Inceste et sainteté. La Vie de saint Grégoire en français (XIIe siècle) - article ; n°6 ; vol.43, pg 1291-1319

De
Annales. Économies, Sociétés, Civilisations - Année 1988 - Volume 43 - Numéro 6 - Pages 1291-1319
Incest and Holiness: The Vie de saint Gregoire in French.
In the Vie de saint Gregoire, a text written in French dating back to the 12th century, a man born of an incestuous brother/sister relationship went on to marry his mother and eventually became a pope and a saint. The precise ordering of notations of spatial and social position allows one to bring to light the narrative's structure, seeming, in the end, to correspond to that of a clerical account of good social order—that social order which was contested by the knights because of its kinship organization and the social role it conferred on the clergy. This debate can only be understood, however, if one takes into account the major importance of symbolic and material spatial relations.
29 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1988
Lecture(s) : 98
Nombre de pages : 30
Voir plus Voir moins

Madame Anita Guerreau-
Jalabert
Inceste et sainteté. La Vie de saint Grégoire en français (XIIe
siècle)
In: Annales. Économies, Sociétés, Civilisations. 43e année, N. 6, 1988. pp. 1291-1319.
Abstract
Incest and Holiness: The Vie de saint Gregoire in French.
In the Vie de saint Gregoire, a text written in French dating back to the 12th century, a man born of an incestuous brother/sister
relationship went on to marry his mother and eventually became a pope and a saint. The precise ordering of notations of spatial
and social position allows one to bring to light the narrative's structure, seeming, in the end, to correspond to that of a clerical
account of good social order—that social order which was contested by the knights because of its kinship organization and the
social role it conferred on the clergy. This debate can only be understood, however, if one takes into account the major
importance of symbolic and material spatial relations.
Citer ce document / Cite this document :
Guerreau-Jalabert Anita. Inceste et sainteté. La Vie de saint Grégoire en français (XIIe siècle). In: Annales. Économies,
Sociétés, Civilisations. 43e année, N. 6, 1988. pp. 1291-1319.
doi : 10.3406/ahess.1988.283558
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ahess_0395-2649_1988_num_43_6_283558ANITA GUERREAU-JALABERT
INCESTE ET SAINTET
LA VIE DE SAINT GR GOIRE EN FRAN AIS XIIe SI CLE
Aucun texte ne peut tirer son sens ailleurs que de son contexte socio-histo
rique Le récit généralement connu sous le titre de Vie de saint Grégoire ou Vie
du pape Grégoire évoque histoire un homme qui né de relations inces
tueuses entre un frère et une ur et ignorant les conditions de sa naissance
épouse un jour sa mère après une longue et extraordinaire pénitence pour ce
double péché il est appelé par Dieu lui-même au trône pontifical il
illustre par sa sainteté Les plus anciennes rédactions connues de ce récit sont
origine fran aise et semblent pouvoir être datées du xne siècle mais il été
largement reproduit sous des formes diverses non seulement la fin du
Moyen Age mais aussi époque moderne et encore au xixe siècle où il figure
dans des collectes de contes2
Les versions conservées pour la seule période médiévale constituent un
ensemble riche et varié3 mais la faiblesse des réflexions que ces textes ont sus
citées depuis le milieu du siècle dernier offre un vif contraste avec le succès
ancien dont ils témoignent avec éclat De plus la parcimonieuse attention qui
leur été concédée guère porté que sur deux points une part indispen
sable discussion sur les problèmes textuels qui abouti de fort utiles
éditions autre part la vaine recherche des origines du récit et de ses liens
ou de son absence de liens avec dipe antique En revanche on laissé
planer obscurité la plus épaisse sur la question de sa signification historique
seule susceptible expliquer la faveur notable dont cette Vie un pape double
ment incestueux joui des siècles durant compris auprès auteurs impor
tants comme Hartmann von Aue
En nous fondant sur les plus anciennes rédactions fran aises du xne siècle4
Annales ESC novembre-décembre 1988 n0 pp 1291-1319
1291 FORMES ET CAT GORIES DI VALES
nous voudrions montrer un démontage minutieux de la structure narra
tive et un déchiffrage systématique des codes symboliques qui sont mis en
uvre permet de faire apparaître les relations complexes mais peu discutables
qui existent entre le contenu du récit et certains des problèmes organisation et
de fonctionnement posés la société qui produit ce récit5 On abordera dans
un premier temps examen des trois principaux codes symboliques espace
les rapports sociaux et la parenté Les nécessités de exposé nous contraindront
les présenter séparément et successivement alors que dans le développement
narratif ils sont utilisés conjointement en jeux savants de combinaisons
oppositions et de superpositions qui contribuent élaborer une structure
cohérente tant au plan formel au plan sémantique Les divers éléments dis
tingués ici le sont de manière un peu artificielle tous les plans du récit sont en
réalité étroitement imbriqués les uns dans les autres aucun entre eux est
autonome aucun entre eux ne peut donc se comprendre autrement que par
des références permanentes aux autres On tentera dans un second temps
indiquer comment cette construction narrative inscrit dans une configura
tion sociale et chronologique précise par rapport laquelle elle trouve la
signification et la logique on lui si généralement déniées
Résumé de histoire de Grégoire après le manuscrit B1
Saint criture raconte au temps ancien un comte Aquitaine veuf
meurt en laissant un fils et une fille très belle Rassemblant les siens enfants et
barons en ce moment ultime il se reproche de ne pas avoir assis la beauté
de sa fille il laisse desconseillée dans la douleur générale il en confie
honneur son fils son héritier Après quelque temps de vie commune du frère
et de la ur le diable suscite un amour coupable chez le gar on qui une nuit
été viole sa ur celle-ci se tait pour sauver honneur de son frère Leurs
relations continuent mais une grossesse survient Inspiré par Dieu le jeune
homme envoie chercher un baron particulièrement fidèle son père qui
re oit la confession des jeunes gens et les conseille il envoie le gar on en
pèlerinage au Saint Sepulchre et se fait confier par lui en présence des
barons réunis la charge de la jeune femme qui sera son héritière il ne revient
pas de Terre Sainte
la naissance de enfant qui lieu au château du baron au bord de la mer
en la seule présence de sa femme la jeune mère refuse de garder son fils sur
place et exige il soit abandonné la mer dans un berceau où elle dépose
divers objets en particulier de or du sel indiquant que le baptême pas été
administré de argent et des tablettes ivoire dans lesquelles sont racontées les
conditions de la naissance de enfant et où il est demandé celui qui le trouvera
de élever de instruire et de lui remettre ces mêmes tablettes douze ans
quand il sera en état de les lire et de les comprendre Peu après la dame
apprend la mort de son frère ayant assisté la messe relevailles) elle retourne
la vie publique Devenue dame Aquitaine elle mène une vie chrétienne
refusant tous les prétendants au mariage un eux un riche duc romain
éconduit lui déclare la guerre et ravage ses terres
Le bateau vide transportant le berceau traverse dans la nuit et sous la pro-
1292 GUERREAU-JALABERT INCESTE ET SAINTET
tection de Dieu la mer agitée par la tempête Au matin il est découvert par
deux pêcheurs dépendant une abbaye abbé lui-même trouve et recueille
enfant présenté publiquement comme le petit-fils du plus riche des deux
frères pêcheurs le nouveau-né est baptisé abbaye par abbé qui en tant que
parrain lui donne son propre nom Grégoire Le plus pauvre des pêcheurs
re pour prix de son silence sur la découverte de enfant les dix marcs
argent contenus dans le berceau abbé met de côté or les tablettes et le
riche paile qui trouvaient aussi
partir de cinq ans Grégoire est élevé au monastère où se révèlent ses qua
lités tant physiques que morales et intellectuelles Mais le pêcheur pauvre
pas su garder son secret vis-à-vis de sa femme Cette dernière fâchée que Gré
goire âgé de douze ans ait frappé son fils au cours un jeu lui découvre son
origine enfant trouvé Désespéré il annonce alors abbé sa décision de
quitter le pays pour cacher sa honte abbé efforce de le retenir par divers
moyens il fait taire les pêcheurs il propose Grégoire sa succession comme
abbé après avoir accepté de adouber il lui offre un bon chasement et un
bon mariage Finalement devant sa détermination partir il lui remet les
tablettes en ayant appris ainsi davantage sur sa naissance Grégoire refuse
nouveau de rester abbaye pour assurer son salut et préfère aller la
recherche de son lignage
Muni des objets qui lui appartiennent or et les tablettes) le jeune homme
repasse la mer sur la nef qui avait amené et que le diable pousse nouveau
tout droit au rivage aquitain Accueilli par les bourgeois une ville toujours
assiégée par le duc romain il entre au service de la comtesse comme
soudoier Il affronte immédiatement le prétendant avec une bravoure
remarquée dans un combat sous les murs de la ville il le blesse et le fait pri
sonnier La paix est finalement conclue les habitants de la cité et la mesnie
de la dame inspirée par le diable lui conseillent de se marier enfin et épouser
celui qui les sauvés
Après son mariage Grégoire se retire chaque jour dans une pièce où il
caché ses tablettes pour les lire en pleurant Une pucelle le surprend en ouvre
la dame qui découvrant les tablettes comprend elle épousé son fils et
révèle cette vérité Grégoire rappelé de la chasse Accusant le diable mais
confiant en Dieu ce dernier conseille sa mère de continuer mener sur place
une vie de chasteté et de prière Pour sa part il enfuit dans la nuit pauvre
ment vêtu en emportant ses tablettes Au troisième jour de ce voyage il par
vient la mer Il demande hospitalité un pêcheur qui accuse être un faux
mendiant et finit par le recevoir sur les instances de sa femme est lui qui
propose Grégoire qui se dit la recherche un ermitage de le transporter sur
une île où personne ne le dérangera Le lendemain Grégoire oubliant ses
tablettes gagne un rocher isolé sept lieues dans la mer le pêcheur installe au
sommet et lui lie les pieds une chaîne dont il jette la clé la mer
Le bon pécheur demeure dix-sept ans sur son rocher nourri eau de
pluie et soutenu par Jésus sans aucune protection contre les intempéries Un
été le pape meurt et Dieu envoie au clergé réuni Rome depuis trois jours un
ange qui désigne Grégoire comme le nouveau pape Les clercs partent sa
recherche et deux entre eux arrivent chez le pêcheur qui leur accorde hospi
talité et découvre intérieur un poisson on chargé de préparer pour
1293 FORMES ET CATEGORIES MEDIEVALES
le repas la clé il avait jetée la mer dix-sept ans auparavant Repentant il
raconte toute histoire aux envoyés de Rome et les conduit le lendemain au
rocher Grégoire est vivant mais pris apparence une beste Il
accepte de devenir pape après avoir appris la réapparition de la clé
Revenu sur la terre ferme il retrouve ses tablettes miraculeusement conservées
sous un appentis effondré depuis douze ans Il gagne alors Rome où on lui
donne apostolité Ce Grégoire est pas auteur des livres et des
chants mais un autre des cinq apôtres de Rome
Par rapport ce texte les manuscrits du groupe introduisent que des
variantes importance limitée pour analyse de la structure et du sens du
récit outre des variations textuelles minimes il agit surtout de amplifica
tion ou de la réduction de certains épisodes6 Toutefois les manuscrits ainsi
que B2 et B3 offrent la fin un élément narratif totalement absent de la version
Bl résumée ci-dessus alors que la réputation de sainteté du pape Grégoire est
largement répandue la comtesse Aquitaine vient Rome pour lui demander
conseil et pénitence Grégoire la reconnaît et en fait reconnaître puisque Dieu
voulu leur rencontre pour leur bien La dame se réjouit être ainsi pardonnée
et entre dans un monastère où elle abandonne tous les soucis terrestres et où elle
mène une sainte vie sa mort tout en rencontrant régulièrement Gré
goire Ce dernier est un des apôtres de Rome qui ont porté ce nom un de
ceaus qui chant trova et sot forment de Escripture le manuscrit A3 est
encore moins ambigu dans sa formulation Cil Grégoire dont ay compté
Fut celluy qui le chant trouva
espace dans le récit
Le code spatial est le premier que on choisi de présenter en raison de son
rôle essentiel dans la construction du récit Bien il occupe en apparence
une place matérielle assez limitée il permet auteur de poser les éléments
narratifs fondamentaux auxquels les autres codes rapports sociaux parenté
doivent nécessairement articuler pour trouver un sens Ce phénomène résulte
de la prédominance des figurations symboliques de espace dans le système des
représentations de la société et du monde époque médiévale8 Un petit
nombre de mentions brèves suffisait donc évoquer un cadre referentiel bien
connu mais la ténuité textuelle de ces données dissimule aisément leur poids
sémantique considérable au lecteur aujourdhui qui ne peut en mesurer la
portée en rompant avec ses propres modes de pensée
Car dans la Vie de saint Grégoire comme ailleurs les notations
géographiques ne visent ni agrément ni au réalisme il agit une pré
sentation purement symbolique de espace qui ordonne en quatre pôles prin
cipaux entre lesquels eau constitue la fois un lien et une barrière Aqui
taine apparaît emblée et elle est le cadre de deux épisodes9 Certes il est fait là
référence une contrée réelle mais elle ne donne lieu nulle description évo
cation de cette terre dont certaines zones sont baignées par la mer est extrême
ment vague et procède plutôt un réalisme en trompe-l il qui pour des
hommes du Nord de la France de Angleterre ou de Allemagne10 désignait
probablement un espace intermédiaire entre imaginaire ou extérieur
1294 GUERREAU-JALABERT INCESTE ET SAINTET
absolu que serait Orient par exemple et espace proche familier et plus
réel si on peut dire de la culture oïl Le choix de Aquitaine pose donc
un cadre la fois vraisemblable et légèrement exotique pour un récit donné
comme véridique Saint Escripture nus recunte Ke al tens antif out un
cunte En Aquitaine le cuntree. 11 mais dont le caractère extraordinaire est
parfaitement perceptible12
Surgissant autre terme de la narration13 Rome est également nommée
mais non mieux décrite son nom seul suffisant évoquer un lieu qui est
certes pas plus central que Aquitaine si on en tient une stricte conception
géographique mais Rome est bien évidemment le centre symbolique de la chré
tienté et oppose par ce trait au comté aquitain
Les deux autres pôles spatiaux du récit sont marqués la fois par leur lien
étroit avec la mer et par absence de toute référence même faussement réa
liste des lieux précis La terre où Grégoire est recueilli est située nulle part
sinon au bord de la mer et elle est dépourvue de nom14 Par rapport une
représentation de espace qui comporte réellement et surtout symbolique
ment un centre un extérieur et parfois des zones intermédiaires cette
contrée privée de toute consistance géographique constitue en définitive un ail
leurs absolu Un caractère similaire et peut-être plus fort encore est attaché
île où Grégoire accomplit sa retraite un minuscule lopin de rocher désolé
perdu dans immensité de la mer presque assimilable cette dernière les élé
ments de la vie végétale animale ou humaine propres au monde terrestre en
sont absents)15
La mer est le dernier élément et non le moins significatif de cette géogra
phie narrative donné comme complémentaire des autres mais en même temps
opposé eux mouvant et non solide évocateur mais multiforme par défini
tion et autant plus imprécis est évitée là encore toute description La mer
sépare et relie la fois les différents pôles terrestres et les divers épisodes
dont ils sont le support Sa valeur est pas négative nourriture navigation
Mais elle recèle de graves dangers qui marquaient effectivement les rapports
des hommes du Moyen Age élément aquatique et maritime en particulier
tempêtes naufrages pêches incertaines absence de maîtrise de la direction des
navires sont clairement évoqués en plusieurs moments du récit16 La mer est
en aucun cas un séjour naturel de homme il exerce pas son contrôle
sur cet élément qui semble placé sous la seule domination des puissances supé
rieures il agisse de Dieu ou du diable homme embarqué ne dispose
aucune liberté action son sort ne dépend que de la volonté divine ou dia
bolique17 est par le biais de cette figuration que on rejoint dans le texte
qui nous occupe la valeur plus générale dans les représentations médiévales
de eau comme élément non entièrement intégré espace des rapports
humains et par là même propre traduire certaines formes du rapport au divin
et jouer un rôle essentiel dans divers rites de passage cette valence étant par
ticulièrement sensible dans le cas de eau bénite et de ses multiples usages
rituels)18
Reposant sur des notations au total brèves et limitées en nombre évoca
tion de quelques données géographiques plutôt allusives et peu significatives
pour le lecteur aujourdhui ne débouche donc nullement sur la description
un paysage réaliste mais sur la mise en place une structure spatiale symbo-
1295 ET CAT GORIES DI VALES FORMES
lique assez simplement charpentée quatre pôles terrestres et la mer Une déno
mination précise et un lien un peu distendu avec eau19 réunissent Aquitaine
début et milieu du récit et Rome fin du récit) tout en les opposant comme un
extérieur relatif au centre le mieux défini de espace humain est-à-dire chré
tien Apparaissant en position interne dans la narration la première entre les
deux épisodes aquitains la seconde entre Aquitaine et Rome) la terre de
abbaye et île sont la fois dépourvues de nom et étroitement rattachées
eau elles figurent un ailleurs qui ne inscrivant nulle part dans le domaine
terrestre connu renvoie la notion de hors du monde et intègre ainsi
emblée une valeur surnaturelle et divine
Dans cette trame sémantique constituée un ensemble construit de nota
tions relatives espace le développement narratif inscrit une autre série élé
ments qui par leur cohérence avec les données spatiales contribuent com
pléter et enrichir le réseau des significations symboliques du récit il agit
non des mentions temporelles auxquelles on aurait pu attendre20 mais de
références quelques aspects essentiels des structures sociales propres
Europe féodale absence de place nous contraindra les présenter ici suc
cinctement
Les rapports sociaux comme code
En Aquitaine aristocratie et chevalerie
Tout dans le récit concourt donner Aquitaine pour le paradigme un
monde chevaleresque fondé sur les rapports de fidélité et de service réciproques
un comte et de ses barons Seul distingué des autres le bon vassal chargé
de rétablir au moins apparence du bon ordre social21 illustre parfaitement le
rôle social reconnu au groupe dont il est émanation22 Peu de place est en
revanche laissée aux autres catégories sociales qui occupent que des positions
subalternes et peuvent même être affectées de caractères négatifs bourgeois
servante pêcheurs)23
De manière logique les valeurs morales et les préoccupations ou activités
matérielles sont dans le comté surtout de nature proprement aristocratique et
chevaleresque exclusion du rapport argent évocation de la chasse24 prix
accordé la prouesse guerrière ce dernier élément largement développé dans
la version paru étrange ou discordant dans un texte hagiographique
mais cette inflexion courtoise 25 inscrit logiquement dans un récit qui vise
désigner sans ambiguïté Aquitaine comme la figuration exemplaire une
société dominante chevaleresque et laïque)
Car inversement les clercs sont non moins significativement absents des
épisodes aquitains Et si représentations et rites chrétiens ne sont pas étrangers
ce monde aristocratique le texte fait clairement ressortir le caractère beau
coup trop exclusivement laïc de ces pratiques26 ce qui constitue dans le récit
la fois la cause et le signe évidents un déséquilibre propice toutes les
erreurs selon le point de vue ecclésiastique apparemment adopté par ces
versions27
1296 GUERREAU-JALABERT INCESTE ET SAINTET
La terre de abbaye monachisme
Les traits donnés la terre de abbaye en font presque point par point le
symétrique inversé de Aquitaine entièrement dominé par des personnages
représentant glise sous sa forme parfaite le monachisme et par les valeurs
chrétiennes et cléricales On notera en particulier le poids attribué la maîtrise
savante de criture28 illustrée dans épisode des tablettes la capacité de lire
est le symbole de la qualification intellectuelle spécifiquement cléricale fruit
un long apprentissage qui oppose acquisition en apparence instantanée
des techniques corporelles propres la chevalerie29 Cette dernière est par ail
leurs clairement condamnée comme antithèse absolument négative un monde
si évidemment positif que le péché efface de lui-même30 En absence totale
de chevaliers les laïcs ne sont ici que des personnages de basse extraction les
pêcheurs31 auxquels le récit lie la curiosité et la méchanceté féminines intérêt
pour la richesse matérielle des formes de violence tel le jeu qui amène Grégoire
prendre connaissance de ses origines32 Code spatial et code social articulent
donc étroitement pour exalter les valeurs et le rôle de glise régulière en oppo
sition globale avec le pôle aquitain33 importance attribuée eau abbaye
située au-delà et au bord de la mer navigations pêche jeux sur le rivage rap
pelle opportunément le rapport établi dans les représentations entre eau la
puissance divine et sa représentante terrestre glise On notera de même la
cohérence symbolique un récit qui dispose dans un espace non localisé géo-
graphiquement élément de institution ecclésiastique qui est le plus clairement
donné comme hors du monde
île la relation directe Dieu
île34 est antinomique tant du monde laïc et chevaleresque de Aquitaine
que du monde clérical et monastique de abbaye Sur ce rocher parfaitement
isolé dans le milieu aquatique les rapports ordinaires de homme la nature et
les rapports des hommes entre eux ils soient clercs ou laïcs disparaissent au
profit un rapport unique et direct avec Dieu enchaînement de Grégoire la
pierre sur laquelle il subsiste durant dix-sept ans par la seule ingestion eau de
pluie sorte de manne divine et par le soutien de la prière35 traduit ce lien
direct et absolu Dieu qui ne exprime ni dans institution ecclésiastique ni
au travers de son modèle culturel savant Grégoire ne lit même pas ses tablettes
oubliées sur le rivage)36 Il agit donc une véritable sortie du monde humain
symbolisée également par apparence de beste revêtue par le bon
pécheur dépourvu de tout vêtement il est extrêmement maigre veluz
Des piez amont dusque la teste chenuz toz peluz 37
Rome glise instituée
Une atmosphère miraculeuse intervention de ange envoyé par Dieu
poisson pris par le mauvais pêcheur découverte de la clé et des tablettes
intactes)38 prépare et souligne le dernier passage réalisé par Grégoire navi
gation qui le conduit du pôle le plus éloigné de humain et le plus proche du
divin un pôle réel et central où prévalent nouveau les rapports humains
1297 ET CAT GORIES DI VALES FORMES
normaux mais sous une forme valorisée dans ces versions glise insti
tuée et installée en position dominante dans le siècle Exaltant la sainteté ponti
ficale épisode romain est de plus entièrement occupé par la présence du clergé
cardinaux moines abbés chanoines et ne confère un rôle soumis quel
ques laïcs vaguement évoqués bourgeois et dans le manuscrit A2 grands et
empereur qui accueillent le nouveau pape avec déférence)39 Les marqueurs
sociaux adjoignent donc la définition spatiale pour conférer au pôle
romain des caractères qui le distinguent clairement des trois autres et le dési
gnent comme le lieu où travers le personnage du pape peut effectuer la
résolution synthétique des oppositions soulevées par le récit et par ailleurs
réelles laïcs-clercs rapport institutionnel et savant-rapport direct Dieu
vie dans le monde-vie hors du monde
Ainsi le choix de quelques traits symboliques des divers aspects de organi
sation sociale rapports des hommes entre eux rapports des hommes avec le
divin complète et raffine le jeu des contrastes et des symétries simultanément
mis en place dans le récit par esquisse une structure spatiale Aquitaine
pôle réel et un peu extérieur se trouve dans un même mouvement donnée
comme trop univoquement laïque et aristocratique Rome oppose comme
un pôle réel central et dominé par la hiérarchie ecclésiastique sur la terre de
abbaye et sur île caractérisées par leur forte proximité eau et par impré
cision de leur localisation ni extérieur ni au centre mais hors du
monde on observe une prédominance marquée des valeurs chrétiennes
exprimées soit au travers de institution monastique soit dans le surnaturel
divin Les navigations un pôle autre sont elles-mêmes affectées un sens
positif ou négatif contribuant élaboration du sens globalement conféré la
structure de Aquitaine abbaye est Dieu qui agit mais le diable inter
vient dans le sens inverse alors que la volonté divine suggérée ou explicite pré
side aux deux derniers passages40 Les plans un exposé analytique et néces
sairement linéaire fait apparaître comme distincts et indépendants sont en
réalité très étroitement imbriqués dans le développement narratif et tous égale
ment indispensables une construction sémantique dont aucun élément est
fortuit Par exemple en pla ant aristocratie laïque dans un pôle extérieur où
le diable paraît particulièrement actif et les clercs soit au centre Rome) soit
en dehors de espace humain abbaye et en relation directe avec Dieu
auteur prend position de manière du reste tout fait conforme au modèle
ecclésiastique sur un ensemble de représentations symboliques de espace et
des positions sociales qui se dégagent des multiples textes conservés pour cette
période
Le récit exploite enfin un dernier code important celui des relations de
parenté Les éléments qui le constituent articulent étroitement aux pièces qui
composent édifice narratif ils en complètent le sens mais indissociablement
ils en re oivent le leur ce qui est dit de la parenté dans la Vie de saint Grégoire
est con et ne peut donc se comprendre en fonction de ce qui est dit de
espace et de organisation sociale au travers des deux séries cohérentes de
notations que on précédemment examinées Car dans idéel comme dans le
réel la parenté est pas un facteur déterminant de la structure sociale mais un
élément déterminé par elle
1298 GUERREAU-JALABERT INCESTE ET SAINTET
La parenté dans la Vie de saint Grégoire
analyse qui suit fait essentiellement appel quelques concepts anthropo
logiques fondamentaux et des hypothèses théoriques personnelles sur les
caractères et le fonctionnement du système de parenté dans la société
médiévale ces éléments ont été exposés dans un travail antérieur auquel nous
sommes contrainte de renvoyer le lecteur On doit également souligner ici la
contribution essentielle des travaux de Duby sur les modèles de mariage
aux siècles41
En Aquitaine parenté réelle et inceste
Le pôle aquitain est dominé au plan de la parenté par la mise en scène des
rapports de parenté réelle relevant des catégories générales de la consanguinité
et de alliance et comportant une forte composante sexuelle Ces données nar
ratives inscrivent très logiquement dans la définition un lieu extérieur et
avant tout laïc rappelons que dans le système chrétien exercice de la parenté
réelle est laissé aux laïcs que la sexualité tolérée dans des limites étroites est
rejetée dans un extérieur facilement donné comme diabolique alors que les
clercs sont sacralisés précisément comme les représentants parfaits de la seule
parenté spirituelle Or les comtes Aquitaine sont caractérisés emblée par
un usage tout fait négatif et diabolique de la parenté
Au principe de cette situation se trouve bien évidemment le non-respect des
règles alliance que glise au xue siècle prétend avoir fermement établies
même si leur acceptation est loin être générale tout mariage est prohibé avec
un parent réel consanguin ou allié dans la limite du septième degré et les
parents spirituels sont également interdits)42 La première erreur de la part des
comtes réside donc dans leur refus réitéré du mariage exogamique normal
ce qui les précipite dans une pratique de inceste que auteur du récit pas
choisi de présenter en demi-teintes Certes le premier comte pas propre
ment parler une attitude incestueuse mais son comportement est ambigu il
omis de marier sa fille ce qui traduit un oubli pour le moins étrange de ses obli
gations de père et de seigneur Le mariage des filles est en effet alors dans les
groupes dominants une nécessité sociale outre le fait que le mariage est pres
crit aux laïcs il sert aussi de support aux liens de fidélité entre égaux et aux rela
tions hiérarchiques entre seigneurs et vassaux dont la réalité est ainsi la fois
renforcée et déguisée cette notion est particulièrement forte si on admet
hypothèse de modèles alliance assimilables échange généralisé asymé
trique et structurant le fonctionnement des rapports féodaux)43 Par son atti
tude le comte Aquitaine gravement mis en cause la reproduction normale
de son lignage 44 et de son pouvoir mais également et dans le même
temps celle de tout le groupe des barons On voit par là pourquoi cette omis
sion un mariage peut être considérée par ensemble de la chevalerie Aqui
taine comme la faute la plus grave que le comte ait se reprocher au moment de
sa mort et comment elle justifie une déploration collective malaisément expli
cable autrement45
Cette situation ouvre logiquement le champ aux évolutions les plus diabo-
1299

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.