Etude expérimentale sur l'Habileté motrice - article ; n°1 ; vol.30, pg 106-143

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1929 - Volume 30 - Numéro 1 - Pages 106-143
38 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : mardi 1 janvier 1929
Lecture(s) : 8
Nombre de pages : 39
Voir plus Voir moins

Renée Leurquin
VI. Etude expérimentale sur l'Habileté motrice
In: L'année psychologique. 1929 vol. 30. pp. 106-143.
Citer ce document / Cite this document :
Leurquin Renée. VI. Etude expérimentale sur l'Habileté motrice. In: L'année psychologique. 1929 vol. 30. pp. 106-143.
doi : 10.3406/psy.1929.4919
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1929_num_30_1_4919du Laboratoire de psychologie pédagogique de l'Université Travail
de Louvain.
Directeur : Professeur A. Fauville.
VI
ÉTUDE EXPÉRIMENTALE SUR L'HABILETÉ
MOTRICE
Par Renée Leurquin
I. — OBJET DES RECHERCHES
Notre but premier était d'examiner quelques épreuves motrices
relativement complexes — tests de Link et cible — pour r
echercher principalement les facteurs influençant leurs résultats.
Les facteurs auxquels nous avions songé étaient, d'une part,
l'intelligence'générale, d'autre part, des fonctions d'ordre moteur,
stabilité et rapidité des mouvements. Secondairement, nous
voulions étudier la relation entre le résultat de nos épreuves et
l'aptitude constatée dans le travail manuel.
Les résultats obtenus se sont révélés opposés à ce que nous
attendions. Si l'intelligence générale semble un facteur de l'ap
titude motrice, ni la rapidité, ni la stabilité des mouvements ne
se présentent comme des facteurs que l'on retrouverait actifs
dans tout travail manuel et que l'on pourrait- isoler et mesurer
séparément. Nous sommes arrivés à une conception de l'habi
leté motrice bien différente de celle que l'on se fait d'habitude.
Le peu d'étendue de nos recherches fait que cette conception
demande à être vérifiée et précisée. Elle suggère, en effet, nombre
de recherches bien déterminées présentant un haut degré d'in
térêt théorique et pratique. LEURQÜIN. — - ÉTUDE EXPERIMENTALE SUR L'HABILETE MOTRICE 107 R.
Gomme résultats secondaires, nos expériences nous ont fourni
un étalonnage partiel des diverses épreuves motrices ; elles
nous ont permis de déterminer la valeur de ces mêmes épreuves.
Nous avons pu également étudier l'étalonnage et la cert
itude de l'examen réduit de l'intelligence par la méthode de
M. Venneylen.
IL — SUJETS
Nous avons examiné 150 fillettes : 50 de 9 ans, 50 de 10 ans,
50 de 11 ans ; toutes élèves des écoles communales de Seraing-
sur-Meuse. Les sujets de 9 ans appartiennent à deux écoles ;
ceux de 10 ans et de 11 ans, beaucoup moins nombreux par
suite de la guerre, à quatre écoles.
En principe, dans chaque établissement, nous avons examiné
toutes les élèves de 9, 10 et 11 ans, quelle que soit la classe dans
laquelle elles se trouvent.
Toutefois, pour arriver à notre total de 50 sujets dans chaque
catégorie, il nous a suffi à deux reprises (dans la deuxième école
poulie groupe de 9 ans, dans la quatrième pour le groupe de
10 et 11 ans) d'une fraction seulement de l'effectif scolaire
ayant l'âge requis. Pour éviter toute possibilité de sélection, cess
sujets de compléments ont été pris suivant une liste alphabé
tique de toutes les élèves fréquentant l'école.
Il faut noter, cependant, qu'il existe à Seraing une école
spéciale pour anormaux. Cette institution reçoit 50 fillettes :
soit 4,89 % de la population scolaire totale de Seraing qui se
chiffre à 1032 fillettes: Cette fraction de la population scolaire
sérésienne jouit d'un traitement approprié dans un établiss
ement spécial : elle n'est donc pas représentée dans les écoles
ordinaires où nous avons travaillé. Il est très probable que ces
anormaux et débiles mentaux auraient donné de fort mauvais
résultats dans nos différentes épreuves, et, qu'en conséquence,
les degrés inférieurs des différentes échelles seraient plus bas
dans un milieu Où n'existerait pas d'institution spéciale pour
anormaux. ' MÉMOIRES ORIGINAUX 108
III. — TESTS UTILISÉS ET TECHNIQUES ADOPTÉES
1. Examen psychographique de l'intelligence
du Dr Vermeylen
Nous avons suivi exactement la technique proposée par
M. Vermeylen pour l'examen réduit x.
Les seules modifications ou compléments furent les suivants :
1° Nous avons noirci les premier, troisième, cinquième,
septième et neuvième dessins de l'épreuve n° 7 du test 7 et les
premier, troisième, cinquième, septième, neuvième et onzième
dessins de l'épreuve n° 9 de ce même test. Ces dessins qui,
d'après les indications de M. Vermeylen 2 doivent être noirs
sont rouges dans le cahier des modèles.
2° Au-delà des épreuves de 10 ans, il existe, dans l'examen
réduit pour chacun des sept premiers tests, 4 épreuves de matur
ité divisées en degré inférieur (M. I.) et degré supérieur (M. IL)
chacun d'entre eux étant encore subdivisé en 2 degrés (M. I. 1.
— M. I. 2. — M. II. 1. — M. IL 2). Ces épreuves ne sont pas
étalonnées. Afin d'obtenir une appréciation numérique de l'i
ntelligence des enfants qui les réussissent, nous leur avons
donné arbitrairement les valeurs suivantes :
M. I. 1 = 11 ans.
M. I. 2. = 12
■M. II. 1. = 13 ans.
M. II. 2. = 14
2. Deux tests de link
a) Link 1.
A- Description :
Ce test consiste en une planche d'ébène de 290 millimètres de
■ longueur, 90 millimètres de largeur et 6 millimètres d'épaisseur
dans laquelle sont découpés 22 carrés disposés sur deux rangées.
La^ rangée supérieure, qui est à 15 du bord de la
planchette, en compte 10 ; la rangée inférieure, située à 50 mill
imètres de ce même bord en contient 12.
1. Dr G. Vësmeylen, L 'examen psycho graphique de V intelligence, E. Stock-
mans et Cle, rue Otto Venius, Anvers.
2. Ibid., p. 16. LEURQUIN. ETUDE EXPÉRIMENTALE SL'B l'hAWLETE MOTRICE 109 B.
Les carrés de la rangée inférieure ont respectivement comme
côté :
13 mm. ; 14 mm. ; 14 mm. 5 ; 15 mm. ; 16 mm. ; 17 mm. 5 ;18 mm. ;
18 mm. 5 ; 19 5 ; 20 mm. ; 21 mm.
Ceux de la rangée supérieure :
16 mm. ; 16 mm. 5 ; 18 mm. ; 19 mm. ; 19 mm; 5 ; 21 mm. ;
22 mm. ; 23 mm. ; 24 mm. 5 ; 26 mm.
L'épaisseur des carrés est égale à l'épaisseur de la planchette.
Au revers de celle-ci est collée une toile.
B. Technique.
Placer la planchette sur. une table rectangulaire à, 12 centi
mètres du bord. Prendre un carton ayant les dimensions de la
planchette et le placer sur celle-ci. Retourner planchette ,et car
ton. Soulever la planchette : les carrés demeurent sur le
ton. Faire coïncider le bord inférieur de la et le
bord supérieur du carton. Chaque carré se trouve ainsi devant
le trou qui lui correspond.
Dire àJ'enfant :
« Je voudrais que tu remettes les carrés dans les trous le plus
vite possible. Tu vas d'abord en remettre deux pour essayer, »
Quand le sujet a remis deux carrés, l'encourager par up :
« C'est très bien », retirer les carrés des trous, les remettre à
leur place sur le carton et dire :
« Maintenant, tu vas. remettre tous les carrés dans les trous.
Quand je dis « Partez » tu commences. Lorsque tu as terminé
la première rangée, tu continues immédiatement la seconde.
Tu travailles de la main droite seulement. »
(Ce sont deux choses fort utiles à faire remarquer sinon l'en
fant s'arrête quand il a terminé une rangée et souvent travaille
des deux mains.)
Chronométrer le temps employé pour exécuter la tâche.
b) Link 2.
A. Description.
Ce test est constitué d'une planchette identique à la précé
dente mais qui, au lieu de 22 carrés, contient 22 triangles dis
posés comme les carrés du test Link 1. 110 MÉMOIRES ORIGINAUX
Les triangles de la rangée inférieure ont fe«peetivenient
comme côté :
il mm» 5 ; 12 mm, 5 ; 13 mm, 5 ; 14 mm. 5 ; 16 mm. ; 17 mm.-;
18 mm. ; 18 mm. 5 ; 19 mm* 6 ; 20 mm, ; 2l mm. ; 23 mm.
Ceux de la rangée supérieure î
17 mm. ; 18 mm, ; 18 mm, 5; 19 mm. 5; 21 iflm. ; 22 nim. ;
23 mm. ; 23 mm. 5 ; 25 mm. ; 26 mm 5.
S. Technique.
Procéder comme pour Link 1.
3. TRÉMOBfBTRB
Voir Whipple1,
A. Description
L'appareil que nous avons employé est un peu différent de
celui décrit par Whipple : Les trous, au lieu d'être placés sur
deux rangées le sont sur une seule. Nous n'avons pas employe
de Kymographe pour enregistrer les contact» ; niais avons
compté le nombre de contacts signalés par le relai«, Dans les
différentes écoles où nous avons passé, nous avons dû nous
contenter du matériel mis à notre disposition par l'établiss
ement. Voici la hauteur des tables et des chaises- quç nous avons
successivement utilisées ;
Chaises : 0 m. 47 ; 0 m. 50 ; 0 m. 50 ; 0 m 48.
Tables : 0 m. 75 ; 0 m. 10 ; Ô m. 75 ; 0 m 80.
Nous ne croyons pas que ces différences aient influencé nos
résultats.
B. Technique.
Nous avons adopté la technique proposée par M. Whipple 2.
1. Whipple, Manual of mental and physical tests, Baltimore, U. S. A.
Warwick and "York, Inc., 1914. Vcri. I.
2. Op. eit., p. 157. - LEÜRQUIN. ETÜDE EXPERIMENTALE SÜß INHABILETE MOTRICE R.
4. Trémomètre-cible
A. Description.
Même appareil que pour l'expérience précédente.
B. Technique.
Demander au sujet d'introduire l'aiguille dans les différents
trous et de la retirer immédiatement en essayant de ne pas
toucher les bords des trous. Cette épreuve est exécutée de la
main droite seulement.
5. Manipulateur Morse
A. Description.
Un manipulateur, relié d'une part au pôle d'une pile, d'autre
part, à un relai relié lui-même au second de la pile. Le relai
est muni d'un stylet inscripteur qui se meut chaque fois qu'on
ferme le circuit en appuyant sur le bouton du manipulateur. Les
mouvements du stylet sont enregistrés sur un Kymographe.
Le manipulateur seul est visible. Le reste de l'appareil est
caché derrière ün écran. L'enfant peut cependant se rendre"
compte de la vitesse de son mouvement : chaque passage du
courant est marqué par le bruit du relai.
B. Technique.
Dire à l'enfant :
« Je voudrais que tu frappes, de la main droite, le plus vite
possible sur ce bouton (montrer le bouton du manipulateur).
Quand je dis « partez », tu commences ; quand je dis « halte »
tu cesses. »
Essai de 3 secondes, puis 5 épreuves de 15 secondes cha
cune, se succédant à un intervalle de 5 secondes.
IV. — ORDRE DE SUCCESSION DES ÉPREUVES
L'application de la série des épreuves se fait en deux séances
d'environ 40 minutes chacune. MEMOIRES ORIGINAUX
2re Séance :
1) Trémomètre : 3 fois l'épreuve.
2)cible : 3 fois l'épreuve.
3) Link 1 : 3 fois l'épreuve.
4)2 : 3
5) Trémomètre cible : 2 fois l'épreuve.
6): 2 fois l'épreuve.
7) Link 2 : 2 fois
8)1 : 2 fois l'épreuve.
2e Séance :
1) Manipulateur Morse : 5 épreuves.
2) Examen psychographique de l'intelligence du Dr Vér-
meylen.
V. — PRÉSENTATION DES RÉSULTATS
Les tableaux ci-dessous donnent les résultats présentés de
la manière suivante : v
lre colonne : Numéro d'ordre du sujet. '
2 e : Age mental global Vermeylen : moyenne dès résultats
obtenus dans les 8 tests de l'examen réduit Ver
meylen.
3e colonne : Link I : indication en secondes de la somme des ré
sultats donnés par les sujets dans les cinq épreuves.
4e : Link 2 : en de la somme des ré
sultats donnés par les sujets dans les épreuves.
5e colonne : Trémomètre : somme des contacts, dans les trous 3,
4 et 5 au cours des cinq épreuves.
Nous n'avons relevé que les résultats fournis dans les trous
3, 4 et 5. Les résultats fournis dans les trous 1 et 2 (les plus
grands) ne sont guère intéressants : beaucoup de sujets ne
touchent jamais les bords de ces trous au cours des cinq
épreuves. D'autre part, pour les trous 6, 7, 8, 9, le. nombre des
contacts est trop grand, chez beaucoup de sujets, pour pouvoir
être enregistré par le moyen d'enregistrement adopté (bruit
produit par le relai).
6e colonne : Trémomètre cible : somme des contacts dans les trous
5,6 et 7 au cours des cinq épreuves.
Ces trous sont les seuls où l'on constate une différenciation
marquée des sujets : pour les trous, 1, 2, 3, 4, la grande majo- LEURQUIN. — ETÜDE EXPÉRIMENTALE SUR L'HABILETÉ MOTRICE 113 R.
rite des sujets réussissent les cinq épreuves ; pour les trous
8 et 9, presque tous les sujets échouent dans les cinq épreuves.
7e colonne : Manipulateur Morse : nombre de traits inscrits par
l'aiguille au cours des cinq épreuves.
Les chiffres des 4 dernières colonnes ont été tirés des réponses
aites aux deux questionnaires suivants, par les institutrices des
élèves examinés:
I. Prière d'indiquer votre appréciation de l'intelligence des
élèves dont les noms suivent en inscrivant, à côté de chaque
nom, un numéro correspondant à chacun des cinq degrés d'in
telligence :
1 = Très intelligent.
2 = Intelligent.
3 = Médiocre.
4 — Peu intelligent,
5 = Très peu intelligent.
Indiquez, s'il vous plaît, les succès scolaires, places en ex
cellence, pendant les mois d'octobre, novembre et décembre.
II. Prière d'indiquer votre appréciation de l'habileté man
uelle des élèves dont les noms suivent en indiquant à côté de
chaque nom un numéro correspondant à chacun des 5 degrés
d'habileté :
1 = Très habile.
2 = Habile.
3 = Médiocre.
4 = Peu habile.
5 = Très peu habile.
Indiquez, s'il vous plaît, les places obtenues par chacune des
élèves pour les travaux manuels en octobre, novembre et dé
cembre :
8e colonne : Appréciation par les institutrices de l'intelligence des
sujets.
9e colonne : par les de l'habileté manuelle
des sujets.
10e colonne : Les chiffres de cette colonne ont été obtenus de la
manière suivante :
1. Faire la somme des places en excellence obtenues en
octobre, novembre et décembre par les différeots sujet ;
l'année psychologique, xxx. 8 ;
'
:
:
:
Résultats des enfants de 9 ans
Age mental Numéro Place Trémomètre- Manipulateur Intelligence Habileté Place en Link/1 Link/2 Trémomètre d'ordre du Classe global en travaux estimée estimée cible Morse excellence sujet Vermeylen manuels
5 7/8 5 -* 1 219 299 144 15 275 4 2 5 2
2 7 6/8 184 274 27 10 271 1 5 5 3 4
3 7 3/8 219 11 2 316 224 282 2 3 1 4
8 4 243 280 10 3 3 93 215 2 1 4
7 4/8 5 381 407 466 15 288 2 2 5 4 3
6 7 7/8 266 371 8 200 2 67 3 3 1 4
7 7 7/8 231 309 56 3 197 1 2 2 1 4
8 8 1/8 203 318 31 4 258 1 2 1 1 4
7 4/8 9 242 352 2 23 3 302 1 2 1 3
10 7 284 369 50 2 11 265 2 4 3 3
11 7 2/8 305 400 42 2 6 267 1 1 1 3
8 2/8 12 256 409 34 3 11 285 1 4 1 4
8 13 290 337 9 2 5 169 2 3 1 4
14 8 466 510 40 14 4 207 4 5 5 3
15 7 1/8 204 307 19 7 2 2S8 1 2 1 3
16 6 3/8 240 314 332 11 3 155 1 2 1 3
7 4/8 17 218 346 60 4 223 3 5 1 4
18 8 4/8 187 318 53 13 2 189 2 1 1 4
19 6 2/8 367 477 51 14 256 5 5 5 2 5
20 7 6/8 211 307 19 4 250 2 1 5 1 3
21 7 2/8 233 370 4 4 135 1 5 5 1 4
22 5 7/8 194 363 16 1 ~*150 3 2 4 1 2
23 7 2/8 226 379 92 10 181 4 2 4 3 2

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.