Information inattendue et stratégies d'exploration oculaire - article ; n°1 ; vol.73, pg 51-65

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1973 - Volume 73 - Numéro 1 - Pages 51-65
Summary
Adult observers were trained to use a stable ocular scanning strategy, for the purpose of exploring a series of 4-element visual patterns (the scanning order being either free or compulsory). Visual path and fixation duration were recorded by the E.O. G. technique. This study was concerned wiih the evolution of the stabilized scanning strategies when unexpected information (such as one of the elements being absent) was displayed. The results showed that whether or not the unexpected information can be detected in peripheral vision, the observed disturbances were more or less frequent and adaptive. The free or compulsory nature of the scanning patterns was not critical.
The data are interpreted as being due to either the congruence or the contradiction between the observeras implicit hypotheses concerning the visual stimuli which are about to fall within the foveal field (hypotheses which are sustained by peripherally viewed information) and their validation when they actually corne into foveal vision.
Résumé
Dans un premier temps, on amène les sujets (adultes) à établir une stratégie d'exploration oculaire de quatre stimulus (en ordre soit libre soit contraignant). Trajectoire et durées des fixations sont enregistrées par électro-oculographie. L'étude porte sur l'évolution de ces stratégies stabilisées lorsqu'une information inattendue (absence de l'un des stimulus) est fournie dans le matériel présenté ; les résultats montrent que, selon que la détection de l'anomalie peut ou non s'effectuer en vision périphérique, les perturbations sont plus ou moins nombreuses et adaptatives. Le caractère libre ou imposé du pattern d'exploration ne semble jouer aucun rôle.
Nous interprétons nos résultats comme des effets de la concordance ou de la contradiction entre les hypothèses implicites du sujet concernant les stimulus visuels qui vont entrer dans son champ fovéal (hypothèses soutenues par des informations marginales) et leur validation en vision centrale (informations fovéales).
15 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : lundi 1 janvier 1973
Lecture(s) : 7
Nombre de pages : 16
Voir plus Voir moins