Généralités. Interactions. Influences physiques, chimiques, cosmiques. Agents pharmacologiques. - compte-rendu ; n°1 ; vol.39, pg 589-599

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1938 - Volume 39 - Numéro 1 - Pages 589-599
11 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : samedi 1 janvier 1938
Lecture(s) : 25
Nombre de pages : 12
Voir plus Voir moins

1° Généralités. Interactions. Influences physiques, chimiques,
cosmiques. Agents pharmacologiques.
In: L'année psychologique. 1938 vol. 39. pp. 589-599.
Citer ce document / Cite this document :
1° Généralités. Interactions. Influences physiques, chimiques, cosmiques. Agents pharmacologiques. In: L'année
psychologique. 1938 vol. 39. pp. 589-599.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1938_num_39_1_5685PSYCHOPHYSIOLOGIE RALIT INTEKACTIONS 589
Quant ordre chronologique évolution de ces significations il
est difficile de dire si elles se rapportaient abord la réalité spatiale
ou la réalité psychique Ceci paraît dépendre de la langue étudiée
Les séries présentées ont selon une valeur psychologique
épistémologique et méthodologique Elles montrent les possibilités de
formation des significations Elles prouvent quelle large et réelle zone
de la réalité permet de concevoir objectivement et exprimer verba
lement une seule structure fondamentale
examen du riche matériel ordonné ainsi et que met gra
cieusement la disposition de chaque lecteur qui en fera la demande
Institut Psychologique de Université de Kiel conduit aux
considérations que voici
Les sons des mots ne sont pas des signes arbitraires thèsei pour
désigner une chose mais ce sont des sons naturels physei attachés
une signification déterminée
Sans doute les concepts généraux sont dans évolution plus
tardifs que les concepts individuels Mais il faut distinguer entre
général par rapport la valeur conceptuelle et général par
rapport la fréquence avec laquelle une chose nous est intuitivement
donnée
La structure générale parce que forme fréquente des objets indi
viduels donnés par intuition sensible peut devenir de très bonne
heure une structure fondamentale
Ainsi pour comprendre évolution une langue étude phoné
tique est pas suffisante il faut procéder au rapprochement et la
classification des mots du point de vue de la sémantique affirme
par ex une telle étude de la langue Bantou exclut toute influence
de la conception magique du monde sur la prononciation et sur la
dénomination des choses et que celles-ci sont déterminées unique
ment par la structure per ue et décrite des choses
IV Psychophysiologie
GENERALITES INTERACTIONS
INFLUENCES PHYSIQUES CHIMIQUES COSMIQUES
AGENTS PHARMACOLOGIQUES
796 SCHMIDT Die körperliche Leistungsfähigkeit des
Menschen und ihre Minderung durch Sauerstoffmangel effi
cience physique de homme et sa diminution par défaut oxygène
Ind Psychol XV 11-12 1938 367-384
établi avec beaucoup de soin un appareil permettant enre
gistrer le travail physique fourni par homme tournant une mani
velle Les mesures prises sur quelques sujets dans un caisson où
atmosphère été raréfiée de manière correspondre celle qui
caractérise une altitude de 4-5-6 et km respectivement montrent
une décroissance presque linéaire de la quantité du travail en fonction
de la diminution de la teneur de air en oxygène et une forte augmen
tation des petites oscillations qui laissent supposer que pour
les premières étapes du moins du changement atmosphère la 590 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
diminution du rendement est due plutôt une défaillance origine-
centrale fléchissement de la capacité effort une diminution
de efficience périphérique
797 GERARD Anoxia and neural metabolism Anoxie-
et métabolisme nerveux Ar of N. XL 1938 985-996
importance du rôle fonctionnel de oxygène dans le méta
bolisme nerveux est dégagée un ensemble de données réunies
par et relatives aux taux respiratoires de régions isolées du
cerveau aux réactions métaboliques relatives aux pertes de fonctions
par anoxie temps de survie et la récupération temps de reprise
de la vie)
La respiration du cerveau est environ 30 fois plus intense que
celle du muscle ou du nerf le cortex cérébelleux ayant le taux
maximum) et paraît réglée par activité de diastases libérées La
tension oxygène contrôle la vitesse de glycolyse transformation de-
sucre en acide lactique Le substrat normal du métabolisme cérébral
est le dextrose hypoglycémie dès lors une action très semblable
celle de insuffisance oxygène hypoxie)
Des thérapeutiques empiriques utilisées dans les psychoses comme
la démence précoce le choc insulinique le métrazol la thyroxine
Phypertermie le sommeil durable ont en réalité pour effet par voie
directe ou indirecte augmenter oxydation du sucre dans le
cerveau Dès lors on peut envisager autres méthodes thérapeutiques
avec des pigments stimulant la respiration des essais encourageants
ont déjà été obtenus dans la schizophrénie avec la pyocyanine
798 CLAMANN Die Dunkeladaptat ons-Kurve des
Auges bei Sauerstoffmangel La courbe di adaptation oculaire
obscurité dans le manque Oxygène Luftfahrtmedizin II
1938 223-225
Recherche sur le rôle que joue le manque oxygène en altitude
sur la diminution de la sensibilité lumineuse des aviateurs dans
exercice binoculaire de la vision
Il une différence entre les seuils monoculaires et binoculaires
qui change en altitude inégalement pour divers sujets
Pour une dépression correspondant 5.000 m. en état adapta
tion obscurité après 50 minutes) apport oxygène augmente la
sensibilité lumineuse mais davantage pour la vision binoculaire
que pour la monoculaire ce qui tiendrait une récupération centrale
plus rapide que la récupération rétinienne
799 SCHMIDT Die Höhenkrankheit und ihre Bekämpfung
Leinal altitude et les moyens de le combattre Ind Psychol.
XV 4-6 1938 162-180 SCHMIDT Gesamtpersön-
lichkeitsanalyse des Höhenfliegers nach Leistung und Verhalten
Analyse de la personnalité totale du pilote avion après son
rendement et son comportement Ind Psychot. XV 7-8 1938
212-238
Le premier mémoire est une sorte de revue succincte rappelant PSYCHOPHYSIOLOGIE RALIT INTERACTIONS 591
les répercussions physiologiques et psychologiques de altitude-
examen du sujet en vue écarter les inaptes supporter-
altitude est envisagé mais il est question que de examen medicai
et de étude graphologique Pourtant le deuxième mémoire relate
un essai expérimental comportant un examen sensoriel des tests
de force musculaire des tests de temps de réaction attention
intelligence des tests psychomoteurs complexes montage ou
tils etc.)
Les épreuves sont complétées par examen graphologique les
observations de opérateur et introspection du sujet
Les examens ont été effectués plusieurs fois caisson abord
dans des conditions normales de pression atmosphérique puis des correspondant des altitudes de 4.000 m.
5.000 6.000 et 7.000 examen débutait chaque fois environ
min après le changement de la pression et durait 25 minutes après
quoi atmosphère était raréfiée davantage Les résultats obtenus
sur 14 aviateurs ont été exprimés pour chaque sujet par le rendement
relatif en altitude le rendement dans atmosphère du sol étant sup
posé égal 100 Les courbes reproduites montrent que la sensibilité
visuelle seuil différentiel de luminosité) les temps de réaction visuels
réagir au passage de aiguille en un point du cadran et attention
mesurée par le test de Bourdon se trouvent déjà sensiblement per
turbés 4.000 50 du rendement normal la sensibilité visuelle
continue décroître en fonction de altitude pour descendre
inoins de 20 du rendement normal lorsque atmosphère correspond
7.000 altitude alors que les temps de réaction ne diminuent
pas au-dessous de 40 et que le barrage diminue la valeur
environ 30 Les activités motrices complexes et endurance
décroissent une fa on moins abrupte mais suivent une courbe
presque continue et se trouvent 7.000 réduites de moitié Les
temps de réaction selon une technique simple exigeant pas effort
visuel soutenu et la force de pression au dynamomètre sont de toutes
les fonctions les moins perturbées Quant aux épreuves intellectuelles
la plupart présentent des courbes de rendement décroissance
abord insignifiante 5.000 altitude suivie une chute
très rapide
autres expériences comportant un séjour prolongé la pression
correspondant 5.000 altitude ont montré que les perturbations
observées une demi-heure après le changement de la pression qui se
faisait avec une vitesse correspondant une élévation de 1.000
par minute se maintenaient au même degré ou décroissaient très
légèrement pendant le séjour prolongé 1/2
800 KOST SC Die Wahrnehmung der Gliederbewegung
in Abhängigkeit von der Höhe La perception du mouvement des
membres en dépendance de la hauteur Luftfahrtmedizin II
1938 226-229
Recherches par la méthode de von Frey et Mesnil de Rochemont
dix expériences effectuées avec dépression atmosphérique en caisson
On observe des troubles de la perception kinesthésique partir de la 592 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
dépression correspondant une altitude de 6.000 pour les sujets
les plus résistants de 5.000 pour les moins résistants
801 AG GEMELLI Indirizzi ricerche nello studio della
patologia dei piloti di aviazione Directives et recherches dans
étude de la pathologie des pilotes aviateurs Rivista di Medicina
aeronautica dec 1938 extrait 34 pages)
Le fait de pratiquer plusieurs fois par jour pendant plusieurs jours
consécutifs des vols même des altitudes assez faibles 3.500
4.000 m. entraîne une faiblesse avec réduction notable de effi
cience psychique sous influence de facteurs tels que le bruit les
accélérations le froid et les secousses
Et il ne se produit pas pour ces vols acclimatation comme
par un séjour constant haute altitude
Quelques conseils pratiques sont dégagés de ces recherches
concernant la limitation de la fréquence des emploi obligatoire
de oxygène partir de 3.500 mètres la recherche des moyens éli
miner les bruits et trépidations et assurer des conditions constantes
au point de vue de la température et du degré hygrométrique enfin
une réalisation rationnelle des tableaux de bord afin de diminuer
les efforts attention distribuée exigés des pilotes
802 BENDER Fright and drug contractions in denerva-
ted facial and ocular muscles of monkeys Contractions par Ie
froid et par les substances pharmacodynamiques des muscles faciaux
et oculaires énervés des singes Am of Ph. CXXI 1938
609-619
Après dégénérescence nerveuse les muscles de la face et des yeux
se contractent sous influence du froid de la même manière après
injection acétylcholine et cela sans que section ou stimulation du
sympathique innervant ces muscles ait effet modificateur)
hypothèse de est que le froid suscite une décharge générale
du système autonome comprenant acétylcholine du parasympa
thique et hormone adrénergique antagoniste du sympathique)
par une réaction de défense de organisme
803 TH BISSONNETTE Influence of light on the hypo
physis Influence de la lumière sur hypophyse Endocrinology
XXII 1938 92-103
Comparaison des effets de éclairage nocturne sur des femelles
de furets soit normales soit hypophysectomisées soit aveuglées
par section des nerfs optiques
Chez les normales strus été provoqué 193 jours plus tôt que
chez les témoins par éclairage nocturne en sorte que deux périodes
peuvent être induites dans année au lieu une Chez les aveuglées
par section du nerf optique au contraire il eu un retard strus
de juillet décembre au lieu de mars août chez les témoins et
il eut même un arrêt de ans chez une de celles-ci présentant une
cataracte double
Enfin hypophysectomie abolit dans tous les cas le cycle sexuel PSYCHOPHYSIOLOGIE GENERALITES INTERACTIONS 593
804 BENOIT et OTT Action de lumières de différentes
longueurs onde sur la gonadostimulation chez le canard mâle
impubère BENOIT Action de divers éclairements
localisés dans la région arbitraire sur la gonadostimulation.
Croissance testiculaire provoquée par éclairement direct de la
région hypophysaire CXXVII 1938 906-909 et
909-914
Des lumières colorées filtrées par des écrans Corning) énergie
égalisée après enregistrement par une pile thermo-électrique
ont des effets très inégaux action évaluée après le poids des
testicules et accroissement de surface de la silhouette est maxima
dans le rouge orangé et décroît peu près symétriquement des
deux côtés dans le spectre infrarouge comme le bleu étant peu
près inefficaces
autre part éclairement de la région orbitaire des canards
privés yeux donne une gonadostimulation avec une baguette de
quartz conduisant la lumière hypophyse des témoins recevant
une baguette de quartz obturée on provoque une forte stimulation
de activité gonadotrope et cette fois les radiations bleues se
montrent efficaces tandis que les infrarouges continuent ne pas
être)
agit-il une réception directe par hypophyse ou de la mise en
jeu de photorécepteurs voisins est ce qui reste en question
805 BENOIT Rôle des yeux et de la voie oculo-hypophysaire
dans la gonadostimulation par la lumière artificielle chez le
canard domestique CXXIX 1938 231-234
En éclairant il par un fin pinceau diffusant peu dans axe
oculaire lui-même on une gonadostimulation qui est amoindrie
par la section du nerf optique
Ceci prouve efficacité de excitation rétinienne qui toutefois
ne joue un faible rôle dans les conditions normales où la diffusion
emporte car la section du nerf optique alors aucun effet
La lumière rouge introduite par un tube dans la région cérébrale
où passent les voies encore mal connues reliant il hypophyse
suscite la gonadostimulation par intermédiaire de la sécrétion
hypophysaire ce sont ces voies éclairées par diffusion qui sont
stimulées normalement sans exclure toutefois intervention aussi
une excitation lumineuse directe de hypophyse
806 BACCINO tude de influence de la lumière colorée
sur la croissance des jeunes homéothermes CXXVIII
1938 767-769
exposition un éclairement rouge température constante
de jeunes rats cobayes ou lapereaux provoque une élévation du
taux de la croissance comparaison avec des témoins ou réalisation
alternances des changements de radiations permutations de
lumières colorées entraînent des troubles de croissance
807 VIGNES Influence de la lumière sur la tension arté-
ANN PSYCHOLOGIQUE XXXIX 38 594 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
rielle en particulier chez les femmes enceintes B.B. CXXVII
1938 768-770
On noté dans eclampsie action nocive de la lumière auteur
est posé la question une influence possible surla tension artérielle
Si le passage de la lumière diffuse modérée obscurité est sans effet
net le brusque de obscurité un éclairement assez intense
donne souvent une poussée hypertensive de 05 15 cm de Hg)
observée dans 12 cas sur 18 dont cas sur de femmes enceintes
808 BARNES et GOLUBOCK photodynamicaE
bioelectrical potential Un potentiel bioélectrique photodynamique)
Science LXXXVII 1938 556-557
Des morceaux de peau de grenouille que on trempe dans un
liquide de Ringer éosiné manifestent un accroissement de potentiel
sous action de la lumière négativité de la surface externe) ordre-
de grandeur étant de 16 53 mV
effet photodynamique en jeu comporterait une oxydation des
protéines des membranes
809 MELLANBY The experimental production of deafness
in young animals by diet La production expérimentale de la surdité
par le régime chez de jeunes animaux of Ph. XCIV
1938 380
Après avoir soumis de jeunes chiens un régime riche en céréales-
mais déficient en vitamine auteur par examen des capsules
labyrinthiques pu observer une dégénération parfois complète
du nerf cochléaire et des cellules du ganglion spiral et une dégéné
ration moindre du nerf vestibulaire avec hypertrophie osseuse
entraînant peut-être la dégénération nerveuse il avait en outre-
une labyrinthrite séreuse avec de épithélium sensoriel
des cellules de Corti et des cellules des ampoules des canaux
En substituant des pommes de terre aux céréales on atténue
beaucoup ces altérations de carence
810 JAKWAY Voluntary activity in the rat as related to
intake Of whole yeast activité volontaire chez le rat dans un
rapport avec ingestion de farine complète of Ps.
XXVI 1938 157-162
Des rats sont privés de vitamines pendant un certain temps
on compare leur activité dans des cages révolution avec celle
un groupe de contrôle qui re oit en plus une quantité de farine
suffisante On constate une privation de vitamines insuffisante
pour produire des symptômes morbides et un retard de la croissance
se traduit par une diminution considérable de activité
811 JUKES Selection diet in chicks as influenced by
vitamins and other factors Le choix du régime chez les poules
sous influence des vitamines et di autres acteurs of
Ps XXVI 1938 135-157
Un animal soumis abord un régime déficient en vitamines PSYCHOPHYSIOLOGIE RALIT INTERACTIONS 595
et qui conduit au rachitisme peut-il il ensuite le choix
entre deux sortes de nourriture une riche autre pauvre en vita
mines choisir la première quand les vitamines sont présentées sous
une forme qui les dissimule complètement au sens du goût Les
expériences de sur les poules montrent elles sont incapables de
reconnaître dans ces conditions les vitamines ou qui leur seraient
nécessaires autres expériences prouvent que les poules choisissent
au hasard quand elles ont leur disposition une nourriture plus ou
moins riche en sucre en proportions cependant perceptibles pour le
sens du goût Il en est de même pour une nourriture plus ou moins
salée ou acide tant que le taux du sel ou celui de acide ne dépasse
pas addition de quinine provoque le dégoût partir du taux
de 0.03 Les animaux privés abord de vitamines ne peuvent pas
choisir ultérieurement une nourriture additionnée de ces vitamines
insensibles au goût elle se différencie une autre qui en est
privée par un sucré cependant perceptible pour eux ils ne
peuvent pas non plus dans ces conditions habituer prendre de
petites quantités un aliment très amer qui contient les vitamines
nécessaires leur vie
812 STR UB Psychische alkoholwirkung und Blutal
koholgehalt Action psychique de alcool et taux de alcool dans le
sang Arb ps. XI 1938 127-130
Sur 16 sujets âgés de 18 50 ans dont étaient des chauffeurs
professionnels des expériences ont été conduites sur des réactions
simples des réaction visuelles de choix des réactions anticipation
et sur un test de tourneur complexe) certains jours dans des condi
tions normales autres après ingestion alcool sous forme de
bière de vin ou eau-de-vie suivant les habitudes du sujet cette
ingestion de alcool ayant lieu dans des conditions et sous des doses
aussi voisines que possible des conditions habituelles Le taux de
alcool dans le sang varié de 006 167 /oo Des expériences
étaient prolongées de manière éliminer influence de apprentissage
dans les résultats des tests Les résultats communiqués sous une
forme assez succincte sont les suivants en posant 100 le rende
ment du sujet dans des conditions normales on observe que les
réactions simples allongeaient de 110 lorsque la concentration
de alcool dans le sang est de 035 oo et de 124 la teneur de
14 oo Dans les mêmes conditions les réactions de choix subissent
un allongement de 102 118 la dispersion des réactions simples
augmente de 130 180
Dans les réactions de choix les erreurs augmentent de 144 la
teneur de 035 oo et cette augmentation atteint 336 14 o/oo
La corrélation par rang entre les valeurs de la teneur du sang
en alcool et la diminution de rendement est de 03 pour la rapidité
des réactions simples de 015 pour la régularité de ces réactions
de 05 pour les temps de réaction de choix de 06 pour le test dn
tourneur
une manière générale on peut conclure que lorsque le taux de
alcool dans le sang atteint 05 oo on observe que 50 des cas
montrent une diminution des facultés de réaction et de coordination ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
motrice Lorsque cette teneur atteint 14 o la diminution est
pratiquement générale
Les cas dans lesquels le taux de alcool est compris entre 05 îî
ét 14 îî peuvent être considérés comme douteux la gravité des
répercussions psychomotrices étant fonction de la constitution de
individu et de ses habitudes Pour ces cas douteux un examen
psychologique serait recommander
813 Mme BRUN Les modifications de la chronaxîe vestibuL-
laire chez les lapins sous influence de aîcool Ene. XXXIII
21938 46-55
La profondeur et la durée de la narcose provoquée chez le lapin
par administration alcool est plus ou moins proportionnelle la
quantité ingérée En même temps la chronaxie vestibulaire élève
Elle revient progressivement la normale mais est en avance sur la
terminaison de la narcose Elle est déjà redevenue normale que
persistent encore des troubles moteurs et des troubles de équilibre
814 NIEMIROWICZ-SZCZYTT Les modifications de la
chronaxie vestibulaire déterminées par alcool chez les alcoo
liques Ene. XXXIII 1938 26-43
Dans les psychoses alcooliques aiguës la chronaxie vestibulaire
abaisse et peut même tomber 22 sigma Dans les psychoses
alcooliques chroniques abstinence entraîne une élévation considé
rable de la chronaxie vestibulaire qui peut monter 82 sigma
est-à-dire fois la valeur maxima de la chronaxie chez les sujets
normaux
ingestion alcool par voie buccale donne phases une première
où la chronaxie abaisse une seconde où elle augmente une troi
sième de retour état normal intensité de la variation et sa durée
sont en général proportionnelles la quantité alcool ingérée
alcool en injection intraveineuse produit les mêmes effets
De toutes petites doses alcool administrées des alcooliques
produisent les mêmes effets mais moins intenses
Il pas parallélisme entre les variations de la chronaxie
ainsi provoquée et la durée des réactions en rapport avec des excita
tions auditives 1-
815 SEIB Die Beeinflussung des Muskelrythmus durch
Vitamin influence de la vitamine sur le rythme musculaire)
fur B. IC 1938 47-54
influence stimulante exerce acide ascorbique sur activité
musculaire été confirmée par étude de muscles de grenouilles
isolés dans lesquels il provoque une accélération du rythme allant
30
816 MARSHALL The threshold of unconsciousness Le
seuil de Vinconscience Br of Ps. XXVIII 1938 424-
429
auteur étudie ce seuil par le moyen intoxications au gaz PSYCHOPHYSIOLOGI RALIT INTERACTIONS 597
ethylene qui lui permettent observer cinq stades successifs
début de intoxication bavardage excitation bruyante incoordina
tion inconscience
La plupart des expériences furent faites sur des sujets la limite
da on pouvait seulement dans ce cas mesurer leurs
temps de réactions et analyser les effets produits par intoxication
sur le caractère
Au cours de la perte de conscience on pu constater que la vue
disparaissait avant ouïe et que on pouvait encore obtenir des
réponses compréhensibles alors que le sujet était déjà incapable de les
écrire
ultime réaction provoquée consistait en larges mouvements des
bras
817 DESHAIES Le réveil des anesthésies An Méd.-Ps.
XV 1938 519-544
Le réveil des anesthésiîpws paraît beaucoup moins modifié par
la nature de anesthésique que par la durée de la narcose est-à-dire
par imprégnation plus ou moins profonde du tissu nerveux Contrai
rement une opinion répandue le réveil ne reproduit pas en sens
inverse les phases de endormissement la phase de coma narco-
leptique succède une phase de confusion mentale habituellement
accompagnée asthénie musculaire beaucoup plus rarement hy-
persthénie et parfois asthénie et hypersthénie alternantes La
confusion ne dépasse pas quelques heures et ne laisse pas de séquelles
Les fonctions reparaissent dans ordre de leur complexité croissante
la première se manifester appartenant ordre des automatismes
Un fait très remarquable est intermittence de cette récupération
qui ne se fait pas de fa on continue mais qui présente des oscillations
avec alternance de progrès et de retours en arrière
818 SFARLE et BROWN The effect of sub
cutaneous injections of benzedrine sulfate on the activity of white
rats effet infections sous-cutanées de sulfate de benzedrine sur
activité des rats blancs of exp Ps. XXII 1938 480-490
La benzedrine est un tonique du système nerveux central qui
augmente activité organique et motrice et produit un état eu
phorie Une injection sous-cutanée de mgr par kilo produit chez
le rat une augmentation de activité mesurable au moyen de la
cage révolution elle est en moyenne huit fois plus forte que celle
qui peut être due aux manipulations nécessitées par une injection
eau salée servant de contrôle effet atteint son maximum au
cours de la première heure et se fait sentir pendant quatre heures
Si injection est faite dans la journée il une dépression compensa
trice de activité nocturne et de celle qui normalement précède 1è
repas Il pas eu dans la période de 40 jours des expériences
de développement de tolérance pour la drogue
819 BROWN et SEARLE The effects of variation
in the dose of benzedrine sulfate on the activity of white rats
Les effets de la variation de la dose de sulfate de benzedrine sur

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.