employés de bureau of appi Ps. XXI 1-2 1937
18-47 et 139-172
Les tests de Minnesota pour employés de bureau collationnement
de noms et de nombres ont été comparés 17 autres tests tests
de discrimination de figures barrage de lettres et de nombres
substitution de lettres et de nombres comparaison de groupes de
nombres vérification arithmétique additions tests orthographe
dont un fut éliminé en raison une répartition par trop asymétrique
tests de dextérité de Connor le test de planchettes de formes de
Minnesota enfin un test intelligence générale Pressey Senior
Sur un groupe de 155 jeunes femmes employées de bureau les inter
corrélations de ces tests ont été analysées selon la technique simplifiée
de Thurstone quatre facteurs ont été dégagés dont le premier offrait
des charges positives et élevées dans tous les tests étudiés et plus
particulièrement dans le test aptitude au travail de bureau 33
de la variance totale lui étaient imputables dans ensemble des
18 tests le deuxième facteur ne contrôle que de la variance
totale présente des charges positives les plus fortes dans les deux tests
de barrage et une charge négative la plus marquée dans le test
aptitudes scolaires de Pressey il est interprété comme étant une
mesure de la rapidité dans des opérations discriminatives simples le
troisième facteur facteur spatial est le plus fortement représenté
dans le test des planchettes et de discrimination des figures de
la variance lui sont imputables les tests habileté manuelle offrent
la saturation la plus forte en ce qui concerne le quatrième facteur
qui contrôle de la variance totale)
Ce schéma est maintenu en gros sur un autre groupe de sujets
plus hétérogène en ce qui concerne les catégories professionnelles
représentées bien que les coefficients relatifs aux charges des diffé
rents facteurs aient été modifiées le classement ensemble été le
même
En appliquant les méthodes de Spearman les résultats ont été
voisins Mais cependant moins complets et ayant nécessité plus de
travail matériel
1760 ATWELL Relationship of scores and errors on
the Army Alpha Test Relation cnire îfi rendement et les erreurs dans 940 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
les tests Alpha de Armée of appi Ps. XXI 1937
451-455
Des tables sont fournies indiquant pour les tests Alpha de Armée
édition originale et révision de Wells chaque note la moyenne
et écart-type de.s erreurs Un nombre erreurs très élevé ou très
faible pour une note déterminée pourrait renseigner sur certains
aspects du caractère
1761 ROBERT THORNDIKE Note on the reliability of
differences in experiments on group effects Note sur la valeur des
différences dans des expériences sur les effets de groupe of
bn Ps. XXXII 3-4 oct.-déc 1937 480-481
Les inconséquences dues un emploi défectueux de la statistique
ne sont pas inhérentes la statistique elle-même Ch
1762 FINCH et ODOROFF The reliability of
Certain group intelligence tests La fidélité de certains tests col
lectifs intelligence of appi Ps. XXI 1937 102-106
Les résultats de tests intelligence de Armée de Pressey de
Haggerty de Terman et de Miller ont été appliqués deux groupes
élèves des écoles secondaires de 12 et de 14 ans Dans les deux
groupes les résultats ont été dans ensemble raisonnablement
semblables en ce qui concerne la forme de la distribution et les
coefficients homogénéité des tests sauf pourtant la forme de la
distribution pour le test de Pressey et de Terman
1763 DOROTHEA Mc CART HY study of the reliability
of the Goodenough drawing test of intelligence Etude de la
cohérence du test intelligence par le dessin de Miss Goodenough
SMITH What the Goodenough test measure
est-ce que mesure le test intelligence de Am Ps-
Assoc. Ps Bul. XXXIV 1937 759-760 et 760-761
On fait refaire le même test 366 enfants une semaine inter
valle et on fait noter chaque dessin fois fois par la même per
sonne fois par une autre)
Entre les notations des deux correcteurs la corrélation atteint
090 et entre les deux du même correcteur 094
Avec le même correcteur les deux dessins des mêmes enfants ont
eu une corrélation de 068 avec entre les deux séries une différence
moyenne de 374 points correspondant 11 mois âge mental)
appliqué le test 2.600 enfants citadins 700 campagnards et
125 étudiants trouvant entre deux entre eux une constance excep
tionnellement élevée corrélations de 091 095 La comparaison
avec les résultats autres tests Kuhlmann-Anderson Otis etc. indi
querait une mesure habileté spéciale connexe au degré de maturité
mentale plutôt que de intelligence générale forme verbale comme
les autres tests
1764 MOSHE BRILL study of instability using the Goode
nough drawing scale tude de instabilité aide de échelle de ETALONNAGE ET CRITIQUE DES TESTS 941
dessin de Goodenough of bn Ps. XXXII 3-4 oct
déc 1937 288-302
étude expérimentale de deux groupes homogènes de déficients
mentaux ne différant au point de vue de leur capacité adapta
tion et de leur stabilité montré que dans ensemble le groupe de
déficients stables donnait de meilleurs résultats avec échelle de
dessin de Goodenough que le groupe des déficients instables sans que
cette différence ait valeur diagnostique dans les cas individuels
échelle abrégée est révélée un meilleur instrument pour déceler
les déficients instables Ch
1765 ZYGMUNT PIOTROWSKI The reliability of Rors-
Erlebnistypus La valeur de Erlebnistypus de Rorschach
of bn Ps. XXXII 3-4 oct.-déc 1937 439-445
exactitude des résultats obtenus par cette méthode ne peut être
vérifiée par le renouvellement de examen Ch
1766 KNIGHT DUNLAP remark to Dr Wells questionary
Une remarque propos du questionnaire du Dr Wells of
bn Ps. XXXII avril-juin 1937 9-10
Le dilemme auquel Dunlap donné son nom sans en être inven
teur choix entre anéantissement et le recommencement de la même
vie suscite les mêmes difficultés que tous les autres questionnaires
écrits En utilisant Dunlap constaté que les sujets ne compre
naient pas toujours exactement même en ses points essentiels la
question qui leur était posée La manière dont Wells posée de son
côté en inspirant de Dunlap est pas de nature rendre cette
compréhension plus sûre et certaines précisions ajoutées par lui sur
les raisons pour lesquelles il posait la question semblent susceptibles
exercer une action suggestive Peut-être les résultats ne en sont-ils
pas trop ressentis mais un doute subsiste sur leur valeur ailleurs
le défaut du dilemme est que le choix est tout formel et théorique
chacun sait bien en le faisant que sa décision rien voir avec les
réelles éventualités Il faut attendre ce que le choix varie les
générations un professeur de quarante-huit ans admet très bien que
la limite âge soit fixée soixante mais il change avis arrivé
cet âge Ch
1767 DARLEY Tested maiad justement related to
clinically diagnosed maladjustement Inadaptation révélée par lei-
tests et inadaptation clinique of appi Ps. XXI 1937
632-642
Les divers questionnaires psychopathologiques ne révèlent pas
tous les cas on peut découvrir au cours entre
tiens personnels Sur 800 étudiants suivis par deux conseilleurs qui
ont pris chacun deux fois contact avec chaque étudiant des diagnos
tics inadaptation ont été portés la proportion de ceux dépistés
également par un ou autre des six questionnaires employés varié
de 24 63 il semblerait que les proportions soient un peu plus
élevées pour les femmes que pour les hommes J42 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
1768 VERNON Validity of mental tests at child
guidance clinic Validité des tests mentaux employés dans un
Office orientation pour enfants anormaux Br of Ed Ps.
VII 2-6 1937 115-136
Quelle est la validité des tests les plus couramment employés
comme mesures psychométriques Que mesurent-ils exactement et
dans quelle mesure sont-ils exacts pour des enfants ou des adultes
anglais tant donné la difficulté de disposer un nombre suffisant
de sujets normaux effectué ce contrôle sur les enfants qui se
sont présentés la consultation un office orientation pour enfants
anormaux et sur les adultes en traitement hôpital Maudsiey pour
malades mentaux volontaires Sa conclusion est la suivante
Le test Burt-Stanford-Binet est sans doute la version de échelle
Binet la mieux adaptée des enfants anglais mais au-dessus de 14 ans
son étalonnage est pas du tout adapté le est beaucoup trop bas
Pour les tests de performance étalonnage anglais est très peu
exact en général et les normes américaines ne conviennent souvent
pas des sujets anglais pour le test de la Jument et du Poulain les
normes de vitesse sont encore valides au-dessous de ans mais
au-dessus le test est plus satisfaisant Le test du Bateau est valide
ou 10 ans seulement et ces tests offrent une bonne corré
lation avec ceux de Binet Les planchettes de Seguin-Goddard ne
donnent cette corrélation que pour les sujets de 13 ans et au-dessus
les sujets de 13 ans obtenant au contraire des résultats bien infé
rieurs leur niveau mental calculé après Binet De tous les tests de
performance les tableaux de Healy sont ceux dont les résultats
divergent le plus de ceux des tests de Binet cependant leur corréla
tion avec ces derniers quoique petite est encore assez significative
pour justifier leur emploi parmi les adolescents et les adultes Le
test de Passalong qui été étalonné pour Angleterre donne des
âges mentaux supérieurs ceux de Binet sa corrélation avec les
tests de Binet est faible Les planchettes de Moorrees possèdent un
grand pouvoir de discrimination en ce qui concerne les adultes
supérieurs et sont très utiles pour tester les personnes un âge
mental de 14 ans ou au-dessus Elles mettent en jeu des ajustements
complexes qui peuvent se diviser en deux parties la première relevant
surtout de la dextérité manuelle et autre du pouvoir de raisonne
ment Cette dernière offre une meilleure corrélation avec les tests de
Binet avec les planchettes de Seguin-Goddard et inverse lieu
pour la première
Dans le test de lecture graduée de Burt les enfants anormaux
observés sont en moyenne un an en arrière de leur niveau mental
selon Binet la différence tend disparaître vers 14 ans mais la note
la plus élevée arrêtant 15 ans la capacité supérieure des adultes
ne peut pas être évaluée une révision et une extension du test sont
en préparation La corrélation avec Binet est plus forte que celle
aucun des tests de performance
Dans ensemble les sujets plus ou moins anormaux étudiés
donnent des résultats quelque peu inférieurs la moyenne normale
ce qui confirme existence une corrélation modérée entre intelli
gence et état émotif ET CRITIQUE DES TESTS 943 ETALONNAGE
1769 MARY MARJORIE BOLLES The basis of pertinencs
study of the test performance of aments dements and normal
children of the same mental age La base des choix pertinents
lude des résultats de tests de déficients de déments et enfants
normaux du même âge mental Ar of Ps. no 212 1937 1-51
investigation de organisation mentale de déficients de
déments et enfants normaux révèle des différences qualitatives
alors même que âge mental est le même Ici où des enfants normaux déficients avaient classer des objets dans un rapport donné
ou reconnaître un rapport) on constate différents types de
conduite en reprenant la classification de Goldstein on peut dis
tinguer ceux qui se comportent une manière concrète et ceux qui se
comportent une manière abstraite les premiers sont avant tout
déterminés par leurs impressions sensorielles les autres au contraire
sont guidés par une idée abstraite un principe logique de classifica
tion par exemple
La caractéristique des déficients et des déments est avoir comme
base de leurs classifications des impressions sensorielles comporte
ment concret et de ne pas pouvoir élever un niveau abstraction
suffisant pour résoudre les problèmes qui le nécessitent Les enfants
normaux du même âge mental en sont au contraire capables
Les tests employés étaient les laines du test de Holmgren les
cartes avec formes et couleurs de Weigl 38 figures choisies variant
par la couleur la forme la matière et les dimensions 31 objets divers
des cubes etc Les tests qui se sont révélés les plus significatifs sont
ceux qui permettent au sujet organiser divers objets suivant les
relations ils voient entre eux
Cette étude comporte analyse très poussée de quelques cas
elle appelle une étude statistique faite sur des groupes nombreux
1770 ABRAMSON et LE GARREC Notes sur quelques
corrélations psycho-motrices chez les écoliers normaux Hyg
Ment. XXXII 1937 1-8
application de échelle Ozeretzki 100 enfants des écoles
communales de Paris 50 gar ons 14 ans et 50 filles 13 ans
permis établir le quotient moteur pour chaque enfant et de le
mettre en corrélation avec le obtenu par application des tests
Binet-Simon les corrélations obtenues furent positives pour les
deux sexes 4- 031 et 030)
On vu que échelle permet de déceler les insuffisances
motrices chez les enfants normaux surtout entre et 10 ans elle
est mieux adaptée pour les gar ons et que les enfants supérieurs
au point de vue ont souvent tendance donner des résultats
médiocres dans leur rendement moteur
La motricité telle elle été étudiée par ces tests semble évo
luer plus lentement chez les écoliers fran ais que chez les écoliers
russes
1771 DONALD MACMURRAY comparison of the intelli
gence of gifted children and of dull-normal chidren measured by 944 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
the Pintner-Paterson scale as against the Stanford-Binet scale
Comparaison de la mesure de intelligence enfants bien doués et
ïenfants peu doués avec échelle de Pintner-Paterson et échelle
Stanford-Binet of Ps. IV 1937 273-280
On prend dans la même école 50 enfants bien doués et 50 peu
cloués les premiers obtiennent avec échelle Stanford-Binet un
de 120 189 les seconds un de 63 107 Avec échelle
Pintner-Paterson les mêmes enfants bien doués ont un inférieur
de 108 la moyenne des résultats précédents et les enfants peu
doués un supérieur de 94 essaie interpréter ces résultats
et conclut que échelle Stanford-Binet est plus valide pour prédire
les résultats scolaires
1772 KATE GORDON Further observations on group jug-
ments of lifted weights Nouvelles sur les groupes de
jugements de poids soupesés of Ps. 1935-36 105-115
La moyenne des coefficients de corrélation obtenus par la méthode
des différences de rang entre ordre réel de 10 poids de 16 grammes
17 gr et ordre trouvé par chaque membre un groupe de
200 sujets est de 041 Si les résultats des sujets sont groupés par
la moyenne devient 068 par 10 079 par 20 086 par 50 094 On
objecté que cet accroissement est pas dû une supériorité un
groupe sur un individu moyen mais au procédé de calcul statistique
En comparant ces résultats avec les résultats obtenus dans une expé
rience de pur hasard ordre de 10 cartes jouer dans 200 distributions
successives) montre que dans ce dernier cas le fait de prendre un
groupe de plus en plus étendu ne change pas le coefficient de corréla
tion qui reste égal
1773 RICHARD BRUCE Group judgments in the fields of
lifted weights and visual discrimination Les groupes de jugements
dans le domaine des poids soupesés et celui de la discrimination
visuelle of Ps. 1935-36 117-121
Méthode analogue dans expérimentation et dans le traitement
statistique celle de Kate Gordon On compare avec les résultats
obtenus dans un test de discrimination visuelle amalgames de
points allant de 51 60 Coefficients de corrélation supérieurs dans
ce cas de 082 en considérant chaque sujet part 094 en les
prenant par groupes de plus en plus nombreux Pas de corrélation
entre les résultats obtenus dans un test et dans autre
1774 HERBERT WOODROW Two quantitative laws relating
to goodness Of performance Deux lois quantitatives se rapportant
la valeur une of Ps. IV 1937 139-159
continuant ses études sur la manière exprimer le niveau
une performance en fonction de ensemble des conditions essaie
de déterminer ici effet du changement une condition pour
différentes valeurs une seconde condition Ici pour différentes
valeurs de intensité lumineuse a-a on mesure le temps de réaction
dans conditions de une condition où le signal de préparation

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.