L'analyse factorielle de l'intelligence - article ; n°1 ; vol.53, pg 99-106

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1953 - Volume 53 - Numéro 1 - Pages 99-106
8 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : jeudi 1 janvier 1953
Lecture(s) : 71
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins

E. Valin
II. L'analyse factorielle de l'intelligence
In: L'année psychologique. 1953 vol. 53, n°1. pp. 99-106.
Citer ce document / Cite this document :
Valin E. II. L'analyse factorielle de l'intelligence. In: L'année psychologique. 1953 vol. 53, n°1. pp. 99-106.
doi : 10.3406/psy.1953.8691
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1953_num_53_1_8691II
ANALYSE FACTORIELLE DE INTELLIGENCE
par VALIN
On beaucoup écrit beaucoup discuté sur la diversité des résul
tats de analyse factorielle des tests intelligence Les divergences
de méthodes analyse la variété des populations testées et des
épreuves utilisées sont évidemment les principales raisons de cette
diversité des résultats diversité décevante pour ceux qui tentent
de voir dans les facteurs de nouvelles facultés
Cependant les études effectuées au cours des six dernières années
ont permis éclairer et de regrouper les conclusions de travaux anté
rieurs Vernon l) dans son remarquable ouvrage sur la structure
des aptitudes montré comment les différentes théories factorieiïes
de Spearman de Thurstone de Burt arrivaient se joindre dans
un schéma comportant un facteur général ou de second ordre des
facteurs de groupes ou des facteurs primaires et des facteurs spéci
fiques
On sait que analyse par facteurs de groupes consiste déterminer
abord les saturations en facteur général commun toutes les
variables avant analyser les corrélations résiduelles où sont
extraits les facteurs de groupes majeurs et mineurs et finalement les
facteurs spécifiques
analyse multifactorielle procède différemment Concrètement
le but des rotations opérées dans cette analyse est de rendre maxi
mum pour chaque facteur le nombre de saturations nulles ou non
significatives de fa on que la plus grande partie de la variance de
chaque test soit attribuable un seul facteur ou un très petit
nombre de facteurs est ce que Thurstone appelle la recherche
une structure simple Mais souvent de telles rotations abou
tissent des facteurs obliques qui obligent faire appel un facteur
général de second ordre couvrant des facteurs plus petits limités
chacun une grappe de tests en autres termes nous retrou
vons un schéma de facteurs de groupes REVUES CRITIQUES 100
Les plus recentes analyses semblent apporter une confirmation
de la théorie des facteurs de groupes et les divergences ne subsistent
guère plus en ce qui concerne la part de variance attribuable au
facteur général et la signification de ce facteur
Ces divergences sont cependant explicables une par la qualité
des populations testées et autre par la nature des épreuves utili
sées
En effet si on opère sur une population non sélectionnée les
corrélations entre variables seront plus fortes et le facteur général
plus important que si on opère sur un échantillon sélectionné
étudiants université par exemple Dans ce dernier cas les
liaisons entre variables sont plus faibles le facteur général couvre
une part de variance moins importante et les différents facteurs de
groupes deviennent plus facilement décelables
un autre côté nous verrons que le facteur général ne peut pas
être interprété de la même fa on selon on utilisé une batterie
large épreuves très diverses ou des épreuves présentant entre elles
quelque similitude Si on analyse par exemple une série épreuves
que on sait saturées dans un certain facteur de groupes révélé par
analyse antérieure une large batterie de tests différents le facteur
général trouvé correspondra au caractère commun est-à-dire
ici la nature homogène des épreuves De nouveaux facteurs de
groupes pourront apparaître entre autres qui produiront un clivage
entre les variables fortement saturées en étant pris ici dans le
sens de réussite générale intellectuelle et les variables moins
saturées en est-à-dire les épreuves peu complexes dans lesquelles
la rapidité de résolution différencie plus les sujets que la fa on bonne
eu mauvaise de les résoudre
Quelques études factorielles effectuées au cours des deux der
nières années vont nous servir illustration Nous les avons grou
pées dans ce but suivant elles ont été effectuées sur des variables
englobant des épreuves très diverses intelligence et aussi des
critères ou bien sur des batteries plus spécifiques
Dans un travail postérieur la publication de son ouvrage sur
la Structure des Aptitudes humaines Vernon 2) opérant sur 10.000
recrues de armée anglaise avec seulement tests mentaux et
quelques variables biométriques et sociales retrouve et confirme la
présence un facteur général intelligence et des deux facteurs de
groupes majeurs verbal ed et spatial-mécanique avec un troi
sième facteur couvrant les variables biométriques
En France Bernyer 3) sur un échantillon plus réduit de 2.000
lycéennes de 11-12 ans avec 11 tests collectifs intelligence et
diverses notes scolaires met également en évidence par la méthode
de Lawley les facteurs verbaux et spatiaux et un facteur de mémoire
Ces trois ont des corrélations significatives avec un fac
teur général de réussite scolaire qui recouvre aussi partiellement ANALYSE FACTORIELLE DE INTELLIGENCE VALIN
trois principaux facteurs scolaires latin-langues vivantes histoire-
géographie mathématiques-sciences naturelles
Sutherland 4) reprenant des données concernant 21 tests et cri
tères scolaires reconnaît facteurs obliques verbal numérique
spatial de raisonnement le cinquième ressemblant beaucoup
inductive factor de Thurstone partir des corrélations entre
ces facteurs sont extraits super-facteurs ou facteurs de second
ordre un général autre scolaire
Burt refait analyse de ces mêmes données par sa propre méthode
et trouve des résultats peu près semblables soit un facteur géné
ral general ability) un facteur intellectuel correspondant au ea de
Vernon et des facteurs mineurs de raisonnement arithmétique de
pensée verbale de spatialisation de manipulation de mots arith-
métique-mécanique et enfin trois autres facteurs plus étroits asso
ciant des couples épreuves semblables
Guilford Fruchter et Zimmerman utilisent une large batterie
de 46 épreuves dont 39 tests aptitude et tests spéciaux pour
armée de air Cette batterie est appliquée environ 1.600 élèves
aviateurs et analysée par la méthode centroïde 12 facteurs sont
identifiés ce sont les facteurs numériques de vitesse perceptive
de relations spatiales de visualisation de raisonnement de mémoire
des paires associées rote memory de Thurstone) identifica
tion objets second facteur spatial) de vitesse organisation de
mémoire visuelle et autres facteurs plus spécifiques estimation
de longueurs de temps de réaction de choix orientation la
boussole
On peut remarquer absence du facteur verbal et du facteur rai
sonnement que le type même des épreuves utilisées pas permis
de mettre en évidence Les auteurs ne se sont pas intéressés la
recherche des facteurs de second ordre Guilford avoue ailleurs
faire une réserve générale en ce qui concerne la démonstration des
facteurs de second ordre en tant que représentant des unités psycho
logiques
examen de la matrice des intercorrélations des 63 variables
64 et 65 permet cependant de penser que la possibilité un
facteur général ne doit pas être exclue bien que étude ait été
réalisée sur une population sélectionnée probablement assez homo
gène ce qui pour effet de réduire beaucoup la part de variance
attribuable ce facteur
Nous allons voir maintenant que lorsque analyse porte sur des
batteries plus limitées de nouveaux facteurs apparaissent qui ne
sont plus directement liés aux qualités extérieures du matériel consr-
tituant les épreuves comme les facteurs ou mais plutôt
organisation plus ou moins complexe de ce matériel Ici encore.
il est bon de le préciser cette plus ou moins grande complexité est
relative au niveau de la population testée REVUES CRITIQUES 102
Barakat étudiant aptitude aux mathématiques recueille les
résultats obtenus par de jeunes collégiens de Londres 160 gar ons
et 160 filles de 13 ans 1/2 14 ans 1/2 dans quatre tests arithmé
tique algèbre géométrie et tests mentaux analyse des inter
corrélations par la technique de sommation simple de Burt révèle
un facteur général cognitif un facteur de mathématiques et des
facteurs verbal et visuo-spatial Mais et ceci nous intéresse
davantage auteur indique avec des sujets plus âgés de
secondary school on peut distinguer dans le facteur mathéma
tique
Un sous-facteur de calcul arithmétique emploi mécanique
associations numériques mémorisées peu saturé en
Un aptitude mathématique facilité appréhen
der de transformer de combiner des relations numériques plus
saturé en
Un travail tout différent de Bair 8) effectué sur 194 étudiants
une haute école commerciale aide de 17 tests emplois de
bureau dissociés en 36 variables donné par la méthode de Thurs-
tone en dehors un facteur analyse perceptive un facteur de
vitesse et un autre de compréhension des relations verbales
Si on serre de plus près ces facteurs proprement intellectuels
appréhension et de des relations on aper oit que
les résultats viennent appui des idées déjà anciennes exprimées
par Meili Cet auteur recherchant essentiellement les propriétés
de intelligence ne intéresse aux seuls facteurs qui se retrouvent
dans toute manifestation intellectuelle Il trouve ainsi quatre fac
teurs principaux qui sont des aspects des composantes de intelli
gence
Plasticité dissociation et réorganisation de structures
Facilité fluency facilité avec laquelle on abandonne une
certaine idée on en décroche
Complexité aptitude réaliser des structures intellectuelles
complexes
Globalisation facilité unir des données séparées en un tout
unique
Deux importantes études récentes 1951 aboutissent des
conclusions voisines en accord avec le schéma de Meili
Rimoldi 10 utilise 25 tests de épreuves induction de déduc
tion de raisonnement sur un matériel géométrique verbal numé
rique exclusion de toute épreuve connue pour être saturée en
facteur perceptif et en facteur spatial 384 filles et gar ons
de 11 14 ans tirés au hasard dans 12 écoles elles-mêmes tirées au
hasard sont testés avec cette batterie auteur trouve facteurs
dont la plupart transcendent le matériel test et il interprète de
de la fa on suivante
Plasticité dans activité consistant résoudre des situations 104 REVUES CRITIQUES
Deux études vont nous éclairer sur ce point Sheier et Fergu
son 12 se sont préoccupés de savoir si la rigidité certaine
ment déterminée en grande partie par le manque de plasticité
existait en tant que composante commune différentes épreuves
motrices et cognitives Ces auteurs ont appliqué 16 tests comprenant
tests de raisonnement tests de rigidité cognitive tests de
vitesse motrice vitesse écriture et de rigidité motrice écriture
envers ou en miroir 60 collégiens
La méthode centroïde leur permis de vérifier en dehors un
facteur attendu de raisonnement la présence de deux facteurs
de rigidité origine motrice et non motrice ou cognitive
Le fait important souligner est il existe pas de compo
sante commune aux tests de rigidité cognitive et aux tests de rigi
dité motrice On constate au contraire une corrélation négative
entre ces deux types épreuves
Rimoldi 13 aboutit des conclusions parallèles en ce qui concerne
le facteur rapidité Dans son étude sur le tempo personnel
basée sur les résultats obtenus dans 59 épreuves individuelles de
rapidité motrice psychomotrice intellectuelle par 91 étudiants de
19 25 ans il extrait facteurs primaires présentant entre eux
des recouvrements partiels Ces recouvrements indiquent des fac
teurs de second ordre qui permettent auteur de conclure que
les tempos dans différentes activités perceptives motrices intel
lectuelles sont totalement sans relation
Signalons enfin deux études très spécifiques qui montrent
ce niveau analyse factorielle ne peut révéler que des facteurs
purement formels dont intérêt psychologique semble relativement
moindre
Ainsi par exemple Knoeîî et Harris 14) analysant une batterie
réduite de tests de Word fluency appliqués 120 étudiants
et étudiantes tirent facteurs de la sous-matrice de scores quanti
tatifs
Un facteur de vitesse de facilité verbale un autre de versatilité
aptitude exprimer essentiellement la même idée au moyen de
plusieurs mots ou combinaisons de mots Un troisième correspond
au de Taylor Word fluency ability et un quatrième au de
Taylor ideational fluency ability)
analyse de la matrice complète scores quantitatifs et quali
tatifs guère apporté indications complémentaires sur ces
facteurs étroitement liés la forme des épreuves utilisées
Poussant encore plus loin la spécialité dans analyse Vernon 15
étudie la composition factorielle un certain nombre items du
test Progressive matrices appliqué 640 recrues de armée
anglaise Il ne peut mettre en évidence un facteur bipolaire de
difficulté un facteur général tous les items indiquant la spéci
ficité du test et des facteurs de groupes qui ne représentent rien ANALYSE FACTORIELLE DE INTELLIGENCE 103 VALIN
complexes Les sujets les plus plastiques les plus gestalt
free réussissent mieux que les autres dans les épreuves saturées
en
Aptitude trouver une relation entre les parties un tout
complexe
Correspondant au deuxième principe de néogénèse de
Spearman
Globalisation ou aptitude rassembler les éléments dans
une solution correcte
Correspondant emploi de mots dans le raisonnement certains types de relations impliquées
dans quelques épreuves par exemple relation le même et
opposé
Facteur relatif emploi de nombres
Les facteurs de second ordre indiquent en dehors un facteur
général relatif espèce particulière de relations impliquées dans
toutes les épreuves un facteur interprété comme éducation
des relations et des corrélations dans lequel le facteur primaire
le plus saturé est que auteur considère lui-même comme assi
milable aux facteurs complexité et globalisation de Meili et
un second super-facteur couvrant principalement plasticité)
et facilité dans emploi des mots et des nombres)
Une autre étude aux conclusions plus nuancées parce que une
part elle appuie sur 46 tests de raisonnement et de structuration
perceptive closure) et que autre part elle est effectuée sur une
population sélectionnée de 237 étudiants université aboutit aux
mêmes conclusions La même méthode analyse celle de Thurstone
permis Botzum 11 extraire et identifier des facteurs induc
tion de déduction de souplesse et de rapidité de structuration per-
ceptive et les facteurs connus ainsi un facteur
interprété comme aptitude organiser des configurations visuelles
simultanées dans une activité continue
Les quatre super-facteurs sont remarquablement très proches de
ceux de Meili ce sont
Analyse et synthèse activité de globalisation)
Vitesse association facilité ou fluency)
Facilité appréhension un matériel complexe verbal on
pourrait considérer comme la branche verbale du facteur com
plexité
Un facteur conf gurationnel ou closure facture dont la plus forte
saturation se trouve dans le facteur primaire de flexibility of clo
sure plasticité de structuration)
Il est maintenant permis de se demander si certains de ces fac
teurs et en particulier les qualités de souplesse et de rapidité dont
fait preuve intelligence dans son adaptation un problème sont
liés des qualités plus fondamentales du comportement en général ANALYSE FACTORIELLE DE INTELLIGENCE 105 VALIN
autre que les différentes séries items qui composent le test
Pour Vernon de tels facteurs formels vitesse difficulté... inter
viennent probablement pour une trop large part dans la plupart
des tests choix multiple ils contrastent avec les facteurs fonc
tionnels qui ont un sens psychologique utile tels que et les fac
teurs de groupes etc
Mais ces facteurs de groupes imposés par le type de
matériel utilisé ont de sens psychologique que dans la mesure
où ils favorisent expression de aptitude intellectuelle est-à-dire
dans la mesure où ils sont associés avec facteur général intel
ligence
est pourquoi Meili dans son analyse de intelligence recherche
par-delà les qualités extérieures des tests les seuls facteurs qui se
retrouvent dans toutes les manifestations intellectuelles Et il est
significatif de constater que Rimoldi 10 et Borzum 11 se rap
prochent dans leur interprétation de leur super-facteurs des mêmes
facteurs que Meili nomme organiques bien actuellement il
doive se contenter de les décrire comme des aspects une fonction
En conclusion il semble maintenant possible de schématiser les
résultats psychologiques de analyse factorielle de intelligence de
la fa on suivante
intelligence est connue seulement par des actes intellectuels
que nous pouvons noter Il bien dans nos données des variables
liées aux opérations mentales facteurs organiques de Meili
super-facteurs de Rimoldi et Botzum)mais ces operationsmentales
ces manifestations de intelligence sont provoquées par et exercent
sur un certain matériel-test facteurs primaires de Thurstone ou
facteurs de groupes de Burt organisation de ce matériel spatial
verbal numérique est plus ou moins originale facteurs spécifiques)
plus ou moins complexe les épreuves sont appliquées dans un temps ou limité avec des consignes particulières de réponse
et de notation facteurs formels des populations qualitativement
différentes accidentels de Thurstone)
Ce schéma factoriel est certainement pas strict Toutes ces
variables condensées sont liées entre elles des degrés différents et
analyse ne les révèle que si elle exerce un certain étage du
schéma
autres travaux viendront sans doute apporter des confirmations
ultérieures ces solutions et aplanir des divergences méthodologiques
et doctrinales apparemment irréductibles
BIBLIOGRAPHIE
VERNON E. The structure of human abilities La structure des
aptitudes humaines London Methuen New-York Wiley
1950160
Recent investigations of intelligence and its measurement 106 REVUES CRITIQUES
tudes récentes sur intelligence et sa mesure Eugenics
Review 1951 42 125-137
BERNYER G. Recherches statistiques sur quelques tests aptitude
appliqués enseignement secondaire Biolypologie 1951
12 1-18
SUTHERLAND J. Factor rotation by the method of extensed vec
tors Rotation de facteur par la méthode des vecteurs étendus
Brit Psychol Statist Sec 1951 21-30
GUILFORD P.) FRUCHTER ZiMMERMAN S. Factor
Analysis of the Army Air force Sheppard field battery of expe
rimental aptitude tests Analyse factorielle des tests aptitude
de la batterie de Sheppard appliqués aux recrues de Armée de
Air Psychomeîrika 1952 17 45-62
GuiLFORD J.-P. Progrès récents dans la mesure des aptitudes
Exposé fait au Congrès de la National Vocational Guidance
Association de Los Angeles Californie le avril 1952 Revue
de Psychologie appliquée 1952 95-109
BARAKAT K. factorial study of mathematical abilities Etude
factorielle des aptitudes mathématiques Bril Psychol
Statist Sect. 1951 137-156
BAIR T. Factor Analysis of Clerical Aptitudes Analyse facto
rielle de tests pour emplois de bureau Amer Psychol.
1951 3ä 245-249
MEILI R. analyse de intelligence Archives de Psychologie
1946 31 no 121 2-64
10 RIMOLDI A. The central intellective factor Le facteur
intellectif central Psychomeîrika 1951 16 75-101
11 BoTZUM A. factorial study of the Reasoning and closure
factors Une étude factorielle des facteurs de raisonnement et
de structuration 1951 16 361-384
12 SHEIER H.) FERGUSON A. Further factorial studies of tests
of rigidity Dernières études factorielles de tests de rigidité
Canadian Journal of Psychology 1952 18-30
13 RIMOLDI A. Personal tempo Tempo personnel bn
soc Psychol. 1951 46 283-303
14 KNOELL M.) HARRIS W. factor Analysis of word fluency
Analyse factorielle de la facilité verbale educ Psychol.
1952 43 131-148
15 VERNON E. An application of factorial Analysis to the study
of test items Une de Analyse factorielle étude
des items un test Brit Psychol Statist Sect. 1950
1-15

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.