L'estimation de la durée cinématographique en fonction de la structure du message - article ; n°1 ; vol.71, pg 139-151

De
Publié par

L'année psychologique - Année 1971 - Volume 71 - Numéro 1 - Pages 139-151
Résumé
L'estimation de la durée d'un message non verbal ordonné en séquence dépend de l'ordre de présentation des informations qu'il transmet. La surestimation est plus importante lorsque les perturbations apportées à cet ordre sont plus nombreuses.
Ce résultat n'est obtenu que dans le cas de messages où l'ordre de présentation des informations est particulièrement important. En effet, si les informations présentées sont relativement indépendantes les unes des autres, la durée subjective n'est pas sensiblement modifiée.
Enfin, tant qu'aucune perturbation n'est apportée au message, la durée subjective de celui-ci est plus surestimée lorsqu'il transmet des informations sans ordre systématique.
Summary
The estimation of the duration of a non verbal sequential message depends on the order of presentation of the information which is to be transmitted. The more numerous the disturbances brought to this order, the greater the overestimation.
This finding is obtained only in messages where the order of presentation is especially important. When the informations are relatively inde-pendent, the subjective duration is not much modified.
Lastly, as long as no disturbance has been brought to the message, its subjective duration is more overestimated when it transmits informations without any systematic order.
13 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.
Publié le : vendredi 1 janvier 1971
Lecture(s) : 2
Nombre de pages : 14
Voir plus Voir moins